Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 11 décembre 2013 à 09h35

Discrimination : Un agent immobilier et un propriétaire condamnés à 2 000 € d'amende


L'agent et le propriétaire condamnés à 2 000 euros pour discrimination à la location
L'agent et le propriétaire condamnés à 2 000 euros pour discrimination à la location
L'agent et le propriétaire condamnés à 2 000 euros pour discrimination à la location (©dr)

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi 10 décembre un agent immobilier pour discrimination envers une femme portant un nom à consonance étrangère. Selon l’AFP, elle s’est vu refuser la location d’un appartement dans le 15e arrondissement de Paris.

(LaVieImmo.com) - Les faits remontent à 2010. A l’époque, la jeune femme, à la recherche d’un appartement à louer dans le 15e, explique avoir contacté l’agence immobilière et sentir « une hésitation de son interlocutrice à l’énonciation de son nom ». Une heure après, une employée de l'agence la rappelle pour lui faire savoir que le bien est déjà loué. Soupçonneuse, la candidate à la location demande à l’un de ses collègues portant un nom à consonance française d’appeler l’agence. Celui-ci obtient un rendez-vous le jour même, rappelle l’agence de presse.

L’affaire, médiatique, a donné lieu à un « testing » de l’association SOS racisme, qui confirmera plus tard une discrimination à l’égard des personnes portant un nom étranger.

« Pas de Noirs ni d’Arabes »

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’enquête a bel et bien montré que le propriétaire ne voulait « pas de Noirs ni d’Arabes ». Selon l’agent immobilier, « souvent et sans nécessairement en rapport avec une attitude xénophobe, les propriétaires ayant vécu une expérience malheureuse avec un locataire avaient tendance à rejeter une candidature “du même type” ». Se disant redevable de la propriétaire indélicate, l’agent immobilier a expliqué avoir cédé à sa requête « en raison d’un épisode survenu quelque temps auparavant », indique l’AFP.

2 000 euros de dommages-intérêts

Le tribunal a condamné à 1 000 euros d’amende l’employée qui avait rappelé la locataire pour lui faire savoir que l’appartement avait été loué. La propriétaire et l’agent immobilier, dont les éléments de personnalité ne « mettent au jour aucune propension à la xénophobie ou au racisme » ont pour leur part été condamnés à verser solidairement 2 000 euros de dommages-intérêts à la victime, et 1 euro symbolique à SOS racisme. Contactée par l’AFP, l’association a déclaré que « ce travail montre qu'il est toujours aussi urgent d'agir contre les discriminations que ce soit dans le domaine du logement, des loisirs ou de l'emploi ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/12/2013 à 14:58 par ludo

    Discriminer, c'est choisir. Choisir, c'est la liberté.

  • 0 Reco 12/12/2013 à 10:10 par doriandoy

    Et dire que moi je viens de louer une maison sur Antibes sans avoir présenté des fiches de paye alors que je ne connais pas le proprio... Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

    Après, c'est triste mais je comprends le bailleur (j'ai pas dit "j'approuve"). Mon père avait loué à une famille de couleur. Le carnage je ne vous dit pas en partant : ils avaient collés 6 papiers peints dans la chambre, pété le carrelage de la sdb, fait des raccords électriques douteux et sans parler de la crasse dans divers endroits.

    Bref, l'être humain faisant facilement des amalgames... Tu tombes sur une seule famille de couleur qui est sale? La moitié des gens vont alors dire que "les gens de couleurs sont sales", et les autres familles de couleur plutôt propres vont être associées à la famille de crados.

    L'être humain est merveilleux...

  • 1 Reco 11/12/2013 à 14:52 par francis

    BIEN FAIT


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...