Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 11 septembre 2013 à 10h55

Duflot répond aux critiques sur l'encadrement des loyers


Cécile Duflot a défendu son projet de loi
Cécile Duflot a défendu son projet de loi
Cécile Duflot a défendu son projet de loi (©dr)

La ministre du Logement a défendu son texte, accusé notamment de favoriser les ménages les plus aisés.

(LaVieImmo.com) - Non, l’encadrement des loyers ne sera pas inflationniste, et oui, il répond bien à un objectif de justice sociale. Lors son discours d'ouverture de la discussion générale sur le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), mardi à l’Assemblée nationale, Cécile Duflot a répondu à quelques-uns des doutes exprimés à l’encontre du futur dispositif.

Arguments de fond…

La ministre du Logement a tout d’abord dénoncé « la faiblesse des arguments de fond » déployés par les détracteurs du texte. « Mon projet découragerait soi-disant l’investissement locatif et toucherait au portefeuille des petits propriétaires, a-t-elle commenté . Comme si les décisions des investisseurs sérieux reposaient sur les possibilités d’excès qu’autorise le marché, comme si les bailleurs composaient les couches les plus modestes de la population ! ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Rappelant que « le patrimoine moyen des propriétaires bailleurs est plus de trois fois supérieur à celui de l’ensemble des ménages et que près de deux tiers des logements locatifs privés appartiennent à des propriétaires dont le niveau de vie est supérieur à celui de 80 % de la population », Mme Duflot a assuré que son projet de loi « répond avant tout à un impératif de justice sociale ».

…et arguties de forme

La ministre s’en est ensuite pris aux « arguties de forme ». Et plus précisément, même si elle n’y a pas fait directement référence, à celles formulées un peu plus tôt dans la journée par Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris Ouest. Lors de la présentation de l’observatoire Clameur des loyers du secteur privé, dont il est le directeur scientifique, l’économiste a estimé que le dispositif, qu’il juge « pas maîtrisé » et dont il déplore qu’il n’ait « pas été évalué avant d’être proposé », bénéficiera avant tout aux ménages aisés, qui paient les loyers les plus élevés, mais pénalisera les plus modestes en leur faisant courir le risque d’une revalorisation de loyer. « Totalement faux !, a répondu Cécile Duflot. Les personnes modestes paient en moyenne des loyers, rapportés au mètre carré, plus élevés que le reste des ménages car elles se logent, dans de mauvaises conditions, dans des logements de plus petite superficie. De surcroît, les personnes aisées sont, dans leur grande majorité, propriétaires de leur résidence principale ».

« On affirme même parfois, ultime paradoxe, que l’encadrement des loyers serait inflationniste, a poursuivi la ministre. C’est un comble ! Un dispositif d’encadrement des loyers ne saurait être porteur en lui-même d’une hausse des loyers ! Bien au contraire, en entraînant la baisse des loyers les plus élevés, il provoquera en cascade un mouvement de désinflation globale ».

Le débat doit reprendre ce mercredi, et s’achèvera vendredi.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/09/2013 à 23:57 par koalaii

    @Huron
    Duflot a répondu et je pense qu'elle a raison : elle s'attend à un effet cascade sur les prix quand les meilleurs biens seront moins cher. Tout le reste devra descendre. En théorie.

  • 0 Reco 14/09/2013 à 18:22 par Huron

    La seule critique qui me paraisse fondée est celle de Michel Mouillard qui n'est pas un amateur. Cécile Duflot ne répond pas à cette question sérieuse: le système de plafonnement des loyers profitera aux riches. Je dirai même que la réponse ce la ministre est complètement à côté de la plaque.

  • 0 Reco 11/09/2013 à 20:57 par Mister-Hadley

    Et les faits, c'est que la ptite cécile est en train d'accentuer terribelement les vrais problèmes de logement en france, et aggraver la situation économique déjà catastrophique que nous avons en France...

    MAis chut, faut pas le dire, faut cirer les pompes, être idiots, et surtout, surtout, regarder ailleurs...

    Et tant pis si le bon peuple crève un peu plus de faim cet hiver aux Resto du coeur, avant d'appeler le 115 et de s'entendre dire "c'estcomplet, on n'a rien pour vous" lorsqu'il fera -10° dehors...

    Bravo, la ptite cécile..!

  • 1 Reco 11/09/2013 à 20:50 par koalaii

    C'est dingue ce qu'on peut faire gober aux gens pour encore une fois justifier la politique anti riche.
    Donc encore une fois on va remettre les chiffres de l'INSEE sur les chiffres depuis 2000 :
    "Les loyers ont augmenté en moyenne un peu moins vite que les revenus, au rythme moyen de 2,4 % par an, soit + 33 %" Source : INSEE Prix des logements anciens et loyers
    entre 2000 et 2010

    Ce qui a surtout changé en 15 ans c'est que tout le monde veut désormais habiter dans 5 grandes mégapoles et de préférence en centre ville dans un appartement moderne et insonorisé. Mécaniquement ça donne l'impression que les loyers explosent. La réalité est tout autre.

    Et pour finir, les prélèvements de l'état sur vos loyers ont augmenté de 20 points en 10 ans. On en est même arrivé au point que le loyer ne fait plus la rentabilité mais uniquement l'achat/vente. Ceci a largement contribué à l'augmentation des prix. Alors arrêtez ces discours partisan de gens aigris, vous feriez mieux de vous en tenir aux faits.

  • 1 Reco 11/09/2013 à 20:31 par Mister-Hadley

    On passera aussi sur cette très grossière escroquerie intellectuelle, et politique, des fameux 500000 logements par an, biensur...

    J'en passe et des "meilleures", encore...

    Hein, Cosette..?

    ;)

  • 0 Reco 11/09/2013 à 20:28 par Mister-Hadley

    PAs d'augementation des loyers (en apparemence) veut immédiatement dire insalubrité en perspective pour les logements concernés, puisque les bailleurs, privés, mais AUSSI PUBLIC, vont évidemment rogner sur cette "marge" là...

    Et qui va donc en subir les conséquences..?

    Et bien ceux qui payent, malgré "l'encadrement supposé des loyers" encore et toujours plus, enloyers, justement...

    Et pour rien du tout en contrepartie, sinon, rembourser les emprunts des bailleurs privés mais aussi PUBLIC...

    Ca signifie également chute immédiate des embauches dans le secteurs du second oeuvre et autres maintenance, puis, dans un deuxième temps très rapide, licenciements secs afin d'exploser encore un peu plus le record inégalé à ce jour du nombre de chômeurs en France...

    Bravo, la ptite cécile..!

    L'exemple parfait de la contre productivité...

    :D

  • 0 Reco 11/09/2013 à 20:22 par Mister-Hadley

    Et la ptite cécile, elle fait quoi pour les 50000 riches en HLM en IDF, déjà..?

    Rien, hein..?

    Comme pour tout le reste, inefficace, inutile, et économiquement dangereuse...

    D'ailleurs, elle laisse bien tranquillement les diesel cancérigènes rouler et polluer nos charmantes têtes blondes, et leurs mères de familles avec, plus tout le reste du bon peuple dans la foulée...

    Pour une écolo au gouvernement, c'est son excessivement injustié très gros salaire qui nous fait mal au porte-feuille...

    ;)

    Hein, Cosette..?

    :D

  • 1 Reco 11/09/2013 à 19:07 par @koalaii

    C'est votre choix de spéculer sur une bulle, maintenant que la correction est amorcée ne venez pas pleurer.

  • 1 Reco 11/09/2013 à 19:04 par Cosette

    Le gouvernement a décidé de sanctionner les spéculateurs, ceux qui s'imaginaient qu'un locataire allait rembourser le crédit à leur place.
    Elle va vous faire mal au portefeuille la petite Cécile ;-)

  • 1 Reco 11/09/2013 à 18:51 par Ecrëta

    Parce que vous trouvez que faire payer un loyer exhorbitant à son locataire c'est réussir ?

  • 3 Reco 11/09/2013 à 17:31 par koalaii

    Lorsque l'on écoute les propos de Duflot on ne peut que remarquer une haine viscerale vers ceux qui ont réussi à économiser plus d'argent. Le gouvernement a choisi de sanctionner la réussite, tant mieux ça précipitera la catastrophe. La France s'est suicidée toute seule.

  • 0 Reco 11/09/2013 à 11:54 par Mister-Hadley

    Si si, les gens ont bien compris que cette "loi" était contre-productive, t'inquiète...

    :D

  • 0 Reco 11/09/2013 à 11:42 par Lapoliss

    (commentaires ci-dessous, pas ceux de cécile duflot :))

  • 0 Reco 11/09/2013 à 11:41 par Lapoliss

    Ces commentaires sont la preuve que le dispositif n'a pas été bien compris. La faute au ministère qui a mal communiqué ? à la presse qui ne l'a pas compris ? aux lobbies qui ont à coeur de le faire échouer ? peut-être un peu de tout ça...

  • 1 Reco 11/09/2013 à 11:39 par rr38

    Pour ma part, j'ai investi pour ma retraite dans un studio en prenant un pret sur 25 ans donc avec un plan de financement serre.
    Super si les loyers baissent...Les impots eux augmentent
    Mme Duflot,ouvrez les yeux , les propietaires ne sont pas tous une multinationale avec des immeubles dans Paris...
    Sinon en Avril, notre cher president a parle d'une prime de 1350 euros pour ameliorer l'isolation energetique des vieux logements utilises comme residence principale (un truc d'ecolo quoi): c'est quand la suite sur ce sujet? Le decret va-til voir le jour?
    Merci

  • 0 Reco 11/09/2013 à 11:39 par cs3000

    Je suis propriétaire bailleur de deux appartements et j'approuve le projet de loi concernant la G.U.L meme si cela doit me couter 1% des loyers mais je me demande pour quelles raisons devons nous attendre 2016 pour la mise en place de la cette disposition.

    Lorsque le gouvernement décide d'une modification de la fiscalité il se donne les moyens pour que ce soit appliqué plus rapidement.

    Question: Pour quelles raisons cette disposition ne pourra t-elle pas être appliquée dès le 1er janvier 2014 au moins pour les nouveaux baux.

  • 0 Reco 11/09/2013 à 11:31 par RAzLaCAsquette

    Ah Paris .... En dehors de Paris point de salut !
    Tant que le systéme politique sera à Paris, tant que la plus grande partie de l'économie française se ra basée à Paris, tant que les centres de décision seront Paris
    On devra toujours se faire chi... à vivre à Paris !!! Oui oui c'est très très nul

  • 1 Reco 11/09/2013 à 11:18 par Banhurle

    Notre Ministre sait-elle qu'il y a d'autre ville que Paris?
    que beaucoup de personnes ont investies et que leur patrimoine immobilier dépend du prix d'achat du bien, et que bien souvent les loyers couvrent juste le remboursement des prêts immobilier et travaux !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...