Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 5 mai 2010 à 12h40

Embellie printanière pour l'immobilier de prestige


L'immobilier de prestige retrouve des couleurs
L'immobilier de prestige retrouve des couleurs
L'immobilier de prestige retrouve des couleurs (©dr)

Le printemps semble favorable au secteur du très haut de gamme. Le groupe Barnes International, spécialisé dans l’immobilier de prestige, fait état de plus de 150 ventes supérieures à un million d’euros lors du premier trimestre.

(LaVieImmo.com) - « Toutes les composantes du marché sont actuellement positives. A tel point qu’un risque de pénurie de biens n’est pas à exclure ! Si le marché immobilier, en général, reste tendu en ce premier trimestre 2010, le prestige s’envole à nouveau ! » note le président du groupe, Thibaut de Saint-Vincent. Barnes indique que le 6ème arrondissement ne suffit plus à alimenter la demande et que les 7ème, 8ème et 16ème arrondissements et Neuilly-sur-Seine ont pris le relais en termes d’augmentation du volume des transactions.

Le groupe précise que lassés par l’atonie du marché et la rareté des biens, les acheteurs ont «craqué les premiers » et ont fini par se rabattre sur des biens présentant des lacunes par rapport à leur cahier des charges de recherche initiale, portant notamment sur l’emplacement ou les vis-à-vis. Barnes note qu’un bon produit rentrant à l’heure actuelle dans son portefeuille est vendu en une ou deux semaines maximum à un prix proche de son prix de présentation, si celui-ci n’a pas déjà en liste d'attente des acheteurs potentiels.

5,4 M€ pour 390 m²

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Parmi ses ventes les plus importantes, Barnes fait mention d’un appartement d’une superficie de 230 mètres carrés et 170 mètres carrés de terrasse situé avenue Foch vendu au prix de 4 500 000 euros. Un bien de 390 mètres carrés avec terrasse de 130 mètres carrés situé à proximité du Trocadéro a également été vendu au prix de 5 400 000 euros. En moyenne, un bien d’exception se vend entre 12 000 et 15 000 euros le mètre carré sur la rive droite et au-delà de 15 000 euros sur la rive gauche.

Le groupe précise enfin que les villes de Saint-Germain-en-Laye, Versailles ou Rambouillet sont très demandées pour la proximité de la Défense et du Lycée International, « toute une clientèle habituée à vivre en maisons [étant] prête à aller dans les Hauts-de-Seine ou les Yvelines ».

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/05/2010 à 14:24 par Alius

    Mais qui peut s'offrir un 390m² à 5.4M d'euros ? Pas un grec en tout cas :p


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...