Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 12 juin 2015 à 09h48

En Ile-de-France, un jeune sur deux peine à payer son loyer


Les jeunes à la peine pour payer leur loyer en Ile-de-France
Les jeunes à la peine pour payer leur loyer en Ile-de-France
Les jeunes à la peine pour payer leur loyer en Ile-de-France (©dr)

S'acquitter de son loyer, tout comme rembourser son prêt immobilier n'est pas chose aisée en région parisienne. C'est ce qui ressort d'un sondage mené par le réseau Guy Hoquet et l'institut CSA sur les jeunes et le logement*.

Selon l'enquête, « près de la moitié des Franciliens (48%) de 18 à 29 ans déclarent avoir des difficultés à payer leur loyer ou rembourser leur prêt ». C’est nettement plus que le moyenne nationale (43%) précise le réseau. La plupart du temps, les jeunes qui peinent à assumer leurs engagements vis-à-vis de leur banque ou de leur propriétaire expliquent que être confrontés à des difficultés ponctuelles. Mais 11% d'entre eux reconnaissent peiner souvent à payer leur loyer.

Les jeunes d'Ile-de-France disent ainsi consacrer « en moyenne 36% de leurs revenus mensuels à leur budget logement », soit 690 euros par mois. Là encore plus que le budget moyen national, estimé lui à 600 euros mensuels.

L'encadrement des loyers bienvenu

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

A une poignée de semaines de l'entrée en vigueur de l'encadrement des loyers, mesure phare de la loi Alur, on estime chez Guy Hoquet l'Immobilier que le dispositif qui arrive le 1er août à Paris « pourra avoir des effets positifs, notamment pour les jeunes, premiers touchés par un marché locatif tendu et des loyers élevés ».

Le dispositif, qui concernera les premières locations, les renouvellements de baux et les nouvelles locations de logements anciens et neufs, vides et meublés, s’appliquera aussi à tous les professionnels de l’immobilier. « Si la mesure risque de décourager les investisseurs, elle aura le mérite d’apporter un soutien à l’accès au logement des jeunes, de préserver leur pouvoir d’achat et de favoriser la mobilité locative », indique Fabrice Abraham, directeur général du réseau. « Après les nombreux débats qui ont accompagné l’arrivée de cette mesure, à nous professionnels d’être pragmatiques et d’accompagner locataires et bailleurs sur le terrain »...

*Sondage réalisé en ligne pour Guy Hoquet l’Immobilier par l’Institut CSA, en mars 2015, sur un échantillon national de 947 personnes âgées de 18 à 29 ans, d’après la méthode des quotas. L’échantillon francilien est composé de 178 personnes.



Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/06/2015 à 13:31 par marc19

    On n'a pas besoin d'un crédit d'impôt pour faire des travaux si c'est necessaire . Ne serait ce que pour conserver un patrimoine en bon état . Celui qui n'a pas compris ça doit impérativement rester locataire ou le devenir .
    Pas besoin de carotte fiscale .

  • 0 Reco 12/06/2015 à 19:44 par Alain

    on décourage les propriétaires d'effectuer des travaux!
    où t'as vu çà?
    crédit d'impôts pour faire des travaux...
    http://vosdroits.service- public.fr/particuliers/F1 224.xhtml

  • 0 Reco 12/06/2015 à 11:16 par Pierer Antoine Menez

    Un geste politique fort qui ne sert à rien car les loyers sont déjà encadrés : interdiction d'augmenter le loyer de plus que l'IRL entre deux locataires.
    Ensuite je pense que c'est la première fois dans l'histoire du logement que ni l'étage ni la présence ou non d'un ascenseur, ni l'état de l'appartement ne sont pris en compte dans la fixation d'un loyer.
    Enfin dans un moment ou les questions d'isolation thermique prennent de plus en plus d'ampleur, il est curieux que l'on décourage les propriétaires d'effectuer des travaux!
    Comme d'habitude on complexifie un peu plus les relations bailleurs/locataires.
    Le vrai problème est qu'il faudra un geste politique encore plus fort pour supprimer cette mesure inutile!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...