Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 10 octobre 2008 à 11h14

Entreparticuliers.com ne croit pas au krach mais son indice laisse perplexe


(©dr)

(LaVieImmo.com) - « En septembre le marché a encore résisté », titre le dernier Baromètre immobilier mensuel Entreparticuliers.com. Ainsi, malgré des évolutions inhabituelles, le spécialiste des petites annonces en ligne se veut encore et toujours optimiste.

A partir d’une base d’annonces relevées sur Internet et sur papier pour des mises en ventes de biens immobiliers déposées exclusivement par des particuliers, les chiffres du groupe confirment sans grande surprise un décrochage des prix de vente depuis mai 2008. Pour autant, « nous ne croyons toujours pas à un krach », tempère Stéphane Romanyszyn, président d’Entreparticuliers.com…

Une baisse des prix inégalement distribuée

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

En variation sur 12 mois, l’indice Entreparticuliers.com* baisse de 1.5% pour les maisons et 3.7% pour les appartements au niveau national. Ces chiffres révèlent toutefois des différences régionales de taille, puisque ce même indice chute en région Rhône Alpes de 8.6% pour les maisons et de 4.3% pour les appartements. Sur un an, l’indice des prix n’ont pas encore baissé en Ile de France (+1.1%), malgré une forte baisse de l’indice du prix des maisons (-2.8%, et même -5% sur 3 mois). Dans la région Nord, l’indice est quasi stable (+0.3%), malgré là encore une forte baisse de l’indice du prix des maisons (-5.2%).

Des phénomènes inhabituels affectent la fiabilité des résultats

En septembre 2008, le nombre de biens nouvellement mis en vente (première date de parution d’une petite annonce sur Internet ou un journal directement entre particuliers) atteint 51 000 contre 38 000 il y a un an, soit une augmentation de 34%. Sur neuf mois, la hausse ressort à 12.8%. Cependant, cet indicateur peut être sensiblement perturbé par l’état du marché. Il semblerait ainsi, d’après Stéphane Romanyszyn, que certains particuliers « s’amusent » à « tester le marché » en déposant une annonce pour un bien leur appartenant sans réelle intention de vendre. Ces « mises en vente fictives », si elles ne sont pas chiffrables, peuvent fausser sensiblement les volumes indiqués.

A ces « mises en ventes fictives », s’ajoute le retrait du marché de vrais vendeurs découragés par quelques mois d’attente sans parvenir vendre un bien. Cette suspension des mises en vente, dans l’attente d’une meilleure situation du marché, contribuerait à ne pas alourdir le délai moyen de transaction, qui s’établit en septembre 2008 à 10.4 semaines, soit environ 1 semaine de plus seulement par rapport à la même période l’année dernière.

A noter que l’indice des prix du baromètre Entreparticuliers.com divise la France en sept grands segments géographiques dont les contributions fixes constituent ensuite un indice national. Quelques réserves peuvent là encore être émises, étant donné que cet indice n’intègre pas le monde rural…

A.R

*la base de cet indice des prix à la vente par petites annonces entre particuliers correspond au dernier trimestre 2006

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...