Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 13 juillet 2011 à 11h18

Forte hausse de l'indice de référence des loyers


Un IRL en progression constante depuis plus de deux ans et demi
Un IRL en progression constante depuis plus de deux ans et demi
Un IRL en progression constante depuis plus de deux ans et demi (©dr)

L’indice de référence des loyers (IRL) affiche une nouvelle hausse, de 1,73 % sur un an au deuxième trimestre 2011. Cet indice, qui sert de base à la révision des loyers d’habitation par les propriétaires, atteint son taux de croissance le plus haut depuis le premier trimestre 2009.

(LaVieImmo.com) - L’IRL progresse de 1,73 au deuxième trimestre, pour se hisser à 120,31, selon l’Insee. Il gagne ainsi +0,14 point par rapport au trimestre précédent, date à laquelle la hausse trimestrielle était de 1,60 %. Le taux de progression de l'indice est en hausse depuis plus de deux ans et demi, et atteint un niveau record depuis le premier trimestre 2009 ; l’augmentation étant alors de 2,24 %. Son calcul a été modifié par la loi du 8 février 2008, le nouvel indice correspondant à la moyenne, sur les douze derniers mois, de l’indice des prix à la consommation hors tabac et hors loyers, indique l’Insee.

Pas obligatoire

Attention, l'IRL n'est pas obligatoire. Il se contente de donner un plafond d’augmentation des loyers que sont en droit de demander les propriétaires pour les locaux d’habitation régis par la loi du 6 juillet 1989, comprenant une clause d’indexation.

Comment procéder à une réévaluation du loyer ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Calculé tous les trimestres, en référence 100 au quatrième trimestre 1998, le prochain IRL devrait être publié aux alentours du 15 octobre. La réévaluation des loyers se fait selon la formule suivante :
Formule de révision des loyers

Ainsi, dans le cas d’un loyer initial de 1 000 euros, la valeur maximale du nouveau loyer ne pourra pas dépasser ce maximum : 1 000 x (120,31 (IRL du T2 2011) / 118,26 (IRL du T2 2010)), soit 1 017,33 euros. Pour d'autres loyers, cliquez ici afin de calculer l'augmentation.

Léo Monégier - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/07/2011 à 18:20 par midève

    @Ahçac'estfinalors. Soit 42% d'étudiants, mince alors! Et que croyez-vous Monsieur que je fisse au temps jadis, si ce n'étaient justement des études! Aussi je trouve votre argument bien spécieux.Non, ceux qui ronchonnent ne sont pas ceux qui font des études mais, justement, ceux qui n'en ont pas faites. Et qui, partis de rien et sans rien faire pour se donner de la peine, ne sont arrivés à rien, à part à apprendre à rouspéter contre ceux qui ont fait le choix contraire. Cependant est-ce que le "rouspétage" s'apprend? Cela n'est pas certain! Mais il est vrai qu'au moins cela, ils savent faire. C'est même devenu un sport national en France!

  • 0 Reco 13/07/2011 à 15:07 par Ahçac'estfinalors

    Je rappelle à Mideve que 58 % de français sont proprios de leur bien. Le reste, c'est souvent des étudiants. Surtout dans l'excellent exemple de Paris. Qu'ils arretent donc leurs études pour devenir propri, c'est bien plus gratifiant que faire de la recherche fondamentale ! L'homme n'a donc qu'un but : se blottir entre 4 murs....

  • 0 Reco 13/07/2011 à 13:31 par midève

    Alors que l'indice insee de la hausse des prix s'établit à 2, 1% pour un an, l'IRL est de 1,73%certains se plaignent! Mais bonté! devenez propriétaire ! Là vous aurez le bonheur de payer 8 350 euros le mètre carré à Paris + 7,5% de frais de notaire+ les charges avec les inévitables travaux d'amélioration ( réfection des ascenseurs, de la chaufferie, de la toiture, ravalement et bien d'autres petites surprises comme le changement des extincteurs, des conduites etc) sans parler des réparation à l'intérieur et qui incombe au propriétaire comme le changement de fenêtre, le chauffe-eau, les volets qui ferment mal, ou certains appareils électro-ménager qu'on laisse avec les cuisines intégrées. Et puis cerise sur le gâteau, vous allez aussi devoir payer l'impôt foncier (celui-ci l'an dernier à Paris a augmenté de plus de 8%. Je vois que vous êtes tenté. Alors allez-y! Faut- seulement pour cela, vous serrez la ceinture au maximum! Et pendant 25 ans! Alors ne vous gênez pas, il n'y pas mieux pour maigrir. Bien meilleur que le régime Duncan, je vous assure!

  • 0 Reco 13/07/2011 à 12:58 par Blaue Reiter

    et le gel, c'est pour bientôt ?

  • 0 Reco 13/07/2011 à 12:56 par Sylvestre

    IRL = Bien, Hausse des loyers = Pas bien

  • 0 Reco 13/07/2011 à 12:54 par Daft Milk

    je trouve à l'inverse que ça protège les locataires d'une hausse démente de leur loyer chaque année !! Daft, avocat du diable.

  • 0 Reco 13/07/2011 à 11:48 par Transatlatio

    Tout dépend... dans des villes où on a beaucoup construit et/ou le parc locatif est en mauvais état, il n'est pas rare que les propriétaires, contraints par la concurrence, renoncent à relever le montant du loyer qu'ils font payer à leur locataire. Evidemment, ça n'est pas le cas à Paris...

  • 0 Reco 13/07/2011 à 11:35 par Kloug

    Seuls les proprios qui louent à des connaissances (neveux ou fils de boss) généralement ne sont pas trop salauds !

  • 0 Reco 13/07/2011 à 11:33 par Objection

    "Attention, l'IRL n'est pas obligatoire." Certes, mais je ne n'ai encore jamais connu un propriétaire qui ne l'appliquait pas...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...