Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 19 mai 2011 à 12h24

Immobilier : Baisse des prix au second semestre ?


L'immobilier, un marché qui a atteint ses limites ?
L'immobilier, un marché qui a atteint ses limites ?
L'immobilier, un marché qui a atteint ses limites ? (©dr)

Dans une étude intitulée « Menaces sur le boom immobilier français : La hausse des prix a commencé à peser sur la solvabilité des ménages », le groupe HSBC France fait part de ses inquiétudes sur le marché français. Et envisage une baisse des prix au second semestre 2011...

(LaVieImmo.com) - Les signes de reprise du marché immobilier sont là. Selon l’étude réalisée par Mathilde Lemoine, directrice des études économiques chez HSBC France, les prix des logements neufs et anciens en France se sont redressés, retrouvant leurs niveaux d’avant-crise. Après un effondrement « de 60 % entre le premier trimestre 2007 et le 4ème trimestre 2008, les ventes de logements neufs ont repris fortement, atteignant les 28 000 ventes par trimestre, soit les niveaux d’avant-crise ».

+9,3 % en un an et demi

Les prix ont augmenté de 9,3 % selon la banque entre le 2ème trimestre 2009 et le 4ème trimestre 2010. Plus généralement, le neuf comme l’ancien n’ont eu de cesse de voir les prix à la hausse depuis plus de deux ans. « Une forte croissance observée sur l’ensemble du territoire, pas seulement Paris, bien que la capitale ait montré les plus fortes hausses », souligne l’économiste.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

En outre, la construction de nouveaux logements a depuis la crise été soutenue par la mise en place de dispositifs d’incitation fiscale, de type Scellier, qui ont fait progresser les ventes de 67 % par trimestre depuis le début 2009, alors que dans le même temps le PTZ a « procuré des liquidités à la demande des primo-accédants et stimulé le marché », explique Mathilde Lemoine.

Déséquilibre et baisse de solvabilité

Mais la dynamique pourrait bien se gripper. Le récent rebond des mises en chantier (+1,4 % entre le 4ème trimestre 2010 et le 1er trimestre 2011) « cache un déséquilibre persistent entre l’offre et la demande. Le stock de logement neuf est très inégalement réparti en France ». Ainsi, selon l’étude, les délais de vente varient de 3,6 mois en Ile-de-France à 25,5 mois dans le Limousin au 4ème trimestre 2010.

Par ailleurs, la solvabilité des ménages est mise à mal, avec une baisse depuis le 3ème trimestre 2010 en ce qui concerne le segment des logements anciens, alors que la croissance des prix s’est accentuée, bien que stabilisée dans le neuf à la fin de l'année. Une tendance qui a continué début 2011 à mesure que les taux d’intérêt ont augmenté, alignés sur les OAT 10 - les obligations assimilables du Trésor, taux fixes qui servent de référence aux banques.

L’économiste s’attend ainsi à ce que la baisse de « solvabilité des ménages se poursuive et impacte les ventes de logements neufs et anciens en 2011, ce qui pourrait limiter la hausse des prix immobiliers en France au deuxième semestre ». Toutefois, la baisse envisagée devrait être légère, la demande gardant bénéfice des crédits d'impôts et les primo-accédants continuant à être portés par le prêt à taux zéro plus.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/07/2011 à 11:18 par bibiche

    la baisse de l'immobilier se confirmera au 2 ieme semestre 2011 , il est impossible qu'il en soit autrement , la hausse des taux , la diminution du pouvoir d'achat , et l'incertitude de l'emploie ne rassure pas , malheureusement

  • 0 Reco 12/06/2011 à 22:57 par poilagratter

    allez faire un tour en Andalousie où vous verrez des villages entiers tout neufs qui ont poussé au milieu des champs d'oliviers totalement désertés pour ne pas avoir trouvé d'acquéreurs....vous comprendrez que le marché espagnol n'a rien à voir avec la France....tous les subsides versés par l'Europe à l'Espagne sont partis dans une folie de constructions qui ont soutenu l'économie du pays jusqu'à ce qu'on réalise qu'il n'y avait personne pour acheter ces maisons qui ont poussé comme des champignons....alors , oui, l'aterrissage a été brutal.....mai rien de comparable chez nous.

  • 0 Reco 08/06/2011 à 16:37 par Castor

    L'immobilier baisse encore en Espagne ? En tout effectivement la bas ils ont connu une vraie chute comme aux Etats-Unis, à Dubai où à un degrè moindre à Londres. En pleine crise à Paris on a eu une baisse immobilier d'à peine 10% et surtout un gros frein des transactions.

  • 0 Reco 06/06/2011 à 15:20 par polux

    Que l'immobilier baisse ! Tout le monde attend que ca.
    Une baisse de l'immobilier comme Espagne serait le rêve...

  • 0 Reco 25/05/2011 à 17:37 par marché-consult

    Le marché immobilier marque très sérieusement le pas sur mon secteur (Le Perreux sur marne, Fontenay sous bois, Neuilly plaisance). Les propriétaires vendeurs ont encore du mal à comprendre et risquent d'accentué une baisse très brutale avec des comportements illogiques.
    Avec les prix atteint aujourd'hui et la baisse annoncée, l'augmentation des taux, et le rapport location/Achat négatif, les investisseurs risquent de faire basculer la baisse en nouvelle crise.

  • 1 Reco 25/05/2011 à 00:52 par Suicidaires

    Dire que certaines personnes s'endettent sur 25 ans pour acheter un bien dont la valeur ne peut que baisser avant la fin de leurs échéances... A ces prix là, mieux vaut attendre, quitte à payer un loyer pendant un an ou deux.

  • 0 Reco 20/05/2011 à 16:24 par fred.conseiller75

    Les gros promoteurs vous remercie ainsi que les banques et l'Etat pour les profits...
    Bouygues : 108 ME de résultat net et une trésorerie record pour Bouygues Immobilier en 2010
    ouygues Immobilier -filiale du groupe de BTP et de médias Bouygues- publie un chiffre d'affaires de 2,418 Milliards d'Euros en 2010 (-19% par rapport à 2009). Il dépasse de 300 ME l'objectif initial fixé en mars 2010, en raison du niveau record des réservations en logement et des ventes notariées en 2010. Bouygues Immobilier enregistre une forte dynamique commerciale en Logement, avec des réservations record (+27%). En tertiaire, les réservations ont été stables à 167 ME.

    Bouygues vous remercie, elle as su placer ses pions aux mêmes titres que les banquiers!
    20 mai 2011 europe1 Les banquiers ne connaissent plus la crise : le bonus sont élevés mais, encadrés par une nouvelle directive européenne, ils restent stables. Une limitation que les banques ont déjà réussi à contourner.

    C est sa les finances,l investissement faut être sur d y gagner quand tu y investie des millions!

  • 0 Reco 20/05/2011 à 16:11 par fred.conseiller75

    En faiit pour ceux qui n'ont pas ou peu d argent de côté ne vous plaignez pas,quelques pars vous l'avez échappée belle!!

  • 0 Reco 20/05/2011 à 15:58 par MisterHadley

    Vous ne cessez pas de pleurer que les prix sont trop élevés pour vous...

    Vous avez donc un PTZ+ qui vous aide à accéder à la propriété si vous le souhaitez...

    Alors, de quoi vous plaignez vous..?

    Ce n'est pas cohérent du tout, tout ça, hum..?

    ;)

  • 0 Reco 20/05/2011 à 15:50 par fred.conseiller75

    si le ptz+ et encore transformé pour permettre à plus de personnes d acheter on vas passé à la seconde phase ou les moins solvables emprunte, on aura une bulle gigantesque et le jour ou celle là explosera , ce sera une récession du pays à coup sur !!!! déjà que celle qui vas exploser n'est pas mal!

  • 0 Reco 20/05/2011 à 15:48 par UFFA92

    Si les "inquiétudes sur le marché français" est une baisse des prix, ce serait plutôt une bonne nouvelle pour les candidats à l'achat ! Quant à la phrase "les primo-accédants continuant à être portés par le prêt à taux zéro plus la baisse envisagée devrait être légère" elle résume parfaitement l'impact de ce dispositif sur les prix alors qu'il est présenté comme une aide aux primo-accédants...

  • 0 Reco 20/05/2011 à 15:44 par fred.conseiller75

    oui pour ceux qui se souviennent des années 2007, la crise des logements, et nos chers spécialiste argumente en disant les français n'achètent pas pour revendre, il ne font pas de spéculation Je vais vous ouvrir les yeux avec un journal datant de 2007 1mn26 les institution américaines qui investissent sur Paris,c'est pas nouveau mais le plus important se trouve à1mn40,sur l investissement des français!
    http://www.youtube.com/wa tch?v=F6-6QGBMRJs

    A vous de juger!! pas de spéculation en France vraiment??

  • 0 Reco 20/05/2011 à 11:46 par Badaboom

    On sait bien que le marché a été sauvé l'an dernier par des taux historiquement bas, une 1ère depuis l'après-guerre. C'est fini...

  • 0 Reco 20/05/2011 à 10:53 par Chris

    Si vous voulez vous faire une idée alors demandez à votre agence du coin "Alors çà se vend ?"

  • 0 Reco 20/05/2011 à 04:43 par fred.conseiller75

    Bullimmobiliere.space-blo gs.com Vendez vendez vendez c 'est le seul conseil qu'on peux donner!:
    arrêtez les prêts sur 20ans c'est toxique sur votre vie!!!

    Mon site sera m y à jours régulièrement sur pleins d infos différentes pour mettre en garde!!

    alors gardez le en favoris et jetez un coup d oeil de temps en temps, dans quelques temps vous pourriez dire, oh sa je l'avais lu quelques pars!!

    Le conseil gratuit en finance pour aider ceux qui en ont besoin!!

  • 0 Reco 19/05/2011 à 17:38 par Djedra

    pas facile d'être économiste immo ;)

  • 0 Reco 19/05/2011 à 17:05 par MisterHadley

    Il suffit de revenir un an et demi en arrière, sur ce site ou avec un moteur de recherche, et de vérifier si, à cette époque, les prévisions de cette même banque et de cette même économiste se sont finalement confirmées... ou pas du tout...

    La vie, quoi...

  • 0 Reco 19/05/2011 à 16:46 par Drure

    Des prévisions, toujours des prévisions.... Alors qu'aucun n'est foutu de savoir si oui ou non en est dans une bulle immobilere....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...