Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 6 juillet 2011 à 11h29

Immobilier : Bientôt une baisse des prix en Ile-de-France ?


Les prix ont augmenté de 1,6 % à Paris sur un mois en mai
Les prix ont augmenté de 1,6 % à Paris sur un mois en mai
Les prix ont augmenté de 1,6 % à Paris sur un mois en mai (©dr)

Les prix ont continué de flamber en Ile-de-France selon le dernier baromètre mensuel de MeilleursAgents.com. Une tendance qui pourrait cependant s’inverser d’ici la fin de l’année, selon le réseau.

(LaVieImmo.com) - Les études se suivent et leurs conclusions sont unanimes : le marché francilien explose ! Dernière en date, celle de MeilleursAgents.com, qui constate une hausse de 1,6% des prix des logements à Paris sur un mois en mai. Dans les villes en bordure de Paris, comme Charenton, Vincennes ou encore Montreuil, on suit la même tendance. Même constat pour le département des Hauts-de-Seine qui enregistre une augmentation de 1,1 %. Dans le Val-de-Marne et en Grande Couronne, Les prix se sont respectivement stabilisés à +0,1% et +0,2%. Cette « hausse pourrait faire penser que la dynamique de 2010 continue en 2011 mais la situation n’a plus rien à voir », tempère Sebastien de Lafond, président et fondateur de MeilleursAgents.com. En effet, le nombre de transactions baisse et pourrait entrainer une baisse des prix en Ile-de-France, comme en Seine-Saint-Denis (-0,2 %).

Un réajustement des prix à la baisse

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« Les acheteurs ne se précipitent plus sur tout ce qui est proposé, souvent trop cher », poursuit Sebastien de Lafond. Ils sont de plus en plus minutieux, comprennent mieux la dynamique du marché et parient même sur une baisse des prix. L’étude de Century 21, parue mardi, allait d’ailleurs dans le même sens : « le réajustement des prix à la baisse […] se diffuse dans toutes [les régions] qui ont enregistré des progressions de prix trop rapides » y compris l’Ile-de-France. Une conclusion partagée par MeilleursAgents.com qui estime que « nous sommes dans une phase un peu paradoxale, avec des prix qui montent en apparence, dans un marché qui, en réalité, se régule ». Ainsi, une baisse pourrait être constatée d’ici la fin de l’année. « ll faudra au moins six mois », estime Sebastien de Lafond.

Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/07/2011 à 12:23 par Mais non

    @logique.
    Vous ne tenez pas compte d'une pratique courante des agences : la surévaluation du bien pour obtenir un mandat. Comme les vendeurs s'adressent souvent à plusieurs agences, les AI savent que le mandat sera confié à l'agence qui "promet" le prix le plus élevé, donc chaque agence y va de sa surenchère, ce qui conforte les vendeurs dans l'illusion que leur 2 pièces à refaire dans le XIXème est une mine d'or.

  • 0 Reco 07/07/2011 à 11:01 par UFFA92

    Si les professionnels emploie des phrases comme "un réajustement des prix à la baisse" c'est que la baisse est déjà là. La question est de savoir de combien les prix vont baisser et surtout de savoir combien d'acheteurs sont encore prêts à payer les prix actuels. Sur certaisn sites d'annonces on voit déjà des baisses de prix assez conséquentes signe que les acheteurs ne sont plus des pigeons...

  • 0 Reco 07/07/2011 à 10:54 par antoine

    logique, d'accord, mais alors expliquez moi pourquoi les vendeurs sont prets a accepter des offres a moins -15% quand on va les voir directement, alors que pour le meme bien, l;'agence disait que cetait pas negociable? cela m'est arrive pour trois maisons differentes.

  • 0 Reco 07/07/2011 à 10:43 par logique

    @ antoine : Si les agences refusent de prendre des offres en dessous du prix, c'est qu'elles pensent avoir des acheteurs au prix fixé.
    Si elles avaient un espoir qu'une offre à -20% soit acceptée par un acheteur, elles ne se priverait pas de réaliser la transaction.
    Il ne s'agit pas d'un problème d'agence, mais d'un problème de vendeurs qui pour l'instant pensent encore pouvoir vendre très haut dans un marché qui entame une baisse.

  • 0 Reco 07/07/2011 à 08:44 par un_fumier

    Les gens devraient comprendre que des fois il faut savoir perdre un peu pour ne pas perdre beaucoup. La plupart des vendeurs espèrent vendre au prix d'achat incluant les frais de mutation, mais ne pensent pas toujours que l'acquéreur va en payer lui aussi, des appartements restent vides pendant deux trois ans en étant trop cher, alors le propriétaire continue de payer les charges, ravalement, taxes qui équivaudra au final à une vente immédiate à 10 000 de moins peut être.

  • 0 Reco 06/07/2011 à 23:46 par antoine

    j'ai denonce certains abus de l'agence la foret (refus de negocier): et on a supprime mon message. Tu ne trouve pas cela inadmissible?

  • 0 Reco 06/07/2011 à 23:45 par antoine

    Dédé, je le martele pour contrerles journalistes qui martele l'inverse. Et jencourage tout le monde a faire comme moi!

  • 0 Reco 06/07/2011 à 22:20 par Dédé

    @ Antoine : Malgré mon point de vue qui est identique au tien, peux-tu STP cesser de marteler les mêmes choses à chacune de tes prises de paroles dans les commentaires.

    Le marché baissera naturellement, il n'attendra pas que la masse deviennent moins conne (comme tu dis).

    Merci.

  • 0 Reco 06/07/2011 à 12:52 par Antoine

    les prix qui montent, ce sont ceux de seloger.com. ce sont ces agences peu competentes qui forcent les prix. Les vrais prix, ce des notaires, baissent!

  • 0 Reco 06/07/2011 à 12:50 par Antoine

    Les acheteurs parisiens sont peut-etre moins c.. mais il y en a toujours quyi en tiennent une sacree couche: ils achetent comme des c.. sans negocier.
    Alors que les marges de negociation sont aujourdhui de 15-20$%!

    certes, les agences interdisent toutes negociation comme un commun accord: elles mettent en vente a des prix extravaguant, et refusent systématiquement toute offre en dessous du prix , sauf quelques remise de 1000, 2000 euros.

    La solution:

    1) eviter l'agence, qui ne sert plus a rien, sauf a vous piquer votre fric, car les frais d'agence sont exorbitants: en evitant l'agence vous gagner facilement 20,000 euros en Frais d'agence.

    2) negocier bordel! Punaise, mais vous avez un cerveau ou quoi? arretez d'acheter comme des c... eme si vous en avez les moyens. Cest stupide! Faites des offres a -10, -20 du prix. Si l'agence refuse de faire cette offre, menacez la de declarer son refus a la repression des fraudes: une agence a obligation d'accpeter des offres convenables.

  • 1 Reco 06/07/2011 à 12:09 par freebsd

    L'etat va inventer un nouveau PTZ+++, la BCE va baisser encore plus ses taux, les banques vont faire des montages financiers encore plus astucieux, les salaires vont augmenter...pour soutenir l'immobilier


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...