Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 7 février 2011 à 14h45

Immobilier : Des prix disparates entre particuliers


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Les prix des maisons baissent de 0,9 % depuis octobre dernier, et ceux des appartements sont en hausse de 1,7 % sur cette même période, selon le dernier baromètre publié par Entreparticuliers.com. Mais le groupe, qui analyse les transactions effectuées entre les particuliers, y voit « de forts contrastes ».

Pour les appartements, la plus forte hausse observée par le groupe se situe en Île-de-France, avec 13 % d’augmentation en glissement annuel, en janvier dernier ; lors des trois derniers mois, ils ont pris 4,3 %. En ce qui concerne les maisons, la plus forte hausse revient à la région Rhône-Alpes, qui se solde par +15,9 % durant cette même période. par ailleurs, le délai moyen de transaction est passé à 10,6 semaines selon le professionnel, soit 1,2 semaine de plus qu’en décembre 2010.

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/02/2011 à 12:12 par poilagratter

    A UFFA92! Arrête de systématiquement mettre sur le dos des AI les hausses de prix de l'immobilier! Cela fait un bail (humour....) que les estimations des AI ne sont plus du tout suivies par les vendeurs dont la gourmandise est sans limite!! Et si tu regardes la santé actuelle de la plupart des agences n'ayant pas la chance dêtre au coeur des quelques marchés où la hausse des prix est, celle-ci, logiquement due à une pénurie chronique de biens, tu verras que leur souhait le plus grand en ce moment est que les prix baissent, pas qu'ils montent! Mais patience, ça va pas tarder à venir, vu que le marché dans bon nombre de villes est bloqué depuis des mois, justement à cause de prix démesurés!

  • 0 Reco 08/02/2011 à 07:12 par UFFA92

    La hausse de 13 % observée en ile de france pour les appartements ne doit pas concerner tous les départements ni toutes les communes. Il faudrait que les professionnels affinent leurs déclarations car même dans une même commune l'évolution des prix est disparates et les augmentations maximum ne semblent concerner que les centres villes. Conséquence de ces annonces de hausse de prix (sans modération !) les propriétaires de biens moins attractifs maintiennent des mises à prix totalement déconnectées du marché. Au fait les professionnels ne sont-ils pas là pour apporter leurs conseils ? Il est vrai qu'il est plus difficile d'expliquer à un vendeur qu'il est trop cher et plsu facile d'expliquer à un acheteur que son budget est insuffisant !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...