Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 31 mai 2012 à 18h30

Immobilier : Des volumes anormalement élevés à Paris


Les volumes ont recommencé à baisser dès févrierLes volumes ont recommencé à baisser dès février (©dr)

Le nombre de transactions a été dopé en début d’année par le durcissement des plus-values immobilières. Cet effet n’a été que de courte durée…

(LaVieImmo.com) - Les Notaires de Paris ont officialisé ce qu’on avait fini par accepter comme une évidence : le durcissement de la fiscalité sur les plus-values, décidé fin 2011 et entré en vigueur le 1er février, a momentanément dopé les transactions immobilières, les propriétaires se dépêchant de boucler leur vente pour ne pas tomber sous le coup d'un régime fiscal beaucoup plus strict.

+120 % à Paris intra-muros

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Au seul mois de janvier, période traditionnellement peu animée sur les marchés immobiliers, près de 14 000 biens (anciens comme neufs) ont changé de mains dans la région. Soit environ le tiers des 43 290 actes signés sur l’ensemble du premier trimestre. Le rapport est plus élevé à Paris intra-muros, qui ne compte que 40 % de propriétaires occupants et a donc été plus sensible aux conséquences d’une réforme centrée sur les résidences secondaires et les biens locatifs. Les Notaires y ont enregistré pas moins de 5 225 transactions en janvier, pour un total de 9 090 sur le trimestre (57 %). A titre de comparaison, Thierry Delesalle, président de la Commission de conjoncture immobilière des Notaires de Paris Île-de-France, a rappelé que 2 380 ventes seulement avaient été conclues à Paris en janvier 2011 (pour un peu plus de 7 300 en Île-de-France).

Le cas des logements vendus occupés* est plus significatif encore : 2 700 ont été vendus dans la région en janvier (dont près de la moitié à Paris), soit « plus de quatre fois le volume habituel pour ce type de biens », a noté Me Delesalle.

Le nouveau président de la Chambre, Christian Bénasse, qui donnait ce matin son premier discours à la presse, a bien insisté sur « la valeur relative » de l’ensemble de ces chiffres, la distorsion induite par les modifications fiscales empêchant toute extrapolation à l’ensemble de l’année. Sans se risquer à faire des prévisions, la Chambre a d’ailleurs précisé que le marché avait commencé à marquer le pas dès le mois de février. Ainsi, sur la période février – avril, la baisse du nombre de vente est proche de 15 % en comparaison annuelle. Si on prend comme base de comparaison la période 1999-2007, particulièrement faste pour le secteur, elle atteint 21 %.

*ce type de transaction n’est généralement pas pris en compte par les Notaires et s’ajoute donc au total des transactions évoquées par ailleurs

Emmanuel Salbayre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/06/2012 à 17:14 par sinclar75

    ouch !
    oui et quelques années d'études après.
    antoine et acheteur, même personne ?

  • 0 Reco 01/06/2012 à 16:59 par acheteur

    Et toi tu m'as l'air d'un QI de 1.5 vu le niveau de tes interventions.. T'as le bac au moins?

  • 0 Reco 01/06/2012 à 16:16 par sinclar75

    Je suis sérieux. A te lire, c'est vraiement inquiétant. Tes parents sont au courant ?

  • 0 Reco 01/06/2012 à 15:52 par antoine

    non mais t'as l'air dy etre...

  • 1 Reco 01/06/2012 à 15:25 par sinclar75

    antoine, t'es sous coke ou quoi ?

  • 0 Reco 01/06/2012 à 14:46 par Un ex acheteur

    T'inquiète pas Antoine, des acheteurs, yen a plus des masses, sauf les éternels doux rêveurs croyant à l'éternelle hausse des prix, bref les pigeons de base!

    Du coup, on ne risque pas de se faire plumer vu qu'on achète plus!

  • 0 Reco 01/06/2012 à 00:11 par antoine

    a tous les acheteurs pressés d'acheter, si du moins il y en a

    1) ne signer JAMAIS un comprompis de vente, mais uniquement une promesse de vente!!
    2) ne signer JAMAIS une simple offre d'achat, car celle ci, contre signee vaut vente, sans quasiment aucune conditions suspensive!!!! Faites des propositions uniquement à l'orale!!

    Et si l'AI dit qu'une offre d'achat ne vaut rrien, retorquez lui "ben pourquoi vous me faites signer alor, si ca vaut rien??) Appelez le 3939, service logement!

    3) mefiez vous du mot "synallagmatique" !!!!!!! Une promesse synallagmatique de vente est en fait un COMROMIS d evente!! Cest un attrappe nigot tres classique utilisé en Ile de france, pour pieger un jeune pigeon!!

    4) Faites relire la promesse de vente par le notaire de vos parents, de la famille (de preference quelqu'un de province). Ne faites JA%AIS confiances aux notaitres du vendeurs qui est tout sauf votre ami..:))

    5)en plus des conditions suspensives classiques (refus de pret, refus de permis de construire, deces ou invalidité de l'un des acquereurs, etc..) faites rajouter une condition suspensive sur la promesse de vente, du style:

    "s'il s'avere que des papiers de mairie ou des documents d'hypotheques non déclarés dans la présente entrainent une devaluation signifive du bien, ou que des vices soient découverts, lla présente pourra etre annulée avant meme la date prévu de signature de l'acte définitif, sans aucun dommage et intéret, et le sequestre devra etre rendu integralement à l'acheteur!!! "

    Si le vendeur n'est pas d'accord, cest que cest un escroc!! Préciser bien que vous pouvez annuler AVANT la signature definitive, sinon le venderu et son notaire pourrait vous dire que les choses pourraient etre reglée avant cette date et pourrait vous accuser de casser la vente de de mauvaise foi....

    C'est clair chers acheteurs??

    ET negocier bordel!!! Ne vous fiez pas a l'argument a la con d'AI debutant! "cets la penurie, jai 5 visites demains du bien, achetez au prix !'"

  • 0 Reco 31/05/2012 à 23:02 par antoine

    allons, l'explication est simple: effet d'aubaine a cause de la taxe sur plus value des residences secondaires!!!!