Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 14 janvier 2011 à 10h32

Immobilier : Hausse des loyers de 1,45 % sur un an


Les loyers français en constante augmentation depuis deux ans
Les loyers français en constante augmentation depuis deux ans
Les loyers français en constante augmentation depuis deux ans (©dr)

L’Insee enregistre une hausse de l’indice de référence des loyers (IRL) au quatrième trimestre 2010. Les trois derniers mois de l’année se sont soldés par une augmentation de 1,45 %, qui fait suite aux +1,10 % observés au troisième trimestre.

(LaVieImmo.com) - Une nouvelle hausse qui ne facilitera pas la situation des locataires. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) note une progression de 1,45 % de l’IRL au dernier trimestre 2010, soit 0,35 % de hausse par rapport au trimestre précédent. C’est également la plus forte hausse depuis le premier trimestre 2009, qui s’était achevée par une progression de 2,24 %. Cet indice est une base d’indexation des loyers des baux d’habitation vides et meublés, et fixe la progression maximale que les bailleurs sont en droit d’exiger. Ainsi, en général, la révision des loyers intervient à la date anniversaire du contrat de bail, et ne peut intervenir qu’une fois par an.

Forte progression

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’IRL s’est établi à 119,17 au quatrième trimestre 2010, contre 117,47 en glissement annuel. Pour calculer la revalorisation d’un loyer, il faut réaliser l’opération suivante : partir du loyer pratiqué, auquel on multiplie l’IRL des loyers du trimestre en cours (soit 119,17), que l’on divise par l’IRL du même trimestre l’année précédente (117,47). Ainsi, pour un loyer de 500 euros, le loyer post-révision sera de 500 x (119,17/117,47), soit 507,23 euros.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/01/2011 à 18:31 par locataire

    Les salaires et les pensions stagnent les impôts augmentent et les propriétaires veulent se faire une grosse part de gateau . Cela ne va plus, je pense qu'il falloir s'inspirer de l'actualité pour fairte bouger les choses.

  • 0 Reco 14/01/2011 à 16:06 par copleboss

    Cette augmentation est insuffisante quand on voit que les charges de copro ont augmenté de 5% et les impots locaux de 10%. Le rendement immobilier baisse donc il y aura encore moins de construction donc augmentation de la pénurie donc augmentation des prix.
    Il faut que l'INSEE calcule l'inflation réelle (environ 5% sur 2010) sinon les entreprises continueront à justifier des faibles hausses de salaire car l'inflation est soi disant basse...

  • 0 Reco 14/01/2011 à 14:35 par Jeune manager

    Assez minimaliste l'article... On aimerait avoir une analyse un peu plus fouillée !

  • 0 Reco 14/01/2011 à 14:29 par C'est une vaste arnaque

    J'espère que l'immobilier qui est porté à bout de bras depuis 2007, va se casser la figure fortement pour faire payer ces profiteurs à qui il n'existe plus de limite.Il va falloir que ce débat qui est récurant s'invite à la présidentielle pour savoir pour qui voter .


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...