Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 7 décembre 2011 à 09h17

Immobilier : La baisse des prix s'accélère, selon Entreparticuliers


L'immobilier reste globalement orienté à la baisse en novembre
L'immobilier reste globalement orienté à la baisse en novembre
L'immobilier reste globalement orienté à la baisse en novembre (©dr)

Le groupe de petites annonces immobilières observe le plus fort repli mensuel en l’espace de cinq ans.

(LaVieImmo.com) - Le « retournement immobilier » pronostiqué début septembre par Stéphane Romanyszyn, le président d’Entreparticuliers, prendrait-il forme ? Quand son premier concurrent, PAP (qui ne mesure, il est vrai, que les prix dans les huit premières agglomérations de France), évoque une légère baisse des prix, le groupe de petites annonces fait état dans sa dernière publication, dévoilée cette semaine, d’une baisse moyenne de 2,5 % du prix des biens vendus sans agence en novembre, par rapport à octobre. Soit le plus fort recul d’un mois sur l’autre depuis le lancement du baromètre, à l’automne 2006.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour les appartements, la baisse de prix est de -1,8 % en moyenne sur l’ensemble du territoire, avec comme régions les plus affectées l’Arc méditerranéen (-2,8 % sur un mois, -3,4 % sur trois mois), l’Ouest (-2,6 % sur un mois, -3,9 % sur trois mois) et l’Est (-2,4 % sur un mois, -4,1 % sur trois mois). Pour les maisons, la variation nationale est de -2,8 % en moyenne sur un mois et -4,6 % sur trois mois. Les territoires les plus marqués par le repli sont les régions Grand Centre (-3,2 % sur un mois, -7,2 % sur trois mois) et Ouest (-3,3 % sur un mois, -6,5 % sur trois mois).

Un temps de transaction moins long

Cette baisse de prix semble avoir fluidifié le marché. On retiendra le léger raccourcissement des délais de transactions (11 semaines en moyenne, avec 36 % de biens vendus en moins d’un mois), et l’augmentation du taux de négociation. En août, les vendeurs ont accepté, en moyenne, un rabais de 8,7 %, le plus haut depuis le mois d’octobre 2009. Concomitamment, la proportion des ventes conclues sans concession de la part du vendeur qui de 34 % à seulement 21 %, soit un taux moyen effectif de négociation de 6,9 %, contre 4,9 % en octobre.

A noter qu’Entreparticuliers évalue à 43 381 le nombre de biens nouveaux sur le marché directement par leur propriétaire (sans passer par une agence) mis en vente soit une variation de, soit 4 % de moins qu’en novembre 2010 mais 8 % de plus qu’à la même période pour les années 2007/2009.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/12/2011 à 11:13 par poilagratter

    et amis vendeurs ne paniquez pas...vous allez vendre moins cher mais vous allez racheter moins cher aussi ensuite.....les seuls à plaindre sont ceux qui ont acheté récemment à des prix très élevés et avec des credits à 100% et qui sont contraints de revendre pour raison grave (divorce, perte d'emploi, déménagement....) ...ils ne sont pas sûrs de pouvoir rembourser leur crédit....à ceux-là je conseille de mettre leur bien en location quelques temps, c'est souvent le moins pire, comme disent nos amis québécois....

  • 0 Reco 08/12/2011 à 11:06 par poilagratter

    les prix ont continué à monter ces dernières années à contre-courant du pouvoir d'achat des français.....il n'y a que les doux rêveurs pour imaginer que ça allait continuer comme ça alors que la vraie crise économique va prendre le relais de la crise financière....donc une baisse de 20 ou 30% n'aurait rien de surpremant ni de catastrophique après plus de 150% de hausse en 10 ans.....le marché va se corriger totu seul et ce n'est que mieux pour tout le monde, y compris les AI dont je suis et qui attendent ça depuis des mois!!

  • 0 Reco 08/12/2011 à 11:03 par jorox

    ça fait très longtemps que j'attends cette baisse, ça va peut être enfin se produire...Il était temps

  • 0 Reco 08/12/2011 à 10:54 par reinette

    j'ai travaillé dans l'immobilier et personnellement je n'aurai jamais acheté ce que je devais vendre, trop chère, beaucoup trop chère c'est vrai il peux y avoir une baisse de 20% les prix redeviendraient corrects rien de plus pourquoi vous affolez-vous, vous savez bien que les prix actuels ne sont pas les bons, tout est surevalué, tres tres surevalué

  • 0 Reco 08/12/2011 à 10:00 par Manu

    Je pense que les détracteurs de la bulle ont jeté l'éponge et sont en train de regarder fissa comment ils vont bien pouvoir vendre leurs bien immobiliers !
    Plus le temps de trainer sur la vie immo ! Par contre les autres qui regardent le spectacle et attendent que la bulle finissent de faire psccchiiitttttt, eux ont tout le temps du monde ! Que c'est agréable...

  • 0 Reco 08/12/2011 à 06:21 par Juju

    Ca devient difficile de cacher la réalité.:.
    Cependant je m interroge : parallèlement à la baisse des prix on constate une nette décrue de la demande. Du coup je ne comprend pas comment les délais de vente peuvent se raccourcir !

  • 0 Reco 07/12/2011 à 23:36 par acheteur

    Je suis étonné, pas encore un commentaire, une réplique acide, rien!
    Mais que se passe-t-il?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...