Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 22 janvier 2015 à 13h45

Immobilier : La baisse des prix se généralise en France


Les prix se contractent désormais dans la plupart des villes françaises
Les prix se contractent désormais dans la plupart des villes françaises
Les prix se contractent désormais dans la plupart des villes françaises (©dr)

Les prix sont sur la pente douce un peu partout dans l'Hexagone, selon les notaires de France. Les promesses de vente ne laissent pas entrevoir de changement de tendance.

(LaVieImmo.com) - Les prix des logements anciens ont perdu 1,2 % en moyenne sur un an au troisième trimestre 2014, selon les Notaires-Insee. Le recul est davantage marqué pour les appartements (-1,8 %) que pour les maisons (-0,8 %).

Paris perd ainsi 1,9 %, tandis que « les agglomérations de provinces économiquement les plus dynamiques (Lyon, Toulouse, Bordeaux) qui ne subissaient jusqu’alors qu’une baisse des volumes de transactions, amorcent à leur tour une baisse des prix », selon la note de conjoncture. Ce qui conforte la tendance observée fin 2014 par le baromètre LPI-Seloger, selon lequel 6 villes sur 10 ont vu leurs prix se contracter l'an dernier. La Haute-Corse (-7,2 %), Nîmes (-6,2 %) ou Montpellier (-6 %) terminent le tableau en France métropolitaine, sans compter à l'outremer la Réunion, avec un repli de 10,8 %.

Jusqu'à -10 %

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

A l'avenir, les avant-contrats laissent voir une poursuite de ce mouvement désormais bien enclenché, quoique de manière mesurée : « Pour Paris et les autres agglomérations et villes moyennes, la chute devrait se poursuivre à un rythme toutefois un peu moins soutenu compte tenu des reculs déjà enregistrés au cours de l’année dernière qui ont parfois avoisiné les 10 % ».

Les notaires rappellent qu'entre fin 2011 et le troisième trimestre 2014 en Ile-de-France, la baisse des prix s’est établie à environ -5%, aussi bien en appartements qu’en maisons. Corrigée de l’inflation, cette baisse atteint 8 %, concluent-ils.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/02/2015 à 13:56 par fernand

    ça eu payé ... mais ça paye plus
    ..mais attention ça eu payé

  • 0 Reco 27/01/2015 à 13:21 par el manici

    l'immobilier c'est du solide, ça ne baisse jamais et les arbres montent jusq'uau ciel !

  • 0 Reco 27/01/2015 à 09:09 par celine.durand

    Cette tendance est à remarquer dans toutes les villes de France, même les plus dynamique en effet. A Toulouse, où la croissance économique est plutôt encourageante (largement expliquée par la présence d’EADS Airbus) les prix de l'immobilier d'une année sur l'autre sont restés relativement stables à en croire les chiffres. -0.6 % : c'est l'évolution du prix au m2 constatée sur les 12 derniers mois sur Toulouse.
    Travaillant dans une agence immobilière à Toulouse (http://www.sporting-immo bilier.fr/) je constate cette baisse des prix dans beaucoup de quartiers à Toulouse…
    Et cette tendance continue en début d’année 2015.

  • 0 Reco 26/01/2015 à 19:09 par Roger

    Trop fort ce MH, il arrive même à se persuader qu'une baisse de 5% c'est bien.

  • 0 Reco 26/01/2015 à 11:29 par dede

    houa le carnage a venir....chomage, augmentation de salaire à 0% dans 80% des grosses boites...du jamais vu depuis 30 ans, et la déflation qui arrive.
    Soyons sérieux 5 minutes, comment voulez vous que les prix immo en france ne s'aligne pas sur ceux du leader economique allemand, => -50% de baisse a venir dans les 3 prochaines années.

  • 3 Reco 24/01/2015 à 14:23 par MisterHadley

    Ah, non, pas du tout, -5% de "baisse" en 3 ans, vu le contexte catastrophique ailleurs, c'est très bien, même...

    D'ailleurs, si tu prenais la peine delire, avant de parler, tu aurais vu justement que ça me convenait très bien, au contraire..!

    Et l'avantage de l'immobilier, c'est qu'il n'y a pas que le "logement", mon grand...

    Hé oui..!

    Et le reste, c'est pas -5% sur trois an, mais je ne vais pas te dire combien ça a pris, vu l'extrême rareté, tu en serais encore plus malade.

    Non, -5% sur trois an sur le tout venant, c'est très bien..!

  • 0 Reco 24/01/2015 à 14:13 par tron

    Et les prix repartent à la baisse.

  • 0 Reco 24/01/2015 à 14:12 par tron

    Et oui, quand le crédit se durcit, que l'immo ne prend plus 10/100 par an, qu'on arrête de subventionner à tout va (merci l'ump), on se débarrasse des branleurs qui avaient pris le logement pour une tirelire

  • 0 Reco 23/01/2015 à 22:56 par Gérard

    "la chute devrait se poursuivre à un rythme [...] qui ont parfois avoisiné les 10 %"

    Tout est dit.
    En plein dans le pif de tous ceux qui achètent de l'immo comme ils vont chez McDo...Tant pis, c'est une forme de sélection naturelle économique : ceux englués dans leur crédit pour des biens dévalués permettront aux autres de profiter des soldes...

  • 0 Reco 23/01/2015 à 14:19 par @Jerome

    "la sule et unique chose moi qui m'interesse cets mon compte en banque ce qui rentre et ce qui sort sur le cours, moyen et long terme.. POINT barre!!"

    c'est une grosse erreur, ce qu'il faut regarder, ce n'est pas son compte en banque mais la valeur de son patrimoine....

    si tu fais un crédit revolving, tu auras de l'argent sur ton compte mais tu seras très pauvre...

  • 0 Reco 23/01/2015 à 12:13 par jérome

    "La question est simple : est-il judicieux d'acheter aujourd'hui un produit dont nous savons tous pertinemment que sa valeur aura baissé demain ?"

    et ca cest pas simpliste? ahhahahhahahhaha

    la sule et unique chose moi qui m'interesse cets mon compte en banque ce qui rentre et ce qui sort sur le cours, moyen et long terme.. POINT barre!!

    aaahahhahaha

  • 0 Reco 23/01/2015 à 12:11 par jérome

    ben oui doriandoy la preuve... ahhahahahhaah le gars investit à 3% et moi à 10 voire plus..... chancun son truc hein? hahhahahahhahahahha

  • 2 Reco 23/01/2015 à 11:40 par sebbie

    arretez de vous prendre la tête comme des gamins dans une cour d'ecole, on peut avancer des arguments, debattre, sans s'invectiver...
    Vous abaissez le niveau et ça fait rien avancer du tout.
    La question est simple : est-il judicieux d'acheter aujourd'hui un produit dont nous savons tous pertinemment que sa valeur aura baissé demain ?
    Il n'y a pas d'un coté les winners qui achetent et de l'autre les pauvres cretins qui louent, c'est bien trop simpliste...

  • 0 Reco 23/01/2015 à 10:41 par @Jerome

    "merde je viens de vous dire uen astuce"

    merci mais faut-il encore prendre en compte le risque de vacance...
    que vaut-il mieux 3% avec un risque de vacance nul ou 7% avec un fort risque de vacance?
    chacun sa réponse....mais pas de réponse toute faite comme essaye de nos le faire croire cet abruti de Jérome.

  • 0 Reco 23/01/2015 à 10:22 par jérome

    donc cest toi le allo, cher doriandoy... ahhahahhahahhahaha

    tu devrais meme dire merci: je viens de te donner un investissement à 20% par an !

  • 0 Reco 23/01/2015 à 10:22 par jérome

    "Limoges, c'est la zone tendue par excellence. La demande y est tellement forte que le prix risque d'atteindre les 10.000€ le m². Non mais Jérôme, allooooooooo??? Y quelqu'un au bout du fil?"

    cest d'ailleur tellement "tendu" que le loyer est nettement plus élevé qu'une mensuqlité de crédit: 220 euros de loyer,, soit, pour un studio, un rendement brut de.... 20%.... rien que cela!

    ahhahahhahhahahhaa

    d'autre pendant ce temps là achetent come des cons sur Paris, à 3% de rendement!

    merde je viens de vous dire uen astuce

  • 1 Reco 23/01/2015 à 10:20 par jérome

    l'euro en chute libre: 1.12!!! ceux qui ont de l'argent sur leur comptes et n'ont pas acheté (les fameux attentistes) sont en train de s'appauvrir vis a vis du monde!

    l'immo baisse peut-etre mais, en ce moment, l'euro baisse encore plus vite!

  • 0 Reco 23/01/2015 à 10:18 par Doriandoy

    Limoges, c'est la zone tendue par excellence. La demande y est tellement forte que le prix risque d'atteindre les 10.000€ le m². Non mais Jérôme, allooooooooo??? Y quelqu'un au bout du fil?

  • 0 Reco 23/01/2015 à 10:01 par @Mister Harley

    "Surtout que maintenant que la BCE rachète pas mal d'actifs bancaires..."

    c'est donc la grosse fête pour ceux qui détiennent des actions.....plutôt que l'immobilier

  • 1 Reco 23/01/2015 à 10:00 par @Jérome

    comme dit le proverbe:

    "si c'est vrai à Limoges, alors c'est vrai en France."

  • 1 Reco 23/01/2015 à 02:31 par jérome

    bon aller prenons un studio à 17 000 euro à Limoges .... il perd 3 % soit 520 euros.../ an

    tu en connais bcp des studio a 521/12 = 42 euros de loyer à Limoges pour que la locaion soit rentable ?

    ahhaahhhahah

    ahahahahahhahahhaahhahahh ahahha oooghoohhoohohohoohohohoo hohoh

    ihihiihihihiihihihiihihih iihhihiihihh

  • 1 Reco 23/01/2015 à 02:18 par jérome

    3% de 300 000euros pour un T5 en IDFbanlieue chique = 10 000 euros.... tu connais bcp de T5 avec un loyer de 10 000/12 = 833 euros? cest plutot du 1300 a 1700 euros.....

    ahahaahahahahhahhaha toi aussi un futur pix nobel en economie ahahahahhahahahahhahahahh ahah

  • 0 Reco 23/01/2015 à 00:50 par Pascal

    il est évident qu'avec une baisse 3% par an,il est largement plus rentable d'être locataire.
    Les placements qui rapportent pendant ce temps là, il vaut mieux voir son capital fructifier plutôt que de le voir s’effriter tous les ans.

    De plus, avec un contexte économique difficile (primo accédant en difficulté, chômage, faible inflation , voir déflation ce qui est pire pour de l'actif, faible croissance), les taux resteront bas pour longtemps.

    Pourquoi acheter au prix fort aujourd'hui alors que l'on peut l'acheter moins chère demain.

    Les acheteurs gagnent de l'argent tous les jours.

  • 0 Reco 22/01/2015 à 23:01 par Bzzzz

    Voilà la raillerie qui revient face aux arguments chiffrés. Vraiment convaincant, c'est implacable.

  • 1 Reco 22/01/2015 à 22:53 par MisterHadley

    Attends autant que tu voudras, c'est ton problème..!

    :D

    Surtout que maintenant que la BCE rachète pas mal d'actifs bancaires...

    Bonne attente, alors..! :D

    Message édité 22/01/2015 à 22:56

  • 0 Reco 22/01/2015 à 22:47 par Bzzzz

    D'ailleurs, merci d'appuyer le fait que, dans le cas d'un achat réalisé en période de baisse, plus on attend, moins on paie de frais. Ce qui, en plus de l'économie réalisée sur le capital, donne bien raison aux attentistes.

  • 0 Reco 22/01/2015 à 22:39 par Bzzzz

    Non, on n'en paie que lorsqu'on achète.

  • 0 Reco 22/01/2015 à 22:34 par MisterHadley

    Quand tu ne seras plus focalisé sur mon humble personne et que tu ne seras plus qu'agressif, j'y réfléchirais peut-être...

    Les "frais de notaire", quelque soit la tendance des prix, tu en payes, que les prix baissent ou augmentent...

    Et quand les prix baissent, justement, tu en payes beaucoup moins que lorsque les prix montent, puisqu'ils sont calculés sur la valeur du bien.

    Message édité 22/01/2015 à 22:36

  • 0 Reco 22/01/2015 à 22:34 par Bzzzz

    Non vous n'avez pas compris.
    Les frais de notaire sont perdus car le l'immobilier n'augmente pas. Les augmentations de 50%, c'est fini. C'est donc bien 40000 euros envolés.

  • 0 Reco 22/01/2015 à 22:33 par Bzzzz

    Au passage merci de ne pas me tutoyer.

  • 2 Reco 22/01/2015 à 22:32 par MisterHadley

    Les "frais de notaire" ne sont pas une "perte", puisque si l'immobilier avait prix +50% en un an, bah tu en payerais quand même, d'une part, et tu en payerais bien plus, puisque calculés sur la valeur vénale du bien objet de la transaction..!

    1000 euros de loyers mensuels HC, sur 3 ans = 36000 euros de perdu avec rien en échange...

    Sans compter l'augmentation, ni les charges, le dépôt de garantie que tu ne reverras que partiellement, les frais d'agence, etc, etc...

    Message édité 22/01/2015 à 22:33

  • 2 Reco 22/01/2015 à 22:27 par Bzzzz

    Voilà des chiffres dans le cas d'un achat :
    Bien à 300 000 perdant 1,8% par an. Valeur au bout de 3 ans 284000 euros soit 16000 euros de perte plus 24000 euros de frais de notaire = 40 000 de perte sur 3 ans.

    Sans compter les intérêts d'emprunts qui s'ajouteraient au désastre.

  • 2 Reco 22/01/2015 à 22:17 par MisterHadley

    Et sois gentil de garder ton agressivité pour toi, elle n'a pas lieu d'être sur ce forum...

    Surtout que je ne suis pas le sujet, n'est-ce pas..?

    ;)

  • 1 Reco 22/01/2015 à 22:16 par MisterHadley

    Combien de loyers as-tu payé en pure perte en 3 ans..?

    De combien auront augmenté les loyers en 3 ans..?

    -5% sur 3 ans en national, ça, ce sont des faits, et ça me va très bien, perso.... ;)

  • 1 Reco 22/01/2015 à 22:12 par Bzzzz

    Toujours des assertions, jamais de démonstration.
    Bientôt, MH va nous expliquer que si l'on perd de l'argent c'est la preuve que l'on en gagne quand même.
    Acheter un bien immobilier aujourd'hui, c'est perdre les 8% de frais de notaire, puis 1,8% du capital par an. Quel placement !

  • 1 Reco 22/01/2015 à 21:39 par MisterHadley

    Et ça y est, ça commence... Pffff....

    -8% si l'on tient compte de l'inflation... en 3 ans...

    MAis considérant que "l'inflation" ne tient pas compte des loyers, et que les loyers, eux, n'ont pas cessé d'augmenter... ;)

    De plus, pour que l'on ai donc -5% en national, et sur 3 ans, et comme tu l'auras dis toi-même, il y a donc des endroit où il y aura eu -10%, voir -15%, effectivement, impliquant qu'à d'autres, toujours sur 3 ans, il y aura donc eu des augmentations équivalentes, pour que l'on obtienne ces -5%...

    Merci de l'avoir remarqué.

    ^^

  • 1 Reco 22/01/2015 à 20:33 par sebbie

    @MH : la baisse n'est pas de 5% mais de 8%, faut lire jusqu'au bout !,
    c'est une moyenne, ça veut dire qu'a certains endroit la baisse a été de -10, -15 voire -20% en 3 années.
    Donc oui bravo aux attentistes qui ont fait de belles économies ! sans parler des taux qui ont aussi baisser en 3 ans.
    Pas la peine d'etre devin pour savoir que la baisse est enclenché pour quelques années
    Alors oui BRAVO !

  • 0 Reco 22/01/2015 à 19:59 par Friand

    Le bras de levier c'est le bras d'honneur de l'économiste amateur.

  • 4 Reco 22/01/2015 à 18:07 par jérome

    "bras de levier" tu dois surement etre plus doué en économie que le directeur de la BCE... tu es en fait un grand économiste manquant cruellement de reconnaissance.... pauvre petit! ahhahahhaa

  • 0 Reco 22/01/2015 à 16:46 par bras de levier

    bon vieux jéjé toujours aussi inculte, c'est pas la planche à billet c'est du rachat d'actif. En gros on va racheter 60 Milliard par mois principalement aux banques, pour que cela allège leur bilan et qu'elle puisse prêter encore plus. Sauf que le marché est déjà inondé de liquidités, effet sur l'inflation 0000000000. Regarde plutôt du coté du pétrole la tu va voir de vrai effet sur l'inflation mais à la baisse...

  • 0 Reco 22/01/2015 à 16:03 par Fernand

    Ça eu payé

  • 0 Reco 22/01/2015 à 15:26 par Jérome

    res bonne nouvelle pour les acheteurs: la BCE va faire marcher la planche à billet!!!! inflation de retour avec baisse des taux : on va encore y gagner avec le crédit!

  • 0 Reco 22/01/2015 à 14:39 par Moua

    La politique de QE de la BCE va soutenir les actifs. Tous les actifs. Les prix ne vont pas baisser vite. Les salaires et les retraites en revanche

  • 2 Reco 22/01/2015 à 14:11 par MisterHadley

    -5% en trois ans..!!!

    Bon courage aux éternels attentistes, là, hein..!!!

    ^^


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...