Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 6 juillet 2010 à 13h04

Immobilier : La crise presque effacée selon Century 21


Le prix moyen au m² s'élève à 2 508 euros
Le prix moyen au m² s'élève à 2 508 euros
Le prix moyen au m² s'élève à 2 508 euros (©dr)

Les prix repartent à la hausse. Les prix moyens au mètre carré dans la France entière ont augmenté de + 8,5 % en un an, témoigne une étude de Century 21 sur le marché immobilier national, réalisée à partir des transactions enregistrées au sein du réseau.

(LaVieImmo.com) - Au premier semestre 2010, le prix moyen au mètre carré en France s’élevait à 2 508 euros, contre 2 549 euros lors du premier semestre 2008. Le prix au mètre carré des maisons s’élève aujourd’hui à 2 021 euros et celui des appartements à 3 243 euros, contre respectivement 2 125 et 3 218 euros il y a deux ans. « L’écart se resserre ; en termes de prix, la crise semble pratiquement effacée » analyse l’étude.

Century 21 avance deux raisons principales pour expliquer la résilience dont fait preuve le marché de l’immobilier ancien. L’étude explique ainsi que ce marché est soutenu par des taux d’intérêt historiquement bas. Profitant de la baisse des prix que le secteur a enregistré à partir du second semestre 2008, les primo-accédants ont en effet bénéficié de conditions optimales dans le but de réaliser leur projet, et les agences ont constaté leur retour sur le marché dès le premier semestre 2009.

Une autre typologie d'acquéreurs

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La seconde raison s’explique par le fait qu’une autre typologie d’acquéreurs vient tirer le marché vers le haut et soutenir son activité depuis le second semestre 2009 : il s’agit des secundo ou pluri-accédant et des CSP +. En un an, la part des cadres supérieurs et des professions libérales parmi les acheteurs s’est accrue de 11, 9 % tandis que celle des retraités a augmenté de 7,8 % et celle des cadres moyens de 2,2 %. A l’inverse, la proportion des employés/ouvriers ainsi que des commerçants artisan a diminué, respectivement de -6,2 % et -2,3 %.

L’étude précise que Paris fait une nouvelle fois figure d’exception. Au premier semestre 2010, le prix moyen au mètre carré s’établit 5,4 % au dessus de celui enregistré au premier semestre 2008 (7 079 euros contre 6 717 euros) et il est 15 % plus élevé qu’il y a un an. Une envolée qui n’affecte pas les volumes de vente qui enregistrent une augmentation de 11,3 % sur un an et de 13,2 % sur les trois derniers mois, tandis que le délai moyen de vente est de 48 jours au premier semestre 2010, contre 42 jours au deuxième trimestre 2010. « Si le marché parisien bénéficie d’une santé insolente, c’est essentiellement grâce aux CSP + dont la présence a augmenté de 30,3% pour représenter 41,8% des acquéreurs et grâce à la tranche des 60/70 ans qui progresse de 19,5 % en un an » explique Century 21.

+ 7,6 % en Ile-de-France

En Ile-de-France, les prix moyens au mètre carré ont augmenté de 7,6 % en un an mais restent encore inférieurs d'au moins 5 % à leurs niveaux atteints au premier semestre 2008. « L’activité est au beau fixe et les délais de vente se situent entre ceux de Paris et de la France entière, à 69 jours en moyenne au premier semestre 2010 » explique Century 21. Sur ce marché, les cadres supérieurs et les professions libérales ne représentent que 12,5 % des acquéreurs, bien que leur part tende à augmenter depuis un an (+24%).

En termes de prévisions, l’étude note que dans un contexte économique général qui ne va pas contribuer à améliorer le pouvoir d’achat, réel et ressenti des ménages, « tout porte à croire que l’immobilier ancien, France entière, va continuer de s’inscrire dans un schéma de tôle ondulée ». Century note toutefois que l’amplitude des réajustements va aller en diminuant et qu’il en résultera une hausse des prix au second semestre beaucoup plus faible qu’au premier. Sous condition d’un maintien des taux proche de leur niveau actuel, l’année devrait clôturer sur une hausse du prix au mètre carré national limitée à 6 %. Paris fera exception à la règle et les prix devraient évoluer dans des proportions supérieures.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/07/2010 à 10:50 par BEN VOYONS

    Et oui, c'est reparti dans la totale irrationnalité!! une nouvelle jolie bubulle qui gonfle à nouveau et va nous pêter à la figure , comme au début des années 90, comme en 2008....

  • 0 Reco 08/07/2010 à 17:45 par dom66

    Un bon coup de pub pour Century 21

  • 0 Reco 08/07/2010 à 14:46 par chrisoro

    L'immobilier en hausse, toujours plus haut, toujours plus haut ! Ah bon ????

    Mais alors ? La crise économique, le chômage, la dette, les états au bord de la faillite, les plans de rigueurs ? Tout ça ne serait que du vent, cela n'existerait pas ? Les gens serait de plus en plus riche !
    La réalité c'est -10 % pour l'immo depuis le pic de 2008 et encore -40% à venir.

  • 0 Reco 06/07/2010 à 17:20 par Dylan

    Oauis ben moi j'ai acheté en rackanty à mort y'a trois ans je peux te dire que j'ai bien les pétoches de l'avoir fait à ce moment là et pas maintenant, en plus avec mon banquier qui veut pas me renégocier mes taux...

  • 0 Reco 06/07/2010 à 17:19 par Inconnu

    Et parabolique et vice et versa

  • 0 Reco 06/07/2010 à 17:16 par Bim Bam Boum

    Moo j'dirai qui faut acheter mow pour être plus secure vis à vis de la suite. Après, laisse béton

  • 0 Reco 06/07/2010 à 15:57 par Sceptik

    En tourt cas c'est bien la preuve qu'il fallait acheter l'année dernière !

  • 0 Reco 06/07/2010 à 15:47 par oncdonald

    et dans 6 mois, personne ne pourra plus acheter parceque les prix seront à nouveau trop chers =======> BOOM à nouveau ?

  • 1 Reco 06/07/2010 à 15:33 par Marsattack

    Ou pas...

    ;)

  • 0 Reco 06/07/2010 à 15:15 par viking

    C'est reparti comme en '40 !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...