Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 13 décembre 2011 à 18h30

Immobilier : La Fnaim anticipe une baisse des prix en 2012


Les délais de transaction s'allongent, prélude possible à une baisse de prix
Les délais de transaction s'allongent, prélude possible à une baisse de prix
Les délais de transaction s'allongent, prélude possible à une baisse de prix (©dr)

Le marché donne des signes avant-coureur de retournement, qui devraient se confirmer dans les prochains mois selon la fédération.

(LaVieImmo.com) - Les temps ont changé. Quelques jours à peine après les Notaires, la Fédération nationale de l’immobilier a indiqué mardi que la fin de l’année 2011 marquait un « atterrissage en douceur » du marché immobilier francilien. Un « début d’effet de crise » encore « contenu par la pénurie de logements » disponibles, notamment à Paris, mais qui ne devrait pas tarder à laisser place à un mouvement de baisse des prix. La Fnaim ne s’avance pas encore sur l’ampleur possible du repli.

Allongement des délais de transaction

Pour l’heure, les signes avant-coureur du retournement sont un gonflement du stock des biens en attente d’un repreneur (parce qu’il y a moins d’acquéreurs et que les vendeurs s’adressent plus volontiers à des professionnels en période de crise, phénomène déjà constaté en 2009), et un allongement des délais de transactions.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

A Paris, la durée moyenne de vente est aujourd’hui de 60 jours, contre 54 jours au premier semestre et 38 jours au second semestre 2010. La Fnaim prédit des délais plus longs encore en 2012. Pour mémoire, c’est en 2009 que les délais étaient les plus longs, de 91 jours au premier semestre, et 62 jours au premier.

La dégradation devrait être plus nette encore en petite et grande couronne, où la suppression du prêt à taux zéro (PTZ+) dans l’ancien fait planer la menace d’« un blocage pour les primo-accédants », qui signent le gros des transactions immobilières. « 70 % des ventes dans certains cabinets de l’Essonne sont réalisés en PTZ », indique la Fnaim.

Climat général pessimiste

« A cela s’ajoutent un certain nombre de facteurs conjoncturels qui ne sont pas de nature à créer la confiance d’acheteurs potentiels ». Pêle-mêle, la chambre cite « les risques économiques et sociaux liés à la crise, l’anticipation d’une hausse des taux d’intérêt, des incertitudes liées à la période électorale », autant de facteurs qui entretiennent « un climat général pessimiste » défavorable à l’investissement immobilier.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/12/2011 à 23:42 par Kraaaach en vue

    @doriandoy
    Et le pire c'est que beaucoup sont conscients que l'immobilier va baisser, mais ils ont très peur d'une disparition de l'euro qui selon eux réduirait leur épargne à néant.

  • 0 Reco 15/12/2011 à 09:18 par Druze

    Eh, reperage, t'es AI ?

  • 0 Reco 14/12/2011 à 21:29 par antoine

    Il ya aussi un paquet de vieux c;. riches qui raffle tous les terrains a batir pour se faire un plien pied!!! Envoyez moi tous ces gars en maison de retraite que diable! place aux jeunes!

  • 0 Reco 14/12/2011 à 20:31 par Manu

    Je confirme les propos de Krach. Ayant des amis notaires, quasiment pas de vente de grandes surfaces par rapport à la tendance normale. Les gens n'ont pas le financement et effectivement, 50% des petites surfaces qui partent sont liées à l'effet d'aubaine avant la réforme des plus values. Grosse claque en vue pour 2012, black out total au 1er trimestre avant uen chute libre des prix.
    C'est un professionnel qui le dit d'après son analyse du marché (qu'il connait forcément très bien).

  • 0 Reco 14/12/2011 à 13:44 par Pat75

    Eh les smicards, ne vous emballez pas, ce n'est pas pour autant que vous allez pouvoir vous acheter un hôtel particulier près des Invalides !

  • 0 Reco 14/12/2011 à 12:56 par doriandoy

    @>Kraaaach en vue
    Ils achètent des biens pour percevoir des loyers, alors que la rentabilité est pourrie dans le coin.
    Les gens sont formidables.

  • 0 Reco 14/12/2011 à 01:56 par Kraaaach en vue

    @repérage
    Tout à fait d'accord. D'après une conversation récente avec un notaire, à Paris, seuls les studios et deux pièces dans les arrdts centraux s'arrachent entre retraités qui veulent sécuriser leur épargne et toucher un loyer. Ils achètent sans emprunter. Ce sont ces ventes qui maintiennent la moyenne des prix au niveau trompeur de 8350 euros le m2 (les petites surfaces centrales se vendent plus cher au m2) mais à la vérité, les 5 pièces et autres ne se vendent plus : 100 m2 à 8350 euros, ça fait 835 000 euros soit 5 millions de francs... Il y a plus de biens à vendre que de millionnaires.

  • 0 Reco 13/12/2011 à 22:39 par patwon

    ouaip! mais ça va pas se faire en 2 mois..;

  • 0 Reco 13/12/2011 à 22:24 par Reperage

    A paris, les bien de BONNE qualité partent en effet en 2 mois (pour le moment). Mais ce sont surtout les petites surfaces vendues pour éviter de payer les plus valus sur les résidences secondaires, donc avec un montant de transaction "relativement" peu élevé. les biens supérieurs à 500keuros prennent déjà plus de temps. Et ceux mal placés qui ont essayés de s’infiltrer dans des créneaux de prix qui ne sont pas les leurs ne partent plus du tout. Il y en a que je suis depuis maintenant 5 mois. Ils ne sont pas près de partir. Restent plus que ces rapaces de proprios l'intègrent (ce qui viendra, à force de payer pour rien les charges et impôts d'un appart vide) et baissent enfin, et pas qu'un peu, les prix. Note pour les acheteurs : NEGOCIEZ SEC!! La balle est dans VOTRE camp maintenant, et risque d'y rester un moment. Ce n'est que le début.

  • 0 Reco 13/12/2011 à 20:32 par Evident

    Pas fous à la FNAIM. Ils ont compris que le volume des ventes est en fort recul, ce qui est mauvais pour les agents rémunérés à la commission. Pour que les ventes repartent, il faut que les prix baissent, et avec la hausse des taux d'intérêts, il va falloir que ça baisse beaucoup.

  • 0 Reco 13/12/2011 à 18:45 par antoine

    alors la!!!!! ca cest un scoop! MEME LA FNAIM; adpete d'habitude de la propagande et de la methode Couet sur la hausse, annonce haut et fort que ca va baisser!!!!

    si la les carrottes ne sont pas cuites, ben jy connais rien!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...