Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobiliervendredi 13 avril 2012 à 13h10

Immobilier : La Fnaim très inquiète pour les mois à venir


René Pallincourt, président de la FnaimRené Pallincourt, président de la Fnaim (©dr)

La baisse des transactions immobilières et la chute de la production de crédit à l’habitat inquiètent les professionnels de l’immobilier. Entretien avec René Pallincourt, président de la Fédération nationale de l'immobilier, qui craint le pire sans une réponse rapide des pouvoirs publics.

(LaVieImmo.com) - « Si, très rapidement après les élections, le prochain Président de la République ne prend pas des mesures à même de soutenir la demande des primo-accédants et relancer l’investissement locatif, la crise du logement ne pourra que s’accentuer. » René Pallincourt ne mâche pas ses mots : la situation est grave, et nécessite une action rapide de la part des pouvoirs publics. Las, à une semaine à peine de l’élection présidentielle, les propositions formulées par les différents candidats ne lui semblent pas à la hauteur de la situation…

Une chute spectaculaire

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Ce qui inquiète tant la Fnaim, ce sont les chiffres dévoilés la semaine dernière par la Banque de France : 7,3 milliards d’euros de crédit habitat ont été accordés en France au mois de février, soit 40 % de moins qu’en janvier et moitié moins qu’en février de l’année dernière. « Sur les six derniers mois, on est à plus de 60 % de baisse », se désole M. Pallincourt, qui estime que le nombre de transactions immobilières a chuté «  de 10 à 15 % » au premier trimestre 2012, par rapport aux trois derniers mois de l’année dernière. « A cette période, l’activité a été dopée par les annonces de l’abandon du PTZ+ [prêt à taux zéro, NDLR] dans l’ancien dès le 1er janvier et du durcissement de la fiscalité sur les plus-values immobilières à compter du 1er février, reprend-il. On savait que, mécaniquement, les premiers chiffres de 2012 marqueraient un tassement. Mais personne n’attendait une chute aussi spectaculaire. Si la baisse de la production de crédit vient à se confirme au deuxième trimestre, on assistera à une véritable contraction de l’activité - tout au long de 2012, mais peut-être même en 2013 ».

Le grand absent du débat électoral

Outre la réforme des aides à l'accession et le relèvement des taxes sur les plus-values, la fédération craint les effets de l’augmentation des prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine, déjà portés de 12,3 à 13,5 % le 1er janvier et relevés à 15,5 % le 1er juillet prochain. Sans oublier ceux de la hausse de la TVA, avec un taux réduit rehaussé de 5,5 % à 7 % dans le bâtiment et un taux général qui devrait être porté à l’automne prochain de 19,6 à 21,2 %.

Dans ce contexte, M. Pallincourt en appelle à une réaction rapide des pouvoirs publics. Et déplore, comme en écho aux critiques déjà formulées par la Fondation Abbé Pierre, « que la question du logement, qui est pourtant l’une des préoccupations essentielles des Français, soit à ce point absente du débat électoral. Aucun des candidats ne semble avoir vraiment pris la mesure de la gravité de la situation ».

Aucune mesure pour « booster le marché »

Le passage en revue des différents programmes tourne rapidement court, pas une seule des propositions avancées n’étant jugée « de nature à booster le marché. Je ne vois que des mesures annexes - aucune idée forte, aucune volonté de soutenir l’investissement locatif ou l’accession à la propriété ». Les critiques les plus virulentes sont adressées aux deux favoris dans les sondages. François Hollande, tout d’abord, dont le projet d’encadrer les loyers « est certainement… louable, sans jeu de mot, mais absolument pas réalisable : comment obliger un propriétaire à louer son bien à un niveau inférieur à celui du marché si on ne lui propose pas de compensation en face ? ». Une question résolue, assure la Fnaim, par « Bail puissance 3 », son projet de contrat de location défiscalisé présenté le mois dernier.

Côté UMP, René Pallincourt estime que la proposition de Nicolas Sarkozy de diminuer de moitié les droits de mutation « va dans le bon sens, même si on ne peut pas ignorer qu’elle risque d’inciter les collectivités locales, ainsi privées d’une partie de leurs ressources, à augmenter les impôts locaux ». Guère plus d’enthousiasme pour le rehaussement de 30 % les droits à construire, qui « permettra certainement de donner de l’activité aux entreprises du bâtiment, ce qui est évidemment très bien, mais n’aura aucun effet en termes de prix ».

La critique la plus virulente est adressée à la plus récente des propositions du président candidat, qui entend supprimer la déductibilité des dépenses de gros travaux des revenus fonciers. Partageant la stupeur du président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), Jean Perrin, M. Pallincourt craint qu’une telle mesure ne porte le coup de grâce à l’investissement locatif déjà mis à mal par le relèvement de la fiscalité sur les plus-values et la réforme du dispositif Scellier. « Si cette proposition est mise en application, plus un seul appartement ne se vendra pour faire de l’investissement locatif ! ».

Emmanuel Salbayre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/01/2013 à 22:55 par Arnaud Reperages

    Bonjour,

    Louer sa maison pour un tournage de film : comment faire ?

    Assistant réalisateur – repéreur de décors pour le cinéma, la publicité, l’événementiel et les shootings photos recherche en permanence des propriétaires qui souhaitent louer et proposer leurs lieux d’habitation pour des tournages, des séances photos et de l'évènementiel !

    Voici un excellent moyen de valoriser votre patrimoine en toute sécurité (contrat, état des lieux, assurance, remise en état, arrangement financier).

    Mes recherches sont orientées en priorité sur Paris, et en Ile de France (dans un rayon de 50 kms de Paris)

    En effet, les belles propriétés, l'immobilier de luxe, les appartements d'exception spacieux offrant une belle vue sur Paris et faciles d'accès (accord de la copropriété, du syndic indispensable ) avec ou sans terrasse, les Lofts / Duplex / Triplex singuliers et lumineux, immeubles et appartements haussmanniens vides, les belles maisons de campagne, les belles villas en bord de mer, les mas provençaux et les hôtels particuliers, châteaux sont très recherchés par les productions !

    N'hésitez pas à me proposer d'autres lieux et décors singuliers : bureaux, entrepôts, hôpitaux et usines désaffectées, parties communes d'immeubles, etc

    Je rencontre les propriétaires afin de leur expliquer le processus en détail !

    Contactez moi facilement :

    ARNAUD MATHEY DREYFUS / ARNAUD REPERAGES
    06 60 44 20 83

    Gestion d'un fichier de 875 lieux / décors sur Paris - IDF - Province

    Références disponibles sur demandes sérieuses

    Attention aux " pseudo sociétés de repérages " qui proposent facilement des abonnements automatiques, il est toujours préférable et plus efficace de rencontrer quelqu'un du métier qui saura vous conseiller.

  • 0 Reco 23/04/2012 à 17:31 par daniel.desmet@megagence.fr

    Il va falloir mettre en place cinq fois plus de notre travail pour rester sur le marché en gagnant la même chose voir moin

  • 0 Reco 21/04/2012 à 22:36 par Gironimmo

    Allez bonne nuit les jaloux et votez bien...

    AhAhahhahaahhahhhahHahHhh aaah

  • 0 Reco 21/04/2012 à 22:34 par Gironimmo

    Les prix sont hauts? Ils vont baisser? Peut être et alors? Mon job
    C'est de loger les français. Je fais le job et les jaloux m'amusent surtout quand ils vivent au crochet des impôts que je paie. Ils m'amusent parceque même s'il vivent aux crochet de mon travail ils sont jaloux. C'est qu'ils sont malheureux alors je me dis qu'au final la bonne place c'est moi qui l'ait.

    Ahahahahahahhahhhahhahahh ahhahhahahhahahhhahhahhha hahahah

  • 0 Reco 21/04/2012 à 18:46 par Manu

    Petite thérapie de Giro :
    Actuellement = deni
    Bientôt : peur
    Puis plus tard : capitulation
    Ensuite : désespoir

    Giro il est encore temps de changer de métier, pour l'instant on ne viendra pas encore te dire : "ah oui, vous cherchez parce que c'est la merde dans l'immo et que vous n'avez pas d'autre choix que de venir chez nous..."
    source : http://fr.wikipedia.org/w iki/Bulle_immobilière

  • 0 Reco 21/04/2012 à 00:26 par Gironimmo

    C'est dommage qu'il n'y ait pas de h à jaloux, comme cela j'aurai pu faire une faute d'orthographe moi aussi.
    Allez pas bonne nuit à pas acheteur pas content pas solvable pas de travail pas d'avenir...

  • 0 Reco 20/04/2012 à 23:23 par pas acheteur

    ah! j'ai oublié le H au pathétique, mais bon, le sens est le même! :-)

  • 0 Reco 20/04/2012 à 23:11 par pas acheteur

    Gironimo, tu deviens patétique avec tes interventions à deux balles!
    Si tu veux donner une image plus belle de ton métier, tu te prends très mal!
    En ce qui me concerne, cela confirme la mauvaise impression que j'ai des Agents immo de ton style!
    Et le fait que vous devenez de plus en plus nombreux à brasser du vent sur ce forum, au lieu de vous activer dans votre domaine, confirme bien que les transactions sont en chute libre!
    Allez, vas chasser les derniers pigeons, avant de laisser tes propres plumes sur les pavés devant ton agence!

  • 0 Reco 20/04/2012 à 22:04 par Gironimmo

    Enfin soutenez, y a plus simple votez Bayrou.

  • 0 Reco 20/04/2012 à 22:03 par Gironimmo

    En attendant soutenez Bayrou, le seul qui ne raconte pas que tout va bien, y a pas de crise.

    Il est le seul à avoir une vision humaniste de la société.

  • 0 Reco 20/04/2012 à 10:10 par Charles-Henry

    wait and see !!!!

    acheteurs, votre patience sera récompensée !!!

  • 0 Reco 19/04/2012 à 23:07 par Gironimmo

    Vivement le retour au suffrage censitaire
    Mdr

  • 0 Reco 19/04/2012 à 23:05 par Gironimmo

    Pas acheteur = pas travailleur

  • 0 Reco 19/04/2012 à 22:14 par pas acheteur

    Pour razlebol: "...jalouser ceux qui travaillent beaucoup" ??? Mauvaise utilisation du verbe "travailler".
    Nous aussi nous avons ras le bol de mecs comme toi, des donneurs de leçon à la noix qui eux même sont toujours en train de se plaindre... des autres!

  • 1 Reco 19/04/2012 à 12:17 par razlebol

    Pathétique dans tout ce que je lis. Typiquement français de se plaindre , de jalouser ceux qui travaillent bcp et qui gagnent leur vie. C'est vrai la plupart du tps le français fait grêve attend un miracle et fait le calimero de service en se disant " c'est vraiment trop injuste!!!" Exaspérant

  • 0 Reco 19/04/2012 à 10:55 par immo sud

    La critique contre les agents immobliers est si facile...
    Certes, y'a des "voleurs", mais quel commercial n'en est pas un peu ? Tous les vendeurs de voitures sont t'ils des pros du moteur ? Les vendeurs en magasin brico bien souvent des bricolo du dimanche (et encore), qui ne s'est jamais plaint d'une vendeuse qui agresse d'abord et affirme ensuite "vous êtes superbe" dans ce pantalon qui clairement boudine...
    Y'a quand même une sacrée dose de FC !
    Alors oui, y'a des agences qui bossent, des négos qui vous balladent sur 20, parfois 30 maisons (ou plus !), qui courent dans toute la ville pour avoir les clés des appartements et toutes les infos qu'un primo-accedant est est droit de demander. On tente par tous les moyens de satisfaire propriétaire ET acquéreur, propirétaire ET locataire, en baissant les prix en négociant, en grattant...
    Ce post va surement pas révolutionner le marché de l'immobilier, mais il tente de défendre une profession qui est beaucoup de choses, sauf inutile. J'ai encore plain d'argument mais beaucoup de boulot, donc...

  • 1 Reco 18/04/2012 à 19:55 par amidetous

    Bien entendu que l'immobilier va baisser, mais cette baisse sera-t-elle suffisante pour rattraper l'envolée des prix, subventionnée par l'état, au travers d'hypothétique prêt travaux ou à taux zéro, sans aucuns contrôle à la sortie. Bien entendu, certains AI abusent, il n'y a qu'à voir l'explosion du nombre d'agence lorsque le marché a été porteur, mais tant mieux que le marché se contracte, les profiteurs, et non professionnels qui se contentent de signer un mandat et d'attendre l'acheteur au chaud, sans aucune compétence, ni légitimité, en louant leur carte professionnelle, car encore une fois, l'état ne contrôle rien, ceux-ci seront les premiers à disparaître. Comme les 8000 qui ont fermés lors de la dernière crise. Bien entendu, la hausse des prix est en partie due aux AI, qui surestiment pour remporter un mandat exclusif et le vendre 2 mois plus tard 5% de plus que sa valeur de départ. Mais n'oubliez pas que seul le détenteur du titre de prorpiété décide du prix!! on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif. et le marché de l'immobilier, c'est d'un côté les acheteurs qui veulent acheter au meilleur prix possible, et les vendeurs qui veulent vendre au meilleur prix possible. Chacun voit midi à sa porte, et de mentalité française, pourquoi un propiétaire tiendrait-il compte des difficultés d'achat de la majorité des gens lorsqu'il lui suffit d'un seul pour réaliser la plus belle plus-value de sa vie!!!! Le marché est complexe, les mentalités difficiles, personne ne veut lâcher et il n'y a aucun arbitre au milieu!!! 1 idée : taxer la plus value sur la résidence principale => les vendeurs vendront moins cher, car ils achèteront moins cher, et la dette française sera un peu plus financée. Bonne soirée

  • 0 Reco 18/04/2012 à 16:46 par Charles-Henry

    prix immobiliers fin 2012
    Sarkosi passe : baisse de 20 à 25%
    Hollande passe : baisse de 30 à 40 %

  • 0 Reco 18/04/2012 à 13:41 par Villeneuve

    A Immo31: quelle est la valeur ajoutée qu'apporte un AI à un bien qu'il vend dans son jus ? la pierre rapporte de la richesse à la nation ? je crois que vous faîtes partie des professions qui produit le moins dans l'économie. Bientôt les gens vont savoir mettre une annonce sur internet comme vous et attendre. Finalement on peut très bien se passer d'AI

  • 0 Reco 18/04/2012 à 10:09 par Igloo

    Le post d'Immo31 vient sans doute de battre le record de l'intervention à la fois la plus pathétique et la plus grotesque de ce site. Pas mal.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 18:33 par pierre

    C'est curieux comme les petits propriétaires ont peur de la baisse et deviennent mauvais.
    faites comme moi vendez quand c'est cher et achetez quand ça ne l'est pas;
    La bourse et l'immo même combat.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 17:00 par pas acheteur

    HAHAHA!

  • 1 Reco 17/04/2012 à 13:14 par Gironimmo

    pour @aixlesbains

    tu visites des biens qui te conviennent et tu fais une offre.

    elle peut passer et toi devenir propriétaire.

    maintenant c'est vrai si le bien est surcoté, ton offre ne passera pas.

    et bien continues et tu verras, ça passera !

  • 0 Reco 17/04/2012 à 13:14 par Gironimmo

    pour @aixlesbains

    tu visites des biens qui te conviennent et tu fais une offre.

    elle peut passer et toi devenir propriétaire.

    maintenant c'est vrai si le bien est surcotée ton offre ne passera pas.

    et bien continue et tu verras ça passeras !

  • 1 Reco 17/04/2012 à 13:12 par pas acheteur

    Tout à fait!

  • 0 Reco 17/04/2012 à 12:04 par aixlesbains

    Plutot que de subventionner une hausse des prix, il n'y a qu'à laisser les prix baisser, et les AI devraient le faire comprendre aux vendeurs, ainsi on retrouverait les moyens de devenir propriétaire et de payer les commissions aux AI pour leur travail. Au lieu de ça ils pleurent parce que les pigeons n'ont plus beaucoup de plumes ! Je ne demande qu'à acheter si les prix baissent.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 10:11 par Villeneuve

    Il y a quelques jours, j'ai déjeuné à côté de quatre agents immobiliers. Ils parlaient très fort et se vantaient d'avoir plumé les bourgeois de la ville et d'avoir pigeonné les gens qui achetaient n'importe quoi. Quel mépris, eux ils sont quoi ? des parasites ? il faudrait qu'ils se posent la question pourquoi on ne les aiment pas. Je n'ai jamais entendu d'éloges sur des agents immobilier

  • 0 Reco 17/04/2012 à 09:31 par PHOUNET

    Malheureusement, la "belle époque" de l'immobilier est bien finie.
    Il faut se dépécher de vendre si l'on ne veut pas trop y laisser de plummes !!!!
    Bah, tant pis; ce qui est pris est pris.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 08:39 par Gironimmo

    Ami de la censure bonjour.

    Si on n écrit pas dans la pensée unique sur ce site on est censuré. Coupé.

    Alors que les anti immo peuvent librement insulter, agresser, caricaturer l'immobilier, si vous avez le malheur de les traiter de jaloux...

    Paf on vous squizz votre col

    Résultat = grève du post aujourd'hui pour ma art afin de lutter contre la pensée unique démagogique.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 00:41 par Gironimo

    Pour la repère use

    Tu fais la province ? Si oui où ?

  • 0 Reco 17/04/2012 à 00:39 par Gironimo

    Pallincourt dit juste qu'il y a une contraction de l'activité et après sur ce site c est l'orgasme collectif la bu bulle éclate ! Enfin depuis le temps qu on nous la promet.

    À aucun moment il ne dit qu'il n y a pas de baisse de l'immo c'est même le contraire qu'il dit "y a contraction" et "moins 60"...
    Alors faut arrêter la beu, et arrêter de balancer que la FNAIM dit qu y a pas de perspective de baisse puisqu,elle dit au contraire qu'y a contraction.
    Allez bonne nuit et surtout restez locataire, ça baisse.
    Ahahahahhahhaaha

  • 0 Reco 16/04/2012 à 22:54 par repereuse

    Besoin d'arrondir vos fins de mois ?

    Si vous êtes propriétaire ou locataire d'une maison/appartement/loft au charme atypique, proposez-nous votre lieu pour des tournages !
    Nous travaillons avec nombres de sociétés de production et agences de publicité qui sont toujours à la recherche de nouveaux lieurs pour des longs-métrage, courts-métrages, séries, pubs, clips...etc.

    Toute pièce de 40M2 est acceptée ! Si vous habitez à Paris ou en région parisienne, je peux me déplacer pour prendre quelques photos des lieux.

    Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur notre site : www.cinedecors.fr et consultez nos références clients... ou me joindre directement sur mon adresse mail et par téléphone !

    Je répondrai avec plaisir à vos questions,

    A bientôt !

    Justine Mery
    justine@cinedecors.fr
    07 60 43 47 27

  • 0 Reco 16/04/2012 à 22:26 par investisseur pro

    "as de raison de s'inquiéter, le marché est sain, il n'y a pas de bulle."

    ahahhahahahhahahahhahhaha hhahahahhahhahahhaha

    ohohohoohohohoohohohoohoh ooh

    hohohoohohohoohohohoohoho h

    sacré toi, là franchement, c'est la blague du jour! Bravo!

  • 0 Reco 16/04/2012 à 16:36 par doriandoy

    Pas de raison de s'inquiéter, le marché est sain, il n'y a pas de bulle.

  • 0 Reco 16/04/2012 à 13:43 par pas acheteur

    Merci Manu! cela fait plaisir à entendre enfin du réalisme!

  • 1 Reco 16/04/2012 à 11:20 par Pas tout à fait d'accord

    La fête est finie. Il faut baisser drastiquement les prix et non soutenir le marché aux frais du contribuable et au détriment des ménages.
    C'est aux AI qu'il appartient d'informer les vendeurs que leurs prétentions sont délirantes et que les acquéreurs ne sont pas des pères noël. Faites votre métier.

  • 0 Reco 16/04/2012 à 09:29 par Manu

    Deux videos très instructives (Nicolas Doze) sur BFM TV. Et on ne peut pas vraiment dire que les invités sur le plateau soient des benets ;)
    http://www.acturank.com/a rticle11305.html

  • 4 Reco 15/04/2012 à 17:08 par pierre

    Entre 1990 et 2010 le nombre de logements a augmenté de 6,6millions et le nombre de ménages de 5,5 millions.
    La pénurie de logements est tout simplement une invention qui sert à certains malhonnêtes d'argument au seul but de retarder le retournement qui s'annonce.

  • 5 Reco 15/04/2012 à 15:29 par delirium très mince

    pourquoi toujours mettre l'envolée des prix de l'immobilier sur le dos des professionnels et plus spécialement des AI??? c'est l'offre et la demande qui fait les prix, point barre!! si il y a pléthore d'acheteurs prêts à casquer plus et à s'endetter au delà du raisonnable pour avoir un toît à eux ce n'est pas la faute des vendeurs qui profitent juste de la bonne aubaine!! ni des AI qui avec le doublement du nombre d'agences et la baisse des commissions en % qui en découle ne sont pas plus riches aujourd'hui qu'il y a dix ans....et avec le retournement du marché bon nombre vont se retrouver au chômage, c'est le métier qui veut ça! et là, personne ici ne viendra les plaindre, surtout pas tous les aigris, jaloux et autres velléitaires qui n'ont jamais eu le courage de se lancer dans ce métier supposé si lucratif qu'ils sont tout juste bons à critiquer par principe!

  • 0 Reco 15/04/2012 à 15:04 par Manu

    Les groupes immobilier mettent 18 mois en moyenne avant de reconnaître un retournement de marché à partir du moment où celui-ci a démarré. Soit lorsqu'on atteint des -10 à -20% dans les stats officielles des notaires.
    Avant ça, c'est du pipeau professionnel : "ça ne baisse pas ici, là il y a un nouveau projet qui arrive, ..." ou au contraire :" ça a déjà beaucoup baissé ici, on est plutôt dans une phase de stabilisation par rapport aux zones tendues qui ont beaucoup monté"...
    bref tous les arguments sont bons pour embrouiller les acheteurs...

  • 1 Reco 15/04/2012 à 14:47 par Françoise

    Je ne comprends toujours pas les mensonges des professionnels de l'immobilier qui nient l'évidence d'une baisse des prix.
    La baisse de leur commissions sera compensée par d'avantage de ventes!!!
    plus on attendra plus cette baisse sera importante et durable.
    A bon entendeur, salut

  • 0 Reco 15/04/2012 à 14:08 par mirko

    baisse des prix de l immobilier : c est la meilleure nouvelle pour la france
    n en deplaise aux rapaces qui en vivent de ces prix hauts qui ont mis l economie par terre

  • 1 Reco 15/04/2012 à 13:10 par polimmo

    Sarkosi passe : baisse des prix de 20 à 30%
    Hollande passe : baisse des prix de 30 à 45%
    VENDEURS ET ACHETEURS : FAITES VOS JEUX

  • 1 Reco 15/04/2012 à 11:42 par c1234567

    il n'y a plus de contrat social qui vaille

    vive l'anarchie et vive la revolution!!

  • 1 Reco 15/04/2012 à 11:40 par c1234567

    quand les gens finissent par prendre conscience que l'immo qui soit disant "augmente toujours" est un gouffre qui les met en risque dans tous les cas :
    - primo accédant, passez votre chemin, VOUS VOUS RUINEZ POUR ENRICHIR DES PROPRIOS QUI, EN PLUS, ONT LEUR RETRAITE, vous, vous aurez votre crédit immo à payer pendant VOTRE temps d'activité qui va durer jusqu'à + 75 ans!!!
    - secundo-accédants, qui avez fait une plus-value, qui achetez plus grand et plus cher, mais quel est le gain, sinon un crédit croissant, et une perte de pouvoir d'achat dans d'autres domaines qui eux, augmentent encore et toujours (NRJ, matière première...) : vous immobilisez TOUT, et on dirait que vous risquez de ne pas vous y retrouver, EN FIN DE COMPTE...
    - investisseurs : pas de renta suffisante , pour une FISCALITE CROISSANTE, et DES CHARGES de+ en + IMPORTANTE
    - etc...
    - Les AI peuvent commencer à envisager une reconversion
    - ...

    - LA MARTINGALE EST FINIE !!!!!

  • 0 Reco 14/04/2012 à 20:27 par antoine

    le krach Français va venir de la province, alors qu'il etait venu de Paris, en 1992!

  • 1 Reco 14/04/2012 à 20:27 par antoine

    - 20% dans certaines villes de provinces en France! -20% sur un an!!!

    et ca cest pas un krach par hasard?

  • 2 Reco 14/04/2012 à 19:50 par polimmo

    L'Espagne commence à déteindre sur la France.
    Nous ne pourrons plus cacher longtemps que nous avons déjà trop de logements vacants.
    Nous n'échapperons malheureusement pas à la "faillite immobilière", résultat de l'aveuglement de trop de professionnels.

  • 1 Reco 14/04/2012 à 19:45 par jean-christophe

    les programmes neufs sont bradés dans les grandes villes, les reventes commencent à baisser, les -30 à -50% arrivent .
    Patience

  • 0 Reco 14/04/2012 à 19:22 par c1234567

    .. ne te ruines pas pour qu'ils se remplissent les poches!!!

  • 0 Reco 14/04/2012 à 19:21 par c1234567

    René, faut que tu la fermes, toi et ta clique de rapaces avez déjà causé trop de dégâts comme ça !! des AI incompétents et méprisants, j'en ai rencontré plein, qui te regardent de haut si tu n'a

    viva la revolucion!!!

  • 0 Reco 14/04/2012 à 17:19 par antoine

    entre mister hadley et Geronimus, cest un peu comme le monologue du vagin....:)))

  • 2 Reco 14/04/2012 à 14:41 par MisterHadley

    Ouais, c'est ça, le pire, quelque soit le résultat des élections, les mêmes continueront toujours à saouler les autres des années durant parce que ceci, ou parce que cela...

    Vous ne voudriez pas aussi que les autres, sur lesquels vous vous reposez bien tranquillement, vivent aussi votre vie à votre place, tant qu'on y est..?

    :D

    Message édité 14/04/2012 à 14:42

  • 1 Reco 14/04/2012 à 14:00 par Gironimmo

    Pour vous instruire, juste une info de dernière minute : c'est pas René qui vendait les logements... C'étaient leur propriétaire. Et s'il y a eu inflation c'est parceque les propriétaires vendeurs voulaient vendre très cher uniquement.

    Mais quand on ne veut pas voir la réalité ou qu'on jalouse une profession qui peut gagner de l'argent , c'est plus facile de dire que c'est la faute de René et des ai.

    Allez bon vte pour les élections et bonne désillusion pour les promesses qui ne seront jamais tenues.

  • 1 Reco 14/04/2012 à 13:03 par Claire Voyant

    Tous les Français qui achètent ou vendent dans le seul but de se loger ont intérêt à ce que les prix chutent fortement. Ceux qui achètent pour la première fois évidement et ceux qui vendent pour acheter à nouveau dont le seul intérêt est d'avoir un différentiel le plus bas possible.
    Ils sont 90% dans ce cas.
    Il est de salut public de juguler la spéculation qui va à l’encontre de la population.
    C’est l’immobilier qui fera chuter Sarkozy !

  • 1 Reco 14/04/2012 à 12:58 par bungle

    Iln' y a pas de pénuries de biens en France, réveilez vous !!!
    40 000 logements vacants à Paris!!!
    Tout est dit !

  • 1 Reco 14/04/2012 à 12:51 par orzel

    @claire : qui croit encore les politiques .. Franchement, baser sa stragegie sur des promesses politiques, surtout en periode electorale.. c'est quand meme n'importe quoi. Je prefere encore me fier au hasard. C'est plus fiable.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 11:43 par Claire Voyant

    Tous les candidats sans exception affirment mettre tout en oeuvre pour faire baisser les prix de l'immobilier et des loyers, qui dans ces conditions, sauf être complètement débile, aurait intérêt à acheter en ce moment?

  • 0 Reco 14/04/2012 à 11:38 par Lucien

    Allez, une petite larmette pour le pov' René. C'est pas cette année qu'il changera sa Ferrari. Une pensée pour nous "chers" AI qui vont (enfin) morfler aussi. Ça va nettoyer la profession (Heu! enfin... profession?...).

    Pour tous ceux qui attendent une baisse de l’immobilier pour lui permettre de revenir dans des prix raisonnables et réalistes je dis : merci enfin d'arrêter tout ce cirque...

    En même temps, soyons réalistes : la seule raison de cet arrêt c'est "qu'y'a pu de sous-sous dans les cai-caisses" depuis longtemps mais surtout : ouf! Ils ne peuvent plus davantage endetter notre économie. Leur système y veille!!!! Bref! L'arroseur arrosé ;-)

    Merci.

    Lucien

  • 2 Reco 14/04/2012 à 11:22 par Mirko

    Le pauvre rené, non seulement il ne se rend pas compte qu il a participé à plomber l économie française pour,longtemps avec ses demandes incessantes d aides, subventions et autres dispositifs stupides qui n ont eu d autre effet que de faire monter les prix et endetter au taquet une génération entière.

    Bravo, beau résultat ! Et il en veut encore ?

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:51 par Villeneuve

    Pauvre petit garçon, il n'aura pas sa sucette en fin d'année

  • 2 Reco 14/04/2012 à 10:51 par pierre

    les élections sont dans 1 semaine, votez pour celui qui fera baisser les prix et non l'inverse (ex. PTZ, Scellier etc. mesures qui font gonfler les prix.)
    Et qu'on ne me parle pas de pénurie de biens, autre argument archi faux (voir la baisse se 2009) avancés par des professionnels "juge et partie"

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:49 par bungle

    De quoi vous inquiétez vous monsieur pallincourt ? Vous dites que le pire est à venir alors qu' une baisse des transactions montre bien que les différents accédants ( surtout les primo ) ne peuvent plus financer leur achat immo, TROP CHER, credits immo frisant l' indécense, le pire comme vous dites,monsieur pallincourt, ont été ces dernières années d ' augmentation irrationnelles et sans fondements et maintenant que tout celà va se casser la gueule, vous chouinez comme un gosse de 3 ans, vous devriez vous féliciter de constater que le bon sens va enfin reprendre ses droits, et dire que vous êtes le président de la FNAIM, pensez à prendre votre retraite au plus vite monsieur pallincourt, vos discours alarmistes sont ridicules, soyez honnête avec vous même, laissez la place à quelqu' un en phase avec la réalité...

  • 2 Reco 14/04/2012 à 10:29 par MisterHadley

    "La solution", c'est que les SALAIRES augmentent...

    C'est que l'économie dans son ensemble se renforce et s'optimise durablement, pour longtemps...

    ... pas de faire des caca nerveux sur celles et ceux qui auront passé moins difficilement les années de crises successives en leur piquant les fruits de leur labeur à eux...

    Vous voulez mieux..?

    Faites mieux..!

    Y a rien de compliqué dans tout ça, hein...

    ;)

    Message édité 14/04/2012 à 10:30

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:27 par MisterHadley

    Personne n'est OBLIGE de passer par des AI pour se loger, donc...

    Les "aides" c'est VOUS qui les percevez...

    C'est VOUS qui en profitez...

    C'est encore et toujours VOUS qui en aurez fait un "argument" de "spéculation" pour, donc, VOUS les mettre dans la popoche...

    Et ainsi va la vie...

    La FNAIM n'est un organisme syndical qui défend les intérêts de ses adhérents, ni plus ni moins...

    Ses adhérents sont donc des intermédiaires, et la vocation d'un intermédiaire est de prendre son pourcentage sur l'intermédiation dans laquelle il intervient.

    Ca s'arrête là.

    ;)

    Message édité 14/04/2012 à 10:32

  • 1 Reco 14/04/2012 à 10:26 par Fausse solution FNAIM

    Les primos accedants ne veulent pas de pret a taux zero. La Bonne solution serait de taxer les plus values sur les residences principales. Augmenter l'imposition des revenus mobiliers. L'immobilier ne cree pas de richesse pour le pays. Un immobilier cher plombe la competitivite du pays...

  • 1 Reco 14/04/2012 à 10:20 par jean-christophe

    Les professionnels de l'immobilier m'irritent au plus haut point quand ils attribuent la baisse de l'activité au manque d'aides de l'état.En fait les seuls fautifs sont les prix surévalués.
    Les "aides" rapportent uniquement aux professionnels et tout le monde le sait !!!!!!!!!!!!!!
    et sont payées par tous les contribuables !!!!!!!!

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:13 par Gironimmo

    Ensuite la hausse du neuf est en grande partie due aux investissements locatifs. C'est vrai. Mais ce n'est pas la FNAIM qui bénéficie le plus de cette situation ceux sont les promoteurs et les cabinets de gestion de patrimoine qui ne sont pas des agences immobilières. Donc le rapport avec la désignation de la FNAIM comme bouc émissaire est une nouvelle fois évident.

    De plus il faut savoir si on veut plus de logements donc avec l'aide du privé ou si on laisse les gens dehors. L'autre solution c'est de faire des logements sociaux partout afin de ressembler à l'URSS des années 1980 où la misère regnier en grande prêtresse des théories socialistes soviétiques. Mais je m'éloigne.

    Pour finir ces observations j'ajouterai 2 choses

    D'abord ceux qui ont acheté ces dernières années pouvait le faire à des tarifs acceptables en achetant un terrain et bâtissant une maison, il fallait s,éloigner des centres villes mais que ce sot en province ou en île de France c,était faisable. L'acheteur a aussi le droit de réfléchir avant d'acheter.

    Ensuite pour les grandes villes comme Paris il n'est pas acceptables que des Paris immobilier colossaux soient geler par des banques ou assureurs avec notre argent ou par des qataris exemptés de pus vague à la revente... Et ces gens la ce n'est pas la FNAIM qui leur a octroyé ces exonérations qui empêchent les travailleurs des grandes villes de se loger.

    Alors oui la FNAIM est une organisation professionnelle d agents immobilier mais il est FAUX de lui attribuer la responsabilité des hausses du marché d'autant plus faut que le métier d'agent immobilier CONSISTE À HÉBERGER SES CONCITOYENS.

    J'espère que ces quelques lignes feront réfléchir certains qui ne pourront plus attribuer la hausse des prix a la FNAIM mais en réalité a la nature humaine qui a guidée les vendeurs.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:12 par Gironimmo

    La focalisation des reproches sur l'inflation des prix sur la FNAIM n'est absolument pas fondé pour moi et pour tous ceux qui suivent précisément l'immo.

    Pendant cette période les prix ont augmenté :
    les vendeurs ont voulu toujours plus d,argent pour leur maison. Car si le vendeur met sa maison en vente il considère qu'elle vaut plus cher que la maison de son voisin vendue 6 mois plus tôt beaucoup moins cher. En ajoutant à cela que c'est sa propre maison qu'il vend sa mérite une plus value supplémentaire. Et comme il veut déménager dans un quartier encore mieux il aura besoin d'un budget achat supérieur alors il monte encore le prix.

    Sur le marché primo accédant hors neuf l,inflation galopante des prix n'a été créé que par l'appât du gain des vendeurs et non la fnaim qui s'est contentée de retranscrire les chiffres de même que d'autres professionnels style les notaires. Il est donc totalement faux d'incriminer la FNAIM comme responsable de la hausse des prix, mais je te le concède la FNAIM est le bouc émissaire le plus facile à pendre pour tout ceux qui se font recaler à l'achat notamment et je comprend leur colère. Cela ne doit pas les empêcher d'ouvrir les yeux sur la réalité objective.

    D'autant plus qu'à la place des vendeurs ils auraient agi de la même manière mais la c'est un autre débat.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:06 par Gironimmo

    Mea culpa
    Je vais y arriver

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:06 par Gironimmo

    Méandre culpabilise pour le pseudo
    Et non ma culpabilité

  • 3 Reco 14/04/2012 à 10:04 par MisterHadley

    Exactement, la spéculation que vous décriez depuis toujours, c'est VOUS qui la faites, en réalité, et il en a toujours été ainsi..!

    :D

    C'est dans la nature "humaine", et vous ne la changerez absolument pas..!

    Et la "génération" actuelle est encore plus assoiffée de "tout m'est dû et c'est bien normal" que la précédente, elle fera encore pire en terme de spéculation...

    Alors, tout ça ne rime, encore une fois, qu'à faire stérilement des ronds dans l'eau avec son oid...

    ;)

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:04 par Gironimmo

    Mea culpa

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:04 par Gironimmo

    Ma culpabilité sur les 2 messages précédents il s'adresser à igloo mais c'est moi qui lui ait fait la réponse.
    Sur ce bonne journee

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:04 par Igloo

    Giro, fais gaffe tu a utilisé mon nom das ton post.

    Tu déplaces le problème. Les vendeurs ont voulu vendre de + en + cher parce qu'ils ont observé la hausse continue du marché. Ils ne l'ont pas crée. Nuance. La hausse a été crée/alimentée par les mesures pro-cycliques prises depuis 2003 (Robien, Sellier, PTZ, PTZ+,...) sou la pression de la FNAIM (avec un pouvoir très réceptif, mais c'est un autre débat).

    Tu as un avis différent, c'est ton droit. Je maintiens, et c'est mon droit aussi, que le rôle de la FNAIM a été néfaste dans l'évolution des prix de l'immo ces 10 dernières années, ce qui la rend, en partie mais en grande partie, responsable de la situation pathétique que connais la France. Hélas pour elle. Que le FNAIM s'inquiète lorsque l'immo pert 2-3% alors qu'elle savourait les 150% de hausse depuis 2000, et 40% en 2010-2011 à Paris illustre mon propos.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 10:02 par Igloo

    Ensuite la hausse du neuf est en grande partie due aux investissements locatifs. C'est vrai. Mais ce n'est pas la FNAIM qui bénéficie le plus de cette situation ceux sont les promoteurs et les cabinets de gestion de patrimoine qui ne sont pas des agences immobilières. Donc le rapport avec la désignation de la FNAIM comme bouc émissaire est une nouvelle fois évident.

    De plus il faut savoir si on veut plus de logements donc avec l'aide du privé ou si on laisse les gens dehors. L'autre solution c'est de faire des logements sociaux partout afin de ressembler à l'URSS des années 1980 où la misère regnier en grande prêtresse des théories socialistes soviétiques. Mais je m'éloigne.

    Pour finir ces observations j'ajouterai 2 choses

    D'abord ceux qui ont acheté ces dernières années pouvait le faire à des tarifs acceptables en achetant un terrain et bâtissant une maison, il fallait s,éloigner des centres villes mais que ce sot en province ou en île de France c,était faisable. L'acheteur a aussi le droit de réfléchir avant d'acheter.

    Ensuite pour les grandes villes comme Paris il n'est pas acceptables que des Paris immobilier colossaux soient geler par des banques ou assureurs avec notre argent ou par des qataris exemptés de pus vague à la revente... Et ces gens la ce n'est pas la FNAIM qui leur a octroyé ces exonérations qui empêchent les travailleurs des grandes villes de se loger.

    Alors oui la FNAIM est une organisation professionnelle d agents immobilier mais il est FAUX de lui attribuer la responsabilité des hausses du marché d'autant plus faut que le métier d'agent immobilier CONSISTE À HÉBERGER SES CONCITOYENS.

    J'espère que ces quelques lignes feront réfléchir certains qui ne pourront plus attribuer la hausse des prix a la FNAIM mais en réalité a la nature humaine qui a guidée les vendeurs.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 09:47 par Igloo

    La focalisation des reproches sur l'inflation des prix sur la FNAIM n'est absolument pas fondé pour moi et pour tous ceux qui suivent précisément l'immo.

    Pendant cette période les prix ont augmenté :
    les vendeurs ont voulu toujours plus d,argent pour leur maison. Car si le vendeur met sa maison en vente il considère qu'elle vaut plus cher que la maison de son voisin vendue 6 mois plus tôt beaucoup moins cher. En ajoutant à cela que c'est sa propre maison qu'il vend sa mérite une plus value supplémentaire. Et comme il veut déménager dans un quartier encore mieux il aura besoin d'un budget achat supérieur alors il monte encore le prix.

    Sur le marché primo accédant hors neuf l,inflation galopante des prix n'a été créé que par l'appât du gain des vendeurs et non la fnaim qui s'est contentée de retranscrire les chiffres de même que d'autres professionnels style les notaires. Il est donc totalement faux d'incriminer la FNAIM comme responsable de la hausse des prix, mais je te le concède la FNAIM est le bouc émissaire le plus facile à pendre pour tout ceux qui se font recaler à l'achat notamment et je comprend leur colère. Cela ne doit pas les empêcher d'ouvrir les yeux sur la réalité objective.

    D'autant plus qu'à la place des vendeurs ils auraient agi de la même manière mais la c'est un autre débat.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 09:47 par pongolo

    1) un réajustement des prix est de toute facon souhaitable

    2) les banques ne font plus leur boulot. La BCE leur prete à 1% et elles distribuent les prets à pas moins de 4% sous conditions de plus en plus drastiques.
    Cherchez l'erreur

  • 1 Reco 14/04/2012 à 08:57 par Igloo

    @Giro : non, même si tu as raison au niveau du rôle des promoteurs et constructeurs, c'est la FNAIM qui a eu l'action la plus néfaste sur la hausse de prix. Et ce dans les pires moments. Un lien par ex qui concerne 2009 :
    http://www.lefigaro.fr/im mobilier/2009/07/07/05002 -20090707ARTFIG00469-immo bilier-ancien-les-prix-re partent-a-la-hausse-selon -la-fnaim-.php

    En laissant sur le carreau une génération entière, en "tuant" économiquement parlant les rares primos-accédants qui doivent s’endetter au taquet sur des décennies, au détriment de leur bien être de base et de l'économie du pays, ce rapace de Pallincourt a littéralement du sang sur les main. Et il en redemande encore. Espérons qu'il ne sera pas et plus écouté.

  • 0 Reco 14/04/2012 à 06:50 par UFFA92

    Diminuer de moitié les droits de mutation ? Vraie fausse bonne idée car elle aurait deux conséquences : lles vendeurs augmenteront d'autant les prix de leurs biens comme celà s'est passé avec toutes les aides à l'achat (PTZ, Scellier, etc.) et les collectivités locales, privées de ressources, n'auront d'autre solution que d'augmenter les impots locaux. Autrement dit le seul bénéfice sera pour les vendeurs (et les professionnels !) et ce au détriment de tous les habitants. "Solvabiliser" artificiellement les acheteurs, donc crééer plus de demandes, abouti invariablement à une augmentation des prix. Le seul salut viendra de nouvelles constructions afin d'augmenter l'offre. Plus que jamais il est facile de constater que les intérêts des professionnels de l'immobilier sont souvent contraires à ceux des acheteurs voire de la population !

  • 2 Reco 14/04/2012 à 03:04 par Citizen Insane

    Encore un n-ieme "Ca monte, youppie / Ca descend, bouhhh c'est la cata" ... le marché ce n'est pas que des investisseurs et des secondo-accédants qui peuvent se permettre des prix complètement déconnectés des salaires, .... désolé de ne pas trouver pas les perspectives actuelles "inquiétantes" mais juste "saines" tout simplement ... Quant à quémander des aides pour maintenir la première marche à des niveaux stratosphériques , rien de mieux pour ne rien solutionner du tout et continuer d'amplifier la dette par la même occasion ...

  • 2 Reco 14/04/2012 à 00:02 par le dicton dit

    un bon AI, est un AI mort !

  • 0 Reco 13/04/2012 à 22:59 par boulimo

    agent immobilier, agent de commission ce job existe simplement parce certain vendeur ne souhaite pas s'occuper de leur bien a la vent ou la loc

  • 0 Reco 13/04/2012 à 22:56 par hgfhfgh

    ghgf

  • 0 Reco 13/04/2012 à 22:24 par Gironimmo

    Pour igloo
    Le lobbY dont tu parles...

  • 1 Reco 13/04/2012 à 22:23 par Gironimmo

    Pour igloo

    Sauf erreur de ma part le obtint dont tu parles à été effectué par les promoteurs-constructeurs qui ont vendu des tonnes de Besson robien sceller....

    L'agent immobilier contrairement aux énormités que l'on entends parfois ici (SINCLAR 75) l'agent immo son job c'est de loger ses concitoyens.

    À la vente, c'est dans 80% des cas voir 90% le vendeur qui fait le prix. L'agent lui effectue les démarches pour trouver l'acquéreur et négocier le prix au mieux des intérêts des parties en tenant compte des rapport de force du marché. Rapport aujourd'hui favorable aux acheteurs.

    En location, l'agent immo offre un logement aux locataires mais doit s'assurer de sa solvabilité afin d'être certain que le loyer soit payer au propriétaire. Quand l'agent refuse un locataire ce n'est pas pour son bon plaisir, c'est seulement parce qu'il doit des garanties au propriétaire.

    Voilà un job qui sert une des priorités des citoyens de notre pays, le logement, et c'est un job qui se fait allumer de manière injuste.

    Pour finir les bonus des vautours cest pas dans l'immobilier, c est à la bourse.

  • 2 Reco 13/04/2012 à 22:00 par Manu

    « Si cette proposition est mise en application, plus un seul appartement ne se vendra pour faire de l’investissement locatif ! »
    Très bonne nouvelle, on entrera dans une nouvelle ère où l'occupant pourra acheter son logement, suite à une fuite des investisseurs et une baisse des prix.
    Tout comme le serf devient enfin propriétaire de ses terres... Tout le monde trouvera cela normal dans quelques temps...

  • 2 Reco 13/04/2012 à 21:16 par Friand

    Stop aux aides, surtout ne rien faire, le marché immo se corrigera de lui-même.

  • 1 Reco 13/04/2012 à 21:16 par MisterHadley

    ... a laché une caisse..!?

    Ha ha ha ha ha ha ha..!!!!

    Beurk..!!!

    :D

  • 0 Reco 13/04/2012 à 19:37 par Igloo

    @Giro : Pas entièrement faux, c'est vrai. Mais à mon avis le ressentiment, que je pense légitime, exprimé à l'égard de la FNAIM est lié au fait que c'est elle qui, par son travail de lobbying, est à l'origine des aides gouvernementales accordées au marché de l'immo (qui du coup n'en n'est plus un), et qui sont en très grande partie à l'origine de l'explosion totalement hors de contrôle des prix à la vente. Qui sème le vent...

  • 1 Reco 13/04/2012 à 19:08 par sinclar75

    Bien d'accord. Le seul souci pour les agents c'est leur bonus de fin d'année, rien à faire des mal logés.

  • 4 Reco 13/04/2012 à 17:34 par vince

    une honte de lire cette article!!!ben voyons augmentons encore les prix de 100%.vous etes une honte pour notre pays monsieur Pallincourt.Je travaille je paie des impots et je ne peux meme pas m'acheter un logement tellement les prix sont élévés.J'espere bien que les politiques quels qu'ils soient supprimeront toutes ces aides via nos impots!!!C'est bizarre le discours :"il n 'y a pas assez de logements en france"(pas assez de logements bon marché oui) venez autour de toulouse qui est une grande ville et vous verrez tous ces logements vides sans voiture sur les parkings.Arretez maintenant de pleurnicher vous et les promoteurs

  • 1 Reco 13/04/2012 à 17:08 par antoine

    pour une fois la fnaim, eternelle optimiste et adepte de la methode couet, voit rouge, tres rouge...

    attendez vous au pire chers vendeurs!!

    haahhahaha

  • 1 Reco 13/04/2012 à 17:07 par lobby

    Ils réclament des aides, des subventions déguisées, encore et toujours...

    Qu'on en finissen avec ces politiques qui ont mené à la catastrophe!

  • 0 Reco 13/04/2012 à 16:33 par L'intolérant

    Et on offre encore une tribune à ces vautours...

  • 1 Reco 13/04/2012 à 16:08 par CT1

    Pour info, Benoist Apparu n'y est plus, dans le logement social de la RIVP. Et je suis PS.

  • 3 Reco 13/04/2012 à 16:03 par Gironimmo

    pour répondre aux questions posées ici et qui sont intéressantes :

    - insuffisance des logements sociaux : c'est faux, il faut commencer par offrir ces logements à ceux qui en ont besoin et exclure des hlm les Benoit Aparu UMP et Delphine Batho PS
    et ça ce n'est pas la faute de la FNAIM
    - les agences ont contribué à augmenté les prix faux l'arrivée massive d'agent indépendant sans qualification qui ont balancé des prix farfelu a contribué à cette hausse ses 3 dernières années
    c'est pas la FNAIM
    - les produits défiscalisants pour favoriser la production de logement ont été créer oar des promoteurs et distribuées par des réseaux de commercialisation le plus souvent hors agence immo
    et ça ce n'est toujours pas la FNAIM.

    je crois qu'elle à bon dos la FNAIM.

    Le métier d'agent immobilier, c'est de loger ces concitoyens en fonction d'un marché existant et ce à quoi s’emploie la majorité des agents immo que j'ai pu côtoyé.

    ce n'est pas toujours simple d'y arriver mais que ce soit en location ou en vente , chacun a tout à gagner à passer par un bon professionnel de l'immobilier.

  • 1 Reco 13/04/2012 à 15:55 par Gironimmo

    faut pas s'énerver sinon au fini au cimeterre. j'ai besoin de toi pour payer ma retraite.

  • 0 Reco 13/04/2012 à 14:53 par pas acheteur

    "réexpliquer", pfii, j'ai oublié mon "R", tellement cela m'énerve!

  • 10 Reco 13/04/2012 à 14:51 par pas acheteur

    Booster le marché??? Encore des aides de nos impôts, et en faveur de qui? Faut-il vous réexplique à combient se lève la dette de l'état??? Et que la priorité n'est pas à la "distribution" des aides, mais à "comment renflouer les caisses"!
    Vous vous êtes mis plein les poches pendant des années, les "aides" (ptz, diverses défiscalisations...) n'ont fait que faire grimper les prix jusqu'au ciel, et je ne vous ai pas entendu à cette époque, et maintenant vous venez pleurer pour recommencer la même folie???
    Sans blague, le fait que les prix baissent, ne peut être qu'une bonne chose, sauf pour vous, vu que vos commissions sont en pourcentages! Les primos pourront se passer de PTZ si le prix d'achat baisse, et les vendeurs n'auront plus de motif pour auguementer à tout va!
    Nombre des transactions en baisse??? Et bah, peut-être qu'il y a moins de gens qui se laissent bernés par vos arguments à la con sur la "valeur refuge" et la perpetuelle hausse immobilière! Ou peut-être qu'ils regardent un peu plus ce qui se passe autour de nous, et qu'ils se demandent si "l'exception française" n'est pas en train de foutre le camp!
    Alors, foutez-nous la paix avec vos jérémiades, virez-moi la moitié des rapaces qui travaillent encore dans vos agences, fixez des règles déontologiques pour le métier d'agent immobilier, et arrêtez de débiter vos conneries, personne n'y croit plus!
    Il y a une semaine ou deux, "la profession" ne voyait rien de catastrophique, au pire une mini baisse de 5%!!! Et il y a un mois ou deux des AI nous narguer ici même, en nous racontant comment il se sont enrichi vite et bien sur le dos des pauvres cons qui ont acheté à n'importe quel prix!
    Alllez, du vent!

  • 1 Reco 13/04/2012 à 14:50 par Fred

    1/ La crise du logement est pour partie due :
    - à l'insuffisance de construction de logement sociaux dans les zones tendues depuis 3 décennies, problème qui constitue le cadet des soucis de la FNAIM;
    - à l'extraordinaire augmentation des prix de l'immobilier depuis une décennie, phénomèhne auquel les agences immobilières n'ont pas été étrangères, en entretenant un phénomène haussier à grand renfort de discours sur le thème : "dépêchez-vous d'acheter, y'en aura pas pour tout le monde";
    - aux dispositifs d'incitations fiscales et financières initiés et financés par l'Etat, à grand renfort de deniers publics, qui sont à l'origine de l'envolée des prix depuis 10 ans. De ce point de vue, les appels du pied de la FNAIM aux candidats à la présidentielle sont assez révélateurs.

  • 2 Reco 13/04/2012 à 14:39 par belimmo

    M. Pallincourt posez-vous les questions suivantes :
    Quel est le but premier de l'immobilier ?
    Se loger ? Où spéculer ?

  • 1 Reco 13/04/2012 à 14:39 par Helios

    Je tire mon chapeau à Mr Pallincourt et à la FNAIM.
    Je salue leur philanthropie et leur souci du bien public.

    Loin de demander un soutien public pour que les agences continuent à faire de bonnes affaires, leur principale préoccupation est la "crise du logement" qui touche trop de Français.
    C'est rare un tel désintéressement !

  • 3 Reco 13/04/2012 à 14:18 par Villeneuve

    M. Pallincourt, il ne faut pas vous inquiéter. Les agents immobiliers nous répètent tout le temps que tout va bien, l'immobilier ne baisse jamais. C'est sûr que quand les prix de l'immobilier n'ont plus de rapport avec la réalité économique, quand le revenu des gens ne permettent plus d'acheter sauf un cabanon. Vous pouvez continuer de dire que tout va bien. Non...non, le marché ne s'effondrera pas.

  • 6 Reco 13/04/2012 à 13:32 par Manu

    Comme d'habitude, quel crédit donner à ceux qui surfent sur la hausse de l'immobilier ? Combien de fois faudra t-il le répéter, la FNAIM roule pour les agents immos PAS POUR LES GENS QUI VEULENT JUSTE SE LOGER.
    Heureusement que les politiques ne les écoutent pas !