Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 25 novembre 2010 à 15h16

Immobilier : La France renoue avec les fortes hausses de prix


Variations annuelles des prix des logements anciens
Variations annuelles des prix des logements anciens
Variations annuelles des prix des logements anciens (©Insee)

La surchauffe immobilière gagne la France. Les prix des logements anciens ont progressé de près de 9 % sur an au troisième trimestre 2010, signant leur plus forte hausse en près de cinq ans.

(LaVieImmo.com) - Il n’y a pas qu’à Paris que l’immobilier s’emballe. La dernière édition des indices Notaires-Insee, dévoilée jeudi, le confirme : la France a tourné le dos aux baisses de prix. Dans le sillage de l’envolée observée dans la capitale, les prix des logements anciens ont progressé d’environ 2,5 % entre les deuxième et troisième trimestres, après des hausses de 1,9 % au deuxième trimestre et 2,6 % au cours des trois premiers mois de l’année. La tendance est la même pour les maisons (+2,5 %) que les appartements (+2,4 %).

Hausse des transactions

Cela fait maintenant cinq trimestres que les prix ne baissent plus. Autant dire que la tendance annuelle est désormais franchement haussière : tous types de logements confondus, les prix affichent une croissance de 8,6 % par rapport au troisième trimestre 2009. Du jamais vu depuis le quatrième trimestre 2005, soit bien avant la crise de 2008-2009.

Cette forte hausse fait écho à celle du nombre de transactions. L’Insee estime que 714 000 logements anciens ont changé de mains entre septembre 2009 età août 2010, soit 26,6 % de plus qu’au cours des douze mois précédents.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/01/2011 à 17:42 par sOYEZ VIGILANT

    iL Y A PEU DE BIENS A VENDRE.Donc les prix sont hauts. Souvent trop cher mal équipé ou du bas de gamme sur les robinets salle de bain cuisine. Si c'est cher soyez exigent. Faites baisser le prix si la cuisine n'est pas équipée par exemple. Dans certinas cas il ya juste l'évier. Sinon vous payez trop cher une cuisine équipée moyenne revient à 15 000 €; Il faut aussi le double vitrage.
    SOYEZ VIGILANT FAITES BAISSER LE PRIX EN TENANT COMPTE DU PRIX REEL DES TRAVAUX PAR UN PROFESSIONNEL ET PAS PAR UN BRICOLEUR SINON VOUS AUREZ DU TRAVAI MAL FAIT.

  • 1 Reco 25/11/2010 à 19:03 par lapoliss

    et pourtant...

    http://www.indices.insee. fr/bsweb/servlet/bsweb?ac tion=BS_SERIE&BS_IDBANK=0 00882793&BS_IDARBO=050000 00000000

    on voit bien qu'ils ont baissé du 4èT08 au 1eT10.

  • 0 Reco 25/11/2010 à 18:05 par Dof1

    Renouer, renouer... Je l'ai jamais connue "dénouer" avec les hausses de prix, moi, la France...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...