Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 30 juin 2011 à 17h59

Immobilier : Le Bipe évoque une baisse prochaine des prix


Le Bipe table sur un "ralentissement progressif" des prix d'ici fin 2011
Le Bipe table sur un "ralentissement progressif" des prix d'ici fin 2011
Le Bipe table sur un "ralentissement progressif" des prix d'ici fin 2011 (©dr)

La hausse des prix des logements toucheraient-elle à sa fin ? Selon le Bureau d’information et de prévisions économiques, la fin de l'année devrait être marquée par un mouvement de ralentissement progressif des valeurs. Une baisse n’est pas à exclure en 2012.

(LaVieImmo.com) - Ce n’est pas encore le grand soir, mais on s’en approche. Dans une courte note diffusée jeudi sur le site Internet de la société d’études et de conseil stratégique, les analystes du Bureau d’information et de prévisions économiques (Bipe) réitèrent leur prévision d’« un ralentissement progressif [des prix de l’immobilier] au cours des prochains mois ». Fin mai, les indices Insee/Notaires ont montré que les prix des appartements avaient progressé de 10,1 % en moyenne nationale sur un an au premier trimestre, après des hausses respectives de 9,6 et 8,4 % aux quatrième et troisième trimestres 2010. Une accélération liée à la santé insolente du marché parisien, les prix dans la capitale ayant progressé de plus de 20 % sur un an au premier trimestre de l’année, après deux hausses de 18 et 14 % fin 2010.

Les maisons marquent le pas

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour la première fois en deux ans, en revanche, le prix des maisons a marqué le pas début 2011. Toujours selon les indices Insee/Notaires, il n’a progressé « que » de 7,5 % en moyenne et en glissement annuel en France, après avoir grimpé de 9,9 % au quatrième trimestre 2010. La faible proportion de maisons individuelles à Paris n’est vraisemblablement pas étrangère à la moindre vigueur de l’habitat individuel.

Le court texte du Bipe laisse penser que la tendance pourrait se confirmer, voire se généraliser d’ici la fin de l’année. Le Bureau n’exclut par ailleurs « pas totalement le risque d’une nouvelle orientation des prix à la baisse à partir de 2012, sur un marché où une part de la demande est soutenue par des aides publiques menacées par d’éventuels plans d’austérité ».

Estimez votre bien en quelques clics

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/07/2011 à 21:46 par antoine

    attends pas 2012 xavier, on peut des maintenant negocier a -20%. Il faut tomber sur un proprio presse de vendre et eviter l'agence....

  • 0 Reco 04/07/2011 à 18:59 par xavier

    Si une AI ne veux pas transmettre une offre même très basse, elle ne peut pas mettre en avant son bon de visite si la transaction se fait sans elle , vu qu'elle n'a pas fait son boulot. Moi j'attends 2012 et je propose -20% (mini) si j'ai un coup de coeur.

  • 0 Reco 03/07/2011 à 21:40 par un pigeon

    Je suis un"cretin de pigeon".... sous les conseils de ma femme (jamais ecouter les femmes), jai achete sans negocier une vraie merde, car madame avait eu le coup de coeur.... La jai des gros problemes financiers je narrive plus a rembourser mon credit... Pourtant jetais en dessous des 33%.....On doit revendre et tres vite, mais il nya plus d'acheteurs au prix qu'on avait paye.... Je suis dans la grosse.....

  • 0 Reco 03/07/2011 à 16:07 par Gegi

    Antoine a bien raison. Les prix actuels peuvent se négocier entre 10 et 30%. Il n'y a que les crétins de pigeons qui achètent sans négocier. Je suis agent immobilier a titre personnel, mais je l'avoue, sans ces pigeons, mon chiffre d'affaire serait très bas.

  • 2 Reco 01/07/2011 à 18:30 par Antoine

    si l'agence vous envoie balader, dites lui que vous avez trouve la maison sur google, si vous n'avez pas signe le bon de visite. ca lui fera les pieds! Je n'ai aucune pitié pour les menteurs !

  • 0 Reco 01/07/2011 à 18:29 par Antoine

    negocier negocier negocier...!!

    Soyez pas des gros timides bordel... faites un stage d'entrainement dans les souk de Tunisie ou du Maroc, je ne sais pas quoi! Apprenez a négocier!

    Le parisien de base adore jeter son argent par les fenetres: quand il a un jardin de 50m2 il croit posseder les jardins de Versailles et achete comme un c. sans compter....

  • 0 Reco 01/07/2011 à 18:08 par Dédé

    @Denisdenis

    Justement, une grande majorité d'économistes -sans intérêt dans l'immo- prédisent un retournement du marché immobilier très prochainement (que ce soit la HSBC, le CAS, Friggit, Petit, etc....).

    Ce qui est étonnant, c'est que les agences ont plutôt intérêt, à volume de transaction équivalent, à ce que les prix augmentent (car payer à la commission). Or, je pense que la baisse du nombre de transaction, y compris à Paris, a pour conséquence de baisser leur revenu, malgré la hausse des prix immo en IDF.

    En effet, de moins en moins d'acheteurs sont prêt à dépenser des sommes inconsidérés pour se loger. Il existe toujours des pigeons persuadés que les prix vont continuer d'augmenter de manière significative dans les prochaines années, mais ceux-ci se font de plus en plus rare.

    Du coup, changement de stratégie de la part des AI ? On cherche à faire baisser les prix pour retrouver de volumes de transaction conséquent ?

    En conclusion, on pourrait dire qu'ils se sont fait avoir à leur propre jeu. A trop chercher une montée des prix pour augmenter leur revenu (multiplié par 2 en 10 ans, sans apporter rien de plus en matière de service ou d'expertise), aujourd'hui le marché est bloqué.

    Alors que faire ? Demander à l'état un PTZ+++ ? Militer pour des prêts sur 40 ans et + ? Car la vérité c'est que nous avons assisté à une bulle du crédit, et non une bulle immobilière. Difficile dans le contexte actuel d'assouplir les conditions d'octroi du crédit, c'est plutôt l'inverse auquel nous assistons.

    La conclusion ? Une baisse à partir du 2nd semestre 2011.

  • 0 Reco 01/07/2011 à 18:07 par Antoine

    Pour faire baisser les prix, il faut attaquer sur plusiueurs maisons a la fois, etre patient. Attaquer les vendeurs negocieir a donf, tout en restant poli. Si tout le monde s'y mettait, on les ferait exploser vers le bas ces prix. Le pb cest qu'il ya un tas de c.. de parisiens bourres de tunes qui n'ont aucun sens des realites et qui achetent comme des c....

  • 0 Reco 01/07/2011 à 18:02 par Antoine

    Je n'aurais qu'un seul conseil, cher DenisDenis: evitez les agences, que ce soit pour vendre et pour acheter. Chers vendeurs, sachez qu'une maison au prix de 350,000 euros se negocient actuelleement autour de 300,000 euros (je suis en plien negociation actuellement, sur plusieurs maisons a la fois: le 1er qui lache le morceau, j'achete! Les autres vendeurs n'auront qu'a se plaindre d'eux meme de ne pas avoir baisse leur prix!

  • 1 Reco 01/07/2011 à 16:32 par DenisDenis

    @UFFA92 & Dédé
    Pourquoi pas, mais depuis quand les agences y connaissent-elles quoi que ce soit au marché ?Les memes qui disent aux vendeurs de vendre avant la baisse conseillent aux acheteurs de ne pas attendre pour acheter car les prix s'envolent et ne peuvent pas baisser a cause du manque de logements a paris... tout ca = tactiques de marchands de tapis. ce qui est tres comprenhesible, faut bien qu'ils mangent, mais si vous voulez un avis sur le marché et son évolution, lisez les etudes des economistes

  • 0 Reco 01/07/2011 à 16:23 par Antoine

    UFFA92, ben pour une fois, une agence te dit la verite: oui il faut vendre cher ami!

  • 0 Reco 01/07/2011 à 15:08 par Dédé

    UFFA92 : reçu la même chose de la part de mon agence LAFORET dans le 15ème....

    Ils expliquent qu'il faut vendre avant la baisse des prix car les prix ont atteint un pic et la remontée des taux devrait provoquer un retournement du marché

  • 0 Reco 01/07/2011 à 13:35 par UFFA92

    Dans ma boite à lettres, hier j'ai reç un prospectus d'une agence immobilière de ma ville (BOULOGNE-BILLANCOURT) qui dit en gros : ! Ensuite à l'aide de graphiques explications sur "des prix qui n'ont jamais été aussi haut" et "les taux de crédit remontent" et en gros en conclusion : AVANT QUE LE MARCHE BAISSE VENDEZ AU MEILLEUR PRIX !
    Alors info ou intox ?

  • 0 Reco 01/07/2011 à 09:32 par un_fumier

    ça se tient, mais ça vaut pas un petit graph. La solution: vendre raisonnablement, accepter de perde un peu à la revente fera qu'avec le temps on s'y retrouvera à l'achat.

  • 0 Reco 01/07/2011 à 08:39 par Friand

    Faut avouer que c'est tordu mais je pense que ça veut dire que les prix ont augmenté de + de 20% :
    -entre janvier 2010 et janvier 2011
    -entre février 2010 et février 2011
    -entre mars 2010 et mars 2011

  • 1 Reco 30/06/2011 à 22:54 par Friand

    Oui dépêchez vous d'acheter.

    Les prix vont sans aucun doute augmenter encore de 20% cette année puis 30% en 2012, et 50% d'ici 2016 pour atteindre enfin une augmentation de 100% par an à partir de 2020.

    Mais rassurez-vous, les banques vous permettront d'emprunter sur plusieurs générations pour acheter ces taudis, euh... je veux dire ces appartements.

  • 1 Reco 30/06/2011 à 19:30 par Mais non

    Mais non, ça va continuez à augmenter de 10 % en rythme annuel indéfiniment, jusqu'à atteindre 100 000 euros le m2 et ainsi de suite, indépendamment de la solvabilité des acquéreurs.
    Achetez ! Achetez ! ILFOPROFITEDETO !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...