Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 27 février 2014 à 18h30

Immobilier : Les 10 villes les plus chères de province


Nice truste depuis 10 ans la place de ville de province la plus chère
Nice truste depuis 10 ans la place de ville de province la plus chère
Nice truste depuis 10 ans la place de ville de province la plus chère (©dr)

Les Notaires de France publient le classement des villes hors Ile-de-France où l'immobilier est le plus cher. Sans surprise, la région PACA est en tête (Retrouvez tous les prix au m² ville par ville : cliquez ici).

(LaVieImmo.com) - Globalement, la tendance est à la baisse. Les prix des appartements anciens ont reculé de 1 % en province sur un an au 4e trimestre 2013, selon les derniers chiffres publiés par les Notaire de France. Et ce, en dépit d’une légère reprise (+0,4 %) à la fin de l’année dernière. Mais pas d'alarmisme : « Il n’y a pas eu un effondrement des prix, une baisse catastrophique des prix au cours de l’année 2013 », a rassuré en conférence de presse Thierry Thomas, président de l’Institut notarial de droit immobilier.

Si la baisse est présente dans quasiment toutes les grandes villes, il n’en demeure pas moins que celles-ci font parfois le grand écart dans les prix. Nice reste, hors Ile-de-France, celle où les prix à l’achat sont le plus élevés : 3 600 €/m² dans l’ancien, en baisse de 3 % sur un an selon les notaires. Suivie de Lyon et Lille, avec respectivement 3 270 €/m² (+1,7 % sur un an) et 3 090 €/m² (+0,9 %).

Bordeaux en puissance, Rennes en perte de vitesse

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’observation de l’évolution des prix depuis 10 ans montre que Nice et Lyon ont vu leur place inchangée, contrairement à Lille qui gagne 5 places et Bordeaux, 4e au classement, mais qui en gagne 8 comparé à 2003. De même Rennes, 10e ville la plus chère de France avec 2 350 €/m² au compteur, perd pour sa part 7 places en dix ans.

Saint-Etienne, à la 17e place aujourd’hui avec 1 090 €/m², est victime d’une « évolution démographique pas forcément inflationniste et d’une situation économique pas forcément extraordinaire », selon les notaires. Mais peut-être (et surtout) de sa proximité avec la capitale des Gaules, qui elle attire et continue sa croissance. L'inquiétude est aussi de mise à Angers, 16e avec 1 860 €/m² et en baisse de 8,7 %. Une ville « secouée par l'arrivée récente d’opérations de constructions neuves qui ont sans doute déstabilisé le marché de l’ancien », ont commenté les notaires.

Les 10 villes de province les plus chères / Evolution dans le classement depuis 10 ans

  • 1 – Nice : 3 600 €/m², -3 % sur un an / stable
  • 2 – Lyon : 3 270 €/m², +1,7 % sur un an / stable
  • 3 – Lille : 3 090 €/m², +0,9 % sur un an / +5 places
  • 4 – Bordeaux : 2 890 €/m², -1,4 % sur un an / +8 places
  • 5 – Montpellier : 2 640 €/m², +1,7 % sur un an / +1 place
  • 6 – Nantes : 2 580 €/m², -0,4 % sur un an / -1 place
  • 7 – Toulouse : 2 500 €/m², -1,4 % sur un an / +2 places
  • 8 – Marseille : 2 400 €/m², -2,4 % sur un an / -1 place
  • 9 – Strasbourg : 2 390 €/m², +1,3 % sur un an / +2 places
  • 10 – Rennes : 2 350 €/m², -0,5 % sur un an / -7 places

Léo Monégier et Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/01/2015 à 10:46 par Badoum

    Et Aix en Provence?

  • 0 Reco 04/03/2014 à 23:14 par MisterHadley

    TU M'ETONNES..!!!

    "la gauche" a craché sur l'ancien Président lorsqu'il créa la possibilité d'augmenter de +30% la constructibilité, et ce sera empressé d'abroger ce qui était une excellente mesure...

    Pour eux, ça ne pouvait qu'être de la m.rde, puisque créé par l'ancien Président...

    SAUF QUE la loi "ALUR" fait non seulement la même chose, mais le fait encore plus fort, en supprimant purement et simplement les COS et les limites minimales des terrains constructibles..!!!

    Si ça, ce n'est pas retourner sa veste, comme tu dis, franchement, hein..!!!

    Sans compter que cette excellente mesure va donc, dès la promulgation de cette loi "ALUR", faire monter les prix, puisque tout propriétaire d'une maison avec un peu de terrain, ou tout propriétaire de terrain constrcutible, verra instantanément la valeur vénale de sa (ses) propriété(s) augmenter par cette suppression des COS..!!!

    Alors, merci qui, hum..?

    Merci la Cécile..! Et merci à sa loi "ALUR"..!

    "la gauche" fait donc bien plus fort que la "droite" pour enrichir, mais en essayant de faire croire tout l'inverse par les "communicants", notemment sur le web..!!!

    Alors, je comprends que vous ne puissiez pas "encaisser" ce fait, que n'importe qui peut, et doit, vérifier de par soi-même, dans lisant justement cette loi "ALUR"...

    ^^

  • 1 Reco 04/03/2014 à 19:27 par @MisterHadley

    C'est marrant comment les gens peuvent retourner leur veste.
    Ou alors ils ont vraiment du mal à encaisser.

  • 1 Reco 03/03/2014 à 17:34 par MisterHadley

    C'est un peu vite la loi "ALUR", et l'augmentation des prix sur tout le territoire qu'elle va enclencher instantanément lorsqu'elle sera promulguée...

    Là, ce sera JACKPOT grâce à cette Sainte femme qu'est finalement la Cécile..!

    Quelle cachotière, alors, hein...!

    ;)

  • 0 Reco 03/03/2014 à 16:34 par patwon

    En effet. Nous sommes donc d'accord sur le fait que achter à Paris c pas gagné...
    Après en province si ous trouvez un bien ou vous vous projetez 8 ans, je pense en effet que vous limtez la casse. C'est ce que j'ai fit personnelment. Mais je pnse malgrès tout qu'en restant locataire,je naurais pas été perdant sur la periode...

  • 1 Reco 03/03/2014 à 16:26 par LibDub

    Paris est particulièrement hors de prix
    Seulement le titre de l'article est "Les 10 villes les plus chères de province" , on ne parle pas de Paris justement :)

  • 0 Reco 03/03/2014 à 14:38 par Immondice Immo

    +1 avec Patwon

    Admettons 8 ans car sur Paris en ce moment, sans hausse future on est à 20ans....et 8 ans quand on est jeune, c'est un gros pari sur son avenir pro et perso.

  • 0 Reco 03/03/2014 à 13:41 par patwon

    Oui. Mais 8 ans c'est long !
    Il faut anticiper les besoins pour 8 ans avant d'acheter. D'où les grosses intérogations sur l'immo parisien quand on voit des trentenaires acheter des cages à lapin à prix d'or.

  • 1 Reco 03/03/2014 à 13:30 par LibDub

    @ Immondice Immo
    On est d'accord, sauf qu'au bout de 8 ans ça vaut vraiment le coup car tous les frais ont été amortis par l'économie sur les loyers !
    D'où l'intérêt d'investir dans quelque chose de durable et qui permettra de faire face aux aléas de la vie : investir près d'une zone où il y a du travail + minimum un F3 même si on est célibataire

  • 0 Reco 03/03/2014 à 13:24 par Franck

    Comme quoi, il y en a tout de même qui gobent bêtement le discours de base des haussiers!

  • 0 Reco 03/03/2014 à 13:10 par patwon

    oui sans compte que dire que 20% de pertes c'est mieux que 100% ça veut déjà de base rien dire !
    Je préfére perdre 100% d'un bien d'un valeur de 3€ que 20% d'un bien d'une valeur de 300k€...

  • 0 Reco 03/03/2014 à 12:53 par Immondice Immo

    @lipdub : tu as bien appris ta leçon...sauf que tu as oublié de réfléchir.

    Sur une durée limitée, au hasard la durée moyenne de possession d'un bien (7-8 ans), l'achat aujourd'hui représente plus de frais que la location.

    sur une vie entière : louer le même bien représente un sévère perte par rapport à l'achat d'un bien que l'on garde à vie, mais cela, un élève de cm2 l'aurait compris aussi, et là il n'y a pas de débat.

  • 2 Reco 03/03/2014 à 12:24 par LibDub

    @ Claire Voyant
    achat = 20% de pertes assurées, et même plus avec la taxe foncière et les intérêts du prêt
    location = 100% de pertes assurées car on n'a rien au bout :)

  • 1 Reco 03/03/2014 à 12:19 par doriandoy

    « Il n’y a pas eu un effondrement des prix, une baisse catastrophique des prix au cours de l’année 2013 », a rassuré en conférence de presse Thierry Thomas.

    C'est marrant, moi c'est une baisse franche qui me rassurerait... histoire de payer moins cher et d'avoir un crédit plus court histoire que les français puissent consommer à la fin du crédit qui finirait jusqu'à 10ans plus tôt.

    10 ans de pouvoir d'achat en plus, c'est ça qui relancerait l'économie!

    Mais bon, baissera, baissera pas... tel est la question.

    Message édité 03/03/2014 à 12:19

  • 1 Reco 27/02/2014 à 14:10 par Claire Voyant

    Achats immobiliers 20% de pertes assurées!
    En période de baisses prolongées tous ceux qui achètent peuvent compter sur 20% de pertes assurées!
    8% de droits de mutations, 6% de frais d'agences et le reste en frais bancaires s'ils n'ont pas un rond.

    L'achat immobilier devient donc une dépense de consommable!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...