Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 1 août 2013 à 11h40

Immobilier : Les Français peuvent (un peu) plus acheter


Le pouvoir d'achat immobilier reprend du souffle
Le pouvoir d'achat immobilier reprend du souffle
Le pouvoir d'achat immobilier reprend du souffle (©dr)

Selon le baromètre trimestriel Capacim du Crédit Foncier, la capacité des ménages à acquérir un bien immobilier correspondant à leurs besoins a légèrement augmenté au premier trimestre.

(LaVieImmo.com) - C’est déjà ça. Au premier trimestre 2013, un peu plus d’un tiers des ménages (33,4°%) avaient la « capacité d’acheter un bien immobilier à Paris correspondant à (leurs) besoins », selon le dernier baromètre Capacité d’achat immobilier (Capacim), réalisé en partenariat avec le Crédit Foncier par la chaire Ville et immobilier de la Fondation de l’Université Paris-Dauphine. Soit une hausse de 2 % sur un an.

Une tendance qui s’observe aussi en Ile-de-France : un peu plus d’un ménage francilien sur deux (53,4 %) en moyenne était en mesure d’acheter dans la région, contre 53 % un an auparavant. Seule Boulogne-Billancourt fait de la résistance, affichant -0,2 % entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013. A noter que les 4 plus fortes progressions sont enregistrées à Fontainebleau (+8,4 %), St-Germain-en-Laye (+7,0 %), Nanterre (+6,0 %) et Saint-Mandé (+4,3 %), selon Capacim.

Mais c'est en province que les particuliers ont le plus la possibilité d'acquérir. 60,4 % des ménages peuvent se le permettre dans douze métropoles de province (59,1 % il y a un an), selon le baromètre. Seules Lille et Nancy voient leur pouvoir d'achat diminuer sur douze mois, affichant -0,5 %.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’évolution du pouvoir d’achat immobilier en France (T1 2012/T1 2013) :

Retrouvez les prix de l'immobilier au m², ville par ville en France : cliquez ici.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 02/08/2013 à 15:13 par michel

    @ méthode coué, pardon j'étais à canet plage ce matin et j'ai tardé pour répondre, pas d'objections pour l'ensemble de tes réflexions, bien sûr qu'il est préférable d'être propriétaire mais pas à n'importe quel prix, il est vrai aussi que les seniors ont bloqué et profitent de la bulle, dans ce cas là, au risque de me faire insulter par Mister H, je prends le risque de dire qu'il est préférable d'attendre encore pour investir, cela va encore baisser de 30 % sur un deux ou trois ans selon les localités. En revanche, les prix ont un lien avec les taux d'emprunt, plus il augmentera, plus les vendeurs seront obligés de baisser car ils n'auront aucun client, déjà ils sont peu nombreux aujourd'hui...

  • 1 Reco 02/08/2013 à 15:12 par michel

    C'est bien aimable à vous Gael, Perpignan est une jolie commune avec un quartier nomade qu'il faut éviter, c'est perpignan. Les prix sont abordables et très négociables, partout c'est calme et sécurisé mais on est toujours sans nouvelles de miss allison et de sa mère.

  • 0 Reco 02/08/2013 à 15:04 par Gael

    @ kiko : lol oui c'est exactement ca !
    @ Michel : encore une fois, vous avez raison… et sur les 2 sujets… heu même les 3…
    Mais mon jeune âge m’empêche de garder mon calme quand un individu se permet de juger de la crédibilité d’une personne avec des commentaires aussi vides.
    Bref, revenons donc sur l’immobilier… Je suis de la ville célèbre pour ses Kalach :(
    Ici, quasiment tout reste inabordable (pour les quartiers sud). La flambée des prix, nous la devons en grande partie avec l'instauration du TGV (Paris à 3h) depuis les années 2000. Entre 90 et 95, une villa qui valait 350 000 francs valait 600 000€ 10 ans plus tard… Depuis 2010, on assiste à une baisse des prix, elle ne vaut plus que 450-500 000€… re :(
    Pour les primo-accédants, ce sont des montants qui restent quasi infranchissables (sauf si loto !). Si normalement, c’est la loi de l’offre et de la demande qui est censée régir le marché, là ce n’est plus le cas (bcp de vendeurs, peu d'acheteurs, prix hauts)… comme vous le dites, ca devrait continuer à baisser, mais les vendeurs restent accrochés à leurs biens (soit valeur sentimentale, soit achat lors de la flambée)… du coup, le temps est long. Et je ne sais pas si un an sera suffisant…. Jvais peut être demander ma mut vers Perpignan alors ;)

  • 0 Reco 02/08/2013 à 14:33 par michel

    On n'est pas chez Pivot ici, ce n'est pas un concours d'orthographe, il ne faudrait pas trop perdre de temps avec cela, dans tous les cas, le principal sujet est de savoir si il faut investir ou non maintenant ? Vu les prix affichés (et non réels) dans les agences, il est clair qu'il est préférable d'attendre, sinon il est certain que @vendeur va encore plumer des jeunes, quoique des jeunes naîfs à 200 ou 300 000 euros, ça court beaucoup moins les rues. Chaque marché est local vous le savez, ici à Perpignan les maisons ne dépassaient jamais 800 000 Frs (120 000 euros) en 2000, elles sont montées autour de 300 000 euros en 2007 pour revenir autour de 200 000 aujourd'hui, mais il n'y a plus d'acheteurs, il est préférable encore d'attendre quitte à payer une année de plus de loyers.

  • 0 Reco 02/08/2013 à 12:56 par Gael

    @ héhé : complétement d'accord, mais rester locataire toute une vie n'est pas tellement mieux...
    @ michel : vous avez tout dit... sur vos 2 commentaires
    @isabelle : a du blé à 300 000€?? lol, soit comme vendeur vous êtes un fake soit vous êtes une décérébrée (ou les 2)... J'ai pas encore hérité et en l'état actuel, je disposerai de cette somme avant mes 50 ans... à cette date, je viendrai vous chercher en maison de retraite et on coulera des jours (oui, si vous êtes encore la, cela se comptera en jours) heureux...
    @toilà :"aucun (aucun S dans ce cas!) des deux n'est crédible... mais faisons comme si, ca lui fait plaisir"--> phrase difficilement compréhensible, alors avant de parler de crédibilité...
    pour l'autre: t'es un fake... le silence, le meilleur des mépris

  • 0 Reco 02/08/2013 à 09:07 par vendeurs

    300 000 euros hahaahha

    200 000 dans un plein pieds a 2 km de la plage, et peut-etre une ferrari pour promener Simone le weekend.. On a trouve a 40 000 euros sur le bon, la meme que magnum!

    hahahaha cest la vraie vie les petits jeunes!

  • 1 Reco 02/08/2013 à 08:33 par michel

    @ vendeurs, vous ne devez pas être si vieux que ça, vous employez des expressions de jeunes, vous faites des fautes d'orthographes que les seniors ne font jamais et surtout, les anciens sont malins, ils ne disent jamais rien en public, c'est aussi pour cela qu'ils finissent seuls d'ailleurs. Oui, il existe une retraite dorée qui se dissimule et qui met toujours en avant ces 900 000 pauvres retraités au minimum vieillesse (800 euros/mois) qui ont travaillé toute leur vie....il en reste 15 millions derrière, FH s'en occupe à la rentrée.

  • 0 Reco 01/08/2013 à 22:43 par dagoba11

    une retraite en vendée? fais gaffe au inondation.
    il est prévu que la mer monte d'un mètre d'ici 10ans.

    c'est bien beau de dire qu'on peut acheter un peu plus. ce genre d'étude oublie le contexte dans lequel on est.

    tous les jours des entreprises fermes, les prix baisse depuis un an, la crise de l'euro n'est pas fini vu que malgré l'austérité les dettes continuent de grimper en espagne, en grèce, italie, france.

    austérité => les français consomme moins => manque à gagner pour létat => nouveau impots => les français consomme moins => manque à gagner pour létat.

    de plus, en cas de contexte éco défavorable, le français préfère mettre de côté que de consommer.

    bref, combien même ceux qui ont les moyens sont prêt à acheter au vu du contexte?
    bizarrement, les études qui vont dans ce sens ne sont pas nombreuse contrairement au: les taux remonté mais ça n'aura pas de conséquence. les droits de mutation vont pe augmenté mais sans conséquence sur les prix. les français peuvent acheter un peu plus

  • 0 Reco 01/08/2013 à 21:23 par @toilà

    Aucuns des deux n'est crédibles, mais bon... faisons comme si... ça lui fait plaisir...

    LOL

  • 2 Reco 01/08/2013 à 20:55 par Gael

    @ Vendeur : Triste commentaire que le votre... Je suis moi meme en mesure d'acheter (jeune primo accedant classe moyenne) mais j'attends a cause de gens comme vous... Les prix restent excessivement élevés soit a cause de gens qui ont acheté au plus haut de la flambée (2000-2005) soit à cause de charognards comme vous (acquereur a prix bas mais vendeur avec les dents qui frottent le sol) qui pensent detenir un bien en or... Resultat on continue a louer... Soyez fier de votre vente mais que votre fric vous enterre en vendée, sans profiter de votre retraite pauv type....
    Un jeune qui cotise pour votre pension

  • 3 Reco 01/08/2013 à 16:38 par michel

    Achetez, c'est le moment ou jamais pour enrichir les vendeurs, demain il sera trop tard.

  • 2 Reco 01/08/2013 à 15:50 par FredB.

    "9,6% des primo accédants sont en mesure d'acheter", ce qui signifie qu'encore moins ont "envie" d'acheter.

  • 1 Reco 01/08/2013 à 12:34 par Doriandoy

    "un peu plus d’un tiers des ménages (33,4°%) avaient la capacité d’acheter un bien immobilier à Paris correspondant à (leurs) besoins"

    Donc il faut comprendre que 67% ne peuvent pas acheter un bien correspondant à leur besoin et que parmi les 33.4% combien ne peuvent pas acheter un bien correspondant aux besoins futurs par exemple, le cas où les gosses arriveront??

  • 1 Reco 01/08/2013 à 12:22 par marcus3600

    si on lit la note en totalité, un chiffre fait froid dans le dos, seul 9,6% des primo accédants sont en mesure d'acheter....

    ça sent le gadin à venir.....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...