Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 7 janvier 2014 à 19h37

Immobilier : Les investisseurs attendent plus une baisse de prix qu'un changement de politique


Laforêt met en chiffres la fuite des investisseurs
Laforêt met en chiffres la fuite des investisseurs
Laforêt met en chiffres la fuite des investisseurs (©dr)

Un sondage Ifop pour Laforêt Immobilier confirme la désaffection des investisseurs pour l'immobilier. Contrairement à ce que les réseaux d'agences laissent volontiers entendre, la raison de cette fuite ne serait pas forcément liée à l'action du gouvernement.

Les investisseurs boudent l’immobilier. Emboîtant le pas à Century 21 et Guy Hoquet, le réseau Laforêt met le doigt dans sa dernière note de conjoncture sur le retrait des investisseurs d’un marché qui ne leur offre plus qu’une rentabilité limitée.

Ainsi, 10 % seulement des biens vendus l’année dernière par le réseau l’ont été à des investisseurs, contre 12 % en 2012 et 17 % en 2011. Parallèlement, la proportion des primo-accédants, elle, a progressé (de 24 à 28 %, en deçà cependant des 32 % de 2011), dopée par des taux d’emprunt historiquement bas, tandis que celle des secundo-accédants s’est stabilisée (à 59 % en 2013 contre 60 % en 2012 et 47 % en 2011).

Un sondage de l’institut Ifop réalisé pour le réseau éclaire sous un nouveau jour cette situation. L’enquête, réalisée fin novembre 2013 auprès de 1 000 personnes, montre que 34 % seulement des sondés choisiraient l’immobilier s’ils avaient de l’argent à investir, contre 39 % fin 2012. En dépit de la baisse du taux de rémunération de l’épargne réglementée, le livret A séduirait 41 % des Français (+ 2 points sur un an), tandis que 11 % feraient confiance à l’or (-1 point) et 5 % aux marchés d’actions (+1 point).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Une baisse des prix et une meilleure conjoncture

Mais alors que les trois réseaux ont largement imputé cette désaffection à la politique immobilière du ministère du Logement, le sondage semble montrer que les raisons de la fuite des investisseurs sont ailleurs : pour 34 % des sondés la condition nécessaire à la réalisation d’un investissement immobilier serait une baisse des prix des logements, jugés trop élevés. Suivent une amélioration de la conjoncture économique (23 %), une meilleure situation professionnelle (20 %) et un desserrement des conditions de crédit (20 % également). Les dispositifs légaux ou fiscaux n’arrivent qu’en cinquième position, 14 % des sondés estimant que la mise en place de nouveaux outils plus incitatifs que ceux en place les aiderait à réaliser leur projet.

De même, alors que les agents immobiliers ont dénoncé à l'envi les effets dissuasifs de l’encadrement des loyers et de la garantie universelle des loyers (GUL) sur l’investissement immobilier, l’enquête montre que 53 % des sondés ont une opinion positive de la première mesure et que 70 % n’ont jamais entendu parler de la seconde…

Bien sûr, un seul sondage ne suffira pas à mesurer les conséquences des annonces, souvent contradictoires, faites depuis plusieurs mois par le ministère du Logement. Lundi, le président de Century 21, Laurent Vimont, a assuré qu’un nombre croissant de propriétaires bailleurs choisissaient de ne pas remettre leur bien en location une fois le bail de leur locataire arrivé à échéance. « Nous ne pouvons pas encore mesurer ce phénomène », a-t-il précisé, promettant cependant des chiffres pour un avenir proche. Souhaitons qu’ils permettent d'y voir plus clair et de dépasser les effets d’annonces parfois trompeurs.

Emmanuel Salbayre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 18/02/2014 à 10:36 par Xavier Loi Duflot

    Certes l'attente d'une baisse des prix, de l'amélioration de la conjoncture économique et d’une baisse des impositions ou des taxations explique la faible activité du marché immobilier dans le logement. Cependant le dispositif de défiscalisation Duflot (http://www.dispositif-lo iduflot.org/dispositif-du flot) permet de payer moins d'impôts tout en se constituant un patrimoine immobilier. Il semblerait dons qu'il y ait une véritable crise de confiance par rapport à la politique du gouvernement dans ce domaine.

  • 0 Reco 09/01/2014 à 14:33 par Jecrale

    Pourquoi diable investir dans l'immobilier avec la gauche qui veut imposer les propriétaires sur le loyer fictif qu'ils n'ont pas payé et un protection maximale des locataires. Et là je vois des tas de personnes, surement les mêmes qui ne veulent pas d'une file d'attente unique en contradiction totale avec les résultats mathématiques de la théorie de filles d'attente, qui se plaignent que c'est prop cher. C'est trop cher si vous êtes assez stupide pour vouloir habiter à Paris, Lyon, Marseille ou Nantes !

  • 0 Reco 09/01/2014 à 12:38 par dagoba11

    c'est un peu toi qui est à la masse jérome
    tu te décrédibilise tout seul

    tiens, aujourd'hui, je me suis renseigné sur un programme neuf dans ma ville.

    j'ai été rappelé même pas 5min après. ça montre à quel point ils sont occupés.

    j'explique que j'aimerais plus de détails et notamment le plan des T3 par mail

    le commercial m'a dit que c'était impossible qu'il faut qu'on se rencontre, faire une simulation budgétaire, blablabla... c'est pas possible de vous envoyer les plans, de donner les prix, il reste trois T3 mais un vendu normalement demain, un la semaine prochaine, blablabla... de plus suivant votre éligibilité au ptz (enfin il doit pas avoir beaucoup de futur propriétaire qui sont éligible à ce ptz) les prix peuvent varié de 40 000€, blablabla...qu'il voulait pas me faire espérer en me donnant des plans si entre deux un est vendu...

    bref, ok, s'il y avait 300 logement de type T3 mais il en reste que trois
    c'est pas comme si, il allait vendre 3 appart demain alors que les annonces sur ce projet date du mois de mai.
    le mieux, c'est qu'on a perdu genre 700 à 800€ par m²
    bref, le gars veut absolument me rencontré et il comprend pas que prendre rdv avec lui, perdre 2h est inutile si l'orientation de l’appartement ne me plait pas, si la disposition des pièce me revient pas...

    bref pas de plan
    bizarrement, plutôt que sur se loger, je vais sur le site et les plan sont téléchargeable et y a les prix
    voilà typiquement le genre de truc qui font que les promoteur ou Ai ne sont pas aimé.
    on te ment en disant que c'est pas possible, on te prévois un rdv et on va te bourrer le mou à l'aide de belle phrase... bref ce que font si bien les commerciaux

    en attendant l'autre, je lui est dit que vu qu'il peut pas me répondre par mail, je suis plus intéressé.
    bizarrement il me rappelle la semaine prochaine

  • 2 Reco 09/01/2014 à 11:58 par jérome

    et les prix vont à nouveau exploser, et hehe sera encore et encore locataire ahahhahahhaa

  • 0 Reco 09/01/2014 à 11:57 par jérome

    "
    (en tout cas il reste encore 3 ans avant le retour des sarkozistes qui remettront le PTZ sans doute à nouveau, les voleurs !)"

    ca cest sur! lol

  • 0 Reco 09/01/2014 à 11:56 par jérome

    "Le PTZ c'est de l'argent public (tes impôts) qui comble le manque à gagner des banques sur le taux d'intérêt à zéro."

    n'importe quoi! on voit la débilité de certains: donc le ptz cest en fait l'état qui paie aux banques les intérets qu'elles auraient du gagner si elles avaient pretées elle meme le blé?? mais cest du grand grand n'importe quoi!

    pauvre héhé, tu es a la masse

  • 1 Reco 09/01/2014 à 11:46 par hé-hé

    en réalité c'est encore pire que ça puisque les comptes publics sont déficitaire. Le aides c'est de l'argent emprunté sur le marché obligataire qu'il faut rendre avec les intérêts. Donc faire payer encore PLUS d'impôts au contibuable.

    Si c'est juste pour sauver le pauvre business d'un vendeur Jérome puisqu'il ne sait rien faire d'autre dans sa vie, je dis NON !!! Et j'espère que toute la France dira NON.

    (en tout cas il reste encore 3 ans avant le retour des sarkozistes qui remettront le PTZ sans doute à nouveau, les voleurs !)

  • 0 Reco 09/01/2014 à 11:41 par hé-hé

    Le PTZ c'est de l'argent public (tes impôts) qui comble le manque à gagner des banques sur le taux d'intérêt à zéro.

  • 0 Reco 09/01/2014 à 11:19 par Pigeons

    Non les aides ne sont certainement pas une solution pour maintenir un secteur sous perfusion, ca coûte un bras aux contribuables pour l’intérêt de quelques uns. Mais je comprend que pour les égoistes incultes comme Jérôme, cela soit LA solution.

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:42 par jérome

    "Ca te fait plaisir que tes impôts vont direct dans la poche des vendeurs trop prétentieux ???"

    1. c'est de l'argent prête, par donné que je sache!
    2. cela passe par l'intermédiaire des banques, que je sache!

    il faut le PTZ dans l'ancien!

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:37 par Guillaume

    "70 % n’ont jamais entendu parler de la seconde…" c'est quoi ce sondage ! mdr, aucune valeur à mes yeux ces résultats. Ils ont interrogés qui? Des petits vieux en maison de retraite?
    Les investisseurs se tirent, et c'est bien l'effet de instabilité fiscale et réglementaire point barre !
    Et c'est pas la miss crécelle Dufflette qui va débloquer la situation....

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:28 par hé-hé

    hahahaaa... ! PTZ dans l'ancien. Tu paies les impôts toi, Jérôme ?! Sinon je comprends. Mais réfléchis si quelqu'un de ta famille les paie. Ca te fait plaisir que tes impôts vont direct dans la poche des vendeurs trop prétentieux ???

    En attendant j'ai cru avoir la merde dans l'oeil ce matin. Une annonce sauvegardée le 18 décembre dans mon quartier qui était à 368 000 euros, je l'ouvre aujourd'hui et le prix est de 338 000 ! Ca fait 30 000 euros de décote en moins d'un mois ? Mais ils essaient vraiment TOUT pour attirer l'attention et vendre au prix mirobolant...

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:26 par le changement c'est maintenant..

    Tout à fait d'accord avec Jérôme

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:22 par jérome

    il faut remettre le ptz dans l'ancien et dans le neuf, l'ouvrir à tout le monde!

    Duflot est nulle!

  • 0 Reco 09/01/2014 à 10:01 par Scorpion93

    Aujourd'hui janvier 2014, ca devient compliqué de gagner de l'argent en investissant dans l'immobilier. On se prend8% de frais de notaire, 1% de frais d’hypothèques, de la TLE si on construit, puis 34.5% quand on revend. Et si on loue, on se prend en plus 15.5% de CGS-RDS, on ne peut pas déduire les travaux réalisés, etc.....

    Et en plus de cela,les vendeurs vendent des taudis pour le prix de belles maisons.

  • 0 Reco 08/01/2014 à 15:41 par Rigolo

    Oh mince alors, les investisseurs sont des attentistes!!! Mais le monde d'acheteurs à tout prix s'effondre tout d un coup!!

    Les investisseurs sont toujours les premiers à se désengager lors des crises immo, ca donne une bonne indication de la tendance à venir....après le monde des plu-value facile, voici venu la saison des negative equity. Ca va pleurer dans les chaumières...

  • 0 Reco 08/01/2014 à 15:25 par Lucien

    Erratum : "les acheteurs" sur mon deuxième tirets
    Quel lapsus révélateur ! ;)

  • 1 Reco 08/01/2014 à 15:24 par Lucien

    Bon, résumons :
    - Les investisseurs attendent une baisse des prix.
    - Les vendeurs (enfin ce qu'il en reste) attendent une baisse des prix.
    - Les AI et les Notaires attendent une baisse des prix pour revoir leur activité redémarrée.

    En gros plus personne n'achète.

    Reste plus qu'à savoir ce que les vendeurs attendent... Peut-être une nouvelle taxe bien sentie de derrière les fagots ? ;)

  • 0 Reco 08/01/2014 à 15:00 par MisterHadley

    Et bah tout s'explique...

    ;)

  • 0 Reco 08/01/2014 à 14:21 par hé-hé

    et ? : )

  • 0 Reco 08/01/2014 à 14:11 par MisterHadley

    Non, non, en vous lisant, c'est limpide: ça manque d'amour...

  • 0 Reco 08/01/2014 à 12:56 par hé-hé

    d'amour à la pierre... ! certes

  • 0 Reco 08/01/2014 à 11:30 par MisterHadley

    Pour les garder et ainsi se créer des déficits fiscaux, surtout...

    :D

    Faut tout vous apprendre, ou quoi..?

    :D

    Ah, ça manque d'amour, tout ça...

  • 1 Reco 08/01/2014 à 10:35 par hé-hé

    ils ne remettent pas leur bien en location ?.. Pourquoi ? Parce qu'ils veulent le mettre en vente ! Pour toucher la plus value maintenant : )

  • 1 Reco 08/01/2014 à 07:01 par tron

    Alors ce n'était pas que l'instabilité fiscale, occasion que certains avait brandie pour tirer sur la gauche, mais aussi les prix trop élevés dus aux conséquences du gouvernement précédent? Les masques tombent décidément.
    De toute façon, il en fallait de l'instabilité fiscale pour que le logement arrête d'être pris pour un tirelire par des branleurs.

  • 0 Reco 08/01/2014 à 05:54 par Friand

    C'est clair qu'il va falloir que les prix baissent.
    Faut arrêter les conneries avec des prix énormes pour des taudis à refaire.
    Dire qu'il y a encore des pigeons qui achètent.

  • 2 Reco 07/01/2014 à 20:57 par Fernand RENO

    C'est juste évident l'immobilier ça paye plus, ça eu payé mais ça paye plus.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...