Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 10 janvier 2013 à 10h27

Immobilier : Les notaires confirment la baisse, mais restent prudents pour 2013


La baisse d'activité et des prix devrait se poursuivreLa baisse d'activité et des prix devrait se poursuivre (©dr)

Après Century 21, la Fnaim et Orpi, au tour des Notaires de France de faire état de la crispation du marché, largement analysée ces derniers jours. Dans le courant de l’année, les prix devraient continuer leur baisse en province, tandis que Paris intra-muros devrait rester stable au moins au début 2013.

(LaVieImmo.com) - Les prix de l’ancien ont bel et bien baissé, France entière à la fin 2012. C’est ce que montre ce jeudi la dernière note de conjoncture des Notaires-Insee. « Les prix des appartements sont en recul de 0,5% et ceux des maisons de 1,5% au 3ème trimestre 2012 en glissement annuel pour l’ensemble de la France métropolitaine ». Paris et l’Ile-de-France continuent pour leur part à faire de la résistance, avec des prix en hausse de 0,3 % pour les appartements franciliens sur un an, même si ceux des maisons baissent eux aussi de 1,2 %. La capitale affiche pour sa part, sur cette période, une hausse des prix de 0,4 %.

Sur la base des avant-contrats, les notaires pronostiquent - sans s'étendre sur le sujet - « une tendance à la baisse du prix des appartements et des maisons en Province et une stabilisation à Paris intramuros pour 2012 et le début 2013 ».

Vers une chute des ventes en 2013

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Côté transactions, quelque 730 000 ventes de logements anciens ont été enregistrées à la fin septembre par le Conseil général de l’Environnement et du Développement durable (CGED). Une perte de régime annuelle de 12 %, qui s’est accélérée au troisième trimestre (-20 % sur un an) par rapport au deuxième trimestre (-16 %). Ce qui confirme les constatations des réseaux d’agence ces derniers jours, de même que le désarroi de la Fnaim, qui a fait part mardi de la suppression de 10 000 postes dans l'immobilier. Et la tendance devrait perdurer : « Pour 2013, trois facteurs supplémentaires concourront à une nouvelle baisse du nombre des transactions : les perspectives économiques, avec une croissance faible entraînant une poursuite inéluctable de la hausse du chômage, l’attentisme des acquéreurs potentiels sur les marchés où la baisse ne se sera pas franchement enclenchée, et l’absence de toute aide de l’Etat à l’accession dans l’ancien, à l’exclusion des zones urbaines sensibles », précisent les notaires.

De quoi s'attendre au pire pour 2013 : « on peut être certain que le volume des ventes n’atteindra pas 600 000 ; il pourrait même ne pas dépasser 550 000 »...

La morosité dans le neuf aussi

Enfin, les perspectives du logement neuf ne sont guère plus optimistes : pour les notaires, en 2013, celles-ci « n’ont aucun motif pour être plus brillantes que celles de l’ancien ». Et pour cause, les prix devraient pâtir de la nouvelle réglementation thermique (RT) 2012, entrée en vigueur le 1er janvier, de même que la « péréquation avec les ventes aux organismes de logement sociaux dont le poids relatif augmentera en raison d’un effet de ciseau entre logement social et secteur libre », conclut sur ce point la note.

Retrouvez les prix de l'immobilier en France, ville par ville : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/02/2013 à 18:52 par papou6034

    Quand je pense qu'on nous prend la tête avec Florange et que tout le monde se fout des 10000 supressions de postes dans les agences et d'environ 15000 dans le bâtiment dûes en partie au manque de cohérence et de volontés de nos politiques. Je rappelle que ces postes sont des emplois non délocalisables contrairement à l'industrie !

  • 0 Reco 18/01/2013 à 15:37 par shangrila

    10 000 personnes perdant leur emploi, ça, ça ne devrait pas faire rire du tout. Quels que soient les griefs que certains peuvent avoir contre des agents immobiliers (ou tout du moins certains ... je ne crois pas que quiconque les connaisse tous; et merci de ne pas mettre tout le monde dans le même panier), il faudrait peut-être aussi avoir un minimum de compassion ou de respect pour ces salariés qui perdent leur travail et n'en retrouverons sans doute pas de sitôt dans la profession.... des êtes humains, en somme.

  • 1 Reco 17/01/2013 à 18:40 par marcus

    @antoine
    si les 68ards ont profité de la période pour construire de gigantesques patrimoines....sans trop d'efforts, ce qui peut sembler choquant en soi...
    comment ne pas s'insurger contre les effets collatéraux de cette période à savoir la prolifération de jobs payés aux frais du contribuable qui ne servent à rien?

    comme chercheur par exemple... payé pour connaître le poids de la voie lactée? ou la composition de saturne? cela ne sert franchement à rien...et nous payons pour cela. je crois que les AI sont presque plus utiles,...

  • 0 Reco 15/01/2013 à 14:27 par antoine

    ben tant mieux si je te fais rire: mais ton chiffre d'affaire en chute libre, lui, devrait etre moins marrant

    ahahhaha

  • 0 Reco 15/01/2013 à 14:05 par Peudepièces

    "nous les acheteurs"

    C'est à mourir de rire antoine......

  • 0 Reco 15/01/2013 à 11:27 par antoine

    "Peudepièces

    cher vendeur/ AI, merci d'entertenir votre réputation: cest parfait!

    chers acheteurs temoins, vous voyez a qui vous avez affaire?

    tant que vous n'aurez pas pigé chers Ais que le temps est venu pour vous d'etre hypocrite et de nous lecher les pieds nous les acheteurs, vous allez morfler!

    :))

  • 0 Reco 15/01/2013 à 10:42 par Peudepièces

    "et seuls les gros riches achetent en ce moment"

    antoine aimerait tant être mais ne le sera jamais.....hi hi hi hi hi

  • 0 Reco 15/01/2013 à 09:38 par antoine

    " une stat du m² stable."

    a paris seulement.. a paris seulement... et seuls les gros riches achetent en ce moment

  • 0 Reco 14/01/2013 à 15:23 par Immondice Immo

    C'est marrant tout de même, à Paris, le prix des annonces est en baisse, les délais s'allongent , les stocks augmentent Les biens au dessus du million ne trouve plus preneurs, mais ces notaires arrivent encore à nous sortir une stat du m² stable...

  • 0 Reco 14/01/2013 à 12:49 par hé-hé

    Parce qu'en Allemagne c'est le raisonnement et le travail qui fait le prix alors qu'en France c'est "les rois" qui font les prix. Comme en Angleterre les ducs sont assis sur leurs terrains et même si tu "achètes" un bien il reste costruit sur un bout de terrain appartenant à la FAMILLE et en location pour toi et tes successeurs pour 100 ans. Après il faut repayer la rente. Quand on a plus de mains pour travailler la noblesse se procure de lois pour se protéger et profiter. Jusqu'au jour où on leur coupe la tête comme s'était pratiqué en France très soigneusement. Mais maintenant les Français sont devenus gentils et se laissent faire. Soit !

  • 0 Reco 13/01/2013 à 02:49 par Yemkam

    Pour comment, parce en France on donne un prix à la tête de la pierre. Si je trouve le parpin plus joli je la vend le double ou le triple ! CQFD en logique mafieuse immobiliere française

  • 0 Reco 10/01/2013 à 18:56 par comment se fait-il

    "les prix devraient pâtir de la nouvelle réglementation thermique (RT) 2012, entrée en vigueur le 1er janvier" comment se fait-il alors que l'on soit capable de faire du Passivhaus en Allemagne (plus contraignant que RT 2012...) pour moins cher ??? Ah oui, exception française... ou alors le climat doit être plus rude ici...

  • 0 Reco 10/01/2013 à 16:50 par Leif

    Si mes informations sont exactes, le surenchérissement lié à la RT 2012 serait limité à + 15 %.
    Il est donc peu probable que ce soit la raison principale qui bloque les programmes neufs.
    Par contre, dans ma région, depuis 1995, les prix des terrains ont été multipliés par 3 ou 4 : c'est là la raison principale pourquoi les logements neufs sont onéreux : le prix du terrain constitue une part toujours croissante du prix de la construction.
    Si le lobby immobilier faisait plus de pression pour assouplir les PLU et accroître l'offre foncière plutôt que de pleurer sur la disparition des aides, on pourrait peut-être construire plus.
    Pour le moment les vieux propriétaires fonciers sont assis sur leur panneau "Terrain à vendre", et vu qu'ils sont déjà pleins aux as, ils ne sont pas prêt de lâcher sur leur prétention. Il va falloir trouver une solution juridique et/ou fiscale décapante ...

  • 2 Reco 10/01/2013 à 15:28 par M.Jobert

    Les prix ne peuvent que S'EFFONDRER.
    Logements vides qu'il faudra bien vendre, chômage, précarité grandissante de l'emploi etc...
    Quelque soient les efforts de certains pour retarder cette chute des prix, elle est INÉVITABLE.

  • 0 Reco 10/01/2013 à 11:00 par antoine

    pourquoi ils ne ressortent maintenant ces chiffres???

    les chiffres du T3 2012 date de Novembre 2012!!!

    pffff ils prennent les gens pour des benets!