Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 1 juillet 2013 à 16h13

Immobilier : Les prix baissent, mais plus pour longtemps ?


Des prix qui baissent, mais des acquéreurs qui reviennent sur le marché
Des prix qui baissent, mais des acquéreurs qui reviennent sur le marché
Des prix qui baissent, mais des acquéreurs qui reviennent sur le marché (©Fotolia)

La dernière note de conjoncture de Century 21 fait état d’une baisse des prix de 2,6 % en France et de 3,2 % à Paris sur douze mois. Une tendance qui devrait s’atténuer dans les prochains mois, selon le réseau d’agences.

(LaVieImmo.com) - « La chute vertigineuse annoncée par certains n’a pas eu lieu, ni pour les prix, ni pour les volumes ». C’est ainsi que débute l’analyse semestrielle de Century 21, publiée ce lundi 1er juillet. Les prix ont bel et bien imprimé une baisse sur un an, de 2,6 % en province (treize régions sont désormais orientées à la baisse) et de 3,2 % à Paris. Au niveau national compter 2 555€/m² au 1er semestre 2013, contre 8 206€/m² dans la capitale, tandis que la région Ile-de-France limite la casse avec -2,2 % sur cette période, pour un montant moyen d'acquisition de 248 418€.

Retour des acheteurs

Mais au-delà de ce nouveau repli, somme toute attendu par les observateurs, le bilan de milieu d’année montre un retour des acquéreurs dans un marché qui semblait figé dans l’atonie : les ventes réalisées par Century 21 sont en hausse annuelle de 11,9 % en juillet sur le segment des maisons France entière, et de 6,4 % sur les appartements. En Ile-de-France, le groupe note une hausse des transactions de 8,5 % sur douze mois. Seule la capitale échappe à la tendance, avec un repli des transactions de 5,2 % entre le 1er semestre 2012 et le 1er semestre 2013.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Dans le même temps, les investisseurs, que le réseau décrit comme « tétanisés par les déclarations et projets du gouvernement », désertent le marché : à Paris, « les transactions réalisées au titre de placement représentent désormais 24,7 % du marché, soit un recul de 12,2 % entre le 1er septembre 2012 et le 1er septembre 2013 ». Peu ou prou le même mouvement s’installe en Ile-de-France, avec une chute des transactions liées au placement de 15,8 %.

Dans cette étrange conjoncture, les prix devraient laisser voir une baisse « extrêmement modérée » d’ici à la fin 2013. La contraction attendue « devrait être comprise entre 1 et 3 %, à la condition que les taux restent bas », anticipe Century 21.

Estimez votre bien en quelques secondes : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/07/2013 à 19:28 par lilas

    En tout cas, moi je n'achète pas à ces prix, j'attends comme tout le monde. Ces prix sont ridiculement hauts. Je ne serai le pigeon de personne.

  • 0 Reco 05/07/2013 à 22:59 par Friand

    Et comme dit Immondice... rdv dans 5 ans.

  • 0 Reco 05/07/2013 à 22:58 par Friand

    Bah ils sont nuls, c'est normal qu'avec les taux (encore) historiquement bas (mais plus pour longtemps) la baisse est minime.
    Et encore plus normal qu'après un long cycle haussier, un cycle baissier commencer doucement pour ensuite s'accélérer.
    On va pas passer de +10% par an à -50% en 1 an quoi...

    Mon avis maintenant : une correction raisonnable serait de -35%, pour retrouver un pouvoir d'achat immobilier "normal".

  • 1 Reco 05/07/2013 à 12:55 par Immondice Immo

    @Rozana : et bien arrêtez de lire les avis et passez à l'acte : achetez !

    rdv dans 5 ans.

  • 1 Reco 04/07/2013 à 14:58 par Fast

    Je ne pense pas que beaucoup aient tablé sur un crack (chute brutale des prix) de l'immo. De mon coté je n'y ai jamais cru. Je pense toujours que depuis 2012 les prix ont et vont chuter de façon contrôlée, de l'ordre de 3-5% par an max, pendant 4-5 ans au moins (sans doute plus). Si l'on ajoute l'inflation, la baisse serait de l'ordre de 20-25% en 4-5 ans. Sans compter la fiscalité qui sera vraisemblablement de moins en moins favorable pour les propriétaires/bailleurs/ vendeurs (hausse ou création de nouveaux prélèvement, hausse des frais d'entretien,...). Pour info, c'est le pire scenario pour ceux qui ont acheté "petit" ou mal situé à partir de 2010 dans l'espoir de faire une plus valu à la revente. Il va y a voir un paquet de monde bloqué pour un paquet d'année dans des biens non adaptés.

  • 1 Reco 04/07/2013 à 12:44 par Rozana

    Vous n'en avez pas marre ? Ça fait 5 ans que je lis vos "avis" où vous prédisez une chute des prix de l'immobilier de 30 %, voire 50 %, dans un an, au pire dans 2 ou 3 ans. Et depuis 5 ans que je cherche à acheter, eh bien, je n'ai rien vu baisser.

  • 0 Reco 03/07/2013 à 21:48 par Fast

    C'est vrai qu'elle articule mal ta daronne, en fait elle disait "17 fois". Il paraît que ça changeait du daron. Sans rancune hein?

  • 5 Reco 03/07/2013 à 10:24 par avis_bidonnés...

    Enfin, ne pas manquer cet excellent article sur les echos:

    "Le e-commerce chasse les faux avis de consommateurs" d'hier...

    Son introduction:

    "Pour conserver la confiance des clients, les sites e-commerce doivent garantir la véracité des commentaires rédigés par les internautes sur leurs plate-formes. Les acteurs du secteurs ont même imaginé une norme Afnor (NF Z 74-501), non obligatoire."

    Il serait grand temps que le ménage soit fait, comme par exemple, "ah la magie des statistiques" qui n'est pas un "utilisateur", mais l'administrateur se faisant passer pour un utilisateur, le "pseudo" ne pouvant être accepté s'il ne l'était pas.

    Que l'on arrête donc cette désinformative et malhonnête, tout le monde connait la combine, au point qu'une norme AFNOR est donc maintenant prévue.

    Sans compter que les manipulateurs de commentaires desservent en le faisant ce qu'ils pensent accomplir ainsi: depuis des années qu'ils tentent "d'influencer", c'est tout l'inverse qui se produit, les utilisateurs ne sont pas si idiots.

  • 5 Reco 03/07/2013 à 10:15 par avis_bidonnés...

    1 - "l'inflation" a été "modifié" pour faire croire aux français que ce n'étaient pas leurs salaires qui n'avaient pas augmentés, mais les "prix" qui avaient flambés... tout le monde le sait, il suffit d'aller consulter les historiques des "indices" pour s'en informer

    2 - il ne faut pas "oublier" que lorsque l'on acvhète de l'immobilier, on ne "s'endette pas sur 25 ans", mais on épargne: à la différence d'un AV où vous payez pendant des années pour abotenir à la fin (de ces années) un "capital", l'immobilier c'est l'inverse, vous avez le "capital" dès le départ, et vivez dedans en plus, et payez ensuite...

    3 - Pour quoi l'Allemagne est meilleue que nous..? Parce que là bas, les chomeurs acceptent d'être payés une misère en comparaison de la France, acceptent n'importe quel job plutôt que d'être payés à ne pas en avoir... pareil pour BEAUCOUP de points de "comparaison" que l'on "oublie" toujours lorsque l'on nous compare avec l'Allemagne...

  • 1 Reco 03/07/2013 à 10:03 par Ah la magie des statistiques...

    Juste pour reprendre deux citations connues (même si elles sont attribuées à différents auteurs) :
    Disraeli (premier ministre britannique XIXe siècle) aurait déclaré : "il y a trois sortes de mensonges : les petits mensonges, les gros mensonges et les statistiques!"
    Sir Winston Churchill : "je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées"
    Je reprendrais volontiers ces deux citations concernant l'immobilier en France tellement le sujet est "passionnel" pour un grand nombre de personnes qui ne veulent y voir que ce qui les arrangent. Donc, HELAS OUI, un "pro de l'immobilier" a un discours très (trop) simple "c'est toujours le moment d'acheter" et refuse de voir la réalité en face (à trop caresser les acheteurs dans le sens du poil en leur faisant croire qu'ils étaient très riches donc que leur bien vaut au moins XXX voire plus encore, ce qui est intéressant quand on travaille au pourcentage...). Les prix sont surévalués par rapport aux revenus. Pourquoi quelqu'un doit emprunter sur 20 à 25 ans pour acquérir ce qu'une autre personne a achetée en empruntant sur 10 à 15 ans avec en plus des mensualités rapidement "ridicules", l'inflation et donc l'augmentation des salaires diminuant très rapidement la charge que représentait le remboursement. Mais chut, la France est foncièrement un pays de rentier (les revenus du capital sont moins taxés que les revenus du travail...) et cela "calme" les gens quand ils ont l'impression d'être riches.
    Autre point, toujours pour les "pro du bâtiment", pourquoi la construction coute plus cher en France qu'en Allemagne alors que nous ne sommes pas encore au niveau du PassivHauss pour la réglementation énergétique...

  • 0 Reco 03/07/2013 à 08:05 par michel

    Si Si investissez, c'est S & P qui annonce une baisse de 40 % dans l'immo sur 3 ou 5 ans, faut pas les écouter, ils sont méchants, l'immo c'est le rêve.....

  • 1 Reco 02/07/2013 à 17:19 par bungle

    century 21, changez rien, vous êtes toujours aussi drôles....

  • 0 Reco 02/07/2013 à 13:06 par hé-hé

    le poisson pourrit toujours par la tête. Quand les biens les plus chers et plus grands ne trouverons pas d'acheteur ils seront alignés avec le prix de plus petits. Mais les plus petits seront obligé de baisser car les gens auront préféré d'acheter le plus grand au même prix... Et ainsi de suite.

  • 1 Reco 02/07/2013 à 12:07 par Bonnegestion

    En province les prix ont un potentiel de chute énorme, iil suffit de voir les salaires....
    Ceux qui veulent vraiment acheter sans attendre la chute des 3 prochaines années, doivent négocier 20% direct sur les prix, car les vendeurs se croient malin en se mettant une marge de négociation en mettant plus cher pour baisser ensuite.

  • 0 Reco 02/07/2013 à 11:56 par antoine

    Si ca reprend en province c'est que les prix y sont chuté de plus de 30%! de plus cest la bonne période ne ce moment (periode été, printemps)

    En ile de france, la chute des prix ne vient que de commencer!

    les taux vont bientot remonter et en fleche car l'OAT 10 ans explose!

  • 1 Reco 02/07/2013 à 11:51 par Bonnegestion

    Vous croyez au baliverne de ces agences immo, ils mentent encore plus que nos politiques.
    Une bulle enorme va exloser, les prix ont doubler depuis 10 ans, la recession va agraver les chose .
    Renseigner vous....pour reculez votre de 2 ,3 ans, ca ne sert a rien de ratrapper un couteau qui tombe
    Chute de 40% a venir , source gouvernementale mais discrete:
    http://www.cgedd.developp ement-durable.gouv.fr/pri x-immobilier-evolution-12 00-a1048.html

  • 0 Reco 02/07/2013 à 11:29 par marcus

    plusieurs choses sur cette article....

    tout d'abord j'ai du mal à comprendre la corrélation entre le titre et le fond de l'article...
    car il parle d'un retour des acheteurs, d'une hausse des transactions mais à aucun moment du début du commencement d'une baisse de prix... je ne comprend pas les données qui justifient le titre....

    si on prend l'analyses que font le Monde ou le figaro des mêmes chiffres de C21:
    la déduction est diamétralement opposée:

    le monde: "Immobilier : le recul des prix s'accélère"
    le figaro: "Le marché immobilier se ressaisit sauf à Paris "

    on pourrait revenir des heures sur les erreurs de logique de l'étude complète...
    par exemple, ils expliquent que les acheteurs reviennent car la part des acheteurs de résidence principales augmentent fortement...si on regarde de plus prés, cette part augmente car celle des investisseurs se casse la gueule.... c'est la principale raison...

  • 1 Reco 02/07/2013 à 08:59 par catastrofhendonk

    Je n'y crois pas une seconde, et par dessus le marché on attend un remontée des taux d'intérêts, les OAT étant en hausse depuis quelques semaines.
    De plus les discours des pros de l'immobilier, ça a toujours été : dépêchez vous c'est le moment d'acheter quoi qu'il arrive et ça ça ne changera jamais,l'histoire le montre.

  • 0 Reco 02/07/2013 à 03:30 par caraboy

    La verite c'est que les transactions ne se font plus ou peu. Le marche demeure "liquide" sur le segment des biens de moins ed 200 000 euros. Au dela, le marche est en berne.

    L'immobilier est maintenant un club reserves aux seuls proprietaires ... qui ne peuvent plus compter sur les primo accedants ... et donc que sur eux meme pour changer d'habitation

    Je crois que la formule pourtant peu connue de l'echange definitif de biens a de l'avenir devant elle.

  • 1 Reco 02/07/2013 à 01:52 par Komer

    Les agences immobilières ne cessent d'alimenter les rumeurs que la baisse est si faible, portant la chute est vertigineuse, puisque l'immobilier suit l'emploi, les agences se mettent d'accord pour ne pas tropafficher d'afficher à vendre, pour ne pas créer un effet de crise.... alors une fois vendu elles laissent le panneaux "VENDU" pendant des mois et des mois, l'immobilier a atteint un niveau trop élevé par à sa vrai valeur, donc il fort probable qu'il sera divisé par 2 d'ici 2 à 3 ans

  • 1 Reco 02/07/2013 à 00:09 par jonas

    Je me suis résolut à ne jamais acheter de ma vie et je met le minimum sur mon compte bancaire.
    Car la propriété et l'épargne, finiront par être ponctionnées, taxées pour renflouer les caisses des banques.
    A bon entendeur.

  • 3 Reco 02/07/2013 à 00:02 par jonas

    C'est toujours hillarant...Comme si une agence immobilière comme century 21 allait vous dire, c'est pas le moment d'acheter ! ça se crash là....

  • 1 Reco 01/07/2013 à 23:46 par logic

    si l'immo reprend, on va juste continuer de vendre moins de voiture...

  • 1 Reco 01/07/2013 à 23:45 par azimut

    ALORS ! , ? VOUS AVEZ CRU QUE LE FRANCAIS ALLAIT SE SAIGNER PENDANT 25 ANS ET EN PLUS PAYER POUR UNE DONATION !
    c4EST BON VOS CONNERIES ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

  • 2 Reco 01/07/2013 à 22:53 par Cartis

    Balivernes.
    Comment croire à de telles propos irresponsables.
    Pourquoi ne pas reconnaître que la chute des prix arrive à grand pas !

  • 5 Reco 01/07/2013 à 18:50 par MisterHadley

    2 ou 3% de moins sur tel ou tel secteur, associés avec ces excellents taux historiquement bas, c'est justement de l'augmentation de pouvoir d'achat pour les acquéreurs, aussi minime soit-il...

    ;)

    Message édité 01/07/2013 à 18:50

  • 9 Reco 01/07/2013 à 18:04 par troll'Immo

    Ah le dernier soubresaut de la bête immo agonisante...elle n'est pas toute à fait morte et bouge encore...

    Après nous avoir assurée que la baisse n'arriverait jamais, voilà qu'on a droit au "oui ca baisse mais c'est déjà fini". Il faut bien reconnaître qu'ils ne manquent pas d'imagination pour entretenir leur commissions extravagantes ces AIs...

    PS : Il est clair que le pouvoir d'achat et l'économie en France s'est nettement améliorée sur un an, ce qui indéniablement, ne manquera pas de soutenir l'immo FR...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...