Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 2 mai 2016 à 17h04

Immobilier : les prix de l'ancien "devraient reprendre 4 à 5%"


Interview d'Alain Dinin, PDG de Nexity
Interview d'Alain Dinin, PDG de Nexity
Interview d'Alain Dinin, PDG de Nexity (©Boyan Topaloff - AFP)

Alain Dinin, le PDG de Nexity, a déclaré à la radio qu'il anticipait une hausse de 4 à 5% des prix de l'ancien dans les deux prochaines années. Le dirigeant s'est également exprimé au sujet du dispositif Pinel, qui "inquiète les investisseurs".

(LaVieImmo.com) - Le promoteur Nexity table sur une hausse de 4 à 5% des prix de l'immobilier ancien dans les deux prochaines années. Comment expliquer une telle variation ? Alain Dinin, le président du groupe français, souligne le manque de logements neufs dont la progression reste insuffisante malgré les chiffres encourageants publiés la semaine dernière par le ministère du Logement.

Les permis de construire accordés pour des logements neufs ont grimpé de 7,5% en un an. Mais cette croissance ne suffira pas à couvrir les besoins de logement futurs de la France, a expliqué le dirigeant au micro d'Europe 1, dans une émission hebdomadaire consacrée à l’économie.

"Ceux qui veulent acheter un logement neuf n'en ont pas assez. Les Français se regroupent donc vers ce qui existe, vers l'ancien, vers les centres villes. Or, comme il n'y en a pas beaucoup, les prix augmentent", a-t-il estimé.

Le Pinel "inquiète les investisseurs"

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Après quatre années de baisse, le marché immobilier montre des signes de reprise et 2016 pourrait bien marquer la fin de la baisse, ont récemment déclaré les réseaux Guy Hoquet et Century 21, filiales de Nexity, à la suite d'un premier trimestre prometteur.

Selon les deux réseaux, les prix dans l'ancien "ne baisseront plus et devraient même augmenter", en raison de la pénurie de logements, d'une demande supérieure à l'offre et de taux d'emprunt "exceptionnellement bas".

M. Dinin s’est également exprimé au sujet du Pinel, qui d'après lui "inquiète les investisseurs". Cet avantage fiscal accordé sous conditions aux propriétaires qui louent un logement à loyer intermédiaire devait initialement prendre fin le 31 décembre 2016, mais a été prolongé d’un an.

"Aujourd'hui, quelqu'un qui veut louer du neuf est tenu de louer moins cher que quelqu'un qui loue de l'ancien en centre-ville", regrette-t-il. Or "la seule vraie façon de baisser les loyers, c'est de construire plus", conclut le dirigeant.



Notre guide gratuit sur la loi Pinel pour réduire vos impôts >>

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/05/2016 à 09:03 par micheldurand666@yahoo.fr

    Il a raison, il faut loger les syriens et les africains qui arrivent, la demande va fortement augmenter.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...