Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 5 octobre 2009 à 08h45

Immobilier : Les prix de mise en vente se stabilisent dans l'ancien


(©dr)

(LaVieImmo.com) - La tendance à la stabilisation des prix de mise en vente de l’immobilier ancien se confirme, selon le dernier baromètre SeLoger.com/JDD/Lavieimmo.com de l’offre immobilière en France, publié lundi.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Elaboré à partir des annonces en ligne sur le site SeLoger.com, l’indicateur montre des prix en hausse de 0,2 % sur un mois en septembre, en moyenne nationale, après une baisse de 0,1 % en août. « La correction des prix de mise en vente se poursuit dans la plupart des villes de France. Sur douze mois glissants, les prix du m² dans les grandes villes françaises ont bougé, pour l’instant, en moyenne, de – 4 % », explique Roland Tripard, président du groupe Seloger.com. Cependant, « il semble que le mouvement de baisse soit en train de se stabiliser ». Là où la baisse a été la plus forte dans le passé, on observe même un certain rebond des prix. C’est le cas à Briançon, qui enregistre une progression de 6,14 % sur trois mois, la plus forte du baromètre. Toulouse, en troisième position, est la première grande ville du classement, avec une hausse de 3,53 %. Nice et Rouen, avec des gains respectifs de 1,64 % et 1,39 % %, sont les autres grandes villes du classement. Les prix de mise en vente ont stagné à Bordeaux (+ 0,1 %).

Stabilisation à Paris Inversement, La Rochelle (-7,55 %), Avignon (-3,61 %) et Le Havre (-2,51 %) ont connu des baisses parmi les plus fortes de ces trois derniers mois. Nantes affiche un fort recul également, de 1,2 %, tandis que Marseille (-0,5 %), Lyon (-0,2 %) et Lille (-0,2 %) se stabilisent lentement. Tout comme Paris, où les prix de mises en vente des appartements anciens a reculé de 0,2 % sur trois mois. La quasi-totalité des arrondissements de la capitale est repassé dans le vert, à l’exception du 3ème (+0 %), du 1er et du 7ème, en baisse de 0,1 % et 0,4 %. Le 6ème arrondissement connaît la plus forte hausse, de +1,8 %.

Pour Roland Tripard, la tendance à la stabilisation quasi-générale est « d’autant plus intéressant(e) que le marché de l’immobilier ancien est beaucoup moins soutenu que le neuf. »

M.F

5 plus fortes hausses des 3 derniers mois Briançon 6,14 % Boulogne sur Mer 3,53 % Toulouse 3,53 % Lons le Saunier 3,51 % Mâcon 2,62 %

5 plus fortes baisses des 3 derniers mois Charleville-Mézières – 10,28 % La Rochelle – 7,55 % Avignon -3,61 % Nevers -2,93 % Agen -2,85 %

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...