Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 9 décembre 2008 à 12h33

Immobilier : Pour Entreparticuliers, les acheteurs conservent la main


(©Phovoir)

(LaVieImmo.com) - Des marges de négociation qui progressent, des prix toujours orientés à la baisse : le dernier baromètre Entreparticuliers.com confirme que « les acheteurs conservent la main » sur le marché de l’immobilier. A l’approche de la fin de l’année, le spécialiste des petites annonces entre particuliers prédit une poursuite de la tendance tout en excluant « un effondrement des prix » comme une « paralysie du marché ».

Le mois dernier, Stéphane Romanyszyn, fondateur et président d’Entreparticuliers.com, pointait la forte augmentation du taux de négociation consenti par les vendeurs immobiliers pour pouvoir vendre leur bien. Ce taux a continué de progresser en novembre, atteignant un nouveau record de 8.8%, en hausse de 2.2 points sur un an. « Seulement un bien sur quatre se vend encore au prix initialement demandé », explique M. Romanyszyn, dont le baromètre, lancé début 2007, n’est pas habitué à une telle morosité.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Corollaire de augmentation des marges de négociation, l’accélération de la baisse des prix. En repli depuis le mois de juin, ceux-ci ont reculé en novembre de 0.8% pour les maisons et de 1.3% pour les appartements. Sur une période de douze derniers mois, la baisse atteint 4.2% pour les maisons et 3.1% pour les appartements. « Une correction salutaire bien que toujours modeste par rapport à l’ampleur de la hausse observée ces dernières années », commente Stéphane Romanyszyn.

Une baisse de 8% au maximum en 2009 Le mouvement est appelé à se poursuivre. Pour 2009, Entreparticuliers.com prédit une baisse de 8% au maximum. Mais pas plus forte. Deux phénomènes s’opposent à un emballement de la tendance. « Essentiellement [le] déséquilibre durablement trop important entre l’offre et la demande [de logements], écart qui se creuse en raison de la chute considérable des mises en chantier de logements neufs », explique Stéphane Romanyszyn. « L’autre raison réside dans le fait que certaines banques continueront à prêter avec des taux légèrement plus bas, la BCE devant s’aligner sur les quatre autres banques centrales dans un cadre de relance de l’économie ».

Une vision plutôt optimiste en somme...

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...