Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 16 novembre 2011 à 15h35

Immobilier : Prix stables entre particuliers


Prix et délais de transaction évoluent peu
Prix et délais de transaction évoluent peu
Prix et délais de transaction évoluent peu (©Fotolia)

PAP confirme la stabilisation progressive des prix des biens vendus sans l’intermédiaire d’une agence.

(LaVieImmo.com) - Les prix de l’immobilier entre particuliers n’ont guère évolué en octobre, selon De Particulier à Particulier (PAP). Le groupe, qui suit l’évolution des biens vendus sans agence dans les huit premières agglomérations de France, a constaté une hausse de 0,14 % du prix des appartements, par rapport à septembre, et une baisse de 0,11 % de celui des maisons dans le même intervalle. Deux variations a minima qui confirment la tendance à la stabilisation des derniers mois : depuis le début de l’année, les prix des appartements n’ont progressé que de 1,62 % en moyenne, tandis que ceux des maisons se sont appréciés de 2,84 %. Le bilan des dix premiers mois de 2010 était franchement plus haussier, avec deux hausses respectives de 4,8 et 11 %.

Les taux de négociation, qui mesurent l’écart entre le prix demandé par les vendeurs et celui effectivement payé par l’acheteur, varient peu. En moyenne, en octobre, les acheteurs ont obtenu un rabais de 4,17 % sur un appartement et de 5,01 % sur une maison, contre respectivement 4,18 et 5,03 % en septembre.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Stabilité, également, des délais de transaction : il faut toujours en moyenne cinq semaines pour vendre un appartement, et sept semaines pour vendre une maison.

Les indices PAP sont calculés chaque mois sur la base des transactions immobilières enregistrées par le groupe dans les huit premières agglomérations de France, soit 817 communes. Les chiffres d’octobre ont été établis sur la base de 12 432 transactions.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/11/2011 à 09:06 par poilagratter

    les notaires et le fisc sont les seuls à connaitre les prix REELS des ventes mais avec un décalage de 3 à 6 mois par rapport au moment où la transaction a été conclue par la signature d'un avant-contrat (compromis de vente le plus souvent); les sites immobiliers sur internet ne connaissent que les prix de mise en vente, que ce soit apr les particuliers ou les agences, donc ne reflètent que les prétentions des vendeurs et non pasà quel prix ça s'est effectivement vendu; les notaires et les agences ont connaissance des prix conclus à la signature des avant-contrats (dont une partie n'aboutira jamais pour cause de rétractation des acheteurs ou refus de crédit)..et pour les sites de particuliers qui ne font que répercuter les déclarations des vendeurs, ils n'ont évideement aucun moyen de verifier qu'un vendeur qui dit avoir accepté une négo de 5% n'a pas en fait baiissé son prix de 10 % ou plus pour arriver à vendre? dernier point: un prix moyen au m² n'a pas grande signification si on ne sait pas en même temps quels sont les biens qui se sont vendus (si il se vend sur une période plus de studios que de grands apparts ou de maisons sur une ville donnée, c'est sûr que le prix moyen du m² va monter mais de là à en conclure que tous les biens mis en vente doivent suivre cette hausse et on se plante totalement!!)

  • 0 Reco 17/11/2011 à 17:59 par UFFA92

    Des informations contradictoires sont communiquées par les professionnels, baisses pour certains, hausse ou stagnation des prix pour d'autres. A quand l'indice que le gouvernement devait mettre en place pour mettre fin à la cacophonie et éviter une forme de désinforamtion ? Quoiqu'il en soit, je parie sur une baisse pour les mois à venir, et peut-être une baisse plus forte que ne le prévoient les professionnels car avec les suppressions du PTZ + dans l'ancien, des taux d'intérêts qui ne peuvent qu'augmenter, plus des plans de rigueur, je ne vois pas comment le marché ne va pas s'effondrer. Mais il y aura bien quelques professionnels pour nous démontrer que malgré toutes ces raisons...les prix augmenteront quand même !

  • 0 Reco 16/11/2011 à 18:20 par poilagratter

    c'est sympa ces stats du PAP!! ça ne concerne que les plus grosses villes du territoire mais ça ne reflète pas du tout l'état du marché d'une bonne majorité des villes petites et moyennes où tous les professionnels annoncent une tendance à la baisse bien réelle depuis 6 mois avec un net ralentissement du nombre de transactions....l'arbre qui cache la forêt, comme d'hab et illusionne encore beaucoup de poropriétaires de province qui s'accrochent à des prétentions d eprix qui n'ont plus cours....

  • 0 Reco 16/11/2011 à 18:07 par exchanger

    hihihi on a atteint le haut de la bulle, merci M. Friggit :)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...