Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 3 janvier 2013 à 13h25

Immobilier : Qui sont les bailleurs privés français ?


Les bailleurs privés permettent à 22 % des Français de se logerLes bailleurs privés permettent à 22 % des Français de se loger (©Fotolia)

Le réseau de Particulier à Particulier (PAP) publie jeudi les résultats de son enquête auprès des bailleurs privés de l'hexagone. Le constat : la majorité d’entre eux détiennent plusieurs biens, et ont acquis dans l’intention de louer.

(LaVieImmo.com) - La grande étude menée tous les deux ans par le groupe de petites annonces dresse le portrait actuel de ces propriétaires, qui logent à eux seuls 22 % de la population française dans quelque 10 millions de logements. Leur profil ? Dans 61 % des cas, le bailleur privé est plutôt un homme et généralement en couple (65%). Sans réelle surprise, « le bailleur privé est le plus souvent cadre du privé (32.6%) ou retraité (24%) », précise l’étude.

Jusqu'à un tiers de revenus supplémentaires

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais on ne devient pas bailleur par hasard. 4 propriétaires sur 5 ont acquis leurs biens dans l’intention de les louer. Principalement en vue de se constituer un patrimoine (40,5 % des répondants), mais aussi de disposer d’un complément de revenus (30 %). Des sommes qui s’avèrent non négligeables, puisqu'un quart des personnes interrogées déclarent que celles-ci représentent un tiers de leurs revenus. La proportion de ces propriétaires déterminés à louer a par ailleurs sensiblement augmenté au fil du temps, dans la mesure où ils n’étaient « que 68% dans ce cas en 2004 ».

Pas peur de l'endettement

Autre enseignement de l’étude : le bailleur actuel ne rechigne pas à s'endetter. « 80% des bailleurs privés ont fait appel au crédit pour financer l’achat de leurs biens immobilier », relève PAP. Ainsi, « 43% d’entre eux ont même utilisé un crédit pour financer 80% de leur achat, alors qu’en 2006 plus de la moitié des bailleurs finançaient leur acquisition à plus de 50% sur fonds propres ».

Pour jean-Michel Guérin, directeur du groupe PAP, un constat s'impose : « l’immobilier est donc devenu au cours des dernières années un outil offensif de gestion de patrimoine. Oui à l’investissement locatif, mais avec le concours du crédit et à la réduction d’impôt, tel pourrait être le mot d’ordre du futur bailleur! »

Enfin, la confiance semble les caractériser : car en dépit des aléas économiques qui n’épargnent pas l’immobilier, les bailleurs gardent foi en la pierre : « Seul un bailleur sur cinq a vendu ou envisage de vendre à bref délai tout ou partie de son patrimoine », conclut l’étude.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/01/2013 à 17:52 par magnitogorsk

    Construction ou pas, ça ne change rien à la question !
    Une fois qu'un bien est construit ou seulement acheté s'il est ancien, il faut le payer et le rentabiliser, et si ce n'est pas possible, alors on n'en construira ou on n'en achètera plus d'autres !

  • 0 Reco 04/01/2013 à 12:06 par The Breakerz

    Ne vous inquiétez pas pour mes méninges .....Elles fonctionnent trés bien

    Je suis totalement d'accords avec vous pour la construction mais ou en ai-je parler dans mon post ????
    Ne vous faites pas d'illusions, ce système ne profite qu'a quelques personnes qui ne sont certainement pas les investisseurs pour qui le montant des avantages fiscaux est déja largement inclus dans le prix de vente ....

  • 0 Reco 04/01/2013 à 11:17 par antoine

    ce que tu es caricatural , fais fonctionner tes méninges au lieu d'opposer les riches aux pauvres! le pays a besoin de riches et d'investisseurs, si non comment créer de l'emploi?
    s'il n y a pas d'investisseur dans l immobilier il n y a aura pas de nouvelles constructions, donc pas d'augmentation de l'offre avec toujours une aussi grande demande, donc à toi de conclure....

  • 0 Reco 04/01/2013 à 10:36 par The Breakerz

    Ben voila.....c'est des riches qui se font payer leurs appartements par des pauvres .... Et nos généreux gouvernements précédent leurs ont fait même cadeau des impôts (scellier,robien....)
    C'est beau la solidarité à la française.