Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 17 janvier 2013 à 13h06

Immobilier : Standard & Poor's prédit deux années de baisse des prix


Après une baisse de 1,1 % en 2012, les prix devraient baisser de 5 % en 2013 comme en 2014Après une baisse de 1,1 % en 2012, les prix devraient baisser de 5 % en 2013 comme en 2014 (©dr)

L’agence de notation prévoit une baisse de 5 % par an des prix de l'immobilier français en 2013 comme en 2014. Un repli « mesuré », qui s'annonce malgré tout comme l'un des plus forts d'Europe.

(LaVieImmo.com) - Les économistes de Standard & Poor’s estiment que la baisse des prix de l’immobilier, qui est restée limitée en 2012, devrait se poursuivre sur un rythme mesuré cette année et la suivante. Certes, le marché français continue de pâtir d’un environnement économique « fragile » et de conditions de crédit toujours « moroses » en dépit de la faiblesse historique des taux d’intérêt ; la confiance des acheteurs potentiels s’en ressent, qui devrait rester « faible » en 2013 comme, vraisemblablement, en 2014.

Une correction « plutôt limitée »

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dans ce contexte, l’agence de notation n’attend pas de redémarrage des volumes de transaction mais prédit, sur le front des prix, un repli de seulement 5 % par an en données nominales pour cette année et la suivante. Soit, après une baisse estimée à 1,1 % pour 2012, « une correction plutôt limitée au regard de la longue période de hausse ininterrompue des années 2000 à 2007 ». S&P, qui tablait l’année dernière sur une baisse cumulée de 15 % d’ici à fin 2013, explique que le marché reste soutenu par le déséquilibre entre l’offre et la demande de logements ainsi que par le manque de supports alternatifs d’investissement à long terme pour les investisseurs individuels.

Le mouvement de repli français devrait malgré tout être l’un des plus forts observés en Europe : mis à part l’Espagne et les Pays-Bas, pour lesquels Standard & Poor’s prédit des baisses respectives de 7,8 et 5,9 % en 2013 et 6 et 2 % en 2014, l’ensemble des autres pays de la zone devraient connaître un redémarrage, si ce n’est cette année, au moins la prochaine. C’est ainsi le cas de l’Italie (-1,6 % en 2013, +0,5 % en 2014), du Portugal (-1,1 %, +0,5 %) ou du Royaume-Uni (-0,9 %, +0,5 %), notamment. A noter que la Belgique et l’Allemagne devraient aller contre la tendance, avec des hausses de prix prévues de 1 et 3 % cette année et 1,6 et 3 % la prochaine.

Emmanuel Salbayre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/01/2013 à 14:59 par Prout

    Pertinence et pro de l'immo, c'est antinomique....

  • 0 Reco 30/01/2013 à 13:06 par vecu

    @marcus

    "la pertinence des propos de pro de limmo" c'etait de l'ironie hein..............."moins value importante à euro courant, l'obligation de vendre et BOOM negative equity" : bah oui, ca c'est deja produit.................. ...et effectivement, ca va se reproduire............... ...

  • 0 Reco 28/01/2013 à 20:34 par marcus

    @vecu....

    tu n'as pas compris le débat... le début est parti d'un axiome un peu catégorique de ton idole de Pro de la promo qui disait:
    "La durée de mutation moyenne en France est de 7 ans et sur cette durée il est quasiment impossible de perdre de l'argent"

    Je lui expliquait donc que sur une période de 7ans si tu vais une baisse CUMULEE des prix de l'immo de 50% (ça marche aussi avec 20%),
    Je lui fait grâce des frais de notaires (on considèrera ça comme charges opérationnelles) et des frais d'agences.. (même si normalement cela rentre dans le coût comptable d'une acquisition.....
    je disais si tu perds 50%
    mais on va prendre 25% de baisse en cumulé sur 7 ans, avec un taux d'inflation de 2% (je lui fait encore un cadeau du taux sans risque)
    BINGO tu es en moins value à argent constant de -11%

    a partir de la deux options de raisonnement,
    soit on revient à euro courant, pour se dire, le mec il a emprunté sur 30 ans avec 10% d'apport en capital....au bout de 7 ans, il a remboursé 14% du capital (qui représentait 90% de la valeur du bien)... il lui reste 77,6% de la valeur immobilière de départ pour un bien qui en vaut 75%...
    fin de l'histoire, le pauvre monsieur vend son appartement, et à la fin de l'histoire, il lui reste qui après avoir remboursé son crédit immo... une nouvelle dette (eh oui) mais à un taux particulièrement lourd cette fois-ci.... donc les mensualités s'ajouteront au loyer...
    c'est une situation qui va devenir assez commune, à savoir des moins value importante à euro courant, l'obligation de vendre et BOOM negative equity....
    et il ne te reste plus rien.... tu as perdu ton apport, les frais de notaire, les frais d'agences.

    Asurde? pas tant que cela si on repense aux hypothèses:
    contraint de vendre au bout de 7 ans (perte d'emploi,...)
    baisse de 25% de l'immo en 7 ans
    emprunt sur 30ans
    10% d'apport.....

  • 0 Reco 28/01/2013 à 14:16 par vecu

    et bien justement, je suis allé vérifier les stats des notaires + insee: période 1991/1999 : je vous invite à le faire aussi pour voir la pertinence des propos de pro de l immobilier : "des baisses oui mais pas de 50%......LA BONNE BLAGUE!!!

  • 0 Reco 27/01/2013 à 23:49 par marcus

    en fait ca marche aussi avec une baisse de 20 pourcent.... sur 7 ans. cout d entree sortie de 12 pourcent....soit une moins value net de 32.... je te passe l immobilisation du capital...

    c est pas avec ton calcul douteux et tes 2 pourcents d inflation que tu vas faire de certe transaction, une operation de positive equity

  • 0 Reco 27/01/2013 à 23:46 par marcus

    le prix d achat, il ne faut pgas le remmettre uniquement eu euro constant avec un effet retroactif ( drole d idee mais pourquoi pas) dans ce cas il faut ajuster du taux sans risque....corrige de l inflation et de l eonia, la moins value est encore plus importante.....

    tu as deja vu une plus value taxe sur la base dun montant actualise
    tu lances avec certitude pas mal de baliverne.... tu corriges une plus value de l inflation alors que les cahrges immos ne sont pas prise en cause dans l inflation... c est drole tout de meme....
    on peut retraiter aussi du rechauffement climatique!

  • 0 Reco 27/01/2013 à 21:39 par Un pro de la promotion

    Mais bien sur, oui il y a eu des baisses, mais d'une part pas de 50 % (regarde les chiffres de la chambre des notaires, les seuls valables), d'autre part la crise immo des année 90 est partie initialement d'un problème lié à l'immobilier tertiaire et enfin le contexte économique n'était pas le même. Des oiseaux comme toi il y en beaucoup (trop) ... en 2005 au début du ralentissement certain parlait déjà de crack ... on l'attend encore !! tien regarde le blog d'un de tes congénéres de l'époque http://jaimelekrach.over- blog.com/article-700571.h tml C'EST TORDANT !!!

  • 0 Reco 27/01/2013 à 17:41 par vecu

    ah bon ? en 1996 IL DEVAIT Y AVOIR LA GUERRE MONDIALE;;;;; A PARIS... bizarre, j etais bien en FRANCE moi, et n ai rien vu sauf la baisse..........ET vous PRO DE LA PROMOTION vous etiez ou ? Pas né peut etre ??? Bref, pour avoir vecu une baisse de pres de 50 %, vous dites n importe quoi vous............DOMMAGE, vous me paraissiez pas trop bete au debut.............

  • 0 Reco 27/01/2013 à 12:35 par Un pro de la promotion

    Une baisse de 50 % ... faut juste arrêter des dire des conneries bonhommes !! Si baisse de 50 % il y c'est que l'économie planétaire c'est casser la gueule ou pire que nous sommes dans la 3 eme guerre mondiale et dans ce cas l'immobilier sera la cadet des soucis pour tous le monde !! Aprés si tu ne comprend la corrélation entre valeur de l'argent et prix immobilier et bien désolé mais je persiste et signe a dire que tu n'a pas de réelles connaissances en économie car une plus-values est calculée par rapport a un prix d'achat hors, ce prix d'achat devrait être réactualisé en euro constant, la nous pourrions parler de réelle plus-values ... c'est marrant, il n'y as pas si longtemps (un an) nous somme passé à côté d'une réforme de la loi de finance qui justement prévoyait la suppression des abattements pour durée de détention et prévoyait de prendre en contre le coefficient d’érosion monétaire pour le calcul de la plus value réel alors apres que tu me dise que l'inflation, l'évolution des salaires n'as pas d'incidence sur les plus-valus immobilières... tu me fais mourir de rire ...

  • 0 Reco 27/01/2013 à 09:03 par lucas

    On est quand meme une sale de bande de friqués sur ce forum j'ai l'impression :)

  • 0 Reco 26/01/2013 à 11:41 par Pigeons

    Chers haussiers, allez donc faire un tour sur le sondage lavieimmo en bas a droite de la page d'accueil vous vous sentirez moins seul...ou pas

  • 0 Reco 26/01/2013 à 11:33 par Vieil homme sale

    Il est vraiment trop fort ce pro de la promotion, il est, en train de nous expliquer que l'inflation reduit les moins values ! Decidement , le gagnant du jour !!!

  • 0 Reco 26/01/2013 à 11:15 par Vieil homme sage...

    ah oui j'oubliais: les écrans plats se vendent deux fois moinbs chers qu'il y a 10 ans....ça y est, j'ai tout compris! il suffit de de ne plus bouger de chez soi, se mettre au régime et scotché toute la journée devant son maxi écran Samsung à regarder en boucle "Plus belle la vie" et la StarAc pour voir notre pouvoir d'achat augmenter!! que du bonheur!!

  • 0 Reco 26/01/2013 à 11:10 par Vieil homme sage...

    tiens marcus, toi qui es un spécialiste en eco, peux tu expliquer au novice que je suis pourquoi le prix de l'immobilier qui représente entre le quart et le tiers du budget des ménages semble ne pas être pris en compte dans le calcul de l'inflation? depuis des années on nous parle d'une inflation entre 1 et 2% par an, alors que l'immobilier a pris sur la même période entre 10 et 20% par an!!! sans parler du prix de l'énergie, des impôts, des péages d'autoroute, du paquet de clopes et de la baguette de pain à 1€ (6F56 pour les vieux schnocks comme moi!) !! et on ose encore nous parler d'augmentation du pouvoir d'achat!!!!

  • 0 Reco 26/01/2013 à 10:07 par marcus

    @ un pro de la promotion
    amateur en immo, certes mais en economie, je touche un peu.... analyste diplome
    certes a la louche, je neglige certains facteur....
    profite des 2000 caracteres pour m expliquer en quoi l inflation, qui est hors immobilier impacte favorablement un plus ou moins value immobiliere...et comment l indice de reference des salaires ( correle a l inflation sur l essentiel ) impacte ton gain immobilier?
    et d ailleurs, en considerant , la problematique de l acheteur immobilier, agent economique individuel, il faudrait faire appel a la MICRO economie et non macro....
    on pourrait croire que tu touches en eco mais tu n y connais rien!

    c est une asurdite de dire que l on ne peut pas perdre d argent sur 7 ans... une moins value de 50 pourcent, plus les couts d entre ( notaires) de sortie( agences), tu es en situation de negative equity corrige de l inlation ou pas....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 23:48 par Un pro de la promotion

    @marcus tu es un amateur, tu parle de chose que tu ne maîtrise pas ... Tu fais fi de bien trop de facteurs dans ton analyse : l'évolution des salaires (base smic) 90 - 97 = +22.6% / 2006 - 2013 = +12.3%, l'inflation, l'évolution du coût de l'argent .... bref en 2000 caractére je ne vais pas te faire un cours de macro économie mais par pitié arrêtez de balancer des grandes idée en l'air sans les argumenter ... et sans les réfléchir !!! On dirais du discours de journaleux !!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 18:25 par marcus

    @Pro de la promotion
    "Le durée de mutation moyenne en France est de 7 ans et sur cette durée il est quasiment impossible de perdre de l'argent"

    tu plaisantes?
    les mecs qui ont acheté en 90 et revendu en 1997 en s'endettant sur 20 ans
    demande leur si ils n'ont pas perdu d'argent.

  • 1 Reco 25/01/2013 à 17:59 par Vieil homme sage...

    ah ben voilà, ton bain t'a fait du bien, tu redeviens civilisé, même si tu as pris un coup de vieux entre temps....c'est pas tout à fait faux ton analyse, à un détail près: pourquoi attendre 5 ans alors que tu peux déjà bien négocier aujourd'hui (du moins sur les marchés les moins tendus...ailleurs ça prendre plus de temps)?
    exemple: un bien vendu 300 000 euros que tu arrives à négocier aujourd'hui à 270 000 (car tu es un excellent négociateur, bien sûr), vaudra (peut-être ?) 240 000 euros dans 5 ans (20% de baisse c'est plus que plausible); donc en atrtendant 5 ans tu vas gagner 30 000 euros ...d'ici là tu continues à payer un loyer de 1000 euros par mois (je suis modeste pour un logement familial basique de type F4 ou F5 hors Paris intra muros); en 5 ans tu auras donc payé 60 000 euros de loyers..et à quel taux vas tu emprunter dans 5 ans vu que des taux à 3% ça durera moins que les impôts comme on dit....elle est où la belle affaire dans tout ça? à moins de brûler un cierge tous les matins pour que le train de l'immobilier finisse dans le mur ..mais dans ce cas on est tous morts car cela voudra dire que c'est toute l'économie du pays qui s'est effondrée....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 17:32 par Vieil homme sénile...

    Bon, pour revenir au sujet, il est important de noter que l'immobilier en France est un train qui déraille. Pas le moment d'y monter, mais urgent d'attendre 2-5 ans pour que la poussière retombe et que les prix se soient ajustés aux nouvelles conditions économiques (économie du pays, pouvoir d'achat des acteurs).

  • 0 Reco 25/01/2013 à 16:44 par Vieil homme sage...

    @Vieil homme sale.... Pro de la promotion il argumente au moins lui..toi tu te contentes du foutage de gueule et de la distribution des bons et mauvais points....vas plutôt prendre un bain, au moins ça sentira meilleur ici.....

  • 1 Reco 25/01/2013 à 16:36 par Vieil homme sale...

    @Pro de la promotion : la question n'a jamais été vaut-il mieux acheter que louer toute sa vie. Vos propos montrent que vous avez raté une bonne partie de la subtilité du débat, inutile de vous décridibiliser d'avantage...

    La perle du gagnant du jour, pour la postérité :
    "A 20 ans il faut mieux investir dans une petite surface quitte a prendre un crédit sur 25 ou 30 ans, à 35 ou 40 après avoir déménagé 2 ou 3 fois vous aurez la chance de pouvoir être propriétaire d'un logement familiale et non locataire condamné à l e rester toute sa vie"

  • 0 Reco 25/01/2013 à 16:29 par Pro de la promotion

    Juste un petit commentaire a titre perso pour contredire les détracteurs de l’acquisition et je parle uniquement de l'acquisition de la résidence principale, pas une seul seconde des investisseurs ! @Marcus pour ne pas la citer :
    - lorsque vous achetez votre RP a crédit, c'est comme souscrire une bon contrat d'assurance vie. En effet tout crédit est soumis à la mise en place d'assurance décès/ invalidité ... vous êtes père de famille, il vous arrive un malheure, demain votre famille aura toujours un toit au dessus de la tête. Vous êtes locataires, personne ne viendra payer le loyer a votre place et la vous risquez de vous retrouver (ou que votre famille) locataire d'un magnifique logement HLM dans un endroit pas forcement terrible.
    - l'immobilier sur le long terme n'a jamais été jusqu’à preuve du contraire une source de perte d'argent. Le durée de mutation moyenne en France est de 7 ans et sur cette durée il est quasiment impossible d'en perdre, ne pas en gagner c'est possible dans le pire des scénario mais quoi qu'il arrive si vous vendez votre RP pour racheter plus grand car votre famille s'agrandi, la valeur du bien que vous souhaiterez acheté aura également baissé, donc au final pour un coup mensuel identique, vous serez toujours propriétaire mais d'une surface plus important.
    A 20 ans il faut mieux investir dans une petite surface quitte a prendre un crédit sur 25 ou 30 ans, à 35 ou 40 après avoir déménagé 2 ou 3 fois vous aurez la chance de pouvoir être propriétaire d'un logement familiale et non locataire condamné à l e rester toute sa vie !!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 16:12 par Vieil homme sage...

    ah, il a (volontairement?) remplacé le mot sage par le mot sale mon avatar!!! et il n'a pas compris que c'est le même débat qui alimente ce site depuis des lustres, quelque soit le sujet abordé: vaut il mieux acheter ou louer? et tous les AI sont ils ou non des nuls?

  • 0 Reco 25/01/2013 à 16:10 par marcus

    @viel homme sage
    "qui veut simplement se sentir chez lui"

    sauf qu'à la fin de l'histoire, le mec finit rappeur en chantant à tue tête que la rue c'est chez lui!!!!!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 16:07 par Vieil homme sale...

    Pourquoi persistez-vous à débattre ici:
    - l'immo en France est hors de prix
    - l'immo en France est en train et continuera de baisser.

    POINT. Nul besoin de tergiverser...

  • 0 Reco 25/01/2013 à 15:49 par Vieil homme sage...

    @marcus. Pourquoi systématiquement toujours prendre l'exemple du type qui a acheté au plus haut et qui va obligatoireent revendre au plus bas? Et pourquoi ramener le débat sous le seul angle du rendement dont se contrefout l'acheteur lambda qui veut simplement se sentir chez lui dans SA maison où il espère voir grandir ses enfants? je crois que tu es analyste financier, c'est ça? ton job finit par ne te faire aborder la question d el'achat immobilier que sous le seul angle financier!! c'est un point de vue mais accorde à d'autres d'avoir un point de vue différent, stp....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 15:36 par Vieil homme sage...

    Ah, il y a manifestement un usurpateur d'(identité ici....me voilà affublé d'un alter ego anonyme...ça va devenir compliqué de conserver ce pseudo....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 14:48 par Vieil homme sage...

    @Marcus : vos hypothèses ne sont pas crédibles, l'immobilier en France ne peut que monter!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 13:44 par marcus

    Salut les AI,
    il faut juste dire aux acquéreurs qui s'endettait sur 30 ans,
    qu'entre les frais de notaires, les frais d'agences, il perd déja entre 7 et 15% à l'acquisition,
    au bout de 10 ans, si il revend, il aura remboursé... moins de 21% de son crédit...
    Hors charges et inflation, il aura un rendement personnel de 0,5%/an... avec les charges et tout le reste on est en négatif....
    si il fait une moins value, il aura en 10 ans dilapidé, tout son apport en frais d'AI, de notaires, frais bancaires... quelle splendide idée que de s'endetter sur 30 ans.....
    une moins value de 10% et tous se retrouvent en situation de negative equity, certains propriétaires se retouveront endetté vis à vis de leur banque, par ce qu'ils ont acheté... et fait une moins value....

    alors le discours trés facile à comprendre qui consiste à dire qu'on investit dans l'immo pour se construire un capital... est une hérésie, on en parle jamais d'un capital négatif en sortie, pourtant c'est possible....
    pour ceux qui achètent aujourd'hui et revendront demain, ce sera trés probable!!!!
    Parit à la retraite avec un dette, cela ne me fait pas réver....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 12:55 par Pro de la promotion

    Aprés quand je parle, je parle du marché que je connais par coeur qui est celui de l'Ille de France, me garderais bien de faire des pronostique ailleurs ou je ne connais pas !!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 12:54 par Pro de la promotion

    Alors rapidement car j'ai un boulot : 45 m² à 6400 € secteur porte de la Chapelle.
    et pourquoi je vend, ben car j'ai acheté plus grand en VEFA il y a deux ans et que le livraison approche !!! voila pour les curieux

  • 0 Reco 25/01/2013 à 12:52 par Vieil homme sage...

    Et en plus je ne suis même pas footballeur!! lol....et où as tu vu, cher marcus, que j'étais un fervent défenseur de la hausse des prix de l'immobilier??? comme mon confrère de Lille j'ai connu la forte correction des prix dans les années 90 et la tendance logique du marché actuel est aussi à la baisse....que ça monte ou que ça baisse, peu importe pour les AI à partir du moment où il y a un marché et que les biens se vendent!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 12:41 par Bob2lille

    Ds l'immo depuis 20ans sur LILLE
    en 92 l'immo a baissé de près de 30%, cela a correspondu à une periode de transactions minimales en France (décès, separations, mutations,...).et à des délais de vente de plus d'un an.
    2001 à 2007 l'immo a doublé en prix (2004 20% d'augmentation)
    Une chute des prix c'est possible et pr nos enfants se serait meme souhaitable.
    de quelle maniere le marché peut-il baisser?
    en ayant moins d'acquereurs,et que l'offre soit nettement superieure à la demande.
    en 92, il y avait si peu d'acq que c'est quasiment lui qui faisait le prix : si ce n'est pas ce vendeur là qui acceptait son offre, ce serait le suivant et il y en avait..
    Jusqu'en 2008 je pouvais faire jusqu'à 20 visites/semaine avc de nveaux acq. Today si j'en ai 5/8 je suis content. En 92 c'etait inférieur à 4!
    On y est donc pas encore...
    le marché est soutenu par des taux au raz des paquerettes et une volonté chevillée au corps de devenir propriétaire, gage d'un patrimoine assuré vis a vis d'une retraite douteuse.
    dern nvelle : les 2 conseillers qui travaillent avc moi ont 19 rdv demain dont 9 nveaux clients!!
    La baisse est directement liée au délai de vente. Le délai de vente liée au nb d'acq.
    Je ne sais pas comment S&P peut donner des chiffres pareils...
    Pour ma part, en 2003 je disais déja que le marché allait baisser...
    Today, que dire? Si l'economie de la france décline, je vois bien le marché perdre 20à 25% sur 3 à 4 ans.
    l'immobilier c'est vous, c'est moi. Et on a pas tendance à accepter de perdre de l'argent rapidement : l'inertie ds l'immobilier est importante. Si chute il y a, ça ne peut pas se faire brutalement comme à la bourse.
    Votre bien est en vente depuis 5 mois? baissez le de 10% !
    Si vous étiez moins gourmand, mon metier n'existerait pas. Bonne année à tous.

  • 0 Reco 25/01/2013 à 11:51 par marcus

    "le plus puissant des ordinateurs au monde est bien incapable de prédire l'avenir, dans quelque domaine que ce soit!! "

    j'adore!!! je remarque que les arguments des haussiers sont de plus en plus bizarre,
    entre Kolaii qui nous parle de l'invention du minitel, et viel homme sage qui nous gratifie d'une banalité digne d'un footballeur... cela prouve bien que vous n'avez plus aucun argument...
    .

  • 1 Reco 25/01/2013 à 11:36 par wtfwtf

    Vous devriez aller boire un verre pour régler tout ça, on se croirait sur un forum de discussion... vous n'apportez rien du tout sur le sujet de l'article...

  • 1 Reco 25/01/2013 à 11:10 par Vieil homme sage...

    tout à fait d'accord avec polo! personne ne sait vraiment comment les prix et le marché vont évoluer ! l'économie n'est pas une science exacte et le plus puissant des ordinateurs au monde est bien incapable de prédire l'avenir, dans quelque domaine que ce soit!! c'est aussi ce qui fait le piment de la vie!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 11:06 par marcus

    @lucas
    "Je vais te donner mon secret. Il faut toujours etre le premier visiteur et le premier à faire une proposition. Si un autre est passé avant toi et n'est pas intéressé c'est que ce n'était pas une affaire..."

    Merci pour le secret... et ne t'inquiètes pas pour moi... les plus values je les ai faites il y a longtemps sur des montants trés importants alors tes conseils...
    desormais, j'ai liquidité l'immobilier parisien et l'Or et je reviens sur le CAC, et je conserve mon immobilier allemand....
    Merci en tout cas de ton aide

  • 0 Reco 25/01/2013 à 11:05 par Vieil homme sage...

    avant dêtre une affaire ou le placement du siècle, un achat immobilier pour 95% des gens c'est- d'abord avoir un toit sur la tête! certes un credit sur 20 ou 30 ans coûte la peau des fesses en intérêts mais l"inconscient moyen cher à marcus ne voit que le montant de sa mensualité à peine plus élevée qu'un loyer ...et comme il y a de fortes chances qu'il revende bien avant d'avoir fini de payer son crédit , il espère juste pouvoir solder son crédit ce jour là...au pire il se sera logé au prix d'un loyer...avec un peu de chance il aura fait un petit (ou un gros!) bénéfice mais ce n'est pas son objectif au départ! je sais, ce langage est totalement abscon pour tous ceux qui ne raisonnent qu'en termes de placement spéculatif et plus-value....mais le marché ne repose pas pour sur cette catégorie ....

  • 0 Reco 25/01/2013 à 10:56 par c1234567

    sur les derniers commentaires "parisiens" : c'est bien là le parisianisme à courte vue qui oublie que malgré les "effets de pénurie" qui ont toujours eu cours (de mémoire de vrai parisien), :
    1. le krach des années 1990 a commencé plus tard et été plus prononcé en ile de france qu'en province
    2. pour tous les investisseurs qui se sont dits que "ca ne baisse jamais à Paris", je ne pense pas que quand le mouvement inverse s'enclenche, ils ne se dsent pas tous en choeur, "il faut que je limite la casse, trop d'impots, de plus en plus de precarité, donc de risque d'impayés en cas d'investissement locatif...", bref, l'immo, c'est un actif très difficile à liquider quand ça tourne mal...
    3- concernant les acheteurs, qui constatent une vraie bulle, ce serait étonnant qu'ils continuent à vouloir d'une cage a lapin à rembourser pendans 30 ans, meme si "leurs locataires paient leur credit", in fine, c'est bien eux qui remboursent le crédit, loyer encaisse ou pas, baisse du marche immobilier ou pas
    ...

    bref, je mettrais pas un rond à investir en ce moment dans l'immobilier, trop cher, trop risqué (précarité et protection des locataires, pas de politique salariale favorable), trop "immobilisé", donc taxable à souhait,trop spéculatif dans les grandes agglomérations, ça fait déjà trop de trop...

  • 0 Reco 25/01/2013 à 10:20 par lucas

    @marcus
    Si je voulais me faire mousser, je dirai que j'ai fait 50% sur la première en 18 mois et encore plus indirectement sur la 2ème. Mais ce n'était pas mon propos...Je vais te donner mon secret. Il faut toujours etre le premier visiteur et le premier à faire une proposition. Si un autre est passé avant toi et n'est pas intéressé c'est que ce n'était pas une affaire...mais ce n'était pas mon propos :)

  • 0 Reco 25/01/2013 à 09:30 par Gros lol

    T'as bien raison vieil homme, donc endettons nous désormais sur 40 ans pour assurer la survie du Ponzi immo.

    Ah zut, les banques ont commencé à faire marche arrière...Ils sont vraiment trop bêtes ces banquiers d’empêcher tous ces prix nobel d'économies de s'accrocher un boulot au pied pour de la pierre valeur refuge qui ne peut pas baisser!!!

  • 0 Reco 25/01/2013 à 09:06 par Vieil homme sage

    @marcus. Que de hargne, de défaitisme et de certitudes dans tes propos!!!! lucas fait juste partie des 7 ou 8 millions de français qui ont réussi à vendre un bien immobilier ancien au cours des 10 dernières années...et les 7 ou 8 milliions de français qui ont acheté ces biens en s'endettant sur 15 à 30 ans ne sont pas ces irresponsables inconscients que tu regardes avec mépris du haut de tes jugements définitifs!

  • 0 Reco 24/01/2013 à 19:16 par marcus

    @Vieil homme sage..."cette confiance en l'avenir qui seule encourage les gens à s'endetter sur 20 ou 30 ans pour l'achat de leur vie!!!"

    pour s'endetter sur 30 ans la confiance ne suffit, il faut une bonne dose d'inconscience...

    "En 2005, j'ai vendu en province une maison en 1 semaine aux premiers visiteurs parce qu'elle était au prix du marché. Idem en 2010. Et ce n'était pas bradé pour ceux qui pensent que j'aurai mis un prix trop bas :)"

    on pense rien... a vrai dire on s'en fout de ton expérience, on ne connait pas ta barraque on en sait pas de quoi on parle... a vria dire le commentaire ne sert à rien, si ce n'est de te faire mousser....

  • 0 Reco 24/01/2013 à 17:12 par Gros Lol

    Du vent, encore du vent...rassurez vous comme vous voulez, les ventes décrochent, les prix suivront partout, ans exception...

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:28 par lucas

    Quand on en vend au prix du marché, ca part tout de suite, je crois @pro sur parole. Et les prix du marchés sont très élevés à Paris.
    En 2005, j'ai vendu en province une maison en 1 semaine aux premiers visiteurs parce qu'elle était au prix du marché. Idem en 2010. Et ce n'était pas bradé pour ceux qui pensent que j'aurai mis un prix trop bas :)

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:21 par Vieil homme sage...

    c'est où Nanseuil-la-bijude???

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:20 par Pigeons

    @Pro : On attends le quartier et le prix au m² pour juger de la pertinence des tes propos....

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:20 par Vieil homme sage...

    A court d'arguements, comme toujours, ce cher antoine se met à fantasmer sur les jolies et jeunes négociatrices immobilières qui le prennent par le bras en rendant bobonne jalouse et rêve de voir tous les vieux négos masculins se recycler dans la boulange et la charcutaille!! on est sauvés les mecs!! lol....plus sérieusement , le Pro de la promotion a tout juste: un bien au prix finit toujours par se vendre....à PARIS!! tant que les avis et commentaires sur ce site se limiteront à Paris et le centre des plus groses villes de province on continuera à passer à côté du re'ste de la France qui représente encore l'essentiel du marché immobilier..et là, les perspectives sont beaucoup moins joyeuses ....car même avec des biens ayant déjà baissé et pour lesquels les vendeurs sont prêts à étudier toute offre , il n' y plus d'acheteur en face! je crois que se focaliser sur les prix aujourd'hui c'est se focaliser sur l'arbre qui cache la forêt ....le vrai problème c'est la crise et la perte de confiance...cette confiance en l'avenir qui seule encourage les gens à s'endetter sur 20 ou 30 ans pour l'achat de leur vie!!!

  • 1 Reco 24/01/2013 à 16:19 par Gros lol

    Ca y est, on a le droit au Mytho de service qui nous fait le coup de la vente parfaite. tiens d'ailleurs, pourquoi tu vends puisque ca ne peut que monter!

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:19 par lucas

    Ca ne m'étonne absolument pas. La demande est énorme pour Paris alors qu'elle est beaucoup moins pour Nanseuil-la-bijude et M Delanoe va contribuer a augmenter les prix grace à une qualité de vie qui ne cesse s'améliorer Paris intra-muros. Il ne reste plus qu'à remonter les fortifications et à instaurer un péage pour empécher les banlieusards de venir irriter les bronches des touristes. Dehors les pauvres, Paris ne vous appartient plus.

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:16 par LCohn

    Mention spéciale à antoine pour son "quant à l' "usufruit", cher papy, il serait temps de le cueillir, avant qu'il ne pourrisse..". Une très bonne blague qu apprecieront nos amis juristes

  • 0 Reco 24/01/2013 à 16:14 par marcus

    @Pro de la promotion
    quelle surface faisait ton appart? 80m2?

  • 1 Reco 24/01/2013 à 15:14 par Pro de la promotion

    Bref juste pour info je viens de vendre mon appart perso en 15 jours sur Paris et au prix que j'attendais .... et j'ai eu plus de 25 visites en 2 semaines et 5 offres ... bref quand un bien est au prix il ce vend, c'est pareil pour le neuf !!! Aprés 80 m² dans APris pour un couple avec deux enfants c'est plutôt très bien (au Japon dans la meme configuration c'est 40 m² e encore ..) Aprés personne n'oblige personne a vivre dans Paris intra muros et Paris n'est pas France

  • 0 Reco 24/01/2013 à 15:01 par dutronc l opportuniste

    oula, l'info du jour : "La baisse des prix ne sera pas forcément concomitante. Les notaires parient plutôt sur un scénario similaire à celui des années 90 : soit une baisse qui s'étalerait sur plusieurs années. "
    NO COMMENT

  • 0 Reco 24/01/2013 à 14:04 par marcus

    @koalaii
    "- Il y a 10 ans la France faisait un bénéfice commercial contre la Chine.
    - Il y a 10 ans on payait en Francs
    - Il y a 10 ans personne n'utilisait le SMS
    - Il y a 10 ans la part des compagnies aériennes low cost était de 3% (40% aujourd'hui)."

    vu comme ça, le fondement du doublement du prix de l'immobilier est relativement limpide....
    j'ajouterai les débuts de la TNT et la fin du minitel.....

  • 0 Reco 24/01/2013 à 13:51 par Tout à fait

    Des changements comme celui que nous sommes en train de vivre : la hausse des prix immo durant 10 ans se transforme en baisse des prix immo pour les dix ans à venir...

  • 0 Reco 24/01/2013 à 13:37 par koalaii

    Vous pensez qu'en 10 ans rien n'a changé qui puisse tant impacter la donne ?

    Quelques exemples :

    - Il y a 10 ans la France faisait un bénéfice commercial contre la Chine.
    - Il y a 10 ans on payait en Francs
    - Il y a 10 ans personne n'utilisait le SMS
    - Il y a 10 ans la part des compagnies aériennes low cost était de 3% (40% aujourd'hui).
    etc.

    Des changements considérables en 10 ans, oui ça se produit...

  • 0 Reco 24/01/2013 à 13:10 par antoine

    "Je sais que tu veux la mort de tous les agnets immobiliers"

    mais non bien au contraire! Je veux deux choses mon brave ami papi

    1) que tous les Ais masculins soient virés et remplacés par de magnifiques manequins Ais.. Car avoue le cher papy: rien de telles que de belles nanas qui font de beaux sourires, parois meme vous prennent par le bras (ca 'mest arrivé plus d'un fois, et ca rend ma femme folle.....:)) , pour faire acheter un bon pere de famille non? franchement, au liue de voir ces zouaves en costards et ave leur belle ontre rolex en train de se la peter gros pros, qui vous prennent pour des piegeons, franchement, je prefre DE LOIN une belle AI en tailleur et bien roulée!

    2) "Je sais que tu veux la mort de tous les agnets immobiliers" non non: je veux juste que ces Ais messieurs fraichement virés se reconvertissent en tant que Vrais artisans: boulangers, charcutiers, fromager.......

    Voila cest tout cher Papi

  • 0 Reco 24/01/2013 à 13:08 par blaireaux

    La lobothomie a de beaux jours devant elle! Le mythe de la pénurie + le mythe des étrangers qui font bondir les prix. L'argumentaire a déjà était démonté par de nombreuses études, je pourrais vous fournir des références mais je préfère que vous continueiz à acheter à prix bullesque, vous revendrez bien un jour votre 2 pièces de 35m² à un riche Quatari...

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:30 par Vieil homme sage...

    Tu ne résouds pas mon problème de retraite et de dépendance avec tes grandes envolées lyriques sur les papys égoistes! Si je vends tout et que je donne le pognon à mes enfants , tu me trouves une place sous un pont près de chez toi pour finir ma vie??? Et pourquoi veux-tu absolument que je vende alors que les prix s'effondrent et que mes locataires payent régulièrement leur loyer??? Ce qui me permettra de payer ma maison de retraite!! Alors qu'en vendant tout , meêm si je ne donne rien à mes enfants, je peux espérer tenir combien d'années en maison de retraite avant d'avoir bouffé le cash tiré de la vente???? Je sais que tu veux la mort de tous les agnets immobiliers mais affutes encore un peu tes armes car là je ne vais pas te suivre dans tes précieux conseils !!!

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:17 par antoine

    Cher papy le gros probleme aujourdhui cest comment traiter la dépendance comme le dit si bien ce monsieur economiste!!!

    Et pour pouvoir se payer une maison de retraite, il faut du blé, du cash!! i tu revendais aujourdhui des apparts a prix d'or tu aurais suffisamment de cash... mais tu preferes attendre que les prix baissent et que tous les autres papys fassent tous en meme temps la meme chose: vendre le patrimoije pour se payer la maison de retraite ahahahaha

    vends avant les autres et profite encore de la bulle mon ami papy..... si tu attends trop , tu t'arracheras les quelques derniers cheveux qui te resteront sur le ciboulot! :))

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:14 par antoine

    quant à l' "usufruit", cher papy, il serait temps de le cueillir, avant qu'il ne pourrisse..

    ahahaha

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:13 par antoine

    bref, les enfants et petits enfants vont devoir attendre patiemment que papy "clams" pour hériter a 75 ans des propriétés.... quelle generosité cher papy! hahhaha

    je te rappelle: fais gaffe au gateau d'anniversaire.. fais bien gaffe... ahahaha

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:11 par antoine

    avec tes innombrables "nue" propriétés (quel nom a la con sans rire...), cher viel homme sage, vu la floppée de taxes et d'impots nouveaux; tu vas te retrouver cest sur, tout "nu" comme un vert..

  • 0 Reco 24/01/2013 à 10:49 par Vieil homme sage...

    @antoine. C'est gentil de te rappeler à mon bon souvenir...je vais te dire pourquoi je ne refile pas tout de suite à mes enfants l'usufruit de mon maigre capital accumulé en 40 ans de dur labeur : c'est tout bêtement que vu le niveau de ma retraite imminente qui risque par ailleurs dêtre rapidement remise en cause par l'effondrement du systême des retraites par répartition , je conserve l'usufruit de mon patrimoine bâti sur les 20 dernières années afin d'avoir le minimum pour mes vieux jours et éviter à mes enfants de m'avoir à leur charge le jour où je deviens ce que l'on appelle pudiquement dépendant (ça coûte 3000 euros par mois par personne ce type de prise en charge; tu envisages d'assumer pour tes parents? t'es un crac toi!!) ....et en démembrant mon patrimoine par la donation de la nue propriété à mes enfants j'allège au maximum et légalement le montant des droits de succession le jour où je quitte ce monde! si tu as une meilleure idée cher bac+12, je suis toute ouie!!

  • 0 Reco 24/01/2013 à 09:28 par hollandissime

    @Lucas, ne croyez pas que Paris n'est maintenant réservé qu'aux étrangers. OUi, les Français ont encore de l'argent (voire la collecte de l'assurance-vie).
    Paris est un placement comme l'or, en cela vous avez tout à fait raison.
    En revanche, je trouve faramineux le prix des logements en banlieue. C'est la banlieue qui est nettement surévaluée.

  • 0 Reco 24/01/2013 à 09:21 par hollandissime

    @Lucas, votre commentaire est pertinent et c'est pour cette raison que même si je vote normalement à droite, je voterai Hidalgo aux municipales.
    Surtout pas Dati si elle se présente car l'ayant entendu ce matin sur BFM car elle veut défaire ce que Delanoé a fait notamment les futures voies sur berges qui vont se transformer en jardins, ce qui est un excellent projet.
    A Paris, grâce à la politique de Delanoe, les voitures restent au garage et l'on prend de plus en plus les transports en commun, le vélo, les autolib qui roulent à l'électricité.

  • 0 Reco 24/01/2013 à 07:47 par lucas

    Le marché immo destiné aux étrangers (Paris intra) ne baissera pas. Par contre le marché destiné aux Français (le reste de la France) baissera et baisse déja depuis 1-2 ans. La rentabilité n'a pas d'importance à Paris. C'est comme les matières premieres. Par définition leur rentabilité est nulle. L'or ne rapporte rien et pourtant son prix a décuplé en 10 ans (en gros). L'immo parisien devient même de + en + rare comparé à la demande alors qu'on extracte de l'or tous les jours :). Vous sous-estimez l'image de Paris à l'étranger. Paris se transforme en gigantesque hotel de luxe. Delanoe a fait du boulot avec ses pistes cyclables, ses couloirs de bus, ses espaces verts, bientot l'interdiction des vieilles voitures et des diesels. Une qualité de vie améliorée de jour en jour pour ceux qui ont les moyens de vivre à Paris...en tout cas pas les Français. L'immo parisien OUI, L'immo ferrugineux NON !

  • 0 Reco 23/01/2013 à 21:04 par MisterHadley

    "Perso, je m'intéresse au marché immobilier depuis 2004 et je suis d'accord avec pro de l'immo quand il dit que depuis 10 ans tout le monde prédit une baisse et qu'elle n'arrive pas."

    Personne ne pouvait prévoir que Sarkozy bousillerait les finances publiques pour abreuver d'aides un secteur déjà en surchauffe. La folie des banques et leurs prêts à 110% à des smicarsne pouvait pas non-plus se prévoir.

    TERMINE TOUT CA ))))))

    Sinon, la baisse est déjà bien là sur une grande partie du territoire ...

    :D

  • 0 Reco 23/01/2013 à 14:56 par marcus

    @koalaii

    "des demandes multipliées par 4 ou 5." tu as le back up du chiffre?
    "sur les cinquante dernières années" on le sait tous l'immoblier n'a pas baissé sur les cinquante dernières années sauf quand il a baissé.... les années 90 notamment mais c'est qu'un exemple....

    as tu des arguments disponibles? quantitatifs? autres que la loi de l'offre et la demande, où des sentiments qui servent à justifier le discours des agents immobliers... Bizarrement les baissiers disposent de plus de chiffres que les haussiers aujourd'hui. libre à toi de nous breuver de chiffres pertients, et d'anlayses chiffrées pour justifier tes propos, mais au bout d'un moment le sentiment et les arguments vaseux ne suffisent plus....

  • 0 Reco 23/01/2013 à 14:55 par antoine

    remarquez la nouvlle techniaue des pros de limmo: on insulte les acheteurs qui sont pourtant leur client

    regadez le pro de limmo: ils nous traite de poule mouilee de bon a rien, etc, dincapable d efaire le premier pas...

    pffffff

    contiunue cets parfait. si tu croisquen insultant les gens tu va sles faire revenir... ahahhahah

    voyew cher vendeurs comment ils nous considerent ces pros de limmo/ Vous voyez un peu? suffit de les titiller un peu pour qu'ils revelent leur vraie personnalite

  • 0 Reco 23/01/2013 à 14:51 par antoine

    tiens lexpansion , pourtant journal droite toute, dit que ca baisse et que ca va continuer de baisser..

    ben ca alors cher pro de limmo, comment ca se fait??

    http://lexpansion.lexpres s.fr/economie/immobilier- tout-est-possible_369385. html

    ahahahahhha

  • 0 Reco 23/01/2013 à 14:45 par antoine

    le probleme de lucqs et de "pro de l'immo"m cest aue ce sont des jeunots: seulement 10 ans de carrire . ahahhaha

    donc aucun recul! ils nont connu que limmo qui montait,et ne connaissent pas ce qui sest passe entre 1991 et 2000.

    Une chute des prix ca prend du temps: faut laisser le temps aux vendeurs cupides et promoteurs arrogants se changer d'avis..... Parfois suffit que le boss du constructeur change pour que le decisions changent.. dans les annees 90 ca baissait de 3 a 5% par an
    mais ca a pris 8 ans!!!

    laissez les dans leur belle bulle : que cest beau de voir des gars aussi naifs.....tu parles de pro.. ahhahha je me marre.

  • 0 Reco 23/01/2013 à 14:02 par marcus

    @koalaii
    certes, la concertration ne fait pas tout....
    les prix ont doublés en 10 ans.... l'activité s'est-elle concentré à Paris en 10 ans? la demande a-t-elle doublé en 10 ans?
    Je suis preneur de ton anlayse pour m'expliquer le rationnel de la multiplication par deux des prix?

    rationnel? euh, le fait que moins de 0,5% de la population française soit solvable pour pouvoir s'acheter 80M2 à Paris me laisse penser que RATIONNELLEMENT le décalage entre la demande solvable et l'offre est gigantesque....

    nouveaux paradigmes des AI:
    aprés le trés clélèbre "L'immobilier, ça ne peut que monter"
    le tout nouveau "cela ne peut pas beaucoup baissé...."

    vous êtes tout bonnement impayable....

  • 1 Reco 23/01/2013 à 13:56 par koalaii

    Une baisse aura lieu certainement. De là à dire qu'il ne faut pas acheter en ce moment c'est autre chose.

    Sous certains angles les prix sont trop élevés. Mais sous d'autres ils ne le sont pas. Le problème numéro 1 restant que la France est un pays où l'activité est particulièrement concentrée dans une ville + 3 ou 4 autres. Et qu'à l'intérieur de ces grandes villes des zones entières sont socialement délabrées. Ainsi des demandes multipliées par 4 ou 5 pour des zones dont la superficie ne n'est pas agrandie ces 50 dernières années.

    Il n'y a pas de bulle quand c'est rationnel.

  • 0 Reco 23/01/2013 à 10:46 par Pigeons

    @lucas et pro de l'arnaque : La fameuse baisse qui n'arrivera pas est déjà là. réveillez vous les mecs et allez faire un tour en province. Certes Paris stagne dans les chiffres, mais la réalité est que les biens ne se vendent plus lorsqu'ils sont surévalués, donc le début de la fin.
    Bref, surtout ne changez rien et gardez en tête votre argument béton, vous serez de ceux qui nous revendront des biens en soldes...

  • 0 Reco 23/01/2013 à 10:42 par marcus

    @lucas
    Les acheteurs chinois vont acheter en euros? ah ah ah ah
    tu crois qu'ils vont acheter dans une devise dans laquelle ils n'ont pas confiance... et qu'ils soutiennent en achetant de la dette....
    Deux ils ne vont pas se faire tondre avec des taux de rentabilité de l'immo à moins de 3% quand des bons de trésors de l'Italie offrent des rendements de 7%... en plus si les chinois veulent faire de la spéculation immobilière, ils sont HK pour cela. et les gouvernements et fonds de gestion sont trés dépendants des notes de conjoncture des agences de notation, je doute que la dernière S&P leur donne envie de se lancer dans un investissement immobilier. une baisse de 10% en deux an pour un rendement annuel de 3% brut, soit une perte de -4% en euros, sans compter l'effet de change et les taxes qui peut augmenter la mins value sur deux ans dans le -10%.... les investisseurs sont rationnels, ce n'est pas parce qu'ils ont de l'argent
    Et quand on voit qu'il tente de relancer la croissance intérieur, avec un appel à la banque central de Chine avant hier, je doute que l'immobilier parisien/francais soit une priorité...
    C'est marrant ta réflexion avec les chinois (tu nous a épargné les qataris) est exactement
    la même que beaucoup ont fait dans les années 90 avec les japonais si tu regardes les articles de l'époque. d'ailleurs, c'est qui les chinois? des particuliers, des fonds de gestion? un fonds souverain? bref, c'est juste un argument anxiogène d'AI, en faisant peur....
    La part d'acheteurs étrangers sur Paris n'a pas bougé depuis plus de 20ans se situant en net aux alentours de 2,5%...

    j'en conclue, que tu t'étonnes que les investisseurs ne soient pas plus tenté par un investissement qui peut dans les meilleurs prévisions faire une moins value de 6%.
    c'est vrai que tu poses une très intéressante question?

  • 0 Reco 23/01/2013 à 10:26 par lucas

    "L'immobilier en France n'est plus ni moins qu'une arnaque générationnelle." En autres. Il faudrait aussi parler du système de retraites par répartition qui est une magnifique pyramide de Fonzi.

  • 0 Reco 23/01/2013 à 10:21 par lucas

    Perso, je m'intéresse au marché immobilier depuis 2004 et je suis d'accord avec pro de l'immo quand il dit que depuis 10 ans tout le monde prédit une baisse et qu'elle n'arrive pas.
    Et puis il faut arreter de parler du marché parisien qui ne concerne plus les Français. Ce n'est plus une référence. Je suis d'ailleurs surpris qu'il n'y ait pas + d'acheteurs chinois. Avec leur puissance d'achat, ils pourraient acquérir la moitié de la capitale (et la moitié de nos vignobles!). Cela ne m'étonnerait pas que les prix augmentent encore à Paris et écartent totalement tous les Français.Il n'existe aucune loi qui empeche les étrangers d'acheter les immeubles parisiens. Par contre, vous pouvez toujours allez vous brosser pour acheter de l'immobilier en Chine. Il est reservé aux Chinois. Quand les étrangers achètent de l'immobilier en France, on appelle ça de l'investissement, j'appelerai plutot ça de l'inflation importée.Il vaut mieux comparer les prix de l'immobilier parisien avec le prix des matières premières.

  • 0 Reco 23/01/2013 à 09:09 par marcus

    @Pro de la promotion
    en fait tu "bosses" dans l'immo depuis le début de la hausse... ton point de vue est à ce titre pas forcément intéressant...
    Au lieu de nous vociférer pour nous dire que cela va monter... explique nous pourquoi un couple faisant partie des 1% les plus privilégiés en terme de revenues (aux alentours 6000€/mois net) et avec un apport consistant (aux alentours de 300 000€) ne peut pas acheter un 80m2 à Paris dans les conditions actuelles? (je ne parle pas de moi)... les prix actuelles et les conditions actuelles font que moins de 0,5% de la population française est potentiellement acheteur solvable sur Paris....
    et toi en bon petit rigolo de l'immo, tu viens nous expliquer que les prix vont encore monter? alors qu'aux prix actuelles presque plus personne ne peut acheter?

    et si je dois faire confiance à des professionnelles en ce qui concerne l'anticipation des tendances, je fais confiance aux banques (l'économie, et la gestion des risques de moins values c'est leur métier.
    et que disent les banques? qu'iol faut avoir de plus en plus d'apport, non qu'elles ne sont pas assez riches pour prêter, masi qu'elles ont peur des moins values substantielles... si elles craignent une baisse de 20%, elles demandent au minimum 25% d'apport afin de ne prendre aucun risque.

    Le seul problème des réflexions d'AI, c'est que comme ils ne possèdent pas le minimum de formation en marco économie et économie monétaire,les réflexions volent souvent aux raz des pâquerettes.... on veut des analyses économiques, des éléments sur la psychologie des foules.... mais arrétez avec le raisonnement "cela ne peut pas baisser", on dit cela de l'Or et des actions Apple ou Facebook, et finalement les trois ont baissé....

    Dernière question: pourquoi beaucoup de fonds étrangers liquident leur position immobilière dans Paris? pour prendre une bonne plus value avant la chute... Je suis simple d'esprit mais je fais plus confiance au fond souverain de Norvege qu'aux AI....une erreur?

  • 0 Reco 23/01/2013 à 07:55 par -Oo-

    @Pro de la promotion, vous en êtes encore à la phase de déni alors que le marché attaque celle de la peur ...
    Le marché se retourne et lorsque le baisse appellera la baisse dans l'inconscient collectif, la descente du grand 8 immobilier sera à pleine vitesse.
    Votre seul espoir ? Que l'état soutienne le marché qui n'en a pas besoin en injectant des milliards qu'il n'a pas / plus.

  • 0 Reco 22/01/2013 à 22:20 par neuronal

    euh "pro de la promotion" ne travaille dans l immobilier QUE DEPUIS 10 ANS...et parle de blabla en visant les journaleux : MORTEL ! quel retournement de situation (dhabitud les journaleux etaient soupconnes de faire de la pub pour les lobbyes de l immo, du style ca monte ca monte depechez vous d acheter...TOUT CA SENT MAUVAIS : ca me rappelle les annes 90 à plein nez.....................s I PRO DE L IMMO ne travaille pas avec ou grace à ses parents, jespere pour lui qu il a au moins de bons diplomes ou un vrai metier pour sa reconversion !!!!!!!!!!!!!!!!

  • 0 Reco 22/01/2013 à 20:46 par MisterHadley

    "continue a regarder le train passer "

    Je ne monte pas dans un train qui déraille ))))))

  • 0 Reco 22/01/2013 à 20:45 par MisterHadley

    La perfusion est terminée pro de l'arnaque ))))
    La bulle est aujourd'hui reconnue comme pénalisante pour l'économie.)))

    Et faut apprendre à écrire Bac-12

    :D

  • 0 Reco 22/01/2013 à 17:47 par Pro de la promotion

    blablablablablablabla .... on prend les mêmes et on recommence !!! 10 ans que je travaille dans l'immobilier et 10 ans que je vois les mêmes commentaires ressortir !!! Que ce soit la presse ou les aigris qui depuis 10 ans n'ont toujours pas eu les "c......." de ce lancer ti et continue a regarder le train passer en espérant que .... c'est usant, pour ne pas dire pathétique !!!!

  • 0 Reco 22/01/2013 à 10:57 par Pigeons

    L'euphorie française pour la pierre (avec caution de l'état jusqu'il y a peu) a été le seul moteur de la hausse. Les banques suivaient, la fête battait son plein.
    C'est désormais fini, les banques ont restreint leur condition au créidt, et le changement ton dans les médias et des "spécialistes" témoignent d'un changement de psychologies. C'est bel et bien la fin de l'immo haussier...

  • 0 Reco 22/01/2013 à 08:11 par romu

    c'est certain l'immobilier va baisser
    pourquoi car même avec des taux bas l'immobilier est grippé .. les jeunes ne peuvent plus acheté faite le calcul 1000 euros par mois sur 20 ans... sans commentaire

  • 0 Reco 21/01/2013 à 13:28 par koalaii

    Il n'y a pas pénurie de logements en France il y a pénurie de logements que les gens veulent habiter (type, lieu)

  • 0 Reco 21/01/2013 à 11:41 par très en colère

    Sur le petit encart où l'on apprend qu'Orpi veut faire baisser les prix de 5 à 15% il conviendrait de creuser un peu l'information ... Pour avoir déjà sollicité Orpi, j'ai eu la désagréable expérience de voir que le personnel et la pratique commerciale sont douteux (méconnaissance du bien, mauvaise qualification de la clientèle et baisse du prix net vendeur mais aucun geste commercial sur la marge de l'agence !).
    Au final, si vous leur faites confiance, vous attendrez 6 mois avant de pouvoir vendre ... on croirait presque qu'ils le font exprès pour forcer les vendeurs à baisser les prix !
    morale de cette histoire, j'ai vendu ma maison en 2 mois après mise sur le marché (preuve que le bien répondait à la demande de façon satisfaisante !)

    Donc baisse des prix oui ça c'est sur ! mais pas des marges commerciales ! mais pour qui nous prend on? je suis d'accord pour un prix juste et en relation avec le marché mais surtout pas pour me faire pigeonner !!!

  • 0 Reco 21/01/2013 à 10:54 par Pas tout à fait d'accord

    Sachant qu'à partir de 3 %, la baisse des prix paie le loyer, cette baisse de 5% va connaitre un fort effet boule de neige.

  • 0 Reco 20/01/2013 à 12:47 par MisterHadley

    Ca va faire mal pour ceux qui ont gobé les inepties du lobby ces dernières années.

  • 3 Reco 20/01/2013 à 12:45 par MisterHadley

    L'immobilier en France n'est plus ni moins qu'une arnaque générationnelle. C

  • 2 Reco 20/01/2013 à 01:57 par antoine

    et apres ils disent que les marges sur le neuf sont faibles.....

    http://envoye-special.fra nce2.fr/les-reportages-en -video/les-nouveaux-forca ts-du-btp-17-janvier-2013 -4764.html

    lamentable!

  • 0 Reco 19/01/2013 à 19:15 par antoine

    cher bungle laisse les dire qu'il ya penurie! ca pourrait inciter le politicards a faire construire!!

  • 0 Reco 19/01/2013 à 15:50 par bungle

    Je constate une fois de plus que certains blogueurs continuent de croire à une pénurie de biens en france. Le matraquage des pros de l immo continue de laisser des traces, c' est dommage...

  • 1 Reco 18/01/2013 à 14:27 par Marie

    Effectivement, bien que propriétaire, je souhaite que la baisse des prix immobiliers s'étende et s'intensifie car elle me permettra d'acheter d'autres biens. Les petits propriétaires frileux qui la redoutent ont tort car leur patrimoine sera plus sécurisé avec d'autres biens et ceux-ci non surévalués. Sinon c'est seulement du fictif. En outre le retour aux "vrais prix" relancera la machine économique.

  • 1 Reco 18/01/2013 à 11:45 par M.Henri

    Personnellement je pense que la baisse des prix immobiliers va être plus longue et plus importante. En effet, au vu de la conjoncture, des impôts qui flambent (c'était prévisible)
    du marché du travail en berne et soumis à de plus en plus de précarité les dépenses logement ne peuvent que diminuer drastiquement.
    Ajoutez à cela (contrairement aux idées reçues) 3 000 000 de logements vacants et vous comprendrez que l'immobilier "poule aux œufs d'or, c'est fini.
    Si nous voulons vendre il faut tout de suite accepter de perdre une main, plutôt que le bras dans quelques mois !!

  • 1 Reco 18/01/2013 à 09:14 par kisay

    @Ridicule. Vous pouvez avoir raison tous les deux. Il y a de multiples motivations pour "investir" (je n'aime pas ce mot) dans la pierre : garantir un fond en cas de coup dur, notamment en cas de perte d'autonomie, sécuriser son logement sans être à la merci d'un proprio, préparer sa succession pour aider ses enfants ... chacun est libre à partir du moment ou la démarche reste "saine". Donc, peu importe que la démarche soit totalement rentable. Ou je suis d'accord : haro sur les marchands du temple en tout genre, au delà de ceux que vous citez.

  • 0 Reco 17/01/2013 à 23:23 par RIDICULE

    BERNARD, ridicule votre argumentaire : on dirait une vrai pub ! dautant plus ke vous ne donnez aucun chiffre comme par hasard : ici, cest anonyme, alors pquoi ne pas donner le prix acheté, votre salaire etc pour se faire une idee ? ca serait plus constructif non ? CE QUE VOUS RISQUEZ moi je peux vous le dire : des emmerdes de gestion, une operation nulle avec taux d interet dans kkes années aux taux connus jadis à 7 ou 8 % !!! et là, la valeur immo, piou à la trappe !!! linvestissement dans limmo cest bon pour les professionnels ou le blanchiement d argent, bref ceux qui veulent vivre de rentes sans trop bosser.....toute une generation aux alentours de 50 ANS, hein bernard !! mais vous avez bien raison dembobiner les plus jeunes qui regardent des emissions de decerebres comme celles de M. PLAZA sur M6 !!

  • 1 Reco 17/01/2013 à 20:24 par bernard

    baisse des prix?
    personnelement j en suis persuade!
    neanmoins ca ne m empeche pas d acheter.je viens de signer un compromis de vente pour un bien plein centre d une ville de 100.000 hab en negociant 30% sur le prix d agence (en passant directement avec le proprietiaire et en negociant avec lui)
    je me doute que je pourrait le payer moins cher demain!oui c ets vrai mais le meme bien n est a vendre qu aujourd hui et pas demain!
    de plus en avancant les frais de notaire + divers frais bancaire ,j obtient le financement du bien par le loyer ,certe sur 20 ans en me restant qu une partie de la taxe fonciere.
    donc au bout du compte je risque quoi?
    d asurrer le remboursement du pret lors des vaccance locative ou d un indelicat (ce que j espere eviter).donc meme si je revend moins cher dans 20/30 ans ce que je doute fortement ,je ne vois pâs l interet de ne pas acheter aujourd hui!

  • 0 Reco 17/01/2013 à 18:30 par budgetsanssepriver.com

    Le loyer ? c’est l’arbre qui cache la forêt…

    Pourquoi vous devez alléger vos charges locatives, c‘est la clé de votre indépendance financière.

    Comme beaucoup vous pensez que l’accession à la propriété de votre résidence principale (au lieu de la location) est la clé pour devenir indépendant financièrement...

    https://www.facebook.com/ permalink.php?story_fbid= 307611316010271&id=509082 785783430

    Coluche: Bon alors j’ai pris un crédit personnalisé à long terme. Personnalisé, c’est chacun le sien. A long terme, ca veut dire que c’est un prêt, si vous voulez, mais de loin… A long terme, ça veut dire que moins tu peux payer, plus tu payes.

  • 0 Reco 17/01/2013 à 17:51 par marcus

    la pénurie? la pénurie d'acheteurs est réelle, celle de biens est plus discutable....
    si il y aun telle pénurie même à Paris, pourquoi le stock de biens en vente augmente sans discontinué depuis plus d'un an?

    il ne faut pas sous estimer la dimension psychologique du comportement d'achat... beaucoup de ménages était acheteurs potentiels sur les deux dernières années, puis ils se sont fatigués à force de visties de biens surrestimés... ils sont alors ajustés leur stratégie: ils sont devenus locataires, ont peut-être investi dans un bien pour en avoir une résidence secondaire...
    et puis il y a eu tous les effets de désolvabilisation (fin des aides, condition d'octroi plus restrictive) et de perte de confiance (chômage)... on ne peut connaître l'intensité de la baisse mais on est désormais sûr qu'il y aura une baisse... même à Paris, voir de manière plus intense à Paris qui a plus monté que partout ailleurs, et qui n'a pas encore entammé sa baisse.

  • 1 Reco 17/01/2013 à 16:51 par -Oo-

    La pénurie de biens est une chimère pour une très grande partie du territoire. Elle n'est palpable que dans certaines grandes villes ...
    Et le blocage actuel du marché est normal. On ne passe pas d'un cycle haussier à un cycle baissier sans une phase de transition où les acheteurs attendent une baisse alors que les vendeurs campent sur leurs prix. Mais si les acheteurs peuvent attendre (non, nous n'avons pas des hordes d'acheteurs SDF vivants sous les ponts), certains vendeurs ne peuvent pas à cause des ventes forcées (divorces, ...).
    S&P est comme tout le monde ... totalement incapable de quantifier la future baisse des prix. Car si celle ci est actée (climat économique et fiscal défavorable), personne ne peut prédire sa force.

  • 0 Reco 17/01/2013 à 16:38 par greg

    Tout le monde veut faire baisser les prix, peut être une peur de l'avenir mais toutes les décisions prises ces temps ci ne font que bloquer le marché. La pénurie de bien ne va pas faire baisser les prix mais au contraire permettre de garder des prix hauts en privilégiant les acquéreurs avec de très gros revenus.
    http://www.bientotproprio .com