Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 19 mai 2010 à 15h01

Immobilier : Une aide recentrée sur les primo-accédants


Une avance de 10 000 à 15 000 euros par ménages
Une avance de 10 000 à 15 000 euros par ménages
Une avance de 10 000 à 15 000 euros par ménages (©dr)

Le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt vit sans doute ses derniers mois. Selon Le Figaro, le dispositif serait remplacé, dès 2011, par une avance s’apparentant à un prêt à taux zéro (PTZ).

(LaVieImmo.com) - La mesure du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt était peu efficace « car l’allègement d’impôt n’était pas intégré par les banques dans le calcul de la capacité de remboursement des ménages », explique le quotidien. Pour la remplacer, serait instaurée, dès 2011, une avance s’apparentant à un PTZ et qui entrerait dans le calcul de l’apport personnel. Autre nouveauté, le nouveau dispositif serait réservé aux seuls primo-accédants.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Il s’agira de recentrer les aides et d’en améliorer la gestion. « Le coût pour l’Etat doit rester le même, soit 1,5 milliard d’euros en 2010, explique Gilles Carrez, rapporteur UMP au budget à l’Assemblée, cité par Le Figaro. En ciblant, on peut accorder une aide plus conséquente aux bénéficiaires ». L’avance serait en moyenne de 10 000 à 15 000 euros par ménage, quel que soit son revenu. Toutefois, si la piste est sérieusement envisagée, « rien n’est encore arrêté», précise le secrétariat d’Etat au Logement, dont les propos ont été recueillis par le quotidien.

Lorna Oumow - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/05/2010 à 14:09 par Polo

    Les pouvoirs publics sont aveuglés par le besoin de maintenir le marché immobilier et faire rentrer les droits de mutation. Le souci de loger tout le monde à un prix décent ne fait pas vraiment partie de leur préoccupation...

  • 0 Reco 20/05/2010 à 11:24 par enrico

    Idem UFFA 92. Voilà une mesure qui va bravement faire monter les prix. Les bénéficiaires primo-accédants croiront benéficier d'une aide sans se rendre compte que le bien acheté aura été surévalué d'autant, ou aura été remisé d'autant moins. Comment se fait-il que les pouvoirs publics ne se rendent pas compte des effets néfastes de ce type de mesure, depuis le temps !

  • 2 Reco 19/05/2010 à 16:34 par UFFA 92

    Encore une fausse bonne idée. En "solvabilisant" artificiellement les acquéreurs et en créant donc une demande, cela va obligatoirement faire monter les prix. Les seuls gagnants seront les vendeurs et les professionnels de l'immobilier. Il serait plus sage, et moins couteux pour les finances publiques donc nos impôts, de laisser les prix baisser naturellement car l'immobilier est trop cher.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...