Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 29 mars 2011 à 13h07

Immobilier : Une France de désabusés ?


83 % des Français jugent les prix trop élevés
83 % des Français jugent les prix trop élevés
83 % des Français jugent les prix trop élevés (©Fotolia)

La moitié des locataires français pensent ne jamais parvenir à accéder à la propriété, selon un sondage Ipsos-Orpi cité par Le Parisien. Le niveau des prix au mètre carré est jugé prohibitif par plus de 8 sondés sur 10.

(LaVieImmo.com) - La France de propriétaires chère à Nicolas Sarkozy a du plomb dans l’aile. Selon un sondage* Ipsos réalisé pour le réseau d’agences Orpi et dévoilé mardi par Le Parisien, près d’un Français sur deux (47 %) estime qu’il ne sera jamais en mesure de devenir propriétaire de sa résidence principale. En cause, « un pouvoir d’achat en berne, la peur de l’endettement dans un contexte économique incertain et, bien sûr, la flambée des prix immobiliers », écrit le quotidien.

Des biens trop chers

Ce dernier élément n’est d’ailleurs pas des moindres, puisque 83 % des sondés expliquent avoir renoncé à leur projet du fait de prix « trop élevés ». Interrogé par Le Parisien, Bernard Cadeau, président d’Orpi, calcule à titre d’exemple que la hausse de prix de 17 % observée l’année dernière à Paris équivaut « concrètement, [à] une chambre en moins. […] Des couples avec enfant renoncent à déménager à la naissance du deuxième », ajoute-t-il.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Sur les 47 % de sondés qui espèrent pouvoir un jour accéder à la propriété (6 % ne se prononcent pas), 18 % pensent qu’ils le feront avant 30 ans, 19 % entre 31 et 40 ans, et les 10 % restants à plus de 40 ans.

Selon le dernier pointage de l’Insee, près de 58 % des ménages français sont propriétaires de leur résidence principale, contre une moyenne de 66 % en Europe.

Les principaux freins à l’accession à la propriété

(résultat du sondage Ipsos – Orpi, cité par le Parisien)

  • Les prix trop élevés : 83 % des sondés
  • La crainte de s’endetter pour longtemps : 54 %
  • Les difficultés pour obtenir un crédit : 45 %
  • Le manque d’aides financières : 32 %
  • La difficulté à trouver des biens qui
    correspondent à ce que l’on recherche : 24 %
  • Le manque d’information sur les différents dispositifs d’aide : 10 %
  • La rareté des biens immobiliers proposés à la vente : 5 %
  • Le manque de temps pour rechercher et visiter des biens immobiliers : 2 %

*Sondage réalisé sur un échantillon représentatif de la population française composée de 1 021 personnes âgées de 18 ans et plus. Echantillon interrogé par Internet du 3 au 10 mars 2011.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 16/09/2011 à 17:39 par lili

    Bonjour,
    Les prix de l'immobilier sont vraiment trop cher. C'est de nos jours impossible de devenir propriétaire. Voyez par vous même sur le site Internet de LCL. En s'endettant sur 30 ans et en ayant des mensualités de plus de 1000 € par mois et avec 0 € d'apport personnel la banque ne nous prête que 183 141 €. Impossible de s'acheter une maison même une petite. Quant aux appartements soit ils sont trop cher, soit il y a trop de travaux à faire donc ce qui engendre un coup supplémentaire. Les prix de l'immobilier ont été multipliés à cause de l'Euro mais pas les salaires. Je propose de boycotter les achats de biens immobiliers. Si plus personne n'achète les vendeurs seront obligés de baisser leurs prix.
    Bonne journée

  • 0 Reco 03/04/2011 à 09:46 par MisterHadley

    C'est vraiment intéressant, ce que tu dis, noute, et résumes assez bien la situation actuelle, en gros...

    Sauf que cela ne concerne pas que les djeuns, mais l'ensemble de la population, finalement...

    Je lisais à l'instant les délires martiniens des "400 jours", et sa grotesque manipulation des plus jeunes, dans le parisien, là...

    Et ton message, à lui seul, met ses "beaux" rêves par terre en seulement quelques lignes...

    Personnellement, ça me ferait presque rire, si je ne trouvais pas ça si dramatique...

    Ton message est plein de bon sens...

    Et de tes quatre lignes, découleraient presque les seules et uniques objectifs à atteindre, non pas dans un programme de politicaillons à deux balles, mais dans la réalité...

    Puisse un de leurs très multiples larbins arpentant le net te lire, et faire remonter ce bon sens tout simple, presque essentiel, à leurs "pseudos" têtes pensantes très grassement payées pour du vent, style vieux publicitaire multi has been...

    ... ils en prendraient d'la graine, et gratuitement, en plus... ;)

    Bon dimanche...

    Message édité 03/04/2011 à 09:48

  • 0 Reco 02/04/2011 à 22:23 par noute

    je plains les jeunes de maintenant vus le coup de la vie cher le chomage les loyers trop chers l alimentation deviens presque un luxe les sorties n en parlons pas travailer plus longtemps et les salairs comme les retraites au plus bas .merci au gouvernement eux ont voitures de luxe les voyages a gogo les repas l hotel la vie de chateaux nous on as que nos yeux pour pleurer et l estomac vide merci pour tout

  • 0 Reco 01/04/2011 à 09:41 par MisterHadley

    Tu t'es trahi tout seul, alors assumes donc, maintenant, hein...

    ;)

    Quant à moi, je sais bien que tu rêverais de savoir, mais comme tu ne sais rien, tu fantasmes encore et toujours, quoi...

    Hi hi hi hi hi...

    :)

  • 0 Reco 01/04/2011 à 09:14 par Analyste

    Mais oui, je suis locataire ... et j'ai investi comme toi dans plusieurs appartements et maisons (suite à héritage), y compris à l'étranger (car j'ai travaillé 10 ans en dehors de notre pays). Ne cherche donc pas à voir le diable à ta porte.

  • 0 Reco 01/04/2011 à 07:52 par MisterHadley

    Moralité :

    Maintenant, tu t'es coincé tout seul : les prix sont en hausse, tu n'as plus les moyens de lui acheter son appart, et ton tolier, lui, s'enrichit avec ton pognon puisque TU lui rembourse SON emprunt, surtout que les loyers, et donc le tiens aussi, augmentent, eux...

    On comprend tout de suite mieux l'extrême partialité de toutes tes niaiseries fausses, là, c'est sûr..!!!

    Quelle honte..!!!

    Ah, là, là...

    ... ah, sacré toi, va..!

    Voila, une fois de plus, la démonstration de toute cette désinformation véhiculée par toujours les mêmes enfin de tenter de manipuler quelque chose qui n'est absolument pas à leur portée...

    Tout est dit, là, une fois de plus...

    Gaulé, "analyste"..!

    ;)

    Sur ces bonnes paroles, hein...

    Message édité 01/04/2011 à 07:55

  • 0 Reco 01/04/2011 à 07:47 par MisterHadley

    MsieurDames, bien l'bonjour...

    Aujourd'hui, grand moment, "analyste" vient de nous expliquer pourquoi il l'a au travers de la gorge en avouant qu'il est un des tout petits spéculateurs à la baisse qui s'est fait ratisser à son propre jeux..!!!

    Ha ha ha ha ha..!!!

    Je cite ce brillant érudit virtuel :

    "Un exemple simple : cadre de 35 ans, ex consultant chez McKinsey : 150 K€ de revenus annuels. Location d'un 75m2 à 25€ le m2 à Neuilly, bail conclu en 2005 : on arrondit à 1900 €/mois avec les impôts. Achat du même 75m2 aujourd'hui à 10 K€ le m2 plus frais d'agence et de notaire (12%) : 840 K€. Disons 4 K€ de mensualité => prêt de 635 K€ sur 20 ans + apport perso => aux conditions actuelles le gars paye 1350 € par mois d'intérêt, plus les charges de copropriété (entre 150 et 350 € par mois selon le voleur syndic) => il est perdant en achetant."

    Alors comme ça, tu pensais qu'en signant ton bail à Neuilly en 2005, tu pourrais acheter l'appart de ton tolier à prix dévalué en 2008 au terme de ton bail, si les prix avaient dû s'effondrer, et en espérant que ton tolier aurait dû le vendre, sous le prétexte plus qu'aléatoire qu'il aurait dû, d'après toi,être pris à la gorge...

    Vu que tu es son locataire, il te l'aurait donc proposé en priorité, conformément à la loi de 1989, et ainsi tu pensais t'en mettre plein les fouilles avec le fameux "krach" qui n'a jamais eu lieu...

    HA HA HA HA HA..!!!!

    Et comme y a pas eu d'krach, que les prix ne se sont pas effondrés...

    Que ton tolier est toujours ton tolier puisque lui, n'est pas pris à la gorge comme tu l'avais si brillament "analysé" alors que toi, dès le départ, tu t'étais saigné à lui rembourser SON appartement dans l'espoir bidon qu'il plongerait et que tu le rachèterait à vil prix...

    Ha ha ha ha ha..!!!

  • 0 Reco 01/04/2011 à 00:03 par Analyste

    Allez, un peu d'humour pour rire
    http://www.monclapiertout pourri.com
    http://www.moinsd'impotma isscelliersvides.com
    http://www.despatestousle sjours.com
    http://www.derobienmatue. com
    http://www.la-rue-des-end ettes.com
    http://www.jen-ai-pris-po ur-35ans.com
    http://www.laruine.des.pr imos.com
    locataire-de-ma-banque.co m

  • 0 Reco 31/03/2011 à 22:54 par Analyste

    Vu les niveaux d'épargne et de patrimoine que tu déclare posséder, je ne sais pas si on peut dire que tu t'en sort "plutôt bien". Sans insulter la majorité de nos compatriotes qui gallèrent de petit boulot en petit boulot, 300 à 400 K€ de patrimoine en liquidité, ce sont des sommes communes, accessibles avant la quarantaine et par le travail à la plupart des personnes qui à 20 ou 22 ans ont déjà été capables d'achever un cursus d'excellence (prof lib., expats, boulot à haut niveau dans la finance). Concrètement, tout ce que tu as fait, c'est profiter d'un marché haussier : dans un marché haussier durant plusieurs années, le premier imbécile qui se met à acheter pour revendre peut gagner de l'argent (même une chèvre le pourrait). Par contre, s'enrichir dans un marché baissier ...
    Ce qui est très surprenant, c'est que dans un marché qui a pris 200 à 300 % en 10 ans, tu n'ai pu sortir que 300 K€ de patrimoine. C'est extrêmement faible pour un gars qui se targue de jouer avec l'immobilier. Tu dois avoir un salaire banal (carrière en demi-teinte ou secteur peu rémunérateur), du coup peu de capacité d'emprunt pour jouer l'effet de levier, et au final (si j'en juge par ce que tu juges être une somme démontrant ta réussite financière) assez peu de gain.
    Maintenant, ce qui est malhonnête, c'est de voir des gens continuer de dire d'acheter et de leur faire miroiter des sucess story immobilière, au moment même où il y a le pus de décalage entre les prix et la marge des progression des prix, au moment même où le marché ne tient plus que par le crédit et par des aides, et au moment même où les taux vont exploser, les aides être sabrées et la fiscalité sur les PV être drastiquement augmentée (présentation au Conseil d'Etat le 12/04 de la nouvelle mouture de la réforme de la fiscalité, avec comme hypothèse forte dans le pipeline l'imposition des PV immobilières au taux marginal de l'IR + CSG (donc au-delà de 41% ....) sans recours possible au PFL).
    Ca va être saignant.

  • 1 Reco 31/03/2011 à 21:50 par oscar33

    CQFD mon petit analyste, je ne sais pas compter c'est dommage ! Par contre pour un mec qui ne sais pas compter je m'en sort plutôt bien au niveau financier...un hasard ou la chance certainement !
    Ton lourd exemple du pauv'con qui essaie de se loger à Paris me conforte dans l'idée de rester en province, si vous saviez comment j'y suis bien !!!
    j'vous laisse à vos réflexions de Parisiens ça m'épuise !

  • 0 Reco 31/03/2011 à 20:58 par Analyste

    Evidemment qu'il faut comparer le montant du loyer + la TH avec le montant des intérêts + la TH + la TF + les charges. Ceci pour être neutre achat / location (en supposant que la croissance du loyer + la TH (loyer croissance de moins de 1,5% par an en moyenne une fois qu'on est installé) est la même que la croissance de la TH + TF + les charges de copropriété ou d'entretien).
    Ce qui est très amusant, c'est que des nullités comme MH se gardent bien de présenter les choses aussi clairement. Quant à Oscar33 il ne sait visiblement pas compter.
    Un exemple simple : cadre de 35 ans, ex consultant chez McKinsey : 150 K€ de revenus annuels. Location d'un 75m2 à 25€ le m2 à Neuilly, bail conclu en 2005 : on arrondit à 1900 €/mois avec les impôts. Achat du même 75m2 aujourd'hui à 10 K€ le m2 plus frais d'agence et de notaire (12%) : 840 K€. Disons 4 K€ de mensualité => prêt de 635 K€ sur 20 ans + apport perso => aux conditions actuelles le gars paye 1350 € par mois d'intérêt, plus les charges de copropriété (entre 150 et 350 € par mois selon le voleur syndic) => il est perdant en achetant.

  • 0 Reco 31/03/2011 à 19:50 par mlou1

    Le meilleur placement depuis 10 ans: c'est l'OR = 570% en 10 ans...son gros inconvénient (comme disait mon banquier) cela ne rapporte RIEN!!
    http://www.boursorama.com /graphiques/graphique_his to.phtml?form=OUI&mo=0&co de=XAU/USD&choix_bourse_g raf=exchange:4403&tc=3&du ree=120&pe=0&te=0&grap=AF FICHER&is=2&mm1=50&mm2=&m m3=&comp=0&indiceComp=1&c odeComp=&choix_bourseComp =exchange:4403&i1=1&i2=0& i3=0&st=6

  • 0 Reco 31/03/2011 à 19:39 par mlou1

    Prix trop élevés et moindre qualité comparés à la Belgique, Luxembourg et l'Allemagne!!
    COURAGE FUYONS!

  • 0 Reco 31/03/2011 à 14:18 par MisterHadley

    Le miens était en deux partie mais était un seul et même message...

    ... puisqu'il faut préciser... ;)

  • 0 Reco 31/03/2011 à 14:05 par Dadi

    Dans mon post du 31/03/2011 à 13:21 je réponds à la phrase de "du 31/03/2011 à 00:03 par analyste" .

  • 1 Reco 31/03/2011 à 13:21 par MisterHadley

    Et comme toujours...

    Tu n'as pas envie d'acheter, n'achètes pas...

    Tu n'as pas envie d'emprunter, n'empruntes pas...

    Tu n'as pas envie d'être propriétaire de ta RP au minimum, ne le sois pas...

    Et sachons également ne pas "oublier" une autre base élémentaire :

    Pour qu'il y ait un locataire, il faut obligatoirement un propriétaire...

    Pas l'inverse... ;)

  • 0 Reco 31/03/2011 à 13:21 par Dadi

    "la pire connerie à faire en ce moment, c'est acheter de l'immobilier ..."
    Si c'est pour se loger, ça dépend de ce que tu achètes et si tu achètes au bon prix même si c'est cher. Car ce n'est pas tant le prix que tu paies que la différence entre le prix que tu paies et le prix réel du bien (difficile à connaître j'en conviens) qui est importante à mes yeux. Même si ça baisse dans les années à venir et que les acheteurs reprennent la main, si tu as acheté un bien pourri surcôté là tu auras des problèmes pour revendre la baisse sera plus important pour toi que la baisse du marché dans lequel ton bien s'inscrit. dans le cas contraire, si tu as acheté au prix du marché ou que tu as fait une bonne affaire, tu pars gagant ou neutre face au marché pour acheter ton autre bien.
    Pour ce qui est de l'investissement, il suffit de prendre une calculatrice et de regarder le rendement (par exemple fait un crédit que couvre au moins le loyer) du bien et biensur, faire toujours attention où on achète et à la qualité parce que ça sera toujours plus facile de louer un bon bien qu'un truc pourri surtout en période ou les acheteur/locataires ont la main. après la date de la revente de ton investissement sera dictée par le prix du marché et le capital restant à rembourser.

  • 1 Reco 31/03/2011 à 13:15 par MisterHadley

    "analyste" qui prétendrait savoir compter, maintenant, on aura décidément tout lu, là....!!!!!!

    Mossieur "perdre 5% sur plusieurs séances est un krach"...!!!!

    :)

    Je ne suis pas plus AI que toi tu es "analyste"...

    Ensuite, les actions et autres titres sont une chose, l'immobilier en est une autre, c'est une base élémentaire qui, visiblement, aura échappé à tes "analyses" à deux balles...

    :)

    Vas-tu habiter, et avec ta famille, dans tes actions et/ou titres placés..?

    Un indice..? Ca va être un chouia compliqué de le faire...

    :)

    Donc, en reprenant vaguement cet exemple donné juste avant qui, lui aussi, est très sommaire...

    Si tu achètes ta RP, et par emprunt...

    ... et qu'au terme de l'emprunt, tu la revends en faisant ce que l'on appelle une "opération blanche", c'est à dire que tu n'auras rien "gagné" mais rien "perdu" non plus...

    Tu es quand même le grand gagnant d'la semaine malgré tout, puisque tu n'auras, sur toute la période de détention, eu aucun loyer à payer malgré tout...

    Tu te seras donc logé, ainsi que ta famille, pour rien, vu que l'opération est blanche financièrement...

    Eh oui..!

    Une base élémentaire, pourtant...

    Un peu léger pour un "analyste", finalement, hein...

    Je te laisse continuer, c'est tellement passionnant...

    ;)

    Message édité 31/03/2011 à 13:16

  • 0 Reco 31/03/2011 à 11:02 par oscar33

    C'est ton point de vue, je ne le partage pas ! Je ne suis pas AI , juste investisseur.
    Crois ce que tu veux, perso je n'ai aucune frustation et je ne regrette en rien la direction que j'ai pris...
    J'engraisse certes mon banquier mais tant mieux...car partis de zéro j'ai aujourd'hui des liquidités et un patrimoine plus que rassurant.
    Mon dernier investissement, des murs de boutique me dégage du 10% brut, ce qui fait nettement plus qu'un livret défiscalisé...
    Au final, ce débat est stérile chacun voit midi à sa porte. Chacun se démerde comme il peut pour essayer de survivre dans cette jungle.

  • 0 Reco 31/03/2011 à 00:03 par Analyste

    (j'écris évidemment pas pour convaincre Oscar ou Hadley, qui sont des AI cherchant à nous refourguer leur camelotte, mais pour informer correctement le lecteur naïf en passe de se faire arnaquer en achetant trop cher un truc, l'immobilier, qu'on lui explique être un investissement "bon père de famille").
    Investissement "bon père de famille" avec 12% de droit d'entrée, capital non garanti, frais de gestion très important, prix d'achat surévalué et rentabilité locative désormais pas plus élevée qu'un bête livret. Bref, la pire connerie à faire en ce moment, c'est acheter de l'immobilier ...

  • 0 Reco 30/03/2011 à 23:58 par Analyste

    et pareil pour les actions.
    si ton gain prix de vente+somme des dividendes-prix d'achat d'une action net des frais (frais de tenue de compte, frais de transaction, impôts sur les dividendes et impôts sur la plus-value) est inférieur au taux de l'inflation cumulé sur ta durée de détention, tu as perdu de l'argent. Si c'est égal au taux de l'inflation cumulé sur ta durée de détention, tu es neutre. Si tu es inférieur au taux d'un investissement sans risque presque net d'impôt cumulé sur ta durée de détention(une AV en euro : 4,1 % brut / 3,9 % net), bah t'as pas perdu d'argent, t'aurais simplement mieux fait d'investir sur une AV. Si tu dépasses le rendement d'un truc sans risque, alors et seulement alors tu as fait une bonne affaire.

  • 0 Reco 30/03/2011 à 23:42 par Analyste

    Il a fait l'école du cirque, l'Oscar de la Gironde.

    Ton crédit, tu l'as pas au gratuit.Le banquier, il a encaissé les intérêts. Beaucoup d'intérêts. Donc si t'achètes et vends au même prix et si tu a eu recours à un crédit, tu as déjà perdu au moins les intérêts versés au banquier. Tu t'es appauvri (le banquier s'est enrichi).

    Ensuite, même sans crédit, si t'achètes et vends au même prix, tu perds du fric, parce que 1 € d'aujourd'hui vaudra toujours plus que 1€ de demain (l'inflation).

    Enfin, même avec un crédit à taux zéro et même sans inflation (le monde des bizenounours de ceux qui ne savent pas compter), et bien en achetant et en revendant au même prix tu ne gagne rien ! Tu ne "récupères" pas un capital que tu n'avais pas au départ : tu récupères simplement ce que tu as payé en plusieurs fois sans frais (comme acheter en trois fois sans frais une télé et se faire rembourser la télé au prix d'achat à la troisième mensualité : opération blanche, fortune à l'achat = fortune à la revente).

  • 0 Reco 30/03/2011 à 21:45 par oscar33

    tu me fatigue mon petit Kinder, tu es surtout très têtu ! je suis désolé mais acheter un bien à credit, amortir ce même crédit et ensuite revendre le bien le même prix que tu la acheté fait que tu t'enrichis (ou c'est une épargne forcé comme tu veux !). Au final récupère un capital que tu n'avait pas au départ ! (et accessoirement tu t'es loger pendant ce temps !)
    j

  • 0 Reco 30/03/2011 à 17:28 par kinder

    "j'ai surtout pendant ce temps amortit une partie du "capital restant du " et c'est ce qui m'a enrichi". Non, rembourser une dette (même sans intérêt), ce n'es pas s'enrichir ! Tu t'es enrichi parce que tu as acheté un truc et que tu l'as revendu plus cher. Ensuite, que tu ais acheté à crédit ou cash ne change rien à l'affaire. Acheter à crédit a seulement fait que le coût de ton achat fut plus cher que si tu avais acheté cash.

  • 0 Reco 30/03/2011 à 16:03 par TRICHET

    "Ah bah oui, c'est connu. Le marché, par définition ne fait que monter. Il ne baisse JA-MAIS. D'ailleurs, les américains l'ont compris avant nous..."

    Il fallait y penser :)))))))

  • 0 Reco 30/03/2011 à 15:55 par oscar33

    pas tout à fait vrai !
    j'ai certes revendu plus cher (même dans un marché baissier, comme quoi l'important c'est de bien acheter) mais j'ai surtout pendant ce temps amortit une partie du "capital restant du " et c'est ce qui m'a enrichi.
    de toutes manières, je n'aurais jamais revendu à perte...j'aurais garder mes locataires puisque les crédits sont couvert par les loyers...

  • 0 Reco 30/03/2011 à 15:11 par kinder

    Tu n'as pas épargné : tu as revendu plus cher que ce que tu as acheté à crédit. Les prix auraient baissés, tu serais en moins-value et criblé de dettes.

  • 0 Reco 30/03/2011 à 12:14 par oscar33

    Pour Analyste qui me traite de débile:

    je t'assure que rembourser un crédit dans l'immobilier c'est une épargne ! Sinon comment explique tu que parti de Zéro à 20 ans, j'ai à 37 ans environ 350 000 euros de liquidité de placés sur un contrat d'assurance vie en Euros.
    Aucun héritage, revenus salarié très moyen et plutôt cigale comme personnage !
    Je t'assure c'est grâce à l'effet de levier que m'a permis mes investissements locatifs !
    Je pense surtout qu'aujourd'hui il est débile effectivement de vouloir devenir propriétaire à Paris ! ça oui !

  • 0 Reco 30/03/2011 à 07:47 par marc19

    Affligeant mais au moins il conforte les bailleurs .Il n'y aura pas pénurie de locataires , la matière première , quoi !
    A toute chose , malheur est bon ......................... ...

  • 0 Reco 30/03/2011 à 01:33 par Circonspect

    "les jeunes couples commencez donc par acheter un studio, revendez le dans 5 ans, avec l'amortissement et la plus value, passez au T3...et ainsi de suite".

    Ah bah oui, c'est connu. Le marché, par définition ne fait que monter. Il ne baisse JA-MAIS. D'ailleurs, les américains l'ont compris avant nous...

    Rapide étude d'un arrdt parisien largement privilégié :
    - Revenus moyens des habitants du 3ème arrdt : 3478 euros/mois
    - Capacité d'emprunt sur 30 ans : 225 197 €
    Allez voir sur seloger.com ce qu'on peut avoir pour 225 197 € dans le 3ème arrdt (et je vous fait cadeau des 20 000 euros de frais de notaires, qu'il faut tout de même payer tous les 5 ans si on suit les bons conseils d'Oscar33...).

    Autrement dit, le marché est à ce point éloigné des fondamentaux et de la capacité d'emprunt d'un ménage, même privilégié et endetté sur la durée maximum, que ça ne peut que se vautrer dans des proportions gigantesques, comme ça s'est produit aux USA, en Irlande, en Espagne, etc...

    Tout simplement parce que le marché immobilier ne fonctionne pas sur les bases saines de satisfaction d'un besoin (se loger) mais sur des espoirs de plus-values. C'est ce qu'on appelle une pyramide de Ponzi, alimentée par les nouveaux entrants.

    D'après vous, que se passera-t-il lorsque les taux d'intérêts auront remonté et que l'Etat, surendetté aura supprimer les aides qui coûtent cher et ne permettent pas aux gens de devenir propriétaires ? Vous en aurez des acheteurs pour les 2718 apparts à vendre à plus de 1000 000 d'euros à Paris ?

    De toute évidence, la hausse de 17% (!) en 2010 n'est due qu'à la précipitation des acheteurs qui voulaient bénéficier des réductions d'impôts. Autrement dit, les spéculateurs ont déjà fait leurs achats. Il ne reste aujourd'hui que les ménages... dont les capacités sont décrites plus haut... (non, les émirs et les industriels chinois n'achèteront pas vos 45 m2 dans le 11ème, désolé).

    Bon courage à ceux qui se sont endettés.

  • 0 Reco 30/03/2011 à 00:07 par Dadi

    Par contre je ne pense pas que la culbute financière dont peuvent se vanter certains quadras soit aussi facile maintenant, car les jeunes couple ont même du mal à acheter des studios ou petits deux pièces pour commencer (je parle pas de smicards loin de là) et l'immo ne va pas s'envoler tant que les salaires ne suivront plus. J'ai un jeune collègue, qui me disait que de son école ceux qui ont acheté (petites surface) ont tous du être aidé par la famille à 2 exceptions près. Je pense quand même que maintenant c'est plus dur de commencer qu'a notre époque (7-10 ans)

  • 0 Reco 30/03/2011 à 00:01 par Dadi

    Si on est pas investisseur, une moins value n'est pas pas catastrophique car tout dépend de ce qu'on achète derrière. Si l'immo baisse pour peut que le bien que l'on possède ne baisse pas plus que la moyenne alors il y a de la chance pour que ce que l'on achète baisse aussi et lorsqu'on fait un crédit, c'est en fonction de sa capacité d'endettement et donc de ses revenus. Alors pour moi que ça baisse ne devrait pas faire peur sauf ceux qui ont acheté des biens surcotés (genre atypiques, mal placés, dans du bati de mauvaise qualité, mal habité, etc.)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 23:15 par Analyste

    Un amortissement de crédit n'est pas une épargne ! C'est un remboursement de dette (le capital - c'est à dire un achat à différé) et une dépense (le paiement des intérêts).
    On n'épargne jamais en remboursant un crédit, car rembourser un crédit c'est exactement la même chose qu'effectuer un achat (achat avec paiement différé - remboursement du capital - plus achat du droit de payer en différé - paiement des intérêts).
    Dire qu'on épargne en remboursant un crédit est aussi débile et faux que dire qu'on épargne en payant un loyer ou en achetant une télé.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 22:52 par TRICHET

    Il a amorti aussi les frais d'agence (éventuel), les frais de notaires, la taxe foncière? En 5 ans, sans plus-value, c'est juste impossible, alors en moins-value,...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 22:49 par oscar33

    peut être et encore...mais il a quand même amortit son crédit donc il a épargné !

  • 0 Reco 29/03/2011 à 22:23 par TRICHET

    Aux USA, c'est en faisant croire au peuple que l'immobilier ne pouvait pas baisser qu'on en est arrivé à la crise des subprimes.

    Acheter un studio et le revendre 5 ans ans avec une plus-vale, c'est se voiler la face. Celui qui a acheté il y a 3 un studio ailleurs qu'à Paris, Lyon et peut-être 3 ou 4 autres villes est aujourd'hui en moins-value et cela ne va pas s'arranger avec la remontée des taux.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 21:33 par oscar33

    me revoilà...eh ben il divise ce sondage inutile...si ce n'est créer une frontière entre les nantis proprios et les autres !
    Pour infos, oui je suis un nantis et aussi....un locataire de ma résidence principale !
    J'ai par contre pris des risques très tôt et j'ai su faire des concessions en achetant mon premier logement trop petit pour y loger mes 2 moufflets. Puis revente, plus value et réinvestissement dans des biens locatifs ! aujourd'hui j'ai quelques petits immeubles de rapport en autofinancement et ceci en partant de zéro.
    Alors oui cela reste possible de devenir proprio ! les jeunes couples commencez donc par acheter un studio, revendez le dans 5 ans, avec l'amortissement et la plus value, passez au T3...et ainsi de suite.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 20:00 par MisterHadley

    A+, stagiaire...

    Ha ha ha ha ha..!!!

    J'te préfère en "Analyste", t'es plus "drôle"...

    ;)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:59 par Pigeon

    Je repasse dans 3 ans, t'es encore là à traîner ta misère affective...

    A+ beau gosse

  • 1 Reco 29/03/2011 à 19:55 par MisterHadley

    Je te cite:

    "Tu regarderas les autresse tapper des meufs, laiderons"

    Désabusé, mal élevé, et mauvais...

    Je rajoute aussi vachement stressé, à lire la beauté de ton oeuvre...

    :)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:53 par Pigeon

    Tu regarderas les autresse tapper des meufs, laiderons.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:53 par MisterHadley

    C'est vrai que finalement, on sait donc le pourquoi du comment de cet article...

    Tu es bien désabusé, quoi...

    ;)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:51 par Pigeon

    Tu passes tellement de temps ici que t'es aussi crédible qu'un mec qui serait soit-disant plein aux as mais qui bouffe tous les midi au buffalo grill. J'espère qu toi que ton porte-monnaie est plus remplie que ta vie sociale qu'on devine aisément.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:50 par MisterHadley

    Et une brestoise, une..!

    ;)

    T'es gaulé, mauvais..!

    Hé hé hé hé hé...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:49 par MisterHadley

    Oui, mais de ma plage privée où je te regarderai devenir peut-être un employé à mi-temps après avoir écumé autant de stages non rémunérés..!

    Ha ha ha ha ha..!!!

  • 0 Reco 29/03/2011 à 19:42 par Pigeon

    Te sens pas obligé de te justifier sur ton "emploi du temps". De toute façon, on le voit bien ;-)

    Je te laisse volontiers ta vie de mec qui a soit-disant réussi mais qui squatte sur ce site comme un désoeuvré. La réalité est cruelle...

    Tu fais quoi pour ta retraite dans 2 ans, tu migres sur un autre site?

  • 1 Reco 29/03/2011 à 19:23 par MisterHadley

    1- je ne suis pas de la "jeune" génération, moi, ma carrière est déjà plus que remplie, et heureusement que je ne compte pas sur toi pour payer ma retraite de dans deux ans et quelques mois... :)

    2- je ne suis là qu'à certaines occassions, et seulement lorsqu'il y a quelque chose de drôle... ne te flattes donc pas si vite, tu n'es pas si passionnant... hé hé hé hé...

    3- comme la plupart des gens, je sais faire plusieurs choses en même temps, ce qui, apparemment, te dépasse... :)

    4- tes provocations d'gamin mal élevé ne changeront absolument rien à la réalité, va falloir t'y faire...

    5- je fais ce que je veux, vu que, moi, ma carrière est déjà plus que remplie, et mon solde de tous comptes aussi...

    Fais en autant, ensuite, peut-être que tu comprendras... mais peut-être, seulement...

    Hi hi hi hi hi..!

    :)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:59 par Pigeon

    "Généralement, ces talents-là, ne perdent pas leur temps précieux à pleurnicher..."

    Oui, ils passent leurs journées sur la vie immo...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:58 par Pigeon

    Il a passé sa journée sur ce site (suffit de voit les horaires auxquels il a posté ses messages) mais traite les autres de feignasse :).

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:55 par Pigeon

    Le marchand de biens, toujours présent pour répondre à n'importe quelle heure, on voit qu'il bosse dur...

  • 1 Reco 29/03/2011 à 18:28 par MisterHadley

    Je crois personnellement que c'est la "jeune" génération qui devrait très sérieusement se remettre en question...

    ... celle-là même qui pleurait misère en défilant pour les retraites en affirmant haut et fort ne pas vouloir payer celle de la génération précédente, dont leurs propres parents font pourtant partie...

    Celle-là même qui "attend" que tout leur soit dû ensuite, et ne comprend toujours pas pourquoi ça ne lui tombe pas tout cuit dans l'assiette malgré les cacas nerveux et autres caprices qu'elle ne cesse de faire...

    Une génération partiellement foutue dans sa tête et qui ne l'a toujours pas compris...

    Fort heureusement, dans cette même génération, il y a d'excellents exemples de réussites, de volontarismes, en bref, de biens réels talents aux carismes avérés...

    Généralement, ces talents-là, ne perdent pas leur temps précieux à pleurnicher...

    ... mais vont l'utiliser à aller gagner ce qu'ils veulent obtenir et l'atteindre...

    Ce n'est visiblement pas le cas de tous, ce qui est véritablement regrettable...

    Tant pis pour les feignasses, elles ont choisi de ne rien foutre, qu'elles ne viennent pas nous les briser ensuite... ;)

    Message édité 29/03/2011 à 18:32

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:15 par Pigeon

    "Quelles aides"

    Vous faîtes de l'humour...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:13 par b2iret8te

    Quelles aides? Le prêt à taux zéro pour ceux qui achètent leur premier logement? Ne faut-il pas aider les jeunes générations? Car ce n'est, sans doute, pas vous qui allez payer leur retraite.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:12 par Pigeon

    "Pleurnicher, encore pleurnicher...

    T'as qu'à te bouger l'séant, au lieu de ne faire "qu'attendre" que ça te tombe tout cuit dans l'assiette..."

    Venant d'un type qui squatte ce forum jour et nuit. Ils ont du temps libre les marchands biens. Il est temps de faire une vraie politique du logement pour les français et non ces parasites.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 18:07 par Pigeon

    Toutes ces aides déversées dans l'immo qui ne servent qu'à engraisser les professionnels de l'immo sont un cancer pour les jeunes générations.

  • 2 Reco 29/03/2011 à 17:46 par midève

    Arrêtons de parler sans cesse en référence aux prix parisiens! Allez voir les annonces pour la région parisienne les prix dans l'Essonne. Par exemple un 4 pièces à Viry-chatillon s'achète entre 220 000 et 260 000 euros. de quoi loger une famille avec deux enfants et d'y rester toute sa vie si on veut. Et pour un remboursement de 1 300 euros sur 20 ans. Il est vrai que rester locataire revient moins cher. Mais c'est un choix. Sarko n'a jamais promis à tout le monde d'être propriétaire pour rien. Oui, il faut des sacrifices et la dernière console de jeux, le dernier écran plasma, les forfaits téléphone pour des appels sans intérêt, Eh bien oui, on peut tout à fait sans passer. Mais au moins le jour de sa retraite on aura un toit. Et cela vaudra de l'or puisqu'on aura à peine de quoi manger.
    Et je ne parle pas de la province où les prix sont encore beaucoup plus raisonnables.
    Ras le bol des Français qui croient que tout tombe toujours rôti dans le bec.
    De plus MH a raison, ce sondage est bidon par rapport à ceux qui sont déjà propriétaires.
    Et après, on se plaint que les Français ont moins le moral que les irakiens. Il est vrai qu'à force de leur dire qu'ils ont des raisons d'être désabusés, on voit le résultat.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 16:33 par Lapoliss

    @Friand
    "Ça m'étonnerait pas que les banques finissent par proposer des prêts sur 40 ans pour que les gens puissent continuer d'acheter."
    il y a une résistance à s'endetter à plus de 20-25 ans. les prêts à 30 ans, présentés comme la solution à l'accession à la propriété n'ont jamais vraiment pris en France

  • 0 Reco 29/03/2011 à 16:23 par Friand

    De toute façon ce slogan de "France des propriétaires" est une ruse du gouvernement pour endetter les ménages et s'en mettre plein les poches. Ça m'étonnerait pas que les banques finissent par proposer des prêts sur 40 ans pour que les gens puissent continuer d'acheter. Le problème c'est que ce comportement de "course à devenir propriétaire à tout prix" va aboutir à des saisies immo d'ici 5-10 ans.
    Les banques se frottent déjà les mains : les acheteurs actuels financent des biens qui finiront aux mains des banques ;)

  • 1 Reco 29/03/2011 à 15:26 par MisterHadley

    Et comment crois-tu que la génération précédente aura fait, elle..?

    Tu crois vraiment qu'elle aura enquillée immédiatement sur 500M² en triplex parisien avec vue imprenable, le tout fraichement émoulu de son école de prétendu "ingénieur" à deux balles, à 23 ans où l'on s'imagine "cadre supérieur" et que donc, le prétendu "statut" de "cadre supérieur" censé aller avec est un dû..?

    Un indice..?

    Va falloir se réveiller un jour, quand même, hein...

    :)

    Message édité 29/03/2011 à 15:27

  • 0 Reco 29/03/2011 à 15:18 par Circonspect

    "le manque de souplesse des acquéreurs aussi ! Soyez capable de prendre des risques et surtout faites des concessions"

    Manque de souplesse ? On passe à des durées d'endettement de 30 ans ! Comment aller au delà ?

    Prendre des risques ! A votre avis le potentiel de hausse du prix de l'immobilier est équivalent au potentiel de baisse ? De toute évidence, à 7 300 en moyenne, le prix moyen du m2 parisien a beaucoup plus de chance de redescendre vers 6000 que de monter à 9000.

    Des concessions ? Et les vendeurs qui confondent acheteurs et père noël avec un décalage de 2000 euros entre le prix moyen constaté par les notaire et le celui proposé par les vendeurs ?

    Dans le quartier où j'habite, le salaire moyen est de 3400 euros. Endetté sur 30 ans avec un apport de 50 000, le prix du m2 permet d'acheter... 25 m2 hors frais de notaire !

    Et vous croyez vraiment qu'il y a des cadre supérieur qui s'enchaineront à vie à un emprunt, renonceront à vivre en couple et à avoir une vie décente pour "devenir enfin propriétaire ?"

    Le diagnostic : blocage

  • 1 Reco 29/03/2011 à 14:49 par MisterHadley

    Voici également pourquoi ce sondage est tout simplement bidon de chez bidon :

    Je cite :

    "Selon un sondage Ipsos réalisé pour le réseau d’agences Orpi et dévoilé mardi par Le Parisien, près d’un Français sur deux (47 %) estime qu’il ne sera jamais en mesure de devenir propriétaire de sa résidence principale."

    Je cite encore :

    "Selon le dernier pointage de l’Insee, près de 58 % des ménages français sont propriétaires de leur résidence principale, contre une moyenne de 66 % en Europe."

    Faudrait donc savoir :

    On nous dit que "un français sur deux" estime qu'il ne sera jamais propriétaire...

    Et ensuite, on nous dit que "58% des ménages français" le sont déjà...

    Je rajouterai alors que le sondage, par définition, ne s'adresse biensur qu'à celles et ceux qui ne le sont pas du tout...

    Donc, ce n'est encore moins représentatif de quoi que ce soit, en plus des contradictions évidentes citées...

    En bref, on nous prend toujours pour des jambons, avec, en plus des articles, des "sondages" bidons qui donnent volontairement dans le pathos de bas étages...

    Sauf que là, bah la ficelle est beaucoup trop visible, justement...

    Hé hé hé hé hé... ;)

  • 1 Reco 29/03/2011 à 14:44 par MisterHadley

    Pleurnicher, encore pleurnicher...

    T'as qu'à te bouger l'séant, au lieu de ne faire "qu'attendre" que ça te tombe tout cuit dans l'assiette...

    :)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 14:34 par Chris

    Endettez-vous ! Sarko vous le rendra...pardon vous le prendra...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 14:32 par Trichet

    Il va nous faire pleurer :)

  • 0 Reco 29/03/2011 à 14:24 par MisterHadley

    N'importe quel crétin comprend qu'il vaut mieux acheter lorsque les prix sont à la baisse et qu'il faut vendre lorsqu'ils sont hauts...

    Le boulot d'un marchand de biens est un "chouia" plus complexe que ça, quand même...

    Juste "un peu", quoi... ;)

    Message édité 29/03/2011 à 14:25

  • 1 Reco 29/03/2011 à 14:23 par MisterHadley

    Les marchands de biens immobiliers ne fonctionnent pas aussi basiquement que les particuliers sur les prix...

    Pourquoi..?

    Parce qu'une "affaire" se travaille bien avant même qu'elle ne se fasse (ou pas)...

    Une "rentabilité" se créée...

    Une plus-value se créée tout autant...

    Que les prix soient à la hausse ou à la baisse, ça ne change rien, en fait, sauf peut-être pour les incompétents...

    Il ne faut surtout pas se fier à ça pour y gagner quoi que ce soit, en fait...

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:49 par Trichet

    Hormis pour les marchands de biens et les professionnels de l'immobilier, cette bulle est une catastrophe sociale.

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:35 par matou92

    ce sondage est très clair et la chute va etre terrible !

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:35 par matou92

    oscar33 , tu fais parti des nantis , ça se sent !

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:29 par Trichet

    Faîtes-nous pêter cette bulle immobilière non de non!!! Ca va très finir cette histoire!

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:25 par Aldemana

    Ah oui oscar33 des concessions… il faut vivre dans un 40 m2 avec 2 enfants juste pour le plaisir d'être propriétaire ! Non mais n'importe quoi ! Actuellement, les prix à la location sont bien plus en corrélation avec le revenu des français que les prix à l'achat alors justement pourquoi se mettre le corde au cou pour 20 ou 25 ans et même 30 ans pour un bien qui ne correspond pas à ses besoins ? Et la location permet d'être mobile à tout moment et personne n'est à l'abri d'un licenciement ou d'une séparation donc pouvoir bouger vite et n'importe où en cette période de crise est un élément primordial. N'importe quoi ce désir de devenir propriétaire à n'importe quel prix, ça n'a pas de sens !

  • 0 Reco 29/03/2011 à 13:16 par oscar33

    le manque de souplesse des acquéreurs aussi ! Soyez capable de prendre des risques et surtout faites des concessions...et alors vous pourrez peut être devenir propriétaire !
    désolé mais je trouve ce sondage affligeant !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...