Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 23 janvier 2014 à 16h39

Immobilier : Une hausse des taux serait sans effet sur les prix


Le lien inverse s'est "rompu" en 2011
Le lien inverse s'est "rompu" en 2011
Le lien inverse s'est "rompu" en 2011 (©Crédit Logement / CSA)

L'observatoire Crédit Logement / CSA du financement des marchés résidentiels montre que le lien entre prix immobiliers et taux d’emprunt est « rompu ».

(LaVieImmo.com) - Et si une remontée des taux d’emprunt immobilier n’avait pas d’effet sur le niveau des prix ? La dernière livraison de l’observatoire du financement des marchés résidentiels, publiée jeudi, reprend l’idée déjà développée début 2013 par Michel Mouillart, le directeur scientifique de l’étude, selon laquelle « le lien inverse » entre les deux variables serait désormais « rompu ».

Été 2011

Un lien pourtant intuitif, « qui a pu s’observer par le passé, jusqu’au déclenchement de la crise des dettes souveraines », peut-on lire dans le document. Ainsi, alors que taux et prix (l’économiste mesure l’évolution du « coût moyen des opérations ») ont évolué de manière strictement opposée du début de l’année 2006 jusqu’à la mi-2011, ils connaissent depuis des variations identiques.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« Durant l’été 2011, les taux n’ont pratiquement pas bougé, rappelle l’observatoire, tandis que « le ralentissement de la hausse des prix a été sensible ». Idem en 2012, année marquée par une baisse de taux concomitante avec une diminution « de plus de moitié » du rythme de la hausse des prix. En 2013, « les taux des crédits ont commencé à remonter durant l’été […], alors que les prix se sont ressaisis à partir du printemps ».

Partant, poursuit le document, « il paraît difficile d’inférer de tout cela un pronostic sur l’évolution des prix ». Et ce d’autant plus que les taux, qui se sont établis à 3,08 % en moyenne au quatrième trimestre 2013 et à 3,05 % au 17 janvier, ne devraient selon le Crédit Logement connaître qu’une « remontée limitée d’ici l’été ».

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 28/01/2014 à 09:53 par jacques51

    il fait bien d'employer le conditionnel, cette étude est bullshit, bien sûr qu'il y a corrélation taux/ prix, il faudra qu'il explique comment ceux qui ont recours à l'endettement ne seraient pas impactés par un hausse de taux est un renchérissement du crédit qui désollvabiliisent les ménages, il faut mesurer l'élasticité taux/prix, il est évident qu'une variation d'1/10ème de point n'a pas le même effet qu'une hausse de plusieurs points, , il faut bien être un professeur pour réussir à conclure de telles inepties.

  • 5 Reco 24/01/2014 à 03:29 par Grumly75

    Il faut quand même rappeler qu'en 2011, le PTZ+ avait été renforcé depuis peu et qu'il était applicable dans l'ancien.

    Heureusement, tout le monde a compris que ce genre d'aide ne faisait qu'alimenter la bulle. Sans intervention du gouvernement, les prix répondront aux lois de l'offre et de la demande ainsi qu'au niveau des taux, qui déterminent la capacité d'emprunt.

    On peut reprocher beaucoup de choses au gouvernement actuel, mais au moins ils ont compris à quel point les prix élévés et surréalistes étaient mauvais pour l'économie française.

    Cf la déclaration de Duflot en janvier 2014 : "Il faut dire la vérité aux français, pendant des années les prix ont été alimentés artificiellement par des 10aines de milliards d'€ de subventions. Les prix et les loyers sont devenus trop élevés par rapport aux revenus des français. Il faut maintenant aller sur une tendance baissière, pour le pouvoir d'achat des français et pour la compétitivité française".

  • 6 Reco 23/01/2014 à 22:08 par Fredb

    Michel a raison : les prix peuvent baisser alors que les taux baissent, c'est ce qui se passe actuellement!!! Bravo mich mich!

  • 2 Reco 23/01/2014 à 16:52 par MisterHadley

    Ce que tu dis de lui n'engage que toi... ;)

    Je l'ai moi-même cassé à l'époque 2008 suite à son plantage, mais jemaintiens ce que je viens de dire de lui, c'est l'un des très rares à avoir compris que les modèles "d'avant" n'ont plus cours...

    Et un gars qui se remet en question comme ça, et parvient ensuite à comprendre justement le pourquoi du comment il s'était planté, bahmoi, je dis BRAVO, voila un gars qui a su faire preuve d'intelligence et d'honneteté intellectuelle..!

    Maintenant, est-ce qu'il enseigne toujours, je n'en sais rien, mais j'imagine que ce doit être le genre de gars dont les cours sont surement intéressant à suivre, et assez vivant, en tout cas...

  • 0 Reco 23/01/2014 à 16:48 par Jérome

    allons MH, avoue qu'il déconne: il oublie l'influence du ptz dans l'ancien, de la diminution drastique du ptz dans le neuf, notamment en zone B1!

  • 1 Reco 23/01/2014 à 16:46 par MisterHadley

    Bravo..! Voila un gars qui a su fairepreuve d'intelligence et dont BEAUCOUP devraient s'inspirer..!

    Ce gars-là s'est pourtant ramassé grave à l'époque, comme toutle monde d'ailleurs, mais qui aura eu la présence d'esprit de se remettre en cause, et de comprendre pourquoi il s'était planté alors...

    Ca gars là est l'un des TRES RARES a avoir compris que tous les "modèles d'avant" n'ont plus cours... et que maintenant, c'est open bar..

    Bravo..!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...