Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 27 mai 2009 à 15h59

Knight Franck pessimiste pour l'immobilier mondial


(©prdirect)

(LaVieImmo.com) - Les marchés immobiliers mondiaux continuent de pâtir de la dégradation de l’environnement économique, rapporte le cabinet Knight Franck dans sa dernière enquête trimestrielle, rendue publique mercredi*. Si certains des pays étudiés ont montré des signes d’amélioration en début d’année, le cabinet reste pessimiste quant aux chances de rebond.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« La montée du chômage, l’inquiétude des actifs et les difficultés d’accès au crédit étouffent la demande de logements et tirent la confiance vers le bas sur la plupart des marchés » mondiaux, explique Nick Barnes, chef du département de recherche internationale chez Knight Franck. « Inévitablement, cela a des répercussions en termes de prix ». Des prix qui sont en baisse dans près des deux tiers des pays observés, avec des contractions d’ampleur très variables - inférieures à 1 % en Afrique du Sud (-0,3 %) et en Suède (-0,6 %) mais supérieure à 30 % à Dubaï (-32 %), qui paye son titre d’eldorado de l’investissement immobilier au prix fort. Lourds replis, également, à Singapour (-23,8 %) et aux Etats-Unis (-16,9 %). En Europe, c’est le Royaume-Uni qui signe la plus mauvaise performance, avec une chute de 16,5 %. Suivent l’Irlande (-10 %), l’Espagne (-6,8 %) et la France, qui accuse une baisse de 5,7 % par rapport au premier trimestre 2008.

Une dizaine de pays échappent à la correction. C’est le cas, notamment, de la Belgique (+2,7 %), de la Suisse (+5,6 %) ou d’Israël (+10,9 %). « Les pays qui s’en tirent le mieux sont généralement plus petits que les autres, et présentent moins de déséquilibres structurels », reprend Nick Barnes, excluant d’office tout phénomène de contagion vertueuse. A ceux qui en douteraient, l’économiste rappelle que « les perspectives à court terme de la plupart des économies mondiales laissent penser que les marchés immobiliers résidentiels resteront sous pression pendant encore quelques temps », prédit l’économiste.

E.S.

*Knight Franck Global House Price Index Q1 2009

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...