Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 14 octobre 2008 à 18h46

L'effet richesse de l'immobilier est moins fort en France qu'au Royaume-Uni


(LaVieImmo.com) - « La réactivité de l’économie française à l’immobilier est moins forte que dans les pays anglo-saxons », estime le cabinet d’analyses Xerfi dans une analyse publiée mardi.

Cette différence tient à « l’absence de réels mécanismes d’extraction hypothécaire » en France, quand la pratique est très répandue au Royaume-Uni. Ainsi, les ménages britanniques ont la possibilité d’« accroître leur endettement immobilier au fur et à mesure que leur logement prend de la valeur. Mécaniquement, quand l’immobilier se retourne cette source de financement se tarit entraînant avec elle les dépenses des ménages », explique Xerfi. A l’inverse, en France, le recours aux crédits hypothécaires est faible, « car les institutions financières ont développé un système de garantie alternative, la caution » - définie comme « un tiers qui se substitue en cas de défaillance de l’emprunteur ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cela veut-il dire que l'effet de richesse n’existe pas en France. « Non, mais, il passe seulement par les plus values réalisées (vente du bien) », explique Xerfi. « Une particularité qui rend en France la consommation des ménages moins sensible aux fluctuations de l’immobilier ».

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...