Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 21 décembre 2011 à 17h58

L'explosion des profits immobiliers


L'immobilier aurait engendré 450 milliards d'euros de profits en 30 ans
L'immobilier aurait engendré 450 milliards d'euros de profits en 30 ans
L'immobilier aurait engendré 450 milliards d'euros de profits en 30 ans (©dr)

Qui sont les « profiteurs » de l’immobilier ? Une enquête réalisée pour la Plate-forme logement des mouvements sociaux, publiée an avant-première mercredi par L’Humanité, estime que 450 milliards d'euros de profits immobiliers ont gonflé le patrimoine de certains. Au détriment de nombreux autres...

(LaVieImmo.com) - Alors que les prix de l’immobilier ont encore flambé en 2011, le quotidien s’interroge sur ceux qui, en dépit d’une situation alarmante dans le logement, s’en sont mis « plein les poches ». Les profits dans l’immobilier ont, d’après l’enquête - réalisée par Pierre Concialdi, économiste à l'Institut de recherche économique et social (IRES) et pour la Plate-forme logement des mouvements sociaux (collectif regroupant 37 organisations, dont le DAL) -, augmenté de 60 % en dix ans (1990-2009). La croissance du PIB, « autrement dit la création de richesse, augmentait dans le même temps de 14 % », souligne L'Humanité.

65Mds€ de profits en 2010

A la lecture de l'enquête, les choses sont claires : « près de 65 milliards d’euros de ‘profits monétaires’ (sic) ont été réalisés en France par les locations de logements, de locaux à usage professionnel, ou par certaines activités ‘d’intermédiation sur le marché immobilier’ (re-sic) », explique le quotidien, se fondant sur les chiffres de l’étude.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Alors, qui a véritablement profité de l'immobilier ? Durant les trente dernières années, le quotidien estime que ce sont les « bailleurs, marchands ou administrateurs de biens et autres agences immobilières » qui se sont, en outre, partagé un butin de 450 milliards d’euros. Et ce, alors que dans le même temps, « les classes populaires, elles, se sont enfoncées dans la paupérisation » : hausse de 110 % des prix de l’immobilier ancien en dix ans, ajouté à « plus de 85% du neuf, plus de 50% sur les loyers à la relocation »…

Et pendant ce temps, le mal-logement

Le mal-logement n’a quant à lui pas cessé de progresser. Il concerne aujourd’hui 4 millions de personnes en France, dont 700 000 enfants, selon les chiffres recensés par l’Abbé-Pierre et mentionnés dans l’article. Si 13 % du budget des ménages était affecté au logement, ce dernier est devenu aujourd'hui le premier poste de dépense.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/12/2011 à 20:44 par razepoutine

    il ne sert à rien de critiquer les profs de l'immobilier qui font leur boulot après tout. Moi je demande ce qu'a fait Delanoé à Paris dont les prix flambent à tout va et aussi en ce qui concerne le logement social.....? 15.000 personnes sont logés dans des hlms alors qu'ils n'y ont pas droit et ce avec la complicité de l'OPAC. Bakchich en tous genres, enveloppes dans les parkings de la capitale pour obte,ir un logement. Voilà ce qu'il faut dénoncer et combattre!!!!!!!

  • 1 Reco 25/12/2011 à 16:58 par Marx2020

    Encore une preuve que l'etat ne fait pas son devoir de régulation...s'il construisait plus on augmente l'offre et les prix baisseraient. Mais certains investisseurs ont encore fait du lobbying auprès des parlementaires et des gouvernements pour favoriser la rente des fonds d'investissements ou de particuliers aisées qui n'ont qu'un idée en tète : faire du profit !!! et en plus comme Gironimo plus bas, ces gens las pensent qu'en participant a la spéculation générale ils favorise l économie et ne sont pas des parasites comme les chômeurs...mais c'est pire ce sont des vampires qui sucent le système et leur cupidité n'a pas de limites...

  • 0 Reco 25/12/2011 à 11:44 par spydibzh

    il est plus que temps de reguler ce marche

  • 0 Reco 25/12/2011 à 10:27 par HUBERTUS

    c'est la penurie ,la desafection total de l'état,le marché livré a lui meme,l'euro,et les égoismes et cupidités des vendeurs qui ont conduit la situation de l'immobilier dans l'état où il se trouve ,et,les agents immobiliers en sont les profiteurs zélés!!

  • 0 Reco 25/12/2011 à 10:19 par HUBERTUS

    C est la penurie,la desafection de l'état,le marché,l'euro et les égoismes des vendeurs qui ont conduit la situation de l'immobilier dans l'et

  • 1 Reco 25/12/2011 à 09:23 par anar62

    bonjour !
    je connais l'exemple d'une employee chez un agent immobilier qui quadruple son salaire mensuel .mais cet argent a qui le prennent ils a de pauvres gens qui se saignent aux quatres veines pour devenir proprietaire et tout cela sans etats d'ames.la rapacitee de ses agent immobilliers n'a aucune limite .des vampires et des parasites de l'economie .et le gouvernement laisse faire alors .

  • 0 Reco 23/12/2011 à 11:39 par razlebol

    La solution est de construire, construire construire !!!!!
    Au lieu de ça on pénalise ceux qui venlent créer des logements et les louers
    La population augmente, les gensvivent plus vieux et seuls et on ne fait rien
    Ce qui est devenu rare est cher
    Il faut supprimer l'ISF sur les logements loué, ne pas laisser des impayers s'acumuler, plagfoner la CSG et la confiance reviendra
    Malheureusement les gouvernements de droite et ne gauche ne comprennent pas ça
    Notre situation calamituese du logement ne va qu'empirer. Si on laisse faire les bidonville vont fleurir
    Si on dit que l'essence est trop cher, ce n'est pas en plafonant la marge des pompistes que l'on va résoudre le problème

  • 0 Reco 22/12/2011 à 21:17 par acheteur

    Tout à fait d'accord avec revax!
    Je ne suis pas contre les aides aux plus démunis, mais force est de constater que, avec toutes ces aides, réductions d'impôts et autres, nous sommes arrivés à des loyers exorbitants, pour ne pas parler des prix!

  • 0 Reco 22/12/2011 à 15:56 par Chris

    Nous savons où trouver de l'argent pour le prochain budget de l'état

  • 2 Reco 22/12/2011 à 14:38 par Gironimo

    Mettre la crise économique actuelle et la situation des citoyens les plus démunis sur le dos de l'immobilier est de la pure démagogie.
    Les aides qui ont été octroyées ont permis de loger davantage de concitoyens sans l'intervention directe de l'état.
    D'autre part il est NORMAL qu'une part des impôts payés à la collectivité pour la participation à la redistribution reviennent aussi de temps en temps à ceux qui réalisent l'effort pour le bien commun. C'est de l'équité et de le justice sociale.
    Il ne peut être reproché à la France qui travaille et nourrit de son seul effort ceux qui refusent de contribuer à l’effort commun, de récupérer une infime partie de ce qu'elle verse pour nourrir ceux qui ne contribué pas à cet effort par incapacité de le faire ou par manque de volonté et de cynisme.

  • 2 Reco 22/12/2011 à 14:37 par Je sais

    où mes impôts partent...

  • 0 Reco 22/12/2011 à 12:37 par CaBaisse

    Je vous invite à regarder l'article intitulé "Les biens avec défaut se négocient à moins de 10 000€ /m²" sur ce même site, qui parle de l'immobilier du 5ème à Paris. Pleins de choses intéressantes dans cette interview.

  • 0 Reco 22/12/2011 à 10:59 par revax

    C'est l'énorme problème de toutes les aides gouvernementales, elles sont toutes captées par les producteurs et n'aident absolument pas le consommateur.

    Le plus bel exemple en est le photovoltaïque où en France il coute plus cher (de l'équivalent des aides) qu'en Allemagne ou il n'y a pas d'aide.

    Dans l'immobilier, ces aides durent depuis 30 ans et c'est donc 30 ans de cumul qu'il faut résorber.

    La première des choses à faire serait de toujours associer une aide sur un produit à un blocage des prix.

    Les constructeurs en demanderaient beaucoup moins c’est sur.

  • 0 Reco 22/12/2011 à 08:00 par Midève

    Ce que l'article de la vie immo ne dit pas:

    "l’Etat a également profité de la hausse, les prélèvements sur le logement ayant été, en vingt ans, multipliés par trois pour atteindre 29,3 milliards d’euros en 2010."

  • 0 Reco 22/12/2011 à 00:32 par Plus dure sera la chute

    Quelque chose me dit que le prochain gouvernement, quel qu'il soit, ira chercher l'argent qui manque aux finances de l'Etat dans l'immobilier... avec l'assentiment de la population souvent choquée par les prix de l'immobilier.
    Il faudra même s'attendre à un impôt sur les plus-values virtuelles...

  • 0 Reco 21/12/2011 à 22:29 par Midève

    Signataires de la présente plate-forme, à ce jour (4 décembre 2003) : Amicale du Nid ; Association Charonne ; Association Emmaüs ; Association des Comités de Défense des Locataires ; Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence du 93 ; Association Internationale de Techniciens Experts et Chercheurs ; Association de Taxation des Transactions pour l’Aide aux Citoyens du 92 & du Nord-Est 93 ; Centre d’Etudes des SOLidarités Sociales ; Collectif parisien des travailleurs sociaux pour le droit au logement ; Comité Solidarité DEFENSE ; Confédération Générale du Logement ; Confédération Paysanne ; Confédération Syndicale des Familles : Coordination des Amicales et Locataires de la Semidep ; Coordination des Travailleurs Sociaux du 93 ; Droit Au Logement ; ESSOR 93 ; Familles de France ; Fédération des Associations pour la Promotion et l’Insertion par le Logement ; Fédération de l’Entraide Protestante ; Fédération des Associations des Conjoints Survivants ; Fédération Habitat et Humanisme ; Fédération Nationale des Centres PACT-ARIM (hors conventionnement de solidarité) ; Fondation Abbé Pierre ; Fondation Armée du Salut ; Formation Intervention Recherches Sida Toxicomanies ; France, Terre d’Asile ; G10 Solidaire ; Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés ; Inser’toit ; Interlogement 93 ; Intersyndicale du Secteur Financier Public et Semi-Public ; Ligue des Droits de l’Homme ; Médecins du Monde ; Mouvement ATD Quart Monde ; Planète Solidarité ; Pour Loger ; Restaurants du Cœur ; Secours Catholique ; Solidarités Nouvelles pour le Logement ; Sud PTT ; Syndicat de la Magistrature ; Syndicat des Avocats de France ; Une Famille, Un Toit ; UNIOPSS ; Un logement pour tous ;

    Plate forme pour un droit au logement opposable - Contribu

  • 1 Reco 21/12/2011 à 22:24 par Midève

    65 millliards d'euros en voilà un pactole quand, sur 10 ans, pour un pays de 65 millions d'habitants, on réunit les ventes de l'immobilier et les encaissements de loyers,(bureaux, commerces, logements) sans enlever les débours (prix d'achat, frais de gestions, travaux de rénovation).
    Et de combien de millions d'euros ces fameux "mouvements sociaux" ont t-ils profité aux frais du contribuable?
    Enquête au combien malhonnête et démago: jeter ainsi des chiffres sur la table devrait être passible de prison. C'est de la désinformation totale.
    Et qu'en plus la Vie immo s'en fasse le relais!

  • 5 Reco 21/12/2011 à 19:30 par nicdouilh

    Et nulle part n'est fait mention des fortes hausses des taxes assises sur l'immobilier, les dépenses sans cesse croissantes dues à des règlementations sans cesse plus exigeantes,... cette liste n'est pas exhaustive.

    Démagogie, quand tu nous tiens !

  • 0 Reco 21/12/2011 à 18:30 par ALLAHOU

    C'est catastrophique tout celà en su et en vue des autorités qui sont de mèche avec les promoteurs de l'immobilier. le malheur c'est qu'on va voter pour certains d'eux pour qu'ils créent des lois à leurs convenances.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...