Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 4 mars 2014 à 10h51

L'immobilier, investissement préféré des Français


L'immobilier rassure les Français en matière d'investissement
L'immobilier rassure les Français en matière d'investissement
L'immobilier rassure les Français en matière d'investissement (©Wikimedia Commons)

L’immobilier reste une valeur sûre, selon un baromètre Cerenicimo qui s’est penché sur le comportement des Français en matière d'investissement.

Le support d’investissement privilégié par les Français pour se protéger de l’inflation reste l'immobilier, selon un baromètre Ifop* pour Cerenicimo. C'est ce qu'estiment 40 % des personnes interrogées, comme en 2013. La pierre est aussi un moyen de se prémunir des hausses d’impôt, pour 28 % des Français, soit un peu moins que le livret d’épargne, qui accuse lui un fort repli (31 % contre 40 % en 2013). Au contraire, l’assurance vie (20 % contre 16 % en 2013) et la Bourse (9 % contre 4 %) reprennent des couleurs.

Une valeur rassurante

83 % des personnes interrogées jugent par ailleurs l’immobilier comme une valeur rassurante, et 87 % sont satisfaites de leur investissement immobilier. Autre enseignement de l'étude, lorsqu'il s’agit de se renseigner sur les solutions d’investissements qui s’offrent à eux, les particuliers privilégient la recherche sur Internet à 58 % avant de solliciter leur banquier ou assureur (47 %), les recommandations de la presse spécialisée arrivent ensuite (28 %).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le succès de l’immobilier peut aussi s’expliquer par la situation économique actuelle. « plus de sept Français sur dix ne voient pas les prémices d'une sortie de crise. En conséquence, ils déclarent épargner autant (54 %) ou plus (19 %) » que par le passé.

*Sondage réalisé sur des Français âgés de 35 à 64 ans, décisionnaires, ou co-décisionnaires en matière de souscription de produits financiers ou d’investissements pour leur foyer. 402 interviews réalisées.

Sacha Mauratille
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/03/2014 à 08:38 par Jérome

    L'immobilier est une valeur refuge!

    Achetez dans le neuf!

  • 0 Reco 05/03/2014 à 21:23 par MisterHadley

    Et je rappelle au "joyeux" ci dessous que cela concerne donc toutes les propriétés, et propriétaires, qu'ils le fassent OU NON..!!!

    Champomy..!!!

    ^^

  • 0 Reco 05/03/2014 à 20:52 par Patrick

    AH aussi très important ta première maison tu l'as tellement bien pensée que tu l'as construite au milieu du terrain pas trop près de la route et des voisins...

  • 0 Reco 05/03/2014 à 20:43 par Patrick

    tu pouvais déjà construire 200M2 avant sur ton terrain de 1000M2 et tu ne l'as pas fait alors ça ne changeras rien cette nouvelle autorisation.

  • 0 Reco 05/03/2014 à 13:24 par MisterHadley

    @sommome: c'est assez clair, non..?

    Tu es en IDF, par exemple, et tu as une baraque sur un terrain de 1000 m²... Ton COS était jusqu'ici à 0.2, et tu avais donc construis au maximun que ce COS te permettait de le faire, soit au sol 200 m² pour ta baraque et ses annexes, type garage...

    Tu ne pouvais donc plus utiliser tes 800 m² restant pour construire autre chose, ni éventuellement scinder en deux parcelles pour revendre une partie de tes 800 m² restant, parce que cela aurait donné une parcelle "trop petite" pour que quelqu'un d'autre (ton acquéreur) puisse lui-même y construire sa maison...

    Avec la loi "ALUR", et la suppression des COS et des minimum pour les terrain constructibles, TERMINE..!!!

    Soit, toujours doans l'exemple, tu vas donc pouvoir construire une seconde baraque, en plus de la première, sur tes 800 m² de terrain restant...

    Soit tu vas pouvoir scinder ton terrain en deux parcelles pour revendre à quelqu'un d'autre la seconde que tu auras créée dans tes 800m² restant, pour que cet personne puisse à son tour construire sa maison dessus..

    Dans les deux cas, BIIIIIIIGO..!

    Celui qui a donc, dans l'exemple, une baraque avec un terrain de 1000 m² voit donc instantanément la valeur vénale de sa propriété augmenter très sérieusement avec la suppression des COS et des minimum pour les terrains constructibles.

    Que le propriétaire le fasse ou non..!

    Simple, n'est-ce pas.?

    Ce qui fait que les prix de l'immobilier ne pourront qu'augmenter grâce à cette loi "ALUR"..!!!

    Alors, elle est pas belle la vie, hum..?

    ;)

  • 1 Reco 05/03/2014 à 11:47 par LibDub

    Quand on a un bien avec terrain à Mougins c'est le jackpot !!!

  • 0 Reco 05/03/2014 à 10:08 par sommome

    peux tu approfondire, Mr Hadley ?

  • 0 Reco 04/03/2014 à 19:00 par MisterHadley

    Jusqu'ici, un propriétaire d'un terrain modeste de 1000m², par exemple, qui était assujeti à un COS de 0.3, ne pouvait pas construire sur plus de 300m², même si les 700 m² restant étaient "constructibles", il était bloqués...

    Avec la loi "ALUR", terminé le COS, qu'il soit de 0.3 comme dans l'exemple ou autres, plus de COS du tout..!!!

    Alors, si l'on reprend cette exemple d'un propriétaire de terrain modeste de 1000 m², à votre avis, que va t-il se passer en terme de valorisation vénale de son terrain de 1000 m², hum..?

    Meeeeeerci la Cécile..!!!

    :D

  • 1 Reco 04/03/2014 à 18:55 par MisterHadley

    Pendant que les "attentistes" ne se gargarisent qu'avec une hypothétique "baisse" des loyers archestrée par cette loi "ALUR3...

    La dite loi "ALUR" abroge surtout purement et simplement les COS et les limites minimales de terrains..!!!

    Hé hé hé hé..!

    Ce qui fait donc que pour tout propriétaires de maisons, avec même seulement un chouia de terrain en plus sur laquelle se trouve justement cette maison, ou pour tous les propriétaires de terrains constructibles...

    ... JACKPOT..!!!

    Merci, la Cécile..!!!

    Mais quelle Sainte femme, alors... on croirait pas comme ça, pourtant, hein...

    ;)

    Alors, elle est pas belle, la vie, hum..?

    Biiiiingooo..!!!

    :D

  • 0 Reco 04/03/2014 à 16:06 par LibDub

    Ce qu'il faudrait c'est taper les vieux au portefeuille, mais ça n'arrivera jamais, car ceux qui ont le pouvoir ont 50 ans et plus et n'iront jamais contre leur propre intérêt

  • 0 Reco 04/03/2014 à 16:04 par Friand

    Compte tenu de l'inflation les rendements sont négatifs depuis 2011.

  • 1 Reco 04/03/2014 à 16:02 par LibDub

    Pour tous les investisseurs Scellier / Duflot etc, ça change rien, car ils continuent de percevoir leurs réductions d'impôts.
    Ceux qui ont investi depuis longtemps s'en fichent aussi, car ils ont rentabilisé depuis longtemps (au pire si le loyer était trop faible, il va remonter).
    ça va juste freiner la construction de logements neufs.
    Ah si j'étais riche, qu'est-ce que je me ferais comme argent...

  • 1 Reco 04/03/2014 à 15:46 par Fast

    Ce que dit l'étude, c'est que les loyers, qui étaient déjà dans un canal baissier, vont maintenant y rester collés (pour la moyenne) et baisser (pour les plus décalés vers le haut). Ce que l'étude implique c'est que les rendements locatifs des biens achetés après 2010 vont être quasi-nuls, pour beaucoup, et très limités, sans espoirs d'amélioration pour les autres biens. Ce qui va amener les lecteurs de l'étude à se poser très sérieusement la question de la pertinence de l'immobilier comme placement patrimonial, et donc à un désengagement des investisseurs. A moins d'une baisse des prix de l'immobilier, qui arbitrerait alors en faveurs d'un achat.

    Le sort des loyers (et de l'investissement locatif) est réglé, ce qui va écarter les investisseurs (comprenez : ceux qui ont du cash). Il ne reste donc plus que les acheteurs occupants (comprenez : ceux qui ont recours à l'emprunt pour acheter). Si une baisse des taux d'intérêt à lieu, le marché peut rester à ses niveaux. Si une hausse des taux d'intérêt à lieux, les prix ne pourront que baisser. Question : quelle est l’hypothèse la plus vraisemblable à moyen termes?

  • 0 Reco 04/03/2014 à 14:59 par LibDub

    Ce que dit l'étude, c'est que les loyers des locataires les plus riches (immo haut de gamme) et des locataires les plus pauvres (marchants de sommeil) qui vont baisser.
    Il n'y a pas de raison que tous les biens soient mis à la vente dans l'immédiat, car la plupart des loyers ne seront pas impactés.

  • 0 Reco 04/03/2014 à 14:38 par Krach-pouriture-dimmo

    Aujourd'hui à 12:27 par MisterHadley

    C'est un peu vite "oublier" la loi "ALUR" la hausse des prix qu'elle va générer dès qu'elle sera promulguée...

    Est ce que t'as bien les lu les principales mesures de ce dispositif? encadrement des loyers etc... ?

    Car si il n'y a plus d'investissement, tout ce beau monde va vouloir vendre et les prix vont partir en FUMEE.

  • 1 Reco 04/03/2014 à 14:25 par Fast

    Tiens, à propos de loi Alur et de hausse des prix, comme ça, en passant...
    http://www.lesechos.fr/en treprises-secteurs/servic e-distribution/actu/02033 50611257-l-encadrement-va -faire-baisser-20-des-loy ers-a-la-relocation-65431 0.php

    Le rodéo de l'immo semble mort. Paix à son âme.

  • 0 Reco 04/03/2014 à 12:27 par MisterHadley

    C'est un peu vite "oublier" la loi "ALUR" la hausse des prix qu'elle va générer dès qu'elle sera promulguée...

    Les Français vont être encore plus ravi d'avoir sécurisé leur avenir en devenant propriétaires..!

    ;)

  • 1 Reco 04/03/2014 à 12:22 par doriandoy

    Et dans les personnes interrogées combien seraient prêts à acheter pour faire du locatif dans des endroits avec un rendement pourri comme à Paris??

    Plein.

    C'est pas parce que des millions ne moutons se jettent dans un ravin qu'il faut les suivre.
    Patientez jusqu'à la bonne affaire (il n'y en a pas beaucoup, mais il y en a!)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...