Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 11 septembre 2014 à 14h44

L'immobilier parisien (presque) sous les 8 000 €/m² !


Les prix n'augmentent plus que dans 4 arrondissements
Les prix n'augmentent plus que dans 4 arrondissements
Les prix n'augmentent plus que dans 4 arrondissements (©Notaires de Paris Île-de-France)

Les notaires confirment la lente baisse des prix des logements dans la capitale, dans un marché toujours dopé par la pénurie de logements disponibles. Le seuil symbolique des 8 000 €/m² pourrait être franchi à la baisse d'ici la fin de l'année.

La guerre des chiffres est (r)ouverte ! Lors de la présentation de sa dernière note de conjoncture immobilière, jeudi, la chambre des notaires franciliens s’est montrée formelle : le prix moyen du m² parisien se rapproche du seuil symbolique des 8 000 €, mais il ne l’a pas encore franchi.

En moyenne, les logements vendus dans la capitale au deuxième trimestre se sont négociés à 8 120 €/m², contre 8 140 €/m² trois mois plus tôt. Sur la base des promesses de vente signées dans les études parisiennes, la chambre anticipe une baisse de l’ordre de 0,8 % au troisième trimestre, avec un m² à … 8 050 €.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« Il est vraisemblable, dans le contexte actuel que cette tendance baissière perdurera jusqu’à la fin de l’année, a commenté Frédéric Dumont, notaire à Montreuil et membre de la Commission de conjoncture immobilière de la chambre. On s’oriente bien vers le seuil des 8 000 €, mais celui-ci n’a pas encore été atteint, contrairement à certaines annonces récentes ». Une référence au dernier baromètre de MeilleursAgents, qui créait la sensation la semaine dernière en annonçant un m² à 7 930 € en moyenne, au plus bas depuis le printemps 2011.

Pénurie

Sur le fond, ces quelques dizaines d’euros d’écart ne changent pas la face de l’immobilier parisien : le niveau des prix reste supérieur de plus de 80 % à ce qu’il était il y a dix ans, et le mouvement de baisse, s’il s’accentue sur certains segments de marché, reste modéré au regard de l’envolée des années 2000. « Cette résistance des prix est stimulée par la pénurie structurelle de logements », a expliqué Me Dumont. Mais « d’autres facteurs » jouent également : « un nombre non négligeable de biens, généralement de qualité médiocre, ne trouvant pas preneur au prix souhaité par leur propriétaire sont retirés du marché », a-t-il poursuivi, tandis que « la taxation des plus-values incite ces mêmes propriétaires à différer la mise en vente des biens qui ne constituent pas leur résidence principale ». Or ceux-ci sont nombreux, puisque Paris ne compte qu’un tiers de propriétaires occupants, contre une moyenne nationale de 58 %.

S’ils saluent le plan de relance de l’immobilier annoncé à la fin du mois d’août, les notaires doutent qu’il ait un effet durable sur le secteur. « La plupart des mesures [qu’il contient] ne sont que temporaires, or l’immobilier a besoin d’engagements stables », a déploré Thierry Delesalle, notaire dans le 1er arrondissement et président de la commission.

Retrouvez les prix au m² quartier par quartier : cliquez ici.

Emmanuel Salbayre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/10/2014 à 21:28 par Gégé

    je résume : "bon ok ca baisse (alors qu'on avait toujours dit que ca pouvait pas)! Oui, MAIS la pénurie (ouf heureusement qu'elle est là) fait que ça ne peut pas trop baisser"

    J'adore comme tout ses manipulateurs se ridiculisent eux mêmes en pensant qu'il y a encore du monde pour croire leur âneries....

  • 0 Reco 17/09/2014 à 08:00 par h2H2

    Les chiffres officiels n'arrivent plus à cacher la baisse des prix on dirait.

  • 0 Reco 15/09/2014 à 17:51 par hé-hé

    En ce moment les conditions ne sont pas réunies pour acheter dans Paris. Mais en réalité ce n'est pas le but de la vie non plus, avoir un appartement dans Paris. Hors pour l'instant c'est l'endroit qui m'arrange le mieux ma vie quotidienne donc je ne peux pas renoncer à y vivre. Et avec l'amélioration des conditions de location annoncées par la nouvelle loi ça restera pas si compliqué que ça, tout en gardant la possibilité de se constituer un apport pour acheter un bien plus tard très certainement en dehors de la capitale.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 18:42 par MisterHadley

    @tron, ne sois pas si dur avec tes semblables éternels attentistes...

    Ce n'est pas de votre faute si le gouvernement actuel vous laisse sur le carreau, après tout, hein...

    Suppression de l'encadrement des loyers (qui ne sert à rien, en plus, puisque l'exception qu'elle prévoyait permettait de les augmenter quand même)

    Régime fiscal de faveur pour les propriétaires de terrains à ba^tir, et non spoliation comme tu le préconisais, etc, etc...

    Prix qui ne se sont donc pas effondrés du tout non plus...

    Et, cherish on the cake, des taux d'emprunt immobilier exceptionnellement bas..!

    Alors, ne t'inquiètes pas, on comprend que tu l'ais sacrément mauvaise et que tu ais donc autant de mal à t'asseoir...

    ^^

  • 0 Reco 12/09/2014 à 18:37 par LibDub

    Ou plutôt mercredi : "En quête d'actualité - Impôts : comment l'Etat gaspille notre argent"

  • 0 Reco 12/09/2014 à 18:33 par LibDub

    @tron
    En parlant de bra**** magistrale, as-tu regardé l'émission d'hier soir sur D8 traitant de la gestion de l'argent de nos impôts par les fonctionnaires ?
    Parce que là c'est vraiment la honte..

  • 1 Reco 12/09/2014 à 18:30 par LibDub

    @hé-hé
    Petite erreur de calcul sur l'assurance, dont le montant est aussi dégressif, et 0,36% ça fait bcp (moi j'ai 0,08% :)), je le signale même si ça change pas grand chose.

    Tu paies certes des intérêts sur ton crédit, mais en contrepartie une "partie fictive" du logement t'appartient puisque tu rembourses aussi le capital.

    J'ai l'impression que ce qui te fait surtout peur, c'est la durée.
    Déjà c'est pas tout le monde qui prend pour 25 ans dès le départ, et de plus les gens ont fini de rembourser bien avant. Mes parents très dépensiers et avec 3 enfants à charge l'ont fait en 17 ans au lieu de 25 ans, donc en tant que célib tu peux faire bien mieux :)
    Moi déjà suite à un nouveau taf je réfléchis à remettre à plat mon crédit pour passer à 15 ans l'an prochain , et ce sera facile car j'ai demandé les remboursements anticipés gratuits.

    En plus à Paris si tu décide de louer une chambre de ton 3 pièces à quelqu'un, tu peux te faire 700€ ou 750€ en supplément tous les mois

  • 0 Reco 12/09/2014 à 18:22 par tron

    Vous vous prenez une branlée magistrale et c'est tout ce que tu trouves à dire? Ca ne vole décidément pas bien haut.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 17:43 par MisterHadley

    Bon courage à tous, là, parce que c'est peine perdu.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 16:48 par Roger

    C'est vrai que là, les pro immo à tout prix, acculé dans leur ineptie se retrouve à déblatérer n'improte quoi

  • 0 Reco 12/09/2014 à 16:24 par Antoine

    Bravo à Hé-hé pour sa démonstration qui cloue le bec aux imbéciles de services....

  • 0 Reco 12/09/2014 à 16:22 par Antoine

    Lol excellent le calcul à deux balles du lipdub!!! Où comment prouver que l'on y connait rien....

    Pour la postérité libdub a écrit :
    "Sur un F3 55m², baisse de 300*55 = 16500€ en 2 ans
    Montant des loyers payés à perte : 1600*24 = 38400€ en 2 ans"

  • 0 Reco 12/09/2014 à 13:23 par MisterHadley

    Bon courage à tous, là, parce que c'est peine perdu.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 11:59 par hé-hé

    un crédit c'est fait pour les couilles molles qui sont soumis à leur femmes et "la vie familiale".

    Essaie de mettre de côté 1300 euros quand tu les as ! Ta femme va les trouver sur ton compte et va vite les dépenser. Alors que quand il faut payer le crédit elle ne pourra pas. Voilà tout l'intérêt. Sinon aucun. C'est plus cher au final

  • 0 Reco 12/09/2014 à 11:30 par MisterHadley

    Bon courage à toi, libdub, là, parce que c'est peine perdu.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 11:24 par hé-hé

    si t'es capable de sortir 2600 euro de mensualité hors charges et ben loue le même bien pour 1300 et tu mets tes 1300 de côté. Qu'est-ce que tu as au bout de 2 ans :

    31 200 euros. Voilà. Avec les intérêts de placement ça fera 32 000 et ainsi de suite. Au bout de 25 ans tu achètes ton appart CASH !!! Et tu es SECURISE car tu peux te casser de ton logement, de ta ville de LA FRANCE si il le faut une fois pour toutes.

  • 0 Reco 12/09/2014 à 11:16 par hé-hé

    @LibDub :

    Dans ton calcul 8440 * 55 m2 = 464 200 euro (partons sans apport, pour rester net dans le calcul car l'apport rapporte aussi de l'argent de son placement).

    464 200 * 1,08 = 501 000 euros. Sur 25 ans au taux d'aujourd'hui = 2 613 euro / mois (capable de payer ??? déjà ?)

    Après. Le tableau d'amortissement :

    année : montant payé : capital amorti : intérêt : assurance : restant du

    1 : 30 717 € : 12 356 € : 16 561 € : 1 800 € : 487 624 €
    2 : 30 717 € : 12 778 € : 16 140 € : 1 800 € : 474 780 €
    3 : 30 717 € : 13 216 € : 15 702 € : 1 800 € : 461 452 €

    Je donne sur 3 ans. Les deux premières année tu paies + 16 000 euros de LOYER à ta banque. ça fait par mois : 1330 euros.

    Je ne vois pas en quoi tu es gagnant. Somme à laquelle tu dois rajouter les charges locatives et la taxe foncière.

    De même façons tu paierais ton loyer à 1330 euro / mois HC je m'engage à trouver un 55 m2 ... c'est pas très difficile.

    La seule différence c'est qu'au bout de 2 ans tu dois encore 474 000 euros à ta banque. Voilà tout. Essaie de vendre ton bien si tu veux te casser maintenant plus cher que tu l'as acheté il y a deux ans... et si tu ne veux pas le vendre essaie de louer pour 2600 euro / mois ce que dois à ta banque tous les mois...

  • 0 Reco 11/09/2014 à 19:41 par MisterHadley

    Et c'est phil qui l'a dit..!

    ^^

  • 0 Reco 11/09/2014 à 19:19 par Phil

    Baisse des prix sur 12 mois avec une hausse de 13% du nombre de transactions. Attachez vos ceintures.

  • 0 Reco 11/09/2014 à 18:35 par MisterHadley

    Pour la cent cinquantième fois, il te suffit de réfléchir à la façon dont tu vas acquérir, tout bêtement..!

    Si tu le fais avec une SCI, par exemple, au bout de tes cinq ans, tu loueras tout aussi simplement ton studio, la SCI continuant bien gentiment à rembourser l'emprunt souscrit pour l'acquérir, et les loyers que la SCI encaisseras le paieront...

    Et ta SCI réempruntera en même temps pour ta nouvelle RP...

    C'est pas compliqué, quand même...

    Et ainsi va la vie, et la constitution d'un "patrimoine", tout bêtement..!

    Impliquant que "l'argument" de la mobilité" est mis au tapis, mais bon, ça fera juste cent cinquante fois qu'on l'aura dit, hein...

    ^^

  • 2 Reco 11/09/2014 à 18:23 par doriandoy

    Les mecs qui n'ont pas compris que le fait d'acheter un bien trop cher par rapport à la location ne peut se rentabiliser qu'en restant longtemps dans ce bien...

    Pour un logement familial, je veux bien, pour des petites surfaces c'est idiot sur le plan économique sauf à être sûr de ne pas avoir d'enfants.

    Je loue 1000€ HC/mois un bien qui coute plus de 400.000€ à l'achat. Sachant que je compte déménager dans 4 ou 5ans pour plus grand, il faut me dire où est l'intérêt d'acheter ma résidence principale!

    En attendant, je prospecte pour acheter pour faire du locatif avec une bonne rentabilité (ce qui est rare dans mon coin, mais ça se trouve)

    Message édité 11/09/2014 à 18:25

  • 0 Reco 11/09/2014 à 18:06 par MisterHadley

    Bien ouej, libdub...

    Surtout qu'en plus, si l'on considère l'extrême faiblesse de "l'inflation"...

    ... ça démontre justement que l'immobilier est bien le top du top en terme de sécurisation du patrimoine du bon peuple...

    Bah oui, c'est pourtant simple à comprendre, même pour "hé-hé", par exemple...

    Quand les prix prennent +5% par an, avec une inflation de +2% par an...

    La performance est en réalité "seulement" que de +3%...

    Bah là, c'est la même chose avec l'effroyable effondrement des prix catastrophique à laquelle nous n'assistons toujours pas..!

    Vu l'extrême faiblesse de "l'inflation", pour ne pas dire qu'elle est quasi nulle, cette "baisse", en réalité, c'est totalement peanuts..!

    Donc, nous assistons une fois de plus à une énième démonstration de mauvaise foi absolue des éternels "attentistes" qui, même si l'immobilier était gratuit, trouveraient malgré tout à dire que c'est encore bien trop cher..!

    ^^

    Donc, à l'ouest, rien de nouveau, quoi.

  • 1 Reco 11/09/2014 à 17:46 par thibaut92

    Les notaires ne parlent pas de la même période que meilleursagents, le cap des 8.000€ vient d'être passé à paris, mais ils ne le verront que dans 6 mois. Ce petit tâcle est ridicule !

  • 1 Reco 11/09/2014 à 17:37 par LibDub

    Si on regarde la courbe d'évolution du prix de l'immo Parisien :
    http://www.lavieimmo.com/ immobilier-paris-36806/pr ix.html
    Le prix au m² le plus haut est 8440€ en T3 2012 -> plaçons nous dans le pire cas tant qu'à faire !
    Aujourd'hui T3 2014 le prix au m² est 8140€, soit une baisse de... roulements de tambour... 300€/m² en 2 ans.
    Sur un F3 55m², baisse de 300*55 = 16500€ en 2 ans
    Montant des loyers payés à perte : 1600*24 = 38400€ en 2 ans

  • 0 Reco 11/09/2014 à 17:16 par MisterHadley

    Hé-hé, ce n'est pas un argument, mais la réalité de cette article..!

    ^^

  • 0 Reco 11/09/2014 à 17:16 par hé-hé

    Quant au loyer jété par la fenêtre, ceux qui ont acheté il y a 3 ans ont payé plus cher en intérêt de crédit à la banque que mon loyer pour le même bien. Et pour l'instant leur "épargne forcée" n'est pas disponible, impossible de récupérer le capital engagé (sans parler de frais de notaire...). Alors que moi pendant ces 3 ans j'ai mis la même somme de côté pour me constituer un apport. Qui en plus est disponible au cas où la France pète je prends tout et au'r'war

  • 0 Reco 11/09/2014 à 17:11 par hé-hé

    Argument à deux balles MH, sort autre chose tu n'es pas si idiote que Jérôme !

    On s'en fout de la valeur absolue, ce qui compte c'est la tendance... ! Si il y avait des années où le m2 moyen prenait 5 % par an, aujourd'hui c'est fini.

  • 1 Reco 11/09/2014 à 16:36 par MisterHadley

    C'est à dire que "gagner" théoriquement 2000 euros sur un 100 m², en trois mois, si on a unloyer, pour ce même 100 m², de 1500 euros par mois...

    Ces trois mois auront fait perdre réellement 4500 euros en loyers payé à rembourser la propriété d'un autre..!

    Champion du monde..!

    ^^

    En bref, à l'ouest, rien de nouveau, donc.

  • 0 Reco 11/09/2014 à 16:33 par MisterHadley

    C'est vrai que passer de 8140 euros le m², à 8120 euros, là, ça change tout, c'est sur..!

    Pour un 100 m², les éternels attentistes, qui n'ont de toute façon pas de quoi acheter même un jambon-beurre, auront théoriquement "gagné" la fantastique somme de 2000 euros..!!!

    Whaoo... ça laisse rêveur...

    ^^

  • 0 Reco 11/09/2014 à 16:18 par hé-hé

    tout va très bien Madame la Marquise !!!

  • 0 Reco 11/09/2014 à 15:36 par Gaston

    En tout cas, la baisse ajoutées aux frais d'entrée exorbitants (DDM) et frais de crédit, ca doit sérieusement entamer l'idée de valeur refuge !

  • 3 Reco 11/09/2014 à 15:34 par Gaston

    " marché toujours dopé par la pénurie de logements disponible"

    Non mais faut vraiment être journaliste à la solde des lobby pour continuer à colporter de telles âneries....

    Comment les prix peuvent-ils baisser s'il existe réellement une pénurie....il devrait pourtant y avoir une liste d'attente de cadres prêt à dégainer pour le moindre logement parisien!

  • 1 Reco 11/09/2014 à 15:16 par el manici

    moi qui croyait que les arbres montaient jusqu'au ciel ?

  • 2 Reco 11/09/2014 à 15:02 par jérome

    ç y est enfin!!!! on est en dessous des 8000! cest à 7999.99 centimes!

    he-he, tron and co, cest le moment!

    aahahhahahaha


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...