Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 24 mai 2012 à 17h38

L'OCDE voit l'immobilier français baisser de 10 % en 2 ans


L'OCDE confirme à son tour le changement de cap du marché français
L'OCDE confirme à son tour le changement de cap du marché français
L'OCDE confirme à son tour le changement de cap du marché français (©Fotolia)

Selon les dernières prévisions de l’organisation, les prix des logements devraient connaître une correction salutaire - mais pas s’effondrer.

(LaVieImmo.com) - Les notes de recherche sur l’immobilier se suivent et leurs conclusions, sans forcément se ressembler, vont dans le même sens. Et si la dernière en date n’est pas à proprement parler une étude sur le marché de l’immobilier, elle rappelle celles récemment éditées par Standard & Poor’s ou PrimeView, pour n’en citer que deux.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Il s’agit de l’édition de mai des Perspectives de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), vaste document mis à jour deux fois par an, qui analyse les tendances et dresse les perspectives économiques des principales puissances mondiales. Le chapitre consacré à la France (4 pages en tout sur un total de 250) aborde en quelques lignes la situation du marché immobilier national, dont il constate qu’il « a commencé à fléchir, sous l’effet d'une combinaison de facteurs : diminution des aides publiques, resserrement des conditions de crédit, moindre accessibilité financière des logements et perspectives de revenus dégradées ». Ces différents facteurs semblent appelés à jouer de manière durable, et l’OCDE estime que les prix nominaux* des logements devraient connaître une baisse cumulée de l’ordre de 10 % d’ici à la fin de l’année prochaine.

Nouveau cycle baissier

Pour mémoire, S&P évoquait au mois de mars une baisse de 5 à 10 % sur la seule année 2012, tandis que les analystes du cabinet PrimeView, eux, anticipent une chute de 30 à 40 % au cours des cinq à dix prochaines années. Pas de prévision aussi détaillée du côté des Notaires de France, qui font office de juge de paix en matière de prix de l’immobilier, mais un changement de ton qui en dit long. D’ordinaire plutôt mesuré dans ses pronostics, le Conseil supérieur du notariat (CSN) assure dans sa dernière note que le marché immobilier est entré dans « un nouveau cycle » baissier, pas dans « un trou d’air » comparable à la parenthèse baissière des années de 2008-2009.

L’OCDE, qui ne se montre pas aussi catégorique, estime que les conséquences économiques de la baisse des prix devraient rester « limitées », en raison notamment du niveau toujours maîtrisé de l'endettement des ménages français et de la prudence de la politique d’octroi de crédit des banques, qui empêche tout scénario de débordement tel qu’ont pu le connaître les Etats-Unis ou l’Espagne dans un passé récent. Il n’en dit pas plus long, en revanche, sur les perspectives d’évolution des prix au-delà de 2013.

*non corrigés de l’inflation, par opposition aux prix réels

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 01/06/2012 à 14:10 par Mai 2012

    A lire les commentaires, on voit toujours les baissiers crier au krach et à la chute des prix alors que ce sont ces memes personnes qui investiront lorsqu'ils auront considéré les prix comme étant "acceptables" et qui feront remonter les prix (ils deviendront alors d'infames proprios/profiteurs/specu lateurs)... Après à chacun de définir son niveau d'"acceptabilité" en fonction du budget qu'il est pret à mettre mais à ce jeu on n'est jamais assuré de ne pas passer à coté de ce quon aurait pu avoir... et vivre sur ses regrets

  • 0 Reco 31/05/2012 à 23:00 par antoine

    ben selon les notaires et l'insee cest aujourdhui... Geronimu (-1% sur Paris et -0.7 sur toute la France)

    tu vas dire encore que les notaires disent que des conneries???

  • 2 Reco 31/05/2012 à 21:51 par Gironimmo

    Bon alors cette baisse c pour quand?

    Pâques ou la trinté?

    Mdr

  • 0 Reco 31/05/2012 à 19:01 par tristesort

    Merci pour l'info, je viens de lire tous les articles de cette page que tu viens de citer :

    http://actualite.challeng es.fr/Immobilier/

  • 0 Reco 31/05/2012 à 16:07 par frecchio

    info de Challenge aujourd'hui Les prix des logements anciens en France ont augmenté
    légèrement (+1,3%) sur un an au premier trimestre, tirés par la
    hausse continue en Ile-de-France (+5,4%) alors qu'une décrue
    s'amorce en province (-0,5%), selon l'indice Notaires-Insee
    publié jeudi 31 mai

  • 0 Reco 30/05/2012 à 18:18 par tristesort

    Alors, si le monde est resté globalement le même depuis 1992 (???), il n'y a pas de raison que ça change, c'est sur. ;). Et puis il y a les philosophes grecs et tout ça.. Pardon, je plaisante.

    Mais je ne comprends pas :c'est pas une" vérité au final" le marché mais bien la resultante de toutes les forces exercées non? Et y'a des moments ou les rapports de forces sont un peu désquilibrés. (Ca dépend si ma tante par alliance s'en mèle par exemple).
    Tu parles d'ajustements, d'autres de fin du monde... peut être parce que ce que tu considères comme un ajustement va avoir pour conséquence la fin de leur monde, va savoir: question de point de vue.
    Donc je crois que le marché bouge par essence parce qu'il est le resultat de la tension entre l'offre et la demande et que les paramètres de l'offre et de la demande ne sont eux même pas invariables.
    Le chiffrage de la baisse, personnellement, je trouve ça impossible et dangereux (on ne connait jamais la nature et la provenance des données utilisées...).
    Quand aux projections à 10 ans, elles sont à mon avis aussi fiables que les tirages de cartes de mme Irma (mais ça n'engage que mo)i.
    Maintenant, il me semble que les biens se vendent moins facilement aujourd'hui qu'à certaines époques plus fastes. Mais si je me trompe, tant mieux!
    Enfin, je ne parle pas de fin du monde : il me semble que l'offre a un peu anticipé et surestimé les capacités de la demande et que là c'est le bordel parce que les 2 ne sont plus en phase. Je crois qu'on a utilisé beaucoup des moyens correctifs à notre disposition pour aider cette demande mais que maintenant on n'a plus beaucoup de cartouches. Je pense qu'il va falloir qu'un nouvel équilibre se créé et qu'en attendant ça risque de piquer parce que l'immobilier est un des moteurs de notre économie.
    Mais bon, c'est juste une vue de l'esprit. Ca me semble être du bon sens mais je passe certainement à côté de plein de trucs que je peux pas comprendre ;)
    Et ca ne changera pas la vérité :)

  • 0 Reco 30/05/2012 à 18:17 par antoine

    "Happpy"?

    Comme quoi ca sert quand meme encore en France de faire de longues etudes au lieu de jouer les golden boys en costard malto et de se tourner les pouces en ce moment dans une AI.....

  • 0 Reco 30/05/2012 à 17:57 par cube

    @Antoine : c'est plutôt simpliste de considérer que quelqu'un qui a acheté en 1999 a systématiquement fait une excellente affaire. Si en 1999 la personne a acheté dans du neuf en petite couronne parisienne, oui, il y a des chances que le prix ait bien augmenté. Pas par 3, plutôt par 2 à 2,5 GRAND MAX. Il est clair que dans le neuf en 1999, les prix étaient souvent inférieur à l'ancien, contrairement à aujourd’hui...
    L'excellente affaire, elle existera toujours. Il y a deux profils d'acheteur au fond :
    - ceux qui achètent comme ils loueraient : 3 ou 4 visites différentes, un appartement parfaitement refait, avec la cuisine intégrée etc... au prix fort et peu négociable, pour quelques coups de peinture en plus, et qui vont faire ensuite quelques travaux parce que finalement, la déco n'est quand même pas à leur gout : eux se faisaient avoir en 1979, en 1999, en 2009, en 2012 etc...
    - et ceux qui achètent comme des propriétaires : un logement envisagé sur du long terme, à rénover, affiché 10%, 15%, 25% (voir plus!) en dessous du prix du bien similaire "rénové", avec une bonne marge de négociation (plus de 10%), et dont la coût de rénovation permet au final d'avoir son intérieur, à son gout, moins cher que l'appartement équivalent rénové par le propriétaire précédent, après négociation... Ceux là auront toujours fait une affaire.

    En tant qu'enseignant, vous avez effectivement un statut enviable, malgré un salaire (en apparence) inférieur à celui d'un cadre du privé... Une banque spécifique (la CASDEN), une mutuelle spécifique, qui génère de nombreux avantages (mutuelle gratuite à 100% pour des enfants étudiants, entre autre...), la possibilité de demander un logement aidé (alors que vous gagnerez au bout d'une dizaine d'années de carrière plus de deux fois le smic net, et encore, en ne se basant que sur une progression fainéante à l'ancienneté...), des aides juridiques (l'Autonome), un emploi à plus de 50% du temps en télétravail, etc... la liste est longue.. Happy?

  • 0 Reco 30/05/2012 à 16:35 par MisterHadley

    Evidemment, avec une telle chaleur ces jours-ci, ne nous contentons pas de "tirer les couvertures", mais lachons nous totalement et faisons les voler carrément..!

    C'est tellement plus mieux...

    ;)

  • 0 Reco 30/05/2012 à 16:27 par Un pro de la promotion

    La fin du monde a déja été annoncé tellement souvent, dans les année 92/94, en 2001/2002, en 2008/2009 et rebelote en 2011/2012 mais au final le monde reste toujours le même .... Il y a des ajustements, mais une choses restera toujours, le marché de l'offre et de la demande, le besoin de se loger, les taux d'intérêt etc etc etc ... il y a bientôt un an, certain annonçaient une chute de 15 % pour le fin 2011, nous somme bientôt en juin 2012 ... bref comme a chaque fois chacun essais de tirer le couverture a soit mais au final il ne reste et ne restera qu'une seul vérité, celle des marchés !!!

  • 0 Reco 30/05/2012 à 07:56 par Patwon

    "enseignant donc a l'abris de la crise"...
    Ah bon????

  • 0 Reco 30/05/2012 à 07:16 par Gironimmo

    Triste sort, rassurez vous l'homme Triomphera de la crise.

    Mais il est vrai que ceux qui se réjouissent de cette crise et du malheur des autres le font souvent parce qu'ils sont privilégiés comme notre ami Antoine qui est enseignant donc à l'abris de la crise.

  • 0 Reco 29/05/2012 à 19:23 par tristesort

    Oui veinards on a été (désolée, il m'arrive parfois de parler le yoda !) : on avait la situation qui permettait d'acheter à une époque où les taux d'intérêts étaient très favorables et le marché très "détendu" .
    Ah, l'emprunt sur 15 ans...

    Ceci dit, je ne sais pas si on peut dire que les prix ont triplés : faut pas avoir besoin de vendre son bien en ce moment (encore chanceux sur ce coup là, pour l'instant). Certains ici disent n'achetez pas, moi je conseillerais aussi de ne pas vendre si on le peut, c'est trop tard...

    Et oui, j'ai été scandalisée par l'augmentation des prix. Parce que, au delà des raisonnements financiers complexes, c'était tout simplement contraire au bon sens et que tous les acteurs de ce système l'ont entrainé à sa perte: les prix étaient devenus sans rapport avec les revenus des gens. Alors après avoir allongé les crédits et diminué les surfaces.... il était évident que, sauf à augmenter les salaires, il serait difficile de trouver encore des milliers de "rallonges".

    Mais les messages allaient tous dans le même sens : les prix augmentent, la France n'est pas chère, y'a de la marge... Et quand les ventes ont stagné, ils ont fait "glisser" les statistiques. Et tous les médias reprenaient en coeur.

    Alors j'ai vu des gens que j'aime et que j'estime, brillants pour certains, acheter quand même. Parce que c'est une étape importante dans la vie, en France particulièrement; parce qu'ils payaient des loyers élevés; parce qu'ils ont écouté les sources officielles...
    Et j'ai du mal à rire à gorge déployée de leur malheur.

    J'ai vu aussi les gamins dans les AI: statuts précaires, salaires aléatoires, pas de formation. Alors, leurs discours me gonflaient, mais je n'arrive pas à leur vouloir du mal.

    Donc oui, j'ai été révoltée, croyez moi! C'est pour ça que je dis que si ça permet aux gens d'accéder au logement ce sera un mal nécessaire.
    Mais ça risque de piquer fort alors je fais pas péter le champ!

    Soeur Emmanuelle, sort de ce corps!

  • 0 Reco 29/05/2012 à 18:30 par antoine

    "PS: j'ai acheté en 99, je serais selectionnée dites?"

    veinard: vous avez acheter au meilleur moment, les prix ont depuis été multiplié par trois, et la banque a du racheter votre credit.. Vous etes gagnant sur toute la ligne...

    je pense qu'un tas de porpio comme vous a du mal a se mettre a la place des jeunes achetant aujourdhui... Car je ne pense pas que les salaires aient suivi. Ne trouvez vous cela pas scandaleux?

  • 0 Reco 29/05/2012 à 18:19 par tristesort

    Ah cher Antoine,

    Si le monde n'était peuplé que de vos semblables...il n'y aurait plus de barderie pour les gens comme vous ;)

    Louons donc ensemble les crétins, les pleinsdesous et les AI, comme vous devez le faire, j'imagine, tous les matins (heu! à titre d'information la vague de création d'agences immobilières a été suivie par une déferlante de création de boulangeries :il y en a déjà beaucoup trop... juste pour parler hein!).

    C'est donc vous qui roulerez tout le monde au bout du compte :)))) Vous serez le prédateur de l'AI, ce gros requin :)

    Ah la selection naturelle par l'intelligence!!!!!!

    Je ne pleure pas sur l'AI ni sur l'investisseur, et pas non plus sur les crétins (un peu plus quand même il faut l'avouer). Je ne pleure pas d'ailleurs....Tout cela était prévisible. Il y a encore plein d'autres responsables (les marchés financiers, les banquiers, les constructeurs, les producteurs de matériaux, les fournisseurs de matières premières, les gourvernants et leurs régimes fiscaux étranges, ma tante par alliance.J'en passe et des meilleurs.)

    Je ne pleure pas mais je ne ris pas non plus. J'ai sans doute vu trop de gens mourir de dettes (je dois avoir une nature à m'apitoyer). Et puis, que voulez vous, je n'arrive pas à trouver euphorisante la perspective d'une crise majeure. Ca m'inquiète un peu à vrai dire. Si ca permet aux gens de se loger, ca sera un mal, mais un mal nécessaire. Si ça permet à des requins d'une nouvelle espèce de faire des affaires, ca sera... un mal pour... quoi au fait?

    Allez, faut pas que me pousser à faire des trucs comme ça: faut pas réveiller la mère Thérésa qui sommeille en moi..... J'adoooore faire la morale :)

    Ok, je me tais.

    Bonne braderie:))))

    PS: j'ai acheté en 99, je serais selectionnée dites?

  • 0 Reco 29/05/2012 à 15:27 par antoine

    cher "tristesort",

    Si des AI se retrouvent sur le carreau, car leur maison en vendre ne se vendent pas, je ne vais pas verser la moindre larme, d'autant plus qu'a leur place viendra s'installer une belle boulangerie!
    Mais vous savez, si des imbéciles de jeunes pigeons se sont endettés sur 35 ans a 35% et se retrouvent avec une maison au prix divisé par deux, et ou licencié ou en plen divocr,e et bien je ne vais pas m’apitoyer un seule seconde sur leur sort!

    L'explosion des perix est du a trois types d'individus:

    - les jeunes pigeons naifs et qui achetaient a n'importe quel prix, tout ca pour se la peter d'etre proprio
    - les gros proprios investisseurs profitant du sceller
    - et les AI biensur!

    Bref si tout ce petit monde se cassent bien la gueule, franchement, qui va les pleurer? ca sera de la pure selection naturelle selon l'intelligence!

    Et ceux qui auront eu l'intelligence de garder leur apport, achetront sans probleme au marché de la grande braderie qui arrive à grand pas !

  • 0 Reco 29/05/2012 à 14:54 par tristesort

    C'est effrayant! Les gros cons d'AI, les gros propio cupides.... La plupart des vendeurs cèdent leur maison. Un bien qu'ils ont acheté, souvent pour y vivre et parfois trop cher s'ils l'on fait à partir de 2006. Alors, bien sur, ils ont du mal à accépter de baisser et on peut peut être essayer de les comprendre. Certains vont se retrouver dans des situations financières intolérables. Le marché se retourne... depuis 5 ans. Je fais parti de ceux qui disent depuis 2006 que tout ne tient que sur l'illusion et que la correction aurait du avoir lieu en 2007, vraiment. (Je ne suis pas un gros con d'AI, je n'ai jamais rien vendu de ma vie!). Mais personne n'y avait intérêt et les médias se sont bien chargés de diffuser n'importe quoi pour que le mirage dure. Et aurait on pu arrêter d'avancer? Je ne sais pas, je ne suis pas économiste. Ce que je sais, c'est que le marché a l'air de se retourner et oui ça pourrait être violent. Mais il n'y a pas de quoi se réjouir: les premiers à se retrouver sur le carreau les premiers ne seraient pas les gros financiers ni les cadres parisiens.Tout un pan de l'économie est en danger et beaucoup d'emplois vont disapraître (ça c'est sur). Alors, sauf à prôner la décroissance quitte à danser sur les tombes de ses victimes (mais êtes vous véritablement prêts à accépter tous les aspects de cette décroissance), je ne vois pas ce qu'il y a de réjouissant. Ceci dit, si cela vous excite tant, c'est peut être que vous aimeriez acheter ? Dans ce cas, je vous le souhaite, au prix le plus bas s'entend. Je ne peux bien sur pas vous souhaiter de plus-value sur l'opération, votre logique me l'interdit, mais je vous souhaite de ne pas vous appauvrir.
    Je ne sais pas si la baisse sera de 20, 30 40 ou 50 %. Tous ces calculs sont bidons, basés sur des hypothèses qui se révèleront fausses.
    J'aurais voulu que le marché s'assainisse, il risque de s'effondrer, tous les rouages semblent être en train de s'enclancher. Mais moi, je trouve ça plus inquiétant que drôle

  • 0 Reco 27/05/2012 à 17:10 par Arthur

    Il est en arrêt maladie pardis

  • 5 Reco 25/05/2012 à 23:29 par Patwon

    Antoine comment fais-tu pour animer ce forum à toi tout seul..l? Tu fais flipper mec...

  • 0 Reco 25/05/2012 à 21:49 par Antoine

    allons bon....

    http://www.diagnostic-exp ertise.com/credit/actuali te-credit-la-bulle-immobi liere-sur-le-point-d-ecla ter-4116.php

    meme les experts de l'immo s'y mettent , a dire que ca va peter !!!

    ........ là les gars c'est pas de ma faute hein?

    :))))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:56 par Antoine

    l'argument du papi etait clair: s'il baisse ne serait-ce que de 10,000, ben cest dix mille de moins pour ses enfants soit une belle petote voituire neuve en moins qu'il dit..

    hihiihihih

    sauf que 165,000 euros, ca fait pres de 16 voitures neuves en moins....

    hihihi:))))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:51 par Antoine

    tu le connais?????

    dis pour voir cest dans quelle ville? :))) je te teste...:))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:39 par Friand

    Ah oui je connais le papi, je lui ai proposé 88000 euros il a pas voulu dommage il aurait pu faire des cadeaux à ses petits-enfants avant de quitter la planète.

    Sinon pour la baisse c'est en cours mais ça résiste dans les zones tendues. Par exemple à Paris les apparts se vendent encore c'est fou. Est-ce que ce ne serait pas juste les parisiens qui s'échangent leurs apparts ? (X achète à Y, Y achète à Z, Z achète à X... ?)

    Pour l'encadrement des loyers ça a merdé en 48 mais le contexte n'est plus le même aujourd'hui. Et puis les solutions de Sarko ont empiré la situation alors qu'il était censé créer une "France des propriétaires" ça fait bien rigoler hein^^ Alors laissons notre nouveau président tenter sa chance...

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:24 par Antoine

    je connais un vieux c.. de vendeur de terrain: le type a 85 balais!!!

    Il a proposé a prix surévalué un terrain a 165,000 euros dans l'essonjne.... terrain merdique a souhait: pompes de relevage, glaise et batiments de France sur le dos de l'acheteur !!!!!

    ca fait un an et demi que son terrain est en vente: le type ne veut pas le baisser d'un centime!!!

    du coup il a changé d'agence, en a pris une autre et toujours au meme prix!!!!

    et ca se vend pas!

    le type doit avoir la 86 ans et demi...

    Il va crever, et peut eter se faire enterrer dans son beau terrain, lequel se vendra aux enchères a un prix de depart divisé par dix

    :)))

    veridique chers amis!!

    mais tellement revelateurs de se qui se passe ne ce moment!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:20 par Antoine

    si les prix ne baisse pas vite cest qu'il est dure pour un AI de convaincre un vendeur de baisser de 20% le prix, alors que le prix de base surévalué a été proposé par ce meme AI pour chopper le mandat , sans que cet AI passe pour un guignol....

    ou l'AI ose, et se fait renvoyer chier par le vendeur, ou il n'ose pas et de toute facon le prix stagne, voire baisse un peu, et les bien s'accumulent....

    Puis le temps passe passe, ca se vend pas..... alors on commence a baisser, et la cest le cercle vicieuex... Les stats s'accumulent.. ca baisse ca baisse...... et cest l'eclatement!!!

    voila le beau scenario qui nous attend chers vendeurs....:)))))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:16 par Antoine

    un seul conseil: vendez et ters tres vite!!!

    cest meme peut-etre deja trop tard! le mecanisme de l'accumulmation des bien est bele t bien enclenché!

    144 maison a vendre sur seloger .com a Palaisea, contre 100 il ya un an tout juste: augmentation de 44% de l'offre !!!!!!!

    et je ne parle pas de la chute de la demande....

    vous la voyez alors la bulle?????

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:13 par Antoine

    a quoi bo s'endetté aujourdhui a prix surévalués, alors que

    1) il va y avoir une forte augmentation des terrrains a batir, a cause de la taxation inversée: baisse des prix du neuf
    2) avec la baisse du neuf, l'ancien devra suivre forcement, et vus que le ptz et le scellier dans l'ancien sont morts et enterrés, les prix baissent !!

    baisse de prix de 10% = 30,000 euros sur 300,000 euros!

    Sur 5 ans, previsions de 40%!! baisse de prix de 120,000 euros (dix ans de loyer)

    pas besoin d'etre expert en calcul mental pour voir que ca vaut pas le coup de s'endetter sur 35 ans a 35% en ce moment ..

    :))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:13 par Pierre

    Je vous le souhaite....

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:10 par Antoine

    Et il vaut mieux payer une mensualité divisé par deux, cher Monsieur..:)))

    Les prix sont surévalués, et si la crise s'aggrave, ils baisseront encore plus.

    Mais bon auw dernieres nouvelles, les loyers vont etre bloqués donc ou est le probleme?

    Tout le monde sait bien que l'augmentation du loyer n'est pas essentiellement du à l'indice des loyers, mais plutot aux augmentations mirobolantes des que les locataires changent :))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 20:04 par Pierre

    Cher Monsieur lorsque l'inflation est la consequence d'une devaluation: les salaires augmentent! Et oui meme si cela ne vous rend pas plus riche! Vous ne me croyez sans doute pas... C'est ce que j'ai connu et ce qui se passe actuellement dans de très nombreux pays qui ont devalué...observez bien ce qui se passera en Grece s'ils sortent de la zone Euro.....Ce que je peux vous dire c'est qu'il vaut mieux rembourser une mensualité fixe que payerun loyer qui est indexé...sur l'inflation! car c'est ça la grande idée du blocage des loyers.....

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:56 par antoine

    regarde ca Pierre (enleve le espace)

    http://www.lachaineimmo.t v/revue-de-presse/cecile- duflot-des-mesures-choc-p our-le-logement-295.html

    et prends en de la graine ..:))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:51 par antoine

    les gars, c'est pas la peine, vous passez pour des truffes, vos arguments ne tiennent plus!

    la :methode Couet cest fini!

    Le foutage de gueule de premiere classe (la peur de la faillite des banques donc il faut acheter car sinon on perd ses economie.. ahahhahahhahahah)

    yen a marre de vos connerie d'AI a deux balles! Changhez de disques, admettez que les prix sont surévalués, et baissez les donc , pluttot que de prendre les acheteurs pour des cons!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:49 par antoine

    "...car ce sont les "gros proprios" qui financent la construction de la majorité des logements de notre pays.."

    ah bon????????????????????

    ah ca cest un scooopppppp

    pourtant j'ai toujours entendu dire que la majorité des acheteurs etaient des peres de famille, des primos....

    ca alors..

    donc ca serait acause de ces gros proprios que les prix ont flambé en 2009-2011 a cause du scellier?

    ben ca alors qui leut cru...

    ahahhahahhahahaha

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:46 par antoine

    "si "la relance" rime avec "dévaluation" et "planche à billets" je vous conseille d'acheter vite fait car quand l'inflation est là je peux vous dire qu'il vaut mieux être endetté qu'épargnant....ça aussi j''ai déjà donné!!!"

    ahahhahah celle la elle est bien bonne !!!!

    donc il vaut mieux selon toi etre endetté jusqu'au coup^en achetant a prix surévalué, et ne plus rien avoir sur son compte, puis se retrouver en plien inflation et subir les frais de bouffe d'essence qui explosent tout en ayant un salaire qui stage voire baisse,

    que d'etre locataire a pied de son boulot, et avoir pliens de sous sur son compte???

    haahahhaha

    ouhia ya pas a dire, tes un bon !

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:44 par antoine

    la qualité des logemenst est deja tres mauvaise, bien que les proprios prennent a chauqe fois au moins la moitié des cautions quand le locataire s'en va.. alors.....

    cet argument est des plus STUPIDE!!!

    et puis le prix de la peinture premeix prix chez Lerroy Melrin, ou du papeir pain premier prix chez Casto, ON LE CONNAIT!!! :))

    javais refais la chambre des petits quand jetais encore locataire (12m2) pour seulement 10 euros de papeirs paints + 5 euros de colle et un peu d'huile de coude... alors hein...

    hihihihi

    sacré proprio... toujours le mot pour rire hein?

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:42 par antoine

    on n'est plus en 48! On va construire en parrallele bcp de logements sociaux en zone tendue !!!!

    Et on, va taxer les logements VACANTS... Incitant ou a la location, ou a la vente: augmentation de l'offre a la vente, = baisse des prix !!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:40 par Pierre

    Je crains que les "gros proprios" ne soient malheureusement pas les seuls à pleurer....Le blocage des loyers on connait avec la fameuse loi 48...qui a débouché sur l'une des plus graves crises du logement que le pays ai connu (avec le tristement célèbre appel de l'Abbé Pierre lors de l'hiver 54). Je ne crois pas qu'il soit très sain de décourager l'investissement immobilier...car ce sont les "gros proprios" qui financent la construction de la majorité des logements de notre pays....La qualité des futurs logements sera à l'image de la rentabilité qu'ils offrent et l'on assistera au retour des merveilleuses constructions des années 60-70 qu'il a fallu bâtir à la hâte pour faire face à la pénurie! un dernier détail si "la relance" rime avec "dévaluation" et "planche à billets" je vous conseille d'acheter vite fait car quand l'inflation est là je peux vous dire qu'il vaut mieux être endetté qu'épargnant....ça aussi j''ai déjà donné!!!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 19:03 par antoine

    "elle est belle la chute annoncée en 2008"

    cest a cause de sarko que ca remonté a mort: Scelleir et ptz!!!

    maios ca cest fini!!!

    sarko est a la retraite, au cas ou tu n'etais pas au courant, et les loyers vont etre bloqués, et en meme temps les gros proprios colectionnat les apparts vont etre taxés a mort a juste titre, notamment ceux qui laissent vacant les apparts!!

    CEST FINI....

    tu serais pas come le type de century 21 toi et adepte de la methode Caouet??

  • 0 Reco 25/05/2012 à 18:58 par antoine

    chers pigeosn acheteurs,

    jespere que vous avez compris hein?

    IL NE FAIT PAS ACHETER COMME UN ANE EN CE MOMENT!!

    CA VA PETER!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 18:57 par antoine

    regardez cet edito les mecs!!

    et pleurez bien!!

    l'immo cest fini.. les prix mirobolants, ciao la compagnie.. :))))

    Pleurez bien chers proprios cupides et entêtés, cher AI gourmands.... vous allez morfler et dur! Vous allez vous mordre tous vos doigts les uns apres les autres..:)))

    http://www.lachaineimmo.t v/revue-de-presse/cecile- duflot-des-mesures-choc-p our-le-logement-295.html

  • 2 Reco 25/05/2012 à 18:04 par la situationréelle

    Les conditions d'accès au crédit par banques ont été durcies depuis la Mi 2008 (suite affaire Kerviel etc...) il est faux de dire que c'est d'actualité ou depuis Mi 2011. @antoine les vendeurs devaient pleurer aussi en 2009 2010 et 2011 elle est belle la chute annoncée en 2008

  • 0 Reco 25/05/2012 à 17:55 par Pas tout à fait d'accord

    @bull and bear
    Les banques sont certes plus exigeantes quant aux conditions d'octroi de prêt mais c'est bien la demande qui s'est effondrée (v. notamment : http://www.challenges.fr/ patrimoine/20120417.CHA54 30/la-crise-de-l-immobili er-a-officiellement-comme nce.html).
    Les banques sont toujours prêteuses : un prêt immobilier permet de domicilier l'emprunteur à long terme.

  • 0 Reco 25/05/2012 à 17:34 par antoine

    les mecs on va rigoler le 31 mai!!!

    l"insee va annoncer les chiffres officiels du premier trimestre... les AI et les vendeurs vont pleurer.......:)))))

    Chute libre annoncée !!!!!

  • 0 Reco 25/05/2012 à 16:31 par Bull and Bear

    @ Pas tout à fait d'accord

    Désolé mais votre raisonnement ne tient pas d'un point de vue économique. L'OAT de l'Allemagne est à 0% parce que la demande est tellement forte des investisseurs ques les tx baissent mecaniquement, mais ne rapportent plus rien. Pour la France, toutes les demandes de financement ont toujours très largement atteint leur objectifs ... Et si certains s'attendent au retour du drachme, le mark comme le franc ne sont en aucun cas envisagés ...

    Pour l'immo meme chose, ce n'est pas l'absence de clients, mais l'application stricte des conditions d'emprunt qui réduit le marché, d'autant que les banques sont tenus pas les accords de Bale III. La situation des ménages de 2010 n'était pas bonne, elle ne fut pas fondamenlatement différente en 2011 et 2012 malgré des evolutions du marché différentes ...et cela se verifie partout dans le monde à Rome comme à Singapour ou Londres, et meme en Allemagne ou l'immo au credit facile monte fortement dans les grandes villes comme Munich ou Hambourg

  • 0 Reco 25/05/2012 à 14:43 par Pas tout à fait d'accord

    @bull and bear
    Vous oubliez une chose : les taux baissent pour attirer des acheteurs... qui n'achètent plus. La demande de crédit est en chute libre.
    La raison est simple : ceux qui pouvaient acheter aux prix de 2010 l'ont fait (d'où la flambée). Les acheteurs actuels n'ont pas les mêmes moyens. Les investisseurs désertent le marché et les ménages ne peuvent payer les prix actuels (calculez combien il faut gagner pour s'acheter un 5 pièces à Paris).
    Par ailleurs, les investisseurs n'aiment pas tant que ça prêter à la France. S'ils prêtent à 0% à l'Allemagne c'est qu'ils savent qu'en cas d'éclatement de l'euro, ils seront remboursés par l'Allemagne en Deutsch Mark, qui se valorisera, alors que le Franc...

  • 1 Reco 25/05/2012 à 13:12 par la situationréelle

    Elle est belle la chute prévue résultats 2011 +22% la baisse du fameux friggit en 2008 était de 30 a 40% sur 4 ans.

  • 0 Reco 25/05/2012 à 11:54 par Bull and Bear

    A mon avis la baisse sera modérée pour une raison très simple ...
    La France, meme menacée sur son triple A, n'a jamais emprunté à des taux aussi bas, autour de 2.4% sur 10 ans à l'OAT. Les investisseurs adorent et vont adorer preter de l'argent à la France car çà rapporte plus que la dette allemand ( quasi 0% ) et c'est moins risqué que la dette italienne ou espagnols ....

    Du coup les credits immos vont être limités à peu d'acheteurs, mais vont restés très bas ... d'où une baisse modérée ...

    Les taux de credits sont l'alpha et l'omega de l'immobilier, le reste ( pénurie, valeur refuge, loi de machinchose ) sont de la soupe d'économistes et de la poésie d'agent immobilier. On en revient toujous au meme, cash is king ....

  • 0 Reco 25/05/2012 à 11:42 par antoine

    "on est tous là à prier que ça baisse. "

    :)) pas les AI bêtes (car il y en a des pas bêtes, si si je vous l'assure..:) et les proprios cupides ..:)))

  • 0 Reco 25/05/2012 à 11:15 par hé-hé

    ça ne changera rien jusqu'au jour où la France et l'Europe ferme la porte à la mondialisation et commence à protéger son savoir-faire et son emploi de tout genre. Que cela pourrait relancer une vraie industrie un peu partout en France qui valorisera les régions et le travail en terme de valeur ajoutée. D'une part ça désengorge Paris où c'est considéré normal de passer sa vie en vendant des services dans les bureaux sans pour autant produire quoi que ce soit, c'est seulement de l'achat-vente en réalité, et d'autre part ça supprimera cette notion de "valeur refuge" qu'on attribue à l'immobilier dans les zones tendues et touristiques, que ça soit Paris, stations de ski, la côte d'Azur...

    Pour dire que le prix, son envolée et sa baisse le cas échéant c'est la suite des choses beaucoup plus profondes dans la société où c'est devenu normal quelque sorte de ne plus vouloir travailler et produire et au contraire investir, profiter et penser que l'argent crée l'argent automatiquement...

  • 0 Reco 25/05/2012 à 09:06 par Pas tout à fait d'accord

    La baisse est désormais certaine, mais la limiter à 10 % et sur 2 ans est bien optimiste après une flambée de 40 %.
    Les mécanismes du marché conduiraient à eux seuls à une telle baisse, qui n'est qu'un retour à la raison après le feu de paille de 2010-2011, mais il faut aussi tenir compte de la suppression des aides, de l'augmentation des taxes, du changement politique qui jouera la baisse des prix, du durcissement des conditions de crédit, de l'aggravation de la crise...

  • 0 Reco 25/05/2012 à 07:06 par UFFA92

    La baisse des prix aura bien lieu sauf si des nouvelles mesures d'aides à l'achat ne viennent relancer les prix comme l'ont fait le PTZ ou le Scellier. Donc prudence sur les prévisions. Celà dit une baisse des prix serait salutaire pour la grande majorité des français car l'immobilier est devenu prohibitif. Il convient donc d'être attentif pour le candidat à l'achat et en cas de "coup de coeur" il faut négocier car les vendeurs n'ont pas encore intégré le cycle baissier.

  • 3 Reco 24/05/2012 à 21:44 par Nikos78

    S agit il des mêmes experts pour qui tout allait bien en 2007?
    L'immobilier va baisser? C est ce qu on disait en 2008...
    Puis en 2009... En 2010 tout allait bien en 2011 aussi et en 2012 donc tout va s écrouler? On peut leur faire confiance à ces experts!

  • 0 Reco 24/05/2012 à 21:40 par antoine

    ". Un bon 40% de baisse"'

    ouai!! ca serait cool! et que les vendeurs cupides se le prennent en pleine tronche, ce 40% de baisse! :))

  • 2 Reco 24/05/2012 à 20:37 par lil-works

    10% quel pessimisme.
    "Une correction salutaire"

    Le niveau de la baisse sera salutaire quand on aura rejoint le tunnel de frigitt... Un bon 40% de baisse

  • 0 Reco 24/05/2012 à 20:21 par antoine

    ah bon????

    ben je comprends pas moi, le naif acheteur.... Century 21 et d'autres AI , les fameux pro de l'immo, expert et futurs prix nobel en puissance, disent tous en coeur que ca va monter en 2012!!!

    ben ca alors, quelle surprise que ca va baisser.... Qui l'aurait cru hein?? :)))


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...