Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 31 janvier 2008 à 13h12

La baisse des prix immobiliers pourrait durer jusqu'en 2010


(LaVieImmo.com) - « Les prix immobiliers devraient baisser en 2008 après s’être stabilisés fin 2007 ». Après le Crédit Agricole en début de semaine, c’est au tour de HSBC France de prédire, jeudi, un repli du marché immobilier français. Selon Mathilde Lemoine, Directrice des Etudes Economiques et de la Stratégie Marchés chez HSBC France, cette baisse attendue devrait être de « 3% en moyenne ». Le repli serait de 2.2% au premier semestre et de 2.8% au second. Cette baisse anticipée tient à la dégradation de la solvabilité des ménages, que l’économiste évalue à 5.2%, liée principalement à la poursuite du mouvement de hausse des taux d’emprunt immobilier.

La baisse pourrait se poursuivre jusqu'en 2009 ou en 2010

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Que va-t-il se passer au-delà de 2008 ? « L’étude des cycles précédents montre que les phases de ralentissement des prix (baisse du taux de croissance) se sont traduites par une phase de retour vers leur niveau tendanciel dans les trois années suivant le début du ralentissement », observe Mathilde Lemoine. « Par ailleurs, les phases de ralentissement des prix immobiliers durent en moyenne 4.5 années. Compte tenu de l’écart du niveau de prix à leur tendance historiquement élevé, le retour à la tendance nécessitera cette fois-ci une baisse des prix qui pourrait se poursuivre jusqu’en 2009 ou en 2010, la croissance des prix immobiliers ayant atteint un pic en 2005 ».

Une baisse moins marquée qu'aux Etats-Unis

L’économiste note également que la baisse des prix restera mesurée, et en tout état de cause « inférieure à ce que nous pouvons observer aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni ». Deux raisons à cette résistance : « le déficit de logement perdure » et « le ralentissement de la zone euro que nous attendons va pousser à la baisse les taux longs, ce qui devrait limiter les hausses futures d’emprunt immobilier ». Et agir favorablement sur la solvabilité des ménages. Celle-ci sera par ailleurs accrue par les mesures de défiscalisation.

ES

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...