Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 15 septembre 2010 à 16h31

La CLCV réitère sa demande d'un "gel des loyers"


Locataires vs bailleurs : au fond, le même constat
Locataires vs bailleurs : au fond, le même constat
Locataires vs bailleurs : au fond, le même constat (©dr)

« Des locataires étranglés par les hausses de loyers », « des recommandations ministérielles non respectées », « une sévère diminution des aides au logement »…autant de raisons pour l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) de se fait entendre, une fois de plus, sur la question du gel des loyers.

(LaVieImmo.com) - Dans un contexte où « les loyers augmentent deux fois plus vite que le coût de la vie, et en prévision d’une baisse historique du pouvoir d’achat en 2010 », la CLCV demande un nouveau gel des loyers. L’association pointe du doigt un pourcentage important de bailleurs ne respectant pas les recommandations ministérielles qui visent à limiter les hausses dans les organismes HLM. Ainsi, cette année, 65,46 % des bailleurs n’auraient pas respecté le plafonnement de 1 % préconisé par Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au logement, selon une enquête réalisée par la CLCV. L’augmentation moyenne des loyers a été de 1,36 % sur l’année précédente, et le taux de variation moyenne par rapport à la recommandation ministérielle, de 36 %.

Un pouvoir d’achat en berne

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le pouvoir d’achat des ménages apparaît abaissé de 11,34 % cette année par rapport à 2002, en comparant l’évolution des aides au logement à celle du coût de la vie. L’association dénonce une déconnexion de ces aides par rapport « au coût réel du logement », ce qui a pour conséquence « une proportion croissante de locataires qui supportent des loyers réels supérieurs aux loyers plafonds pris en compte pour le calcul de l’aide au logement : 72 % en 2007 contre 58 % en 2001 ».

Des revenus locatifs moins importants pour les propriétaires

Geler les loyers pratiqués par les bailleurs ? De quoi agacer l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), qui vient de constater dans son Livre blanc de septembre 2010, que le pouvoir d’achat des propriétaires « est en chute », ceux-ci ayant perdu « environ 10 % de leur pouvoir d’achat en 2009 ». Hausse des charges, de la taxe foncière ou diagnostics obligatoires ont été les facteurs de cette baisse. Mais surtout, les propriétaires mettent en lumière que les revenus locatifs ont progressé moins rapidement que l’inflation, ce qui laisse ressortir « une baisse de 1 % » pour 2010.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/09/2010 à 14:13 par geneviève

    les loyers sont trop élevés par rapport aux revenus c'est bon ni pour les locataires ni pour les propriétaires

  • 0 Reco 16/09/2010 à 14:42 par philippe

    bravo la clcv

  • 0 Reco 16/09/2010 à 14:41 par barbara

    moi je soutiens cette association

  • 0 Reco 16/09/2010 à 10:04 par patrick

    Ok pour HLM mais jà la lecture du rapport logement du ministère les loyers du privé ont augmenté comme le dit la CLCV

  • 0 Reco 16/09/2010 à 10:03 par emmanuel

    oui les HLM peuvent bloquer les loyers pas normal qu'ils augmentent + que dans privé

  • 0 Reco 15/09/2010 à 18:02 par contre

    pourquoi demander de bloquer les loyers alors que ceux ci ont diminue pour le prive au moins en province, depuis 2008 ceux que jj'ai n'ont pas augmentes., mçeme les nouveaux baux. pourquoi les hlm ont-il le droit d'augmenter plus que le prive. il n'ont pas les impots du prive, apres investissement et renovation le foncier a augmente de 40 % donc ceux des locataires. la rentabilite devient nul.
    continue a taper sur les propriaitaire honnete et on mettra tous en vente ca rapportera plus.

    si l'on continue les proprio honnete metrons la cle sous la porte.

  • 0 Reco 15/09/2010 à 17:08 par rity

    la demande me semble justifiée. Attention l'IRL c'est en cours de bail uniquement dans secteur privé. Ce qui exclut le secteur social plus les renouvellements de baux et déménagements soit par an au mins un 1/3 locataires privés ou là ca matraquent. Et puis on sait bien qu'iRL pas toujours respectée
    pour moi ils ont mon soutien

  • 0 Reco 15/09/2010 à 16:51 par lapoliss

    j'ai bien l'impression qu'ils la font plusieurs fois par an.
    je n'ai rien contre la défense des intérêts des locataires - bien au contraire. pourtant, je vois mal le bien fondé d'une telle mesure en ce moment. même si on sait que l'IRL va repartir de l'avant assez rapidement.

  • 1 Reco 15/09/2010 à 16:40 par copleboss

    L'IRL de cette année est marginal d'environ +0,2%, la revalorisation des loyers étant indexée sur l'inflation (quasi nulle en ce moment), peut on m'expliquer pourquoi ils font cette demande?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...