Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 13 octobre 2009 à 11h00

La Fnaim relève ses prévisions et demande l'aide du gouvernement


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Les prix de l’immobilier ancien ont cédé près de 5 % en variation annuelle au troisième trimestre 2009, selon la Fnaim. Si elle estime que le gros de la crise est passé, la fédération insiste sur la fragilité du marché, et demande au gouvernement des mesures de relance spécifiques pour éviter une rechute.

Au cours du troisième trimestre 2009, les prix des appartements ont reculé de 0,7 % par rapport aux trois mois précédents, observe la Fnaim dans sa dernière enquête, publiée mardi. Variation comparable pour les appartements, qui terminent le trimestre en baisse de 1,3 %. Tous types de logements confondus, les prix, qui avaient rebondi de près de 4 % au deuxième trimestre, ont donc cédé 1 % pendant les mois d’été.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Par rapport au troisième trimestre 2008, la fédération observe une décrue de 4,8 % (-4,9 % pour les appartements, -4,7 % pour les appartements), après deux baisses de 6,6 et 9,8 % aux deux premiers trimestres de l’année. En variation annuelle moyenne enfin*, la correction ressort à -7,8 %. Selon les projections de la Fnaim, elle devrait être ramenée à -5 % d’ici la fin de l’année, soit dans le haut de la fourchette des précédentes prévisions**, avant une stabilisation dans les prochains mois. « Un recul modeste, reconnaît la fédération, mais qu’il conviendra d’apprécier en distinguant les analyses de court et long termes, eu égard aux acquis de baisses enregistrées entre décembre 2007 et décembre 2009 ainsi qu’à l’amélioration des conditions de crédit. »

Un plan de relance pour l’ancien Mais ça n’est pas parce qu’il va moins mal qu’anticipé, que l’immobilier ancien est tiré d’affaire. « En dépit d’un pouvoir d’achat « logement » historiquement élevé, tous les facteurs de la reprise ne sont pas réunis aujourd’hui ». En cause, notamment, l’indicateur de confiance des ménages, « au plus bas malgré sa récente amélioration. » Aussi, « pour relancer le marché », la Fnaim réitère sa demande d’un doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour les opérations d’accession dans l’ancien, « comme cela est le cas dans le neuf, afin de sécuriser la mobilisation de l’apport personnel des ménages modestes, et par voie de conséquence, les banques elles-mêmes. »

E.S.

*Variation de la moyenne arithmétique des douze mois passés

**entre -5 % et -10 %

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...