Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 7 mai 2008 à 14h12

"La hausse des prix de l'immobilier est bel et bien terminée"


(©LVF 2007)

(LaVieImmo.com) - Patrick Jolly, président-directeur général du groupe De Particulier à Particulier, analyse pour Lavieimmo.com les grandes tendances du marché immobilier français.

Lavieimmo.com : Comment décririez-vous le marché immobilier en France au deuxième trimestre 2008, et quelles sont vos anticipations pour les mois à venir ?

Patrick Jolly : Le marché reste actif, avec un nombre de transactions immobilières toujours élevé. Ce qui a changé, c’est que les prix se sont stabilisées et oscillent sans grande tendance depuis plusieurs mois… En variations annuelles, les prix des appartements progressent désormais moins vite que l’inflation (+1.43% en avril, +1.28% en mars), tandis que ceux des maisons enregistrent un repli qui reste limité, inférieur à 1% (-0.84% en avril, -0.42% en mars) : les prix ont atterri et tout porte à croire qu’ils devraient rester stables au cours des prochains mois.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cette situation est assez paradoxale. Nous ne sommes pas dans un marché spéculatif et la demande de logements reste, en raison du manque de constructions neuves, structurellement supérieure à l’offre. Tous les ingrédients sont donc réunis pour que les prix continuent de monter. Sauf qu’après dix ans d’une hausse ininterrompue, la question de la solvabilité des ménages se pose d’autant plus durement que les banques prêtent moins facilement qu’avant. L’évolution du marché au cours des prochains mois dépendra d’une série de paramètres assez difficiles à appréhender : l’efficacité de l’action du gouvernement en faveur de la construction de logements, l’évolution de la politique de prêt des banques… sans oublier celle des taux d’intérêts.

Lavieimmo.com : Dans le dernier baromètre PAP, vous indiquez que « le marché immobilier aborde les mois les plus actifs de l’année », une période que vous estimez « généralement favorable à un sursaut des prix »…

Patrick Jolly : En effet. Traditionnellement, les mois de mai à juillet sont fastes pour le marché immobilier, les ménages cherchant à boucler les transactions avant l’été pour pouvoir partir en vacances l’esprit tranquille et emménager à la rentrée. On ne peut donc pas exclure un léger sursaut des prix à court terme. Cependant, au vu de la configuration actuelle du marché, je n’anticipe pas de mouvement marqué. La stabilité des prix devrait persister au moins jusqu’à la fin de l’année.

Lavieimmo.com : Sans disparités géographiques ?

Patrick Jolly : Paris et certaines grandes villes sont susceptibles d’enregistrer de nouvelles hausses, mais il s’agit des dernières poches de résistance. Globalement, on peut considérer que la hausse des prix est bel et bien terminée.

Lavieimmo.com : Mais vous n’anticipez pas de baisse ?

Patrick Jolly :On ne peut pas exclure des baisses ponctuelles et localisées, mais je ne vois aucune raison fondamentale d’anticiper un ajustement marqué. Depuis le début de l’année, l’indice des prix PAP n’a pas évolué deux fois d’affilée dans le même sens… De la même manière, les durées de transactions restent limitées (9 semaines en moyenne), et les taux de négociation*, bien qu’en légère hausse, se maintiennent à des niveaux historiquement très faibles. Ce calme n’est pas annonciateur d’une tendance baissière.

*qui mesurent l’écart entre le prix figurant dans l’annonce et le prix réel de transaction

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...