Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 5 septembre 2008 à 13h30

Le coût du logement : priorité pour améliorer la vie des familles en villes


(LaVieImmo.com) - Un sondage TNS-Sofres* montre qu’une large majorité des Français (65%) juge qu'il est plus agréable pour une famille avec enfants de vivre à la campagne qu’à la ville. Les personnes interrogées, séduites par l’espace et la verdure qu’offre la campagne, considèrent à 57% que la qualité de vie en ville s’est dégradée au cours des vingt dernières années. Première cause de mécontentement : le coût du logement…

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour 39% des sondés, la question du coût des appartements et des maisons est le domaine « dont il faut s’occuper en priorité pour améliorer la vie des familles en ville », loin devant « la sécurité des habitants » (12%) ou « l’accueil de la petite enfance » (9%). Les personnes interrogées peuvent donner jusqu’à trois domaines qu’elles souhaiteraient voir améliorer, et lorsqu'on comptabilise l'ensemble des réponses données, la part du « coût du logement » atteint 67%, contre 34% pour « la sécurité des habitants » et 31% pour l’environnement et la pollution. Onze choix de réponses étaient suggérées aux personnes interrogées, parmi lesquelles d’autres sujets sensibles tels que « l’accès aux soins », « la prise en charge des personnes âgées », ou « le réseau de transport en commun ».

Les prix des logements arrive en première réponse pour la quasi-totalité des répondants, et ce tant en terme d’âge, de situation professionnelle, de préférence partisane, de niveau de diplôme, d’aire urbaine que de région. Le coût du logement est plus spontanément cité par les plus jeunes (45% de premières réponses chez les 18-34 ans, contre 29% chez les plus de 65 ans). Sans surprise, cette réponse est davantage mise en avant par les actifs (43% de premières réponse, et jusqu’à 53% chez les chômeurs) que les inactifs (35%). Le détail par catégorie est dans l’ensemble assez prévisible : selon les classes sociales, le prix du logement est plus ou moins mis en avant (47% de premières réponses chez les classes modestes, 36% chez les classes aisées). Il est également plus fréquemment évoqué en ville qu’en zone rurale, et affecte dans une bien moindre mesure les personnes vivant seules (29% seulement de premières réponses dans les foyers d’une seule personne).

Bien qu’assez attendu, le détail de ce sondage témoigne de la préoccupation unanime des Français pour le poste de dépense consacré à leur logement. Les clivages sont en effet assez insignifiants. Le coût du logement est bel et bien la priorité.

*Réalisé au mois d’août et publié à l’occasion de la première « Matinale du ministre » qui s’est tenue jeudi au ministère du Logement, sur le thème « Villes et familles : je t’aime moi non plus ».

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...