Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 30 mars 2012 à 09h57

Le logement, une priorité pour les maires


Le budget lié au logement, jugé trop lourd par 94 % des maires
Le budget lié au logement, jugé trop lourd par 94 % des maires
Le budget lié au logement, jugé trop lourd par 94 % des maires (©Fotolia)

Les élus font part de leurs préoccupations autour de la situation du logement en France. La majorité d'entre eux considère que c'est, avec l’emploi, le principal problème dont il faudrait s’occuper dans les communes.

(LaVieImmo.com) - A quelques jours des élections, le logement revient sur le devant de la scène. Les élus font front sur ce sujet, à l’occasion de la publication d’une étude CSA réalisée à l’occasion du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales. Ainsi, 76 % d’entre eux estiment que le logement est l’un des deux « principaux problèmes dont il faudrait s’occuper » dans leur commune - un taux en progression de 15 points depuis le précédent sondage en mars 2007 -, juste après l’emploi, qui arrive à la première place des opinions (76 %). Des maires qui se mobilisent donc davantage autour du logement, alors que 82 % d’entre eux prévoient une augmentation de plus de 10 % de la population au sein de leur municipalité dans la décennie à venir.

Des prix et des loyers trop élevés

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Selon eux, ce sont les prix de l’immobilier qui posent particulièrement problème : 81 % jugent inabordables pour les ménages les logements neufs (81 %), les logements anciens (68 %), mais aussi les loyers (78 %), révèle le sondage. Et ce, alors que 94 % d’entre eux s’accordent à trouver que les dépenses liées au logement « pèsent trop lourd aujourd’hui dans le budget des ménages ». Mais c'est sans compter les difficultés auxquelles font face les communes elles mêmes, comme le manque de foncier disponible, pour 63 % des interrogés, ou la faible capacité financière de la commune, pour 48 %. Soit une hausse de 28 % en cinq ans...

Désengagement de l'Etat et fiscalité rédhibitoire

Quelles solutions envisager ? En grande majorité (83 %), les élus jugent que l’Etat doit mettre ses terrains à disposition des communes, alors que près de 6 maires sur 10 sentent un « désengagement » des pouvoirs publics. 82 % d’entre eux se prononcent par ailleurs en faveur d’un « abaissement à 7 % de la fiscalité pesant sur la construction de la résidence principale ». Et enfin, les édiles accueillent volontiers une politique renforcée de l’accession à la propriété. « 94 % pensent qu’il faut favoriser l’accession à la propriété privée dans le parc privé neuf BBC, 88 % dans le parc privé ancien sous conditions de rénovation et 77 % dans le parc social », conclut le sondage.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/03/2012 à 13:00 par antoine

    ahahahha,; plus hypocrites tu meurs ces maires! Ils font tout pour ennuyer le monde et retarder les constructions


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...