Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 28 mai 2010 à 17h05

Le marché immobilier n'est pas au point mort


Les prix tournent autour de 1 800 euros/m² aux alentours du château
Les prix tournent autour de 1 800 euros/m² aux alentours du château
Les prix tournent autour de 1 800 euros/m² aux alentours du château (©dr)

Touché par la passe difficile de la fin des années 2000, le marché brestois mise sur le regain de demande des primo-accédants, des investisseurs toujours présents et de nouveaux atouts pour retrouver la santé.

(LaVieImmo.com) - Les choses vont plutôt moins mal qu’ailleurs à l’extrême ouest de l’Hexagone. Le niveau relativement limité des prix du port breton a finalement tempéré l’effet de baisse. « Le tiquet d’entrée d’un acquéreur classique à Brest a peut-être été moins affecté qu’ailleurs » explique Bruno Maynard, agent immobilier au sein de l’agence Appéré. Les volumes de transaction ont baissé mais les professionnels misent plus sur un simple report que sur un véritable coup d’arrêt. « Et nous assistons à un fort regain des investisseurs avec les mises en place des différents dispositifs d’incitation fiscale » explique Pierre-Jean Galvaing, de l’agence Galvaing, qui travaille beaucoup dans le neuf.

Forte baisse des prix

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les prix de l’ancien du port breton ont toutefois connu une baisse conséquente puisque celle-ci s’étire entre - 25 % et - 30 % et fonction des quartiers. Aujourd’hui, les prix au mètre carré en centre-ville tournent autour de 1 700-1 800 mètres carrés et jusqu’à 2 000 euros du mètre carré pour les biens de grande qualité. « Dans les restes de l’agglomération, les montants sont moins élevés puisque les prix tournent autour de 1 250-1 350 euros par mètre carré et jusqu’à 1 500 euros pour les meilleurs produits » note Bruno Maynard. On note également une différence dans le neuf. « Les prix sont compris entre 3 000 et 4 000 euros en centre-ville et entre 2 600 et 2 700 euros en grande périphérie » indique Pierre-Jean Galvaing.

Les investisseurs lorgnent Recouvrance

Le quartier le plus demandé reste l’hyper-centre, qui s’articule autour de la rue de Siam. « Mais Brest était à l’origine constitué de nombreux bourgs qui se sont agglomérés les uns aux autres au fil du temps ». explique Pierre-Jean Galvaing. D’autres périmètres de l’agglomération continuent par conséquent de bénéficier d’une forte demande. Des secteurs situés à l’est et à l’ouest de Brest, comme Saint-Marc et Saint-Pierre-Quilbignon, demeurent ainsi demandés. « Le quartier de Recouvrance, sur la rive ouest de la Penfeld, qui a longtemps vécu un peu en marge de la ville avec beaucoup de vieux immeubles, intéresse d’avantage des investisseurs » ajoute Pierre-Jean Galvaing.

Arrivée imminente du tramway

Aujourd’hui, les professionnels de l’immobilier brestois misent sur l’arrivée de nouvelles infrastructures afin de dynamiser le marché. La construction d’une ligne de tramway ralliant le sud-ouest au nord-est de la ville offre ainsi de nouvelles perspectives aux promoteurs et aux investisseurs et pourrait fortement influer sur la physionomie de certains quartiers.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...