Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 19 juillet 2012 à 09h40

Le ministère vous informe sur l'encadrement des loyers


L'encadrement des loyers  expliqué aux propriétaires et locataires
L'encadrement des loyers  expliqué aux propriétaires et locataires
L'encadrement des loyers expliqué aux propriétaires et locataires (©dr)

Le ministère du Logement met en place un site explicatif et un numéro vert pour répondre aux questions sur l’encadrement des loyers, mesure qui entrera en vigueur dans les agglomérations à forte tension le 1er août.

(LaVieImmo.com) - Cécile Duflot l’a annoncé hier : le décret sur l’encadrement des loyers à la location et à la relocation sera applicable dans quelques jours. Il concernera les agglomérations qui « comptabilisent au moins 50 000 habitants et qui cumulent ces deux critères : une évolution moyenne des loyers supérieure à 3,2 % par an entre 2002 et 2010 ; et qui affichent pour 2011 un loyer moyen supérieur à 11,1 €/m », rappelle le ministère dans un communiqué. La mesure concernera 40 % de la population française, qui résident dans ces villes.

Afin de rendre le dispositif le plus clair possible, le ministère du Logement vient de mettre en place deux services à l'usage des locataires et des propriétaires :

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

  • un numéro vert (le 0 805 160 111), qui permet de joindre par téléphone des spécialistes de l’Agence nationale de l’information sur le logement (Anil).
  • un « module » accessible sur le site www.territoires.gouv.fr, « qui permet de savoir si telle commune ou agglomération est concernée par le décret et également de calculer le montant maximum d’augmentation du loyer dans ces zones couvertes par le décret », indique le ministère.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/07/2012 à 10:25 par AdLib

    Soit un studio à Paris, loué avant travaux à environ 500 €/mois : pour une rénovation totale de qualité moyenne, compter environ 15000 €.
    Le studio pourra donc se louer, ensuite, à 687.50/mois...
    Pour une rénovation totale "top", si je compte un total travaux de 20000 €, ce qui n'est pas excessif sur Paris, je pourrais louer ce studio, après rénovation, à 750 € !

    C'est, à Paris, de fait, déjà actuellement le très haut de la fourchette, de toute façon, pour un studio de 18-20 m²...

    Cela n'aura aucune incidence, donc ! Sauf que ça risque de renchérir le loyer de certains propriétaires moins préoccupés du niveau "supportable" par leur locataire. Pour ma part, j'en ai eu pour plus de 20000 € de travaux de rénovation totale, et je loue ("cher", à mes yeux, pour le quartiert et la surface, mais justifié par une qualité au-dessus de la moyenne) à 685 €.... un studio que j'aurais donc pu louer, selon cette nouvelle loi, à 750 €... Ah ah !

    Ou comment faire beaucoup de vent pour rien.
    Messieurs et mesdames les Politiques, laissez donc "les rapports locatifs", qui sont des rapports humains comme d'autres, gérés par leurs acteurs, ils sont plus au fait de la réalité du terrain que vous ne le serez jamais. Chaque fois que vous y touchez, vous ne faites que faire empirer les choses...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...