Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 4 mai 2009 à 18h28

Le rebond des prix de l'immobilier a fait long feu (SeLoger.com)


(©dr)

(LaVieImmo.com) - L’indice SeLoger.com des prix de l’immobilier est reparti à la baisse en avril, revenant sur ses gains des deux mois précédents. Un jeu à somme nulle qui cache des réalités très contrastées mais fait dire à Roland Tripard, directeur général du groupe de petites annonces, que « la petite dynamique de début d’année […] a fait long feu dans la plupart des grandes villes ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mis à jour tous les mois sur la base des biens mis en vente sur le site du groupe, l’indice SeLoger.com a reculé de 0,4 % en avril, selon la dernière édition du baromètre, rendue publique lundi. Cette baisse fait suite à deux hausses de 0,3 et 0,1 % en mars et février, les premières depuis le printemps 2008. Un rebond qu’avait permis la baisse des taux d’intérêts et les mesures d’incitation fiscales mises en place en début d’année mais qui aura donc été de courte durée. Ainsi, « à Paris, le prix moyen du m² a perdu près de 15 euros au mois d’avril », à 7 305 euros, « ce qui porte son recul sur trois mois à 0,2 % », commente Roland Tripard. Les arrondissements qui résistent au mouvement sont rares, à l’image du 7ème, le plus cher, où le m² se négocie à 11 316 euros, en hausse de 1,3 % sur un mois et de 2,4 % sur trois mois. A l’inverse, le 9ème arrondissement enregistre un repli trimestriel de 2,2 %, pour un m² à 7 034 euros.

La baisse est également marquée dans d’autres grandes villes, notamment dans le Sud, où « l’éclaircie aura été encore plus brève », reprend M. Tripard. Ainsi, sur trois mois, les prix s’affichent en baisse de 0,2 % à Bordeaux (2 630 euros), 0,5 % à Lyon (2 704 euros), 0,8 % à Marseille (3 079 euros), 1 % à Toulouse (2 682 euros) et 1,5 % à Nice ( 3 925 euros).

+7 % à Albi SeLoger constate que quatorze villes françaises évoluent contre la tendance et terminent le mois sur « un franc rebond des prix ». C’est le cas d’Albi, préfecture du Tarn (81), qui enregistre sur les trois derniers mois une hausse de plus de 7 % (2 087 euros). Des hausses, moins spectaculaires mais des hausses malgré tout pour Lille (+1,1 %, 2 882 euros), Strasbourg (+0,8 %, 2 575 euros), qui interrompt plusieurs mois de forte baisse, ou Reims (+0,6 %, 2 580 euros).

Voilà pour le bilan trimestriel. « Si on observe les variations de prix du m² sur un an, la grande majorité des villes françaises affichent désormais des performances négatives », indique SeLoger.com. Ainsi, sur douze mois, Paris enregistre un repli de 2,8 %, Lille de 1,9 %, Bordeaux de 4,2 %, Marseille de 4,3 %, Toulouse de 5,1 %... jusqu’à -8,2 % pour Strasbourg. Albi se distingue à nouveau dans le classement annuel, avec un bond de 8,8 %.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...