Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 12 juin 2012 à 16h24

Les Français dépensent plus que leurs voisins pour se loger


En 2011, les Français ont dépensé 4 500 euros en moyenne pour leur logement
En 2011, les Français ont dépensé 4 500 euros en moyenne pour leur logement
En 2011, les Français ont dépensé 4 500 euros en moyenne pour leur logement (©Fotolia)

A 4 512 euros par habitant, le coût du logement en France dépasse de 40 % la moyenne européenne, selon une étude du cabinet Deloitte.

(LaVieImmo.com) - Voilà un titre dont la France se serait bien passée... Selon une étude* du cabinet Deloitte publiée mardi, l’Hexagone est l’un des pays d’Europe où se loger revient le plus cher. En moyenne, en 2011, les Français ont consacré un peu plus de 4 500 euros à leur logement (toutes dépenses confondues, location, services, réparations, travaux, etc…), contre 3 200 euros dans l’ensemble de l’Europe. Il n’y a guère qu’au Danemark que ce coût est plus important, de 5 440 euros par habitant en moyenne.

A titre de comparaison, Deloitte évalue à un peu moins de 4 200 euros la dépense annuelle des Autrichiens, autour de 4 100 euros celles des Allemands et des Belges, et un peu plus de 3 300 euros celles des Italiens. Sous la moyenne européenne, les Espagnols ont consacré moins de 2 400 euros à leur logement l’année dernière, et les Hongrois 1 000 euros environ. (voir classement complet en fin d'article)

8 000 €/m² à Paris

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’étude montre également que c’est en France que les prix des logements neufs sont les plus élevés d’Europe, à 3 790 euros du mètre carré en moyenne en 2011. La moyenne nationale est bien évidemment tirée par Paris, où le mètre carré se négocie à plus de 8 000 euros en moyenne, deux fois plus qu’à Londres, Rome ou Milan. Deuxième au classement européen, le Royaume-Uni affiche un prix d’environ 3 000 euros/m² en moyenne, suivi par l’Italie (2 800 euros/m²) et, loin derrière, les Pays-Bas (un peu plus de 2 000 euros/m²).

Deloitte constate que les prix des logements neufs sont orientés à la hausse dans huit des douze pays sous revue, la Hongrie (environ 750 euros/m²) et de l’Espagne (environ 1 750 euros/m²), affichant « une baisse significative, en rapport avec [leur] situation économique », précise Laure Silvestre-Siaz, associée responsable du secteur immobilier chez Deloitte. (voir classement complet en fin d'article)

A noter que, en dépit de la chute de la construction à l’œuvre dans le pays depuis la crise de 2008, c’est en Espagne que la taille du parc de logements ramené au nombre d’habitants reste la plus élevée, avec un taux de 559 pour mille contre une moyenne européenne de 474 pour mille. En France, ce taux est de 531 pour mille, stable par rapport à 2010. « Des pays comme l’Espagne et la France sont des marchés plutôt à part du fait de l’importance du segment des résidences secondaires et de loisir, particulièrement en bord de mer et à la montagne », indique l’étude. A titre de comparaison, la Pologne affiche un taux d’à peine 335 appartements pour mille habitants, le plus faible à l’échelle du continent.

Coût du logement en 2011 (€/hab)

  • 1. Danemark : 5 440 euros/habitant
  • 2. France : 4 512 euros/habitant
  • 3. Autriche : 4 192 euros/habitant
  • 4. Allemagne : 4 096 euros/habitant
  • 5. Belgique : 4 064 euros/habitant
  • 6. Royaume-Uni : 3 744 euros/habitant
  • 7. Pays-Bas : 3 712 euros/habitant
  • 8. Italie : 3 328 euros/habitant
  • 9. Espagne : 2 400 euros/habitant
  • 10. République tchèque : 1 600 euros par habitant
  • 11. Pologne : 1 408 euros par habitant
  • 12. Hongrie : 1 024 euros par habitant

Les prix des logements neufs en 2011 (€/m²)

  • 1. France : 3 790 euros/m² (+6,2 % par rapport à 2010)
  • 2. Royaume-Uni : 3 025 euros/m² (+2,5 %)
  • 3. Italie : 2 792 euros/m² (-1,8 %)
  • 4. Pays-Bas : 2 090 euros/m² (+0,2 %)
  • 5. Belgique : 2 027 euros/m² (+3,1 %)
  • 6. Danemark : 1 997 euros/m² (-0,6 %)
  • 7. Autriche : 1 890 euros/m² (+3,1 %)
  • 8. Espagne : 1 740 euros/m² (-5,6 %)
  • 9. Allemagne : 1 290 euros/m² (+4 %)
  • 10. République tchèque : 1 226 euros/m² (+1,6 %)
  • 11. Pologne : 1 152 euros/m² (-1,2 %)
  • 12. Hongrie : 784 euros/m² (-23 %)

*Etude conduite simultanément en Autriche, en Belgique, en République Tchèque, au Danemark, en France, en Allemagne, en Hongrie, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Espagne et au Royaume-Uni. Les analyses ont été effectuées à partir des données de marché disponibles dans chacun des pays, provenant en partie pour la France, de l’Insee, de l’OCDE, du Conseil supérieur du notariat, de la Chambre de Notaires de Paris, et du Conseil Général de l’environnement et du Développement Durable

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/06/2012 à 01:12 par Burp

    Effectivement, les prix affichés paraissent souvent loin de la réalité. Encore un article écrit juste pour faire réagir...
    Juste un exemple, l'Allemagne: 1 290 euros/m², c'est même pas le prix dans le fin fonds de l'ex-Allemagne de l'Est, où personne ne veut aller! Dans les grandes villes de l'ouest comme Munich, Hambourg, Duesseldorf ou Francfort, le prix du neuf en centre-ville tourne plutôt autour de 6000-8000 euros.
    Un autre article paru récemment mentionnait d'ailleurs que l'Allemagne était le 6e pays au monde où la croissance des prix de l'immo a été la plus forte en 2011.

  • 0 Reco 17/06/2012 à 23:52 par Victor Urgo

    Frigidité a batti une théorie baissière il sort des chiffres qui abondent sa théorie.

    Le problème c'est que le marche dit le contraie

  • 0 Reco 15/06/2012 à 21:18 par frecchio

    info de Challenge aujourd'hui Les prix des logements anciens en France ont augmenté
    légèrement (+1,3%) sur un an au premier trimestre, tirés par la
    hausse continue en Ile-de-France (+5,4%) alors qu'une décrue
    s'amorce en province (-0,5%), selon l'indice Notaires-Insee
    publié jeudi 31 mai

  • 0 Reco 14/06/2012 à 16:26 par patwon

    Ouais mais heureusement que la miss Duflot tu lui trouves quand même certains atouts :) :) ^^

  • 0 Reco 14/06/2012 à 14:24 par antoine

    la chute des prix est enclenchée: cest officiel et cest clair et net sur le graph!

    http://www.cgedd.fr/prix- immobilier-2012-france-fr iggit.doc

  • 0 Reco 14/06/2012 à 12:19 par antoien

    Je dois dire que ce ce soit a droite ou a gauche, cher lolimmo, c'est bien ce qu'ils comptent faire!

    :))

    Javais grand espoir avec la gauche au pouvoir. Puis je suis tombé sur le site des verts et sur les associations ecologiques de saclay: ils sont contre TOUT BETONNAGE !!

    et mettre Miss Duflot ministre du logement et de la constrcution, cest come avoir mis, je le repète un vegetarien farouche à la tête du syndicat des bouchers et charcutiers de France!

  • 0 Reco 14/06/2012 à 12:16 par lolimmo

    @antoine

    Il y du chômage et un manque de logement?! la solution est super simple :
    Il faut que les maires fassent de la rétention et autorise la spéculation des terrains, empêche les chomeurs de travailler dans le batiment , fasse venir plein d'immigrés pour augmenter la pénurie de logement et le nombre chômeur et les impôts des Français qui se saignent au travail et pourront donc grâce à la compétences de nos politiques devenir très riche en payant 2 millions de Francs un T3 de 50 m2
    lool

  • 0 Reco 14/06/2012 à 11:30 par antoine

    il faut bien 'lavouer, ceux qui font reelemenrt chier a empecher de construire, ce sont les maires et les ecologistes!!!!

    Ce sont qui bloquent tout:

    et vu que l'on a Miss Duflot au pouvoir, ca nest pas pret de s'ameliorer...Miss Duflot rappelons le est pour la decroissance, alors qu'Holande est pour la croissance..

    Il manque des logements, il y a du chomage!

    Putain mais qu'estce qu'on attend pour faire une pierre de coup et construire en masse en zone tendue??????

  • 0 Reco 14/06/2012 à 10:32 par ame 12

    cette étude est incohérente ex sur l'italie nous savons très bien que les italiens ont bcq de difficultés à se loger à un prix décent. il est très fréquent de voir plusieurs familles dans une même maison en cause des prix élevés et pas d'aide au logement leurs salaires sont inférieurs aux notres ils ne peuvent donc pas être inférieur à la france en matière de coût de logement
    bcq de francais rêvent d'acheter leur maison mais les banques prêtent au compte gouttes depuis 2008 début de la crise. à quand des manifestations massives contre la toute puissance des banques qui ne prêtent pas et qui jouent avec notre argent réveillez vous on nous prends pour des citrons .......

  • 1 Reco 14/06/2012 à 10:20 par jacques78

    Vos indications sur les prix de vente des biens neufs en ALLEMAGNE sont fantaisistes
    Le coût d ela construction est déjà plus cher en ALLEMAGNE qu'en FRANCE et il faut rajouter le prix des terrains
    Veuillez m'envoyer des propositiosn pour des apparetmenst NEUFS à BERLIN , FRANCFORT ou MUNICH et vosu verrez bien que vos chiffres sont totalement faux et fantaisistes Dans l'attent de recevoir vos appartements neufs à vendre à ce prix et bien enetendu sachez que jesuis acheteur à ce prix là
    A votre service mon tel 0620711097 car je suis très interésé par un achat à ce prix en ALLEMENAGNE TEL 06 20 71 10 97

  • 1 Reco 14/06/2012 à 01:35 par Wolf

    @Gironimmo

    Que ne faut il pas lire ici !
    Les Français des latins ?
    Allez dire ça a un normand, un flamand, un breton, un alsacien, un gascon, un bourguignon, etc etc

    Vous racontez n'importe quoi. Ouvrez des livres d'histoire au lieu de débiter vos incongruités haussières !

  • 1 Reco 13/06/2012 à 15:49 par Nicolas

    Quelle surprise...
    Et qu'il arrêtent de dire les français, ce sont principalement les jeunes qui supportent ce coût insupportable. Ce n'est ni plus ni moins qu'un transfert d'argent générationelle des jeunes générations vers les vieux

  • 0 Reco 13/06/2012 à 14:54 par chris

    En France 1er poste de dépense : le logement puis en 2ème position : l'alimentation ! Cherchez l'erreur !

  • 0 Reco 13/06/2012 à 11:32 par jacques51

    on a distribué du crédit aux ménages sans production de richesse mais sur la croissance de la dette des états. les prix ont gonflé artificiellement. Plus les états sont endettés plus les niveaux de prix sont fragilles et instables. Les pays attaqués sur leur dette ont vu leurs prix chuter, à qui le tour ?

  • 0 Reco 13/06/2012 à 11:06 par Berty

    Les allemands sont proportionnellement moins propriétaires que les français. Leur pays est moins centralisé et ils sont beaucoup plus mobiles géographiquement.

  • 0 Reco 13/06/2012 à 10:47 par Manu

    Bah en attendant les Français ont élu Hollande, qui avait l'encadrement des loyers dans son programme. Dimanche lorsque l'assemblée aura changé de couleur la loi sera proposée et ce ne sera plus qu'une question de semaine pour que la loi soit promulguée.
    Après je ne vois pas de manifs monstres d'associations de propriétaires pour dénoncer la loi. Ca serait assez marrant en fait. Parce que... bah tout le monde s'en foutrait ;)

  • 0 Reco 13/06/2012 à 07:29 par Gironimmo

    Les allemands ont une décroissance démographique qui fait qu'il y a plus d'appartement que se locataires c'est pour cela que le prix des logements est moins cher la bas.

    Merci d'arreter de dire n'importe quoi sur l'Allemagne.

    D'autre part la France n'est pas prête en tant que pays latin à se plier à la même discipline que l'Allemagne tant sur l'encadrement des loyers que sur le miroir. Les français sont des latins et n'accepteront pas cette atteinte à leur liberté.

    Ce n'est qu'un avis pas un appel à la désobéissance. Lol. Quoi que...

  • 0 Reco 12/06/2012 à 19:20 par antoine

    disons que nous sommes les champions du monde du pigeonnage

  • 0 Reco 12/06/2012 à 18:54 par maxence

    Les Français paient des loyers ou des crédits immobiliers, pendant ce temps les Allemands consomment et leur économie tourne à plein régime.

  • 0 Reco 12/06/2012 à 16:31 par antoine

    profitez en ça va pas durer!

    Krach boom uuuhhh


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...