Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobiliermardi 9 juillet 2013 à 17h10

Les Français perdent confiance dans l'immobilier


Pour la Fnaim, l'immobilier souffre d'un problème de confiancePour la Fnaim, l'immobilier souffre d'un problème de confiance (©dr)

Dans une présentation commune ce mardi, la Fnaim, Orpi et le courtier en crédit Cafpi notent une conjoncture immobilière « exceptionnelle », portée par la baisse des prix et des taux de crédit. Mais un élément essentiel manque à l’appel : la confiance des Français dans la pierre, largement érodée…

(LaVieImmo.com) - La fin de la valeur refuge ? Les professionnels sont unanimes, ou presque : on assiste aujourd’hui à une « conjonction d’éléments favorables (…) rare » sur le front de l’immobilier. Les prix sont orientés à la baisse un peu partout en France, de 3,6% en moyenne sur un an selon la Fnaim ; un mouvement ressenti par 50 % des Français, selon un sondage Fnaim-Ifop de juin 2013. Le réseau Orpi constate lui aussi un recul des prix à la vente, et annonce que son opération lancée au début de l’année, visant à faire baisser les prétentions des vendeurs, s’est soldée par la vente de 2 100 biens à prix « revisités ». Enfin, les taux de crédit, à des niveaux historiquement bas (2,95 % sur 20 ans en moyenne en juillet), sont perçus comme attractifs par 75 % des personnes interrogées.

L'immobilier en berne dans les sondages

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Mais voilà, de l’avis des particuliers, il en faut plus pour se lancer dans une opération immobilière en ce moment. Selon le sondage, seuls 46 % des Français jugent la conjoncture favorable à l’achat, quand 13 % seulement l’estiment à la vente. Cette année, la Fnaim prévoit ainsi de signer 635 000 ventes. Soit une perte de 72 000 ventes par rapport à l’an dernier ; faisant a priori de 2013 le moins bon cru avec 2009 depuis dix ans.

Pour les professionnels, la « confiance », maître mot de l’histoire, n’est plus au rendez-vous. En filigrane, les incertitudes liées à certaines mesures contestées du projet de loi sur l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), prévue pour l’été : la charge des honoraires réduite pour les locataires, la mise en place d’une garantie universelle des loyers (GUL), ou l’instauration d’un compte unique dans les copropriétés. Des mesures que les professionnels souhaitent globalement amender, par un maintien du partage des honoraires, une GUL qui ne « surtaxe » pars les bailleurs, et encore la mise en place d’un « extranet » consultable par tous dans les copropriétés.

Mais le salut pourrait aussi venir de la remise en place d'un PTZ « cadré » dans l’ancien, d’aides aux ménages « pour réaliser des travaux destinés à remettre en état des logements vacants » ou encore d' « un statut au bailleur privé et (d'une mobilisation) du privé pour répondre à une demande sociale ».

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 22/10/2013 à 03:28 par oim75

    Il y a 6 ans on me disait d'attendre, déjà. J'ai pourtant acheté. Résultat : 1750 € de revenu foncier mensuel et 800€ de loyer économisé + un crédit réduit de 6 années déjà. Je revendrai quand l'envie me prendra et rachèterai au prix du marché. Attendre 6 ans m'aurait "fait perdre" 2550€ par mois = 183 330€. Est-ce que vous pensez qu'un bien à 250 000€ il y a 6 ans vaudra 67 000 € un jour ?

    Les prix baissent pour des biens de grande taille, au-dessus de 300 000€ en gros. Ça laisse quand-même un éventail de choix assez large, des petites surfaces faciles à louer on en trouve, quelques unes à rénover en prime, notamment autour des grandes villes de province. Acheter avec intelligence est le seul conseil à retenir.

    Je veux bien croire que les prix baisseront, mais de combien et quand ? Je lis ici de grands analystes qui font des calculs précis sur un avenir incertain. Quid des taux d'intérêts ? Et ne me parlez pas de déductions, c'est loin de pouvoir compenser une hausse des taux même en étant dans une tranche élevée.

    En investissant bien on connait ses bénéfices jusqu'à la fin de son prêt et on garde une marge de manoeuvre. Rien dans l'évolution future des prix à l'achat ne pourra mener à la banqueroute, les loyers ne dégringoleront pas.
    Pour l'investissement pour soi chacun calculera, mais plutôt que d'attendre d'hypothétiques baisses des prix, des taux et une situation personnelle inconnus, autant acheter ce qu'on peut maintenant, être "tranquille", au pire plus tard on revend et rachète autre chose (les prix seront en corrélation). Au pire on n'aura pas gagné quelques milliers d'euros (en cas de dégringolade) mais on aura gagné des années sur ses projets de vie.

    Pour finir faut arrêter de s'endetter au max en cherchant ce qu'on peut acheter avec tt ce qu'on peut emprunter mais plutôt chercher le minimum correct et réfléchir à investir le reste : foncier, entreprise, épargne. Quand je vois la façon dont certaines personnes s'endettent ça me donne le vertige...

  • 0 Reco 30/09/2013 à 23:31 par will

    quelle bêtise, l'immobilier est en berne pour les pavillons de banlieue ou en rase campagne, achetez si vous le pouvez en ville, vous ne perdrez jamais le moindre centime.

  • 0 Reco 18/08/2013 à 17:09 par barcaman

    le bon conseil d'attendre, et ben celui qui a attendu en 2008 il ne peut plus acheter aujourd'hui. Les français ont tendance a oublier vite trop vite. M. Friggit avec ses stats nous avait prédit une baisse de 30 a 50% et des gens comme ça conseil nos dirigeants, hé ben.....

  • 0 Reco 19/07/2013 à 02:18 par La méthode coué

    faut faire vite Élisa, les taux remontent !

  • 0 Reco 15/07/2013 à 11:58 par Elisa

    Depuis plusieurs mois cette tendance est devenue une évidence, l'immobilier en berne car les professionnelles ne veulent pas d'effort et potentiels clients sont de plus en plus méfiants.
    Renseignez vous sur www.prefina.fr, spécialiste de la renégociation de crédit immobilier.

  • 0 Reco 15/07/2013 à 11:56 par Elisa

    Depuis plusieurs mois cette tendance est devenue une évidence, l'immobilier en berne car les professionnelles ne veulent pas d'effort et potentiels clients sont de plus en plus méfiants.

  • 1 Reco 14/07/2013 à 14:13 par Jeanne

    Troll :
    "La diminution du prix de l'immobilier est là... c'est un fait. Donc à partir de maintenant, chaque jour qui passe, c'est de l'argent économisé, sur les honoraires de l'agent immobilier, sur les tarifs des notaires, sur les intérêts payé aux banquiers.
    Donc acheteurs potentiels prenez tout votre temps, il joue pour vous..."

    D' accord,mais à condition qu'un nouveau "crash" boursier ne nous liquide pas, sous peu, toutes nos économies !!...
    L' inquiétude semble ressurgir dans les milieux de la Finance....

  • 0 Reco 13/07/2013 à 21:18 par dagoba11 @MisterHadley

    j'attends toujours ton calcul mis à jour avec les chiffres qui moi m'intéresse et non sur tes 20ans.

    "Plus tu perds de temps, en location, plus tu perds d'argent en réalité par rapport à si tu étais en acquisition...
    Et tu peux prendre n'importe quel bien, n'importe quand, ce sera toujours pareil..."

    ce qui est vrai si les prix du marché sont stables ou augmente. c'est de suite beaucoup moins vrai quand il est baissier.
    tant que la baisse annuelle est plus forte que ce que je paye en loyer, je suis gagnant. ce qui est le cas actuellement. c'est pourtant simple à comprendre

  • 1 Reco 13/07/2013 à 14:14 par La méthode coué

    Chaque années depuis 2011, y a bien une baisse des prix significatif. Pas besoin de crach juste attendre que l'avion redescende en douceur sur la terre ferme. qui peut encore qu'il puisse encore planer sans fioul.

  • 1 Reco 13/07/2013 à 13:46 par MisterHadley

    Je te cite, hein...

    "je ferais un crédit de max 3/4ans avec un remboursement de 7000€ par an que je rembourserait sous 2ans"

    Effectivement, tout s'explique,là, c'est sûr...

    Je t'ai remonté la page du forum, parce qu'apparemment, tu es toujours convaincu de "gagner de l'argent", alors que pas du tout, c'est tout le contraire...

    A la limite, les chiffres ne sont que secondaires, c'est la façon de faire qui est illusoire...

    Plus tu perds de temps, en location, plus tu perds d'argent en réalité par rapport à si tu étais en acquisition...

    Et tu peux prendre n'importe quel bien, n'importe quand, ce sera toujours pareil...

    A un instant T, sur un même bien, l'acquisition sera toujours gagnante face à la location, c'est mathématique...

    Sur ce, bonne attente, alors...

    ;)

    Message édité 13/07/2013 à 13:52

  • 1 Reco 13/07/2013 à 11:27 par dagoba11 @MisterHadley

    ah ouais, t'en tiens une sacré couche. je te dis que j'attendrais pas 20ans pour acheter mais toi dans ton calcul tu prends ça comme base. pareil, je m'endetterais jamais sur 20ans c'est pas parce que monsieur c'est endetté sur 20ans que tout le monde doit faire pareil.
    ne prend pas ce qui t'arranges pour tes calculs situ veux démontrer que mon exemple et faux alors colle à mon cas.

    refait le calcul avec une acquisition l'année dernière d'un bien qui coûte 100 000€ et une acquisition aujourd'hui qui ne vaut plus que 90 000€?

    de plus à 100 000€ je m'étais renseigné, pas moyen de négocier le prix, aujourd'hui que ça soit un proprio ou une fai, il bloque pas la négoce. un collègue qui a acheté récemment a fait baisser le prix du bien affiché de 10% alors que le bien était dans les prix du marché.

    je pense acheter d'ici un an ou deux quand les prix auront arrêté de baisser.
    je ferais un crédit de max 3/4ans avec un remboursement de 7000€ par an que je rembourserait sous 2ans.
    l'idée de faire un long crédit me plait pas. j'ai fait des sacrifice pour mettre un max dans mon apport dès que j'ai commencé à bosser. l'idée de rester dans ma ville actuelle sur une longue période date d'un an

    maintenant, j'attends ton calcul mis à jour avec mes données

  • 1 Reco 12/07/2013 à 15:43 par Troll

    @ Gironimo, Faites du lobbying un peu plus discrètement... Votre stratégie est tellement grossière, qu'elle insulte l’intelligence des lecteurs. Internet permet de lire des sources non-officiels, non (moins) manipulé par le lobby immobilier.

    La diminution du prix de l'immobilier est là... c'est un fait. Donc à partir de maintenant, chaque jour qui passe, c'est de l'argent économisé, sur les honoraires de l'agent immobilier, sur les tarifs des notaires, sur les intérêts payé aux banquiers.

    Donc acheteurs potentiels prenez tout votre temps, il joue pour vous...

  • 2 Reco 12/07/2013 à 13:29 par Jeanne

    En réponse à GIRONIMO
    "Alors arrêtez d'être jaloux. Et achetez après avoir négocié le prix ".
    Les acheteurs ne refusent pas d' acheter parce qu'ils sont JALOUX , mais :
    1 - Parce qu'ils ne PEUVENT pas acheter aux prix qui leur sont proposés.
    2 - Parce qu'il n'y a aucune raison pour qu'ils se fassent plumer...
    J'ai visité une maison la semaine passée qui avait été mise en vente à 650 000 Euros !...il y a un an et qui, bien entendu, était toujours sur le marché : ...mais à 520 000 euros..

    Une restauration avait été faite en dépit du bon sens et dans le mépris du style d' origine.
    Plusieurs chambres n' étaient pas terminées, la toiture et la chaudière en voie d' extinction.
    Le jardin en friche à part le potager entretenu, jouxtait un terrain vague qui n' appartenait pas à la propriété...
    Seulement, les travaux qui s'imposaient avaient été totalement oubliés dans l' estimation d' origine.
    Mais la façade était jolie...flatteuse, même.
    Osez dire, Monsieur (?) GIRONIMO que je ne me serais pas fait avoir si j' avais acheté cette
    maison : 600 000 euros !
    Ce sont ces attitudes qui rendent méfiants ...
    Le fameux "coup de coeur" qui pousse à tant d' erreurs, n' existe plus :
    L' ARGENT EST TROP CHER et oblige à plus d' honnêteté.

  • 0 Reco 12/07/2013 à 13:01 par Gironimo

    Ceux qui attendent d'acheter depuis 5 ans que les baissiers pronostiquent un krach, ceux là ont perdu et continuent de perdre beaucoup de pouvoir d'achat.

  • 1 Reco 12/07/2013 à 11:21 par MisterHadley

    Va voir la page "@dagoba11"...

    C'est mathématiquement faux, ce que tu affirmes.

  • 0 Reco 12/07/2013 à 11:15 par hé-hé

    entre 2009 et 2011 les prix à paris ont grimpé de 20 %. Entre le 2011 et 2013 ils n'ont pas bougé ... Elle est pas belle la vie ?

    Je me demande en quel état de colère se trouvent ceux qui ont acheté en 2011 les 25 m2 à rembourser sur 25 ans 1000 euros/mois...

    En ce qui concerne le loyer vs. intérêts d'emprunt. Ca aurait été intéressant d'emprunter dans le cas de forte hausse constante de prix ou quand le loyer égal à la mensualité d'emprunt.

    Sinon en ce moment il faut rembourser beaucoup + par mois pour avoir le même bien sur 20 ans. Donc je préfère garder ce sou pour moi. Au bout de 20 ans si je le dépense pas ça me fera exactement le même somme que si je revends mon appart. Je ne paierai pas d'intérêts à la banque ni de frais de notaire.

  • 1 Reco 12/07/2013 à 09:28 par MisterHadley

    Je vais te faire le comparatif, avec TON exemple, sur une page du forum en ouvrant un sujet juste pour ça, vu qu'en commentaire, ça risque d'être un peu court, et que ce n'est pas le lieu pour le faire...

    En attendant, bonne nouvelle, le T1 2013 n'aura "perdu" que -0.8% au lieu des -2.6% annoncé par la FNAIM...

    Alors, elle est pas belle, la vie, hum..?

    ;)

  • 0 Reco 12/07/2013 à 09:24 par MisterHadley

    Evidemment, que je le fais exprès, pour justement te démontrer de façon certaine, et avec TON exemple, que tu as complètement tort, et que si tu avais donc acheté, même avec les chiffres que tu as TOI-MEME donné, tu aurais été gagnant, alors que là, tu perds ton temps, et accessoirement, ton argent.

    C'est mathématique...

  • 0 Reco 12/07/2013 à 09:21 par dagoba11

    dis moi, tu le fais exprès non?
    mon exemple c'est pas de dire qu'être locataire c'est mieux que proprio mais plutôt qu'il vaut mieux dans certain cas, quand les prix baisse attendre et repousser son achat.

    c'est si dur à comprendre que non acheter aujourd'hui n'est peut être pas une bonne idée.

    pourquoi je devrais poursuivre mon exemple sur 20ans?
    dans 20ans, j'aurais déjà acheter depuis 19ans et j'aurais rembouser mon prêt depuis 16ans.

    après, j'ai aussi fais le choix de me "priver" pendant plusieurs année afin d'avoir le plus gros apport possible.
    même si l'immo avait continuer à monter, j'aurais procédé de la même façon. la raison, je ne veux pas d'un crédit trop long qui serait assimiler à un boulet.
    par chance, ça coïncide avec une baisse des prix

  • 0 Reco 11/07/2013 à 22:00 par Gironimo

    Depuis quand les ais font les prix ?

    Les vendeurs vendent ne seule fois et désirent obtenir le meilleur prix. Cela se comprend même si aujourd'hui le prix et déconnecté pour beaucoup.

    Mais les acquéreurs d'un jour seront les vendeurs de demain. Et que feront ces nouveaux vendeurs quand ils vendront? Ils feront des cadeaux aux acquéreurs d'après demain?
    Non je ne crois pas.

    Alors arrêtez d'être jaloux. Et achetez après avoir négocier le prix. Le krach ne viendra pas. Pas plus que le pré Noël. Bonne nuit à tous.

  • 0 Reco 11/07/2013 à 18:15 par MisterHadley

    @dagoba11 13h24

    Poursuis donc ton exemple sur 20 ans, juste comme ça, pour voir et comparer une situation réelle que tu connais donc de toi-même, et dis nous le résultat ensuite... ;)

    Message édité 11/07/2013 à 18:17

  • 0 Reco 11/07/2013 à 17:42 par La méthode coué

    vive le lobby !!!!!!!!!!

  • 1 Reco 11/07/2013 à 17:40 par La méthode coué

    "Des niveaux historiquement bas"

    Rep: pour combien de temps ? les taux remonte déjà peu à peu et Allemagne donne un ultimatum pour septembre 2013 pour l’arrêt de se marché fictif.

    "seuls 46 % des Français jugent la conjoncture favorable à l’achat, quand 13 % seulement l’estiment à la vente."

    REP : C'est drôle, pourquoi ne pas dire que 54% trouvant la conjoncture défavorable à l'achat ? ou encore 13% à la vente, bah les annonces sont toujours au plus haut chaque année.

    "Pour les professionnels, la « confiance », maître mot de l’histoire"

    REP : Trop fort là et ironique en plus, une profession sans étique ou même de code de déontologie. confiance d'avoir détruit le marché juste par luxure et avarice.

    "Mais le salut pourrait aussi venir de la remise en place d'un PTZ « cadré » dans l’ancien, d’aides aux ménages « pour réaliser des travaux destinés à remettre en état des logements vacants"

    REP : reproduire les conneries avec le PTZ dans l'ancien !

  • 1 Reco 11/07/2013 à 15:34 par Jeanne

    Je suis en accord total avec beaucoup d'internautes sur ce Forum.
    L' immobilier doit la plupart de ses problèmes à l' aveuglement et la cupidité de certains de ses acteurs.
    C'est à dire, les Agences et les Vendeurs.
    Les premiers n'ont rien compris à l' évolution de la situation économique en France et attendent le retour de l'âge d' Or de la clientèle étrangère...livrant sans vergogne notre patrimoine à qui réussira à l' acheter au prix fort.
    Sans beaucoup de succès apparemment, si l'on en juge par le temps d' immobilisation des biens dans les Agences !
    Les seconds , complices (ou victimes consentantes...) des premiers préfèrent perdrent de l' argent à payer des impôts en attendant qu' un Naïf hypothetique leur achète leur bien 2 fois son prix réel (car ils oublient systématiquement la précariisation en cours de notre Société et...aussi, de comptabiliser les travaux qui s' imposent )
    Si ces personnes voulaient bien redescendre sur terre, d' autres, nombreuses comme moi, disposant immediatement du montant de l' achat, pourraient enfin se décider à acquérir une propriété sans avoir l' amère impression qu'elle sera abusée sur le prix.

  • 0 Reco 11/07/2013 à 15:23 par marcus3600

    cher @tousceuxquiveulentchange rlemond
    Ton exemple est viable si tu vis encore chez tes parents. A la tienne : )
    reprend un muscadet.

    je pourrais te faire le même exemple en plus complexe en taux de rentabilité et de coût marginaux.
    le coût de la location est de -3% de la valeur annuelle du bien
    la rentabilité du capital de +3% (ton apport est de 33%) soit 1% de rentabilité....
    donc coût net de -2%

    celui de la propriété de l'ordre de -4,5% de la valeur du bien (frais d'emprunt + taxes,...)
    soit -1,5% (33% d'apport)
    auxquels s'ajoute les frais d'entrée de l'ordre de -7,5% de la valeur du bien (7% de notaire plus tout le reste,) soit -2% sur 5 ans..... et je te fais cadeau des frais de sortie (agences)

    soit une coût de -3,5% annuel....

    voilà mon pote!!!!!!
    ne me remercie pas.....

  • 1 Reco 11/07/2013 à 13:24 par dagoba11

    sinon avec un autre exemple.
    un appartement était en vente 100 000€ l'année dernière. aujourd'hui il est à 90 000€.
    je paye 6000€ de loyer charge comprise. rien que sur le prix de l'appart j'ai économisé 4000€ en n'achetant pas. auquel tu ajoute les frais de notaire, un prêt qui sera moins long...
    les 4000€ non dépensé sont placé sur un PEL et rapporte 2.5%.

    donc oui, il est pas forcement toujours judicieux d'acheter.

  • 1 Reco 11/07/2013 à 13:22 par à Issel

    J'habite en PACA, et en bord de mer, et tu racontes n'importe quoi!!!
    Les prix baissent bel et bien, même si les baisses concédées ne sont pas spectaculaires!!! Mais surtout les ventes s'ecroulent, malgré vos discours pour pigeons!!!
    Les pigeons justement se sont transformés en aigles, et personne ne croit plus à vos balivernes!
    Les acquéreurs sont en mode "attente de baisse" et même ceux qui visitent encore, ne font pas d'offre, et demandent une baisse importante du prix.
    Les mêmes biens sont à la vente depuis des lustres, l'été et là, mais le marché ne bouge pas, il est figé!
    Les vendeurs ont du mal à comprendre qu'ils ne puissent plus vendre au même prix que le voisin il y a 3 ans, mais certains commencent à réaliser que si leur bien est à toujours la vente depuis 6 mois - 1 an, sans résultat, c'est qu'il y a un problème!
    Probablement que l'automne, et la disparition totale de "pigeons", apportera des baisses plus significatives, surtout si la "langue de bois" cesse à être utilisée par les AI du coin, ce qui commence à être les cas.

  • 0 Reco 11/07/2013 à 11:30 par @tousceuxquiveulentchangerlemond

    "qui est le plus riche? le locataire de 17K€... et j'ai pas intégré les risques de plus en plus élevés de baisse de prix du bien, les taxes en tout genre, les travaux de copro,....

    l'économie pour les nuls à destination des habitués du comptoir...pour oublier je te propose de reprendre un muscadet...."

    Ton exemple est viable si tu vis encore chez tes parents. A la tienne : )

  • 1 Reco 11/07/2013 à 10:22 par Jéjé

    La baisse des prix est enclenchée mais moi, mon très cher loyer HLM a encore pris 1,89% cette année et c'était déjà le cas l'an passé...

  • 0 Reco 11/07/2013 à 10:06 par @issel

    Je retire ce que j'ai dis, ta région ne résiste pas vraiment en fait, au temps pour moi :
    http://www.capital.fr/imm obilier/actualites/immobi lier-les-baisses-des-prix -gagnent-toutes-les-regio ns-858061

  • 0 Reco 11/07/2013 à 09:56 par bacmoinsdix

    C'est sûr qu'à ce niveau de nullité en orthographe on n'a même pas envie de lire ses commentaires que l'on n'imagine pas plus brillants! et ça se croit esprit éclairé en plus ...

  • 1 Reco 10/07/2013 à 23:26 par Boomerang

    L'immobilier, c'est devenu un truc de losers et les français l'ont bien compris. La hausse des prix, c'est terminé, la baisse est enclenchée.
    Bien sûr, il reste toujours quelque neuneus pour penser qu'acheter à ces niveaux de prix vaut mieux que louer, mais le réservoir de pigeon s'épuise.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 19:17 par cher Issel

    "Il y a beaucoup de région en France ou tu trouveras encore de bon investissement. Je ne cite aucune communes car je ne connais seulement mon secteur. Mais par exemple, j'ai trouver pour ma tante, à Juan les Pins, un appartement qui une fois louer, lui apporte une rentabilité brut de 8 %. Si tu ne sais pas ou chercher,"

    si tu maitrises le calcul comme l'orthographe, j'ai des doutes sur les 8%.

    Ps: les verbes, cela se conjuguent.... ce n'est pas par ce qu'il y a le son "é" à la fin que c'est nécessairement de l'infinitif.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 18:51 par Bonnegestion

    8% de renta, c'est les niaiserie sorties par le conseiller gestion patrimoine de la banque ou l'AI pour pousser le neuneu a acheter. Si c'etait vrai lls aurait achete a ta place faut reflechir 5 min. Dans toutes les simulation , les chiffres sont torduent et les frais minime, sans compter que la recession peut mainteant transformer une bonne affaire en enfer... Quand un couteau tombe, il vaut mieux attendre....

  • 0 Reco 10/07/2013 à 17:52 par @issel

    à 8% de rentabilité je suis étonné que tout le monde n'accourt pas pour acheter ce type de bien...
    aprés l'AI peut te parler de 8% de rentabilité tant que ce n'est pas louer et que la rentabilité n'est pas effective cela ne veut rien dire.

  • 1 Reco 10/07/2013 à 17:49 par Fast

    @issel : à Juan les Pins, les prix aux m2 vont d'environs 3500 euros à 10 000 euros. A moins de louer en saisonnier, espérer une rentabilité de 8% est impossible. A moins d'acheter en dessous du prix du marché.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 17:35 par issel

    @ Fast

    Il y a beaucoup de région en France ou tu trouveras encore de bon investissement. Je ne cite aucune communes car je ne connais seulement mon secteur. Mais par exemple, j'ai trouver pour ma tante, à Juan les Pins, un appartement qui une fois louer, lui apporte une rentabilité brut de 8 %. Si tu ne sais pas ou chercher, n'hésites pas ;)

  • 0 Reco 10/07/2013 à 17:32 par nimporte_quoi

    Les exemples à francs cinquante!!

    Acheter de l'immobilier, c'est de l'épargne

    si l'on considère un loyer (d'une location) équivalente à une mensualité (d'emprunt)

    Tu peux retourner ça comme tu veux, l'aquisition sera toujours gagnante

    1 parce que tu as acheté de l'immobilier, qui est un "capital" que tu as immédiatement, et que tu rembourses ensuite... alors que ta location, et son loyer, est une perte sèche qui rembourse la propriété des autres

    2 quoi que tu dises placer en capital en plus de ton loyer, s'il est équivalent à une mensualité d'emprunt, tu peux donc placer la même chose en plus de ta mensualité, et donc, en plus de l'épargne constituée par ton acquisition immobilière, tu en as donc une autre en capital... alors qu'en location, ton loyer est une perte sèche et n'aura jamais que ce que tu dis placer en plus en capital

  • 1 Reco 10/07/2013 à 17:12 par @@tousceuxquiveulentchangerlemon

    "Moi je vous dis continuez de brûler de l’argent dans une location pendant au moins 5 ans c’est sur ca va baisser de minimum 80%... "

    Veux tu un cours sur la rentabilité du capital?
    si la rentabilité de ton apport destiné à l'achat de ta RP te permet de payer ton loyer, je ne vois pas en quoi tu brûles d'argent?

    en effet, parler d'argent brûler par la location sans prendre en compte les notions élémentaires de rentabilité du capital et exclure les revenus de l'épargne qui n' apas pas été immobilisé dans la pierre, c'est de l'économie de comptoir...

    Exemple: j'ai 200 000k€ d'apport, il me permet moyennant 200 k€ emprunt d'acheter une RP de 372k€ et payer les 28K€ de frais de notaire.... le remboursement est de 1400€ /mois sur 20 ans, avec un remboursement en capital de 500-700€/ mois les 5 premières années...
    Au bout de cinq ans, tu as remboursé 42K€ d'emprunt...a prix constant, en admettant que tu revendes 372K€, il te reste sur ton compte 214k€....

    si tu n'as pas l'opération, tes 200K€ placé sur un compte à 3%, t'ont rapporté au bout de 5 ans t'ont rapporté 231K€

    qui est le plus riche? le locataire de 17K€... et j'ai pas intégré les risques de plus en plus élevés de baisse de prix du bien, les taxes en tout genre, les travaux de copro,....

    l'économie pour les nuls à destination des habitués du comptoir...pour oublier je te propose de reprendre un muscadet....

  • 2 Reco 10/07/2013 à 16:47 par @tousceuxquiveulentchangerlemond

    Moi je vous dis continuez de brûler de l’argent dans une location pendant au moins 5 ans c’est sur ca va baisser de minimum 80%... C’est beau les discours de comptoir.

  • 1 Reco 10/07/2013 à 14:45 par @xavier94

    dernier point,

    je comrpends ton point de vue,
    mais il faut en vouloir aux banques et aux gouvernement, qui invente de la solvabilité pour quelques uns à grand frais pour tous.... il ne faut pas désespérer du marché, il finit toujours par purger ces excés.

  • 3 Reco 10/07/2013 à 14:41 par hé-hé

    rien qui se vend en ce moment. Petitscailloux est ton ami.

    Les annonces restent depuis des mois et des mois en ligne. C'est ce que les médias appellent "la résistance de prix". Mais le prix ce n'est pas le chiffre affiché dans l'annonce. Le prix c'est un prix DU DEAL !! De la transaction. Celle qui est absente pour le moment. Donc c'est que la base des transactions réalisée qui peut encore parler du prix... et encore les chiffres sont bisaisés car ils nous parlent que des moyennes tout bien et surface confondu.

    Pour s'appercevoir de la baisse du prix. 1. installer le plugin petits cailloux dans votre Mozilla. 2. Suivez les annonces qui vous intéressent. Certaines sont là depuis le mois de décembre dernier avec plusieures décotes mais toujours pas vendu.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 14:34 par Bonnegestion

    Et la solvabilite de la demande n'est pas pret de remonter, donc la chute va s'acceler.
    Quand on voit que des ingenieur gagnent seulement 3000 4000 euros net par mois...c'est le salaire d'un ouvrier en allemagne ou en suisse, ou bien celui d'une prostitue roumaine bas de gamme pour une semaine de travail...lol

  • 1 Reco 10/07/2013 à 14:29 par @ixavier

    j'ai la haine envers tous les vendeurs qui vendent à des prix déconnectés de la capacité d'achat des gens

    si ils vendent à une capacité déconnéctée alors ils ne vendent pas....
    il ne faut pas confondre la vente et la mise au prix.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 14:27 par @issel

    "Juste pour info. l'immobilier fonctionne comme toute petite économie: c'est l''offre et la demande qui régie le marché."

    euh, non c'est pas l'offre et le demande qui régit le marché mais l'offre, la demande et la solvabilité de la demande, et je peux te dire que le troisième paramètre est en train de chanceler pour mettre à mal le deuxième

  • 1 Reco 10/07/2013 à 14:17 par sonny

    je pense aux familles qui ont investi leur économie et qui rembourse des prêts sur un bien qui va se dévalué d'année en année c'est cruel

  • 1 Reco 10/07/2013 à 13:58 par Bonnegestion

    La verite sur la situation : 40 % de baisse a venir , ne vous laissez pas impressione par un agent imm, c'est juste un larbin qui essaye de vous faire "attraper un couteau qui tombe"
    Si vous voulez absolument acheter cette anne négocier direct -30% et chiffrer bien les travaux a faire au prix d'un pro et n'ecoutez pas agence qui mentent....
    Les vrais chiffre sur le site officiel ci dessous

    http://www.cgedd.developp ement-durable.gouv.fr/pri x-immobilier-evolution-12 00-a1048.html

  • 0 Reco 10/07/2013 à 13:50 par Bonnegestion

    Le probleme ,c'est pas boomer(enfin pas directement) mais plutot les politiques de droite et de gauche qui depuis 30 favorise l'immigration et magouille les PLU pour leur propre interet.
    L'immigation tirent les salaire vers le bas, entraine du chomage des charges socials, des HLM,...tout ca doit etre paye par les cons qui travaillent et en plus ils sont oblige de donne leur argent aux bailleurs hihihi. Et si jamais on veut acheter on paye 25% plus cher pour finanancer le quota de HLM , la double peine lol

  • 0 Reco 10/07/2013 à 12:52 par @xavier94

    Ce sont pas seulement les baby boomers qui bloquent, ce sont ceux qui ont achetés après 2000, qui sont prisonniers de leur invest et qui tentent leur chance ... ce ne sont pas les baby boomers qui ont fait des parcours immo entre 95 et 2011, ce sont des trentenaires et des quadras. Les boomers, ils ont gardé et s'ils changent de vie, ils ont de la marge pour accepter la baisse. Et puis ils commencent à disparaître et là, c'est de la succession et ce sont sont des jeunots qui ne lâchent rien (quand ils peuvent)

  • 1 Reco 10/07/2013 à 12:52 par Gironimo

    @ hé-hé

    pour info les appartements ça se louent crise ou pas crise

    quand à dégager un mauvais payeur ne t'inquiète pas les solutions existent et fonctionnent.

  • 2 Reco 10/07/2013 à 12:47 par Gironimo

    @xavier94

    je comprends cette vision des choses même si je ne la partage pas.

    juste une question si vous me le permettez : pourquoi ne pas envisager de délocaliser l'emploi vers des régions où l'immobilier est moins cher et où la France a besoin de travail?

    tout le monde y gagnerait l'employé pourrait se loger et la région qui accueillerait les emplois retrouverait de l'énergie vitale indispensable à sa survie.

  • 1 Reco 10/07/2013 à 12:28 par xavier94

    au final, ca va finir dans un bain de sang social via une grosse révolution. C'est vraiment con, mais les baby boomers en seront autant responsable que les politiques.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 12:25 par xavier94

    pour finir; il suffirait que les prix revienent au niveau de 2005 et je pourrai acheter : c'est fou comment les prix ont encore monté malgré 5 ans de crises économiques depuis 2008 !

  • 0 Reco 10/07/2013 à 12:24 par Fast

    @issel : cites moi UNE région ou ville de France qui offre une rentabilité immo de 5-8% pour rire. Surtout an PACA. Gros Troll.

  • 2 Reco 10/07/2013 à 12:24 par xavier94

    A 42 ans, je gagne 3 fois le SMIC en CDI ds une boite sûre.
    Que puis je acheter proche de Paris en remboursant 1000 euro par mois : rien qui puisse héberger mes 2 enfants !
    Alors, je reste locataire, c'est con mais je n'ai pas le choix : mais j'ai la haine envers tous les vendeurs qui vendent à des prix déconnectés de la capacité d'achat des gens, et aussi à tous les acheteurs actuels qui continent à acheter au lieu de provoquer un vrai seisme : je sais que je rêve, mais si personne n'achetait pendfant un an, les prix se casserait la figure et presque tout le monde serait gagnant : les acheteurs, et la majorité des vendeurs qui feraient malgré tout déjà une énorme plus value.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 12:20 par @issel

    Pas faux, sauf que vous parlez de la région Paca, qui est l'une des régions qui resiste le mieux, du fait justement du "soleil régional" différent du reste de la France qui sied mieux aux retraités :-)

    Mais ne faisons pas de généralité, sinon pourquoi ne pas prendre mon référent plutôt, régions bordelaise, déjà des baisse de mise en vente (oui mise en vente pas prix finale) de l'ordre de 10% sur certains biens sur la zone que je surveille (je dirais une moyenne de baisse de 5% en gros tout biens confondus) sur deux mois.

    Je comprends votre point de vue, cependant rassurez vous, votre région est résistante certes, mais elle y viendra quand même :) LOGIQUE (si si vous verrez on se donne rdv plus tard)

  • 0 Reco 10/07/2013 à 12:17 par ouvaton

    Le pire dans tout cela c'est le discours des soit disant pros de l'immobilier qui ont expliqué que l'augmentation des prix était due à la demande supérieure à l'offre. Et lorsque la demande baisse est qu'elle est donc inférieure à l'offre, ils nous racontent que c'est différent que c'est un marché spécifique et que cela ne va pas baisser. Deuxiémement il ne faut pas oublier qu'il n'y pas de déficit de logement en France, mais un mauviase répartition des logmements sociaux par rapport au privé. 2 millions de logmement sont vacants en France. 2 solutions aujourd'hui ; soit le marché se régule de lui même et une baisse en découlera sur plusieurs année (à quelle vitesse seule l'avenir nous le dira! ou pas! ) soit les prix ne bougent pas et une large partie de la population n'aura plus accés à la propriété et seul resteront les échanges entre propriétaire, mais au bout d'un moment le marché sera grippé car il faut pas oublier que l'on change de résidence principal en moyenne tousles 7 ans....

  • 2 Reco 10/07/2013 à 12:10 par issel

    Juste pour info. l'immobilier fonctionne comme toute petite économie: c'est l''offre et la demande qui régie le marché.

    Je travail dans la région PACA et je pense sincèrement que vous attendez tous une baisse qui n'aura jamais lieu !!

    Des demandes il y en a encore énormément donc tant qu'il y a de la demande, l’offre ne baisse pas en prix et comme notre région est très apprécier que se soit des étrangers qui viennent en vacances ou des français qui sont mutés ou qui prennent leur retraite au soleil, ça ne baissera pas :) LOGIQUE !

    D'autre part on trouve encore des bons investissement locatif avec de forte rentabilité (de 5 % à 8 %).

  • 1 Reco 10/07/2013 à 12:05 par @nimporte_quoi

    ah ah ... acheté vite, vite, vite ...

    Oh oui j'ai hate de vous voir vous effondrer du fait de votre cupidité ...

    @modérateur (ou @nimporte_quoi allez savoir) : ça sert à rien de supprimer mon message je le remettrai ad vitam æternam, ou alors vous supprimez les messages de n'importe_quoi que je trouve particulièrement méprisant :-)

  • 1 Reco 10/07/2013 à 11:47 par hé-hé

    @gironimo : il y a de moins en moins de travailleurs, mais QUI va payer les rentes ? Des chômeurs ou d'autres retraités qui n'auront pas de retraite ?

    Franchement les rentiers ça marche bien dans l'économie qui se porte bien. Quand ça va mal pour tout le monde vos investissement dans l'immo ne valent RIEN non plus. Les apparts à louer cher seront vides ou encore pire seront occupés par les gens qui ne paient pas. Et va les dégager... !

  • 1 Reco 10/07/2013 à 11:46 par Fast

    @Giro, juste une question : si, comme tu dis, "il y a de moins en moins de travailleurs" dans le futur, à qui tu vas louer tes biens immo? Le coup de "la faillite est proche, les retraites vont disparaitre, achetez de l'immo" est absurde. Si le système s'écroule, le cadet des soucis des gens sera de payer leurs loyers. Loyers qui ne pourront que baisser, car les revenus baisseraient. Donc le rendement locatif au mieux baisserai pour devenir nul, sans doute deviendrait négatif. L'immo n'a jamais été la valeur sûre que l'on a vendu ces dernières années. Le rodéo 2000-2011 est fini, et restera une anomalie, une exception. Pas une règle. Entre les taxes qui commencent à venir, l'encadrement des loyers, les dépenses courantes (gaz, EDF, essence, santé,...) qui explosent, eux qui ont acheté après 2006 pour faire du rendement locatif ont du soucis à se faire. Et si le système plonge, ce seront les premiers à boire le bouillon.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 11:34 par nimporte_quoi

    attendez autant que vous voulez, il faut de toute façon qu'il y ait des locataires pour rembourser la propriété des autres.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 11:32 par nimporte_quoi

    Chaque année de perdue est une année qui vous rapproche de la période fatidique où vous ne pourrez tout simplement plus acheter: la retraite, évidemment, mais avant la retraite, la période où vous présenterez tellement de risques pour n'importe quelle banque que vous serez donc coincé dans une location.

    Et il est prouvé qu'il ne faut pas être locataire lorsque l'on cesse d'être actif.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 11:28 par Gironimo

    les prix sont bas et négociables
    c'est le moment d'acheter.

    par ailleurs ce n'est pas dans l'immobilier que les Français perdent confiance mais dans les politiques qui taxent à tout va l'immobilier afin de payer un politique dispendieuse et faillitaire.

    l'immobilier, levier le plus sur afin de garantir la retraite pour ceux qui travaillent, a de beau jour devant lui. Car si il y a de moins e moins de travailleurs, tout le monde a besoin de se loger.

  • 2 Reco 10/07/2013 à 11:06 par Attendre

    On achètera quand les prix auront baissé de 30 % et pas avant !!
    Ceux qui ne veulent pas baisser leur prix sont responsables de la crise économique actuelle. Si les gens ne dépensaient pas tout leur argent dans l'immo ils pourraient le mettre dans les autres secteurs de l'économie la croissance repartirait peut être un peu !!!
    Resistons aux annonces qui disent "ça baisse de 3% il faut acheter tout de suite" NON NON et NON. Il faut acheter plus tard quand ça baisse de 30 % !!! PAS AVANT

  • 1 Reco 10/07/2013 à 10:30 par @ouibiensur

    "il ne vous est pas venu a l'diée que les vendeurs qui vendent "cher" on peut être aussi acheter cher ? rajouter les frais de notaires et les prix du crédits et vous comprendrez que personne ne veut perdre de l'argent ? et vous ? le feriez vous ?"

    Et ?

    Non sérieusement, déjà les gens qui ont payés trop cher ça ne regarde qu'eux, et de toutes façons si ils vendent aujourd'hui au prix juste il leurs suffira de racheter sur la même période au prix juste et ils ne seront pas perdants. Bon après si ils ont "investi" dans l'immo, well, c'est comme ça, si j'investis en bourse et que mes titres s'effondrent, c'est un mauvais choix de ma part, j'en suis en partie responsable. L'immo n'aurait jamais du rentrer dans cette logique spéculative à rémunération exagérée de toute façon...

    Et qui plus est, ce n'est pas à l'acheteur de payer le cout du crédit, notaire, frais d'AI ou encore le futur projet de l'ancien proprio, c'est cette notion qui à foutu le boxon dans ce marché. Cette logique est complètement hallucinante et encore hélas bien ancré chez les gens qui n'ont rien compris, tout comme "l'immo ça peut pas baisser" ... on se marre maintenant avec des enfants qui chouinne de s'être fait prendre la main dans le sac...

    Si je le ferais tu demandes, j'aurais acheté mon bien pour y vivre (j'avais les moyens dès 2009), pas pour gagner de l'argent, donc va lire plus haut et tu comprendras que je n'en ai rien à carer.

  • 0 Reco 10/07/2013 à 10:03 par hé-hé

    tout à fait d'accord avec le "futur acheteur" !!! Patience.. on est assez forts en maths pour se faire avoir avec leur "conjoncture exceptionnelle" de mes 2 )))

    Et puis il faut quand même qu'un jour les Français reviennent à la réalité. Cela va se faire progressivement avec la remontée des taux. On achète quelque chose quand ON A de l'argent. L'argent qu'ON A !!! Qu'on économise, qu'on épargne, qu'on investi et recolte le fruit d'investissement.

    Mais pas quand quelqu'un nous DONNE de l'argent gratos, via les taux bas ou encore pire les cadeaux de l'Etat. Depuis des années la droite populaire a installé profondément dans la tête des gens ce fantasme de l'argent gratos à crédit et des réductions fiscales. Il faut en finir et en toute urgence !!!

  • 2 Reco 10/07/2013 à 09:54 par hé-hé

    NON au PTZ dans l'ancien !!! NON NON NON !!!

  • 0 Reco 10/07/2013 à 09:51 par Gégé

    Achetez à L'écoquartier de Camille Claudel en Urgence! Il n'y en aura bientôt plus!

  • 1 Reco 10/07/2013 à 09:05 par @ouibiensur

    "il vaut mieux se couper une main que de perdre un bras" Les gens qui ont acheté cher restent une minorité dans le marché (ce sont ceux qui ont acheté entre 2005 et 2011). Chacun est responsable de ses actes, car les conseilleurs ne sont pas les payeurs. D'autres part, il y a les successions et ceux qui possèdent leur bien depuis plus longtemps pour qui la baisse est plus "acceptable". Si tu ajoute un divorce, un chômage ou une mutation, les fissures apparaissent et le marché va se réguler par là. Même très fort et solide, un vendeur au dessus du marché sera isolé, surtout que les nouveaux entrants s'alignent sur le nouveau marché. Et puis maintenant, les AIs font le job en sens inverse, s'ils veulent vivre.
    Par ailleurs, les frais de notaire et frais d'Ai, ça n'a jamais été fait pour être récupérés, ce sont des taxes ou assimilés. C'est pour cette raison qu'il y a un projet pour rentrer les droits de mutation dans la taxe foncière

  • 2 Reco 10/07/2013 à 08:25 par ouibiensur

    il ne vous est pas venu a l'diée que les vendeurs qui vendent "cher" on peut être aussi acheter cher ? rajouter les frais de notaires et les prix du crédits et vous comprendrez que personne ne veut perdre de l'argent ? et vous ? le feriez vous ?

  • 1 Reco 10/07/2013 à 07:49 par marc19

    Hormis les frustrés qui racontent n'importe quoi , cela va être justement le bon moment pour "racheter " de l'immo locatif ou résidentiel
    Les vendeurs qui faisaient la loi et pour ceux qui ne peuvent faire autre chose que de vendre, ça va être la curée .
    Les offres feront loi , j'usqu'à moins 30 % et tout de suite .................

  • 1 Reco 10/07/2013 à 00:31 par futur acheteur

    Je n'ai rien à fou re à acheter de l'immo pouri à des prix fantasques, je ne suis pas contraint à acheter à des tels prix, donc les "pauvres" vendeurs peuvent garder leurs prix tant qu'ils veulent!!!
    Je connais beaucoup de gens qui voudraient acheter, mais qui attendent une vraie baisse de prix, et ni eux, ni moi, ne sommes pas à la rue, ni pris à la gorge, donc, nous pouvons attendre!
    Et ne sotez pas l'argument des taux bas, je suis assez fort en maths, et je sais faire des multiplications, au moins autant que mon banquier!
    HIHIHI!

  • 2 Reco 09/07/2013 à 23:53 par Yvon

    achetez dans le neuf à Camille Claudel, Palaiseau! Cest le moment!

  • 0 Reco 09/07/2013 à 23:11 par coucou

    C est le moment d acheter...
    Paris ou banlieue Est...

  • 0 Reco 09/07/2013 à 23:05 par futur vendeur

    on parle souvent des locataires mais rarement des petits proprio. j'ai voulu tenter l'aventure de l'investissement locatif ...fooolie !!!!! aujourd'hui si un locataire ne veut plus payer son loyer on peut rien y faire ! et la GUL garantie universelle des loyers va encore plus aggraver les choses. donc c'est décidé je vends ....et j'investirais dans l'immobilier ..mais pas en France

  • 2 Reco 09/07/2013 à 22:58 par tralala

    quand les français prendront conscience que la retraite par répartition est morte, ils penseront immédiatement a investir...dans l'immobilier !

  • 1 Reco 09/07/2013 à 21:45 par Futur acheteur

    Si vous avez un ami banquier, demandez lui son avis : il vous dira d'attendre le printemps prochain ; baisse franche assurée ; les banques redoutent les mois à venir pour l'immobilier !

  • 0 Reco 09/07/2013 à 21:42 par Cartis

    Conjoncture exceptionnel ? C'est une blague ?

  • 1 Reco 09/07/2013 à 21:41 par Futur acheteur

    Cela ne viendrait pas à l'esprit de la FNAIM, d'ORPI, et de CAPFI, que les prix puissent être largement surévalués, et que les français attendent un dégonflement de 20 à 30% avant de se lancer à l'achat.

  • 1 Reco 09/07/2013 à 21:02 par MisterHadley

    Syndic en carton, administrateurs dans l'illégalité la plus totale, "conseil syndical" imaginaire, et, grande nouveauté puisque les tous derniers éléments intervenus font que la qualification pénale est maintenant avérée au titre de l'escroquerie et de l'abus de confiance, ça fait même circuler des faux documents "officiels" pour toujours mieux piquer du pognon en toute illégalité au bon peuple...

    Du pur caviar, que j'te dis...

    Et comme la volonté manifeste et délibérée est donc prouvée, c'est à dire l'intentionnallité...

    La qualification pénale est donc maintenant finger in ze noz...

    De quoi redonner "confiance" au bon peuple...

    Il est content, marcus..?

    :D

    La vie, quoi...

  • 1 Reco 09/07/2013 à 20:57 par MisterHadley

    mon pti marcus, non, biensur, quelle drole d'idée... :D

    Et c'est justement en droite ligne avec le sujet...

    Toute une clique de véreux de la pire espèce qui empoisonne la vie de mes voisins et du bon peuple -> TERMINE..!!!

    Hé hé...

    De quoi donc redonner plus que "confiance" en l'immobilier, donc, du caviar...

    :D

    Et en plus, je me fais plaisir, que demande donc le peuple, hein mon pti marcus..?

    :D

    Message édité 09/07/2013 à 20:58

  • 1 Reco 09/07/2013 à 18:28 par MisterHadley

    En attendant, +5% d'augmentation EDF au 1er aout, et pareil l'année prochaine...

    En lousdé, pendant les vacances, quoi... et en plus des catastrophes annoncées pour la rentrée...

  • 0 Reco 09/07/2013 à 18:26 par Kisay

    Et puis maintenant il faut attendre, car le plan d'investissement annoncé (2.3Md€ pour la transition écolo dont le logement) commence en 2016

  • 0 Reco 09/07/2013 à 18:26 par MisterHadley

    Pas aujourd'hui, je suis trop occupé à faire mordre la poussière à une petite clique de véreux d'première, c'est du caviar... ;)

  • 1 Reco 09/07/2013 à 18:16 par Mister Hadley

    Mouais, ça dépend où....

    je peux vous dire que la file d'attente s'allonge pour racheter ma yourte à Grigny...
    si ils n'ont pas confiance en l'avenir, ils ont confiance en Grigny....

  • 1 Reco 09/07/2013 à 18:12 par Thomas

    "Les Français perdent confiance dans l'immobilier"

    les français considèrent que les AI sont la profession en laquelle ils ont le moins confiance,
    ils ont plus confiance en un homme politique qu'un AI.... (source Marianne/Harris)

    puis l'AI qui a pendant des années pris le francais pour un idiot.. je ne sais pas si c'est vrai mais c'est le sentiment qui ressort.
    le même AI vient aujourd'hui pleurer....
    SNIF
    par retour

  • 3 Reco 09/07/2013 à 18:08 par Florent

    "Oui , c'est triste car des mi lliers de petites et moyennes entreprises s'en nourrissent "

    personnellement, quite à ce que mes impôts partent dans quelquechose qui fassent baisser artificiellement le chomage,
    je préfere encore l'embauche de fonctionnaires
    à un PTZ pour créer et rémunérer des AI

  • 1 Reco 09/07/2013 à 17:42 par antoine

    Marc19, Zont qu'a baisser le prix!

    ou devenir Boulanger, nos braves Ais..

  • 0 Reco 09/07/2013 à 17:39 par Kisay

    ceux qui vivent sur le dos des autres (et tentent de le rendre obligatoire par le lobbying), on appelle ça des parasites ... en ce moment il y en a trop et il faut flitoxer (cf traiter).
    D'autre part, l'immo (l'acquisition) est devenu un piège à cons "perdant-perdant", un simple objet à consommation et à fiscalisation ... il est beau le rêve de la maison individuelle à la française en carton pâte chauffé au grill-pain nucléaire à +10% (cf augmentation EDF)

  • 1 Reco 09/07/2013 à 17:25 par marc19

    Oui , c'est triste car des mi lliers de petites et moyennes entreprises s'en nourrissent , de l'immobilier............. ...des cessations d'activité et des chômeurs en plus .

  • 2 Reco 09/07/2013 à 17:16 par antoine

    "Les Français perdent confiance dans l'immobilier"

    non, cest pas possible...... snif que cest triste