Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 5 septembre 2014 à 18h22

Les idées d'Orpi pour relancer le marché immobilier ancien


Les délais de transaction s'allongent significativement
Les délais de transaction s'allongent significativement
Les délais de transaction s'allongent significativement (©dr)

Le président du réseau, Bernard Cadeau, dresse une liste de six mesures à même, selon lui, de redonner rapidement confiance, notamment aux investisseurs et aux primo-accédants. L'enjeu est de taille si on veut éviter le blocage d'un marché déjà peu actif.

(LaVieImmo.com) - « Bloqué », « au point mort », « déboussolé », « au ralenti », « en voie de vitrification » : Bernard Cadeau, le président d’Orpi, n’a pas manqué d’imagination vendredi matin, pour décrire un marché immobilier français dont on aura compris qu’il a connu des jours meilleurs.

Il est vrai que les derniers chiffres du réseau ne sont pas des plus encourageants. En dépit de taux d’emprunt historiquement bas, les 1 250 agences de l’enseigne accusent une baisse significative de leurs volumes de transactions (-12 % au premier semestre 2014 par rapport à la même période un an plus tôt), doublée d’un allongement tout aussi net de leurs délais de vente. Un bien reste en moyenne 109 jours sur le marché, contre 95 jours en janvier dernier. « Nos agents immobiliers travaillent pour faire comprendre la réalité du marché aux vendeurs, mais les ventes ne redémarrent toujours pas, analyse M. Cadeau. Les primo-accédants et les ménages les plus modestes sont écartés, et les biens de moins bonne qualité restent sur le marché faute d’acquéreurs ».

Pour une relance à court terme

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Face à un état des lieux aussi « préoccupant », le dirigeant a dressé une liste de pistes à explorer, joignant sa voix à celles de la Fnaim ou de ses confrères de Laforêt pour demander que l’immobilier ancien ne soit pas le grand oublié du plan de relance gouvernemental. « Je ne remets pas en question la nécessité des mesures annoncées la semaine dernière, a-t-il expliqué, mais compte-tenu des délais de construction, 90 % d’entre elles n’auront pas d’effet visible avant 2019, au moins. »

Six « solutions à court terme » sont ainsi proposées, à même selon le réseau de « redonner rapidement confiance » aux acquéreurs, et ainsi fluidifier le marché :

  • Encourager l’investissement locatif privé, via notamment la création d’un véritable « statut du bailleur privé » dont les modalités restent à préciser ;
  • Simplifier certaines contraintes de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur). Il s’agit principalement ici d’alléger la liste des documents nécessaires à la signature d’un compromis de vente de biens en copropriété, dont Orpi assure qu’elle a contribué à grippé un peu plus un marché déjà bien morose. « La volonté de mieux informer les acheteurs est louable, mais la mesure a été mise en place trop rapidement », a commenté M. Cadeau ;
  • Étendre le prêt à taux zéro (PTZ) à tout le marché de l’ancien sous conditions, notamment de ressources ;
  • Revoir le système d’imposition des plus-values et, plus globalement, la fiscalité du logement ;
  • Réduire les droits de mutation – qui viennent d’être relevées dans la majorité des départements ;
  • Exonérer de droits de succession les acquéreurs de logements qui investiront dans les deux prochaines années pour louer.
  • Alors que l’une des justifications du plan de soutien à la construction neuve a été le poids économique du secteur, Bernard Cadeau a insisté sur le fait que « le logement ancien est lui aussi créateur de richesse et d’emploi. Un ménage qui achète un logement s’équipe, fait appel à des artisans pour le rénover… Sans parler du manques à gagner en termes de recettes qu’engendre la chute du nombre de mutations », a-t-il ajouté.

    Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
    Donnez votre avis
    Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
    (il vous reste 2000 caractères)

    • 0 Reco 17/03/2015 à 19:43 par Jacques

      6 mois après on peut en parler, le PTZ dans l'ancien ne change rien, le neuf malgré la loi PINEL se casse la gueule.
      un exemple concret neuf vs ancien.
      3200€/m2 vs 1600€/m2 c'est- seulement deux fois plus cher que l'ancien
      neuf
      http://www.le-point-immob ilier.fr/node/6067
      ancien
      http://www.castorus.com/i mmobilier-a-brive-la-gail larde,19100

      Comment voulez vous que ce soit rentable, du neuf 2 fois plus cher que l'ancien. le pire est qu'on vous promet de louer à un prix fantaisiste et surestimé...et ils se demandent encore pourquoi ça ne se vends pas ;o

    • 0 Reco 12/09/2014 à 07:46 par dagoba11

      c'est vrai que les banques sont le plus gros problème s'il n'avait pas autorisé des gens à s’endetter sur 25ans les prix n'aurait pas autant flamber

      par contre dans ma communauté urbaine de 100 000hab y a 15agence immobilière.
      si c'était pas rentable y en aurait pas autant. t'as plus AI que de boulangerie ou boucher.
      ils sont tous remplacer petit à petit par des AI, des opticien...

      et oui, plutôt que de taxer tout le monde avec une tva qui passe de 20% à 22% il vaudrait mieux taxer les plus aisé c'est à dire ceux qui ont une maison secondaire
      pas normal que la classe moyenne paye plus d'impôt en proportion de son salaire que les plus riches. me sembler que notre devise c'était liberté, égalité, fraternité encore une bien belle connerie.
      la classe moyenne est la vache à lait du gouvernement

    • 0 Reco 12/09/2014 à 00:30 par je suis agent immobilier

      Les banques sont le plus gros problème de notre société. Allez sur YouTube et tapez (agent immobilier en colère émission de Jacques bourdin). Écoutez jusqu'au bout et vous allez comprendre la réalité, cette personne qui s'exprime à tout à fait raison !

    • 0 Reco 12/09/2014 à 00:25 par je suis agent immobilier

      Bonjour. Je suis actuellement agent immobilier depuis 8 ans maintenant. J'en ai vendu des choses. Les commentaires écris par certaines personnes me font bien rigoler... Je vends des appartements et maison tous les mois... Arrêtez de dire que les agents immobiliers se gavent et prennent des commission énormes. Aujourd'hui avec une commission de 10 000 euros,il ne reste rien...(et oui la commission est TTC). Le calcul est simple. Vous enlevez la TVA de 20%. Les charges sociales et salariales, le loyer, les publicités, les salaires... Et j'en passe... Il reste 0. L'immobilier n'est plus ce qu'il était. Il faut que ce gouvernement arrête de nous taxer un max... Beaucoup de personnes dans les commentaires disent des choses qu'ils ne voient pas,ils ne sont pas sur le terrain. Quand je vois l'un qui dis qu'il faut taxer les résidences secondaires lourdement, l'autre qui dis que les commission sont trop grosses,l'autre qui dis que nous surestimons les biens... Vous me faites bien rire. Aujourd'hui le problème principal n'est pas l'immobilier mais les établissements BANCAIRES ! Aujourd'hui pour répondre également à un commentaire ou je peux lire quil faut mettre 18% dans le contrat de vente,je pense que c'est faut. C'est impossible et interdit. En revanche dans le compromis de vente, ce n'est pas l'agence qui impose ces 18% mais la BANQUE ! Et oui.aujourd'hui les banques vous demandent au moins 10% d'apport personnel + les frais de notaires de 8% donc effectivement, nous arrivons à 18%. Merci la BANQUE. Alors arrêtez de dire que nous sommes des voleurs,que nous gagnons 10 000 euros/mois. Ce n'est pas vrai.

    • 0 Reco 11/09/2014 à 16:17 par simple habitant cherche logement

      Dehors les investisseurs, et faisons une loi pour interdire la multipropriété !
      Et bien oui, on entend partout qu'il y a pénurie, donc il faut rationner.

      le problème du logement se résoudra très vite si on élimine le patrimonial et la spéculation du marché immobilier....

    • 0 Reco 11/09/2014 à 13:27 par Kiwala

      Comme on le sait, la seule vraie "mesure" qui fera revenir des investisseurs dégoûtés d'être traités sans cesse en exploiteurs de la misère du monde ne pourra être que : 1/ que la loi ne prévoie pas de racketter lesdits investisseurs en leur interdisant toute rentabilité, et 2/ que la loi protège le bailleur honnête des mauvais locataires qui ne paient pas leurs loyers et dégradent éventuellement leur logement en prime et en toute impunité autant que les locataires honnêtes sont actuellement protégés des mauvais bailleurs. Voilà !
      Un peu d'honnêteté, et un peu de "contrôle" pour vérifier, aussi, que les loyers "doux" ne correspondent pas à des logements loués par des escrocs qui mettent leur locataire en danger, par exemple, aussi, devraient suffire à rétablir l'équilibre : si l'on veut que les bailleurs louent au prix d'il y a 10 ans ou plus des biens qu'ils ont achetés, rénovés et mis aux normes hier ou avant-hier, je crains qu'on n'organise que la pénurie ! Et qu'on ne favorise qu'une catégorie de personnes : celles qui peuvent acheter, au lieu de louer...

    • 0 Reco 11/09/2014 à 13:15 par LibDub

      S'ils ne vendent pas, les agents immo n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes et retravailler leurs offres de services pour les adapter aux besoins d'aujourd'hui.
      Une entreprise qui ne s'adapte pas à son époque est une entreprise qui coule.

    • 0 Reco 11/09/2014 à 13:01 par LibDub

      Vu le prix que ça coûte de passer par une agence immo, le service doit être irréprochable, point barre.

    • 0 Reco 11/09/2014 à 12:40 par Walter

      Il oublie une mesure : celle des frais d'agence.
      Certaines agences exigent 18% dans le contrat de vente.

    • 1 Reco 11/09/2014 à 12:03 par UN ORPISTE

      Bonjour à tous,

      De belles années pour les agents immobiliers, de belles années aussi pour les vendeurs.... tout ceci n'est plus qu'un vague souvenir ...

      Merci à l'état d'avoir supprimé le PTZ dans l'ancien, c'est à mon sens le choix le plus intelligent pour relancer l'immobilier... A LONG TERME, les vendeurs en souffrances n'ont plus d'autre choix que de baisser les prix afin de conclure une vente ! voici le scenario standard :
      Orpi dit : votre maison ce vendra à 200 000 euros
      Le vendeur dit : c'est tout ? y'a 2 ans je la vendait 230 000 euros !!!
      Orpi dit : oui les prix ont baissés au dessus de 200 000 euros je ne la commercialise pas !
      le vendeur dit : je comprend pas on nous a toujours dis que l'ont ne perdrais pas d'argent en investissant dans la pierre !
      Orpi dit vous avez acheter il y a 15 ans, vous ne perdez pas d'agent vous spéculé un peu moins voila tout!
      le vendeur dit je comprend bien mais ça fait mal au cœur de brader ma maison mais j'accepte à 200 000 euros!
      ... BLA BLA BLA

      les vendeurs acceptent de commercialiser au prix de l'estimation dans environ 20% des cas !

      tout cela pour dire quoi ?
      Quand l'immobilier ce porte bien les gens pointes les agent immobilier en disant qu'ils se gavent et qu'ils devraient baisser leurs commissions d'agence ! en plus ils vendent beaucoup donc il bradent les biens donc il faut augmenter les prix en plus il y a le ptz donc ont rajouter grossièrement 20 000 euros c'est prêtè par l'état

      quand l'immobilier se porte mal, c'est de la faute des agents qui surestiment ... si vous voulez mon avis personnel : gros prix grosse commission grosse perte de temps pas de commission puisque pas vendu...

      en bref nous sommes CONSEILLER immobilier, notre travail est de vendre dans les meilleurs conditions possibles, pas de sous évaluation pas de surestimation, si le bien est au bon prix, il se vendra naturellement dans un délais moyen de 2 à 3 mois!
      pas de partie pris entre le vendeur et l'acheteur..
      merci M cadeau

    • 0 Reco 11/09/2014 à 10:55 par Vartolod

      Permettre aux agences de ne pas etre concurrencées par les vendeurs eux-même. Si on fait appel a une agence ou plusieurs par un mandat de vente, le vendeur ne doit pas pouvoir le vendre de particulier à particulier. En gros le vendeur choisit de vendre de son coté OU de faire appel aux professionnels. Les honoraires agence doivent également baisser ainsi que les frais de notaire ( la côte part de l'état vient d'augmenter de 0.8% début d'année ). Revenir sur le PTZ+ de 2011 pour lancien et revenir sur un impot sur la plus value plus simple et plus juste soit comme avant 15 ans ou 20 max avec une baisse régulière plutot que le système actuel trop complexe des paliers et des 22ans pour impot sur le revenu et 30 ans pour CSG.
      Cela baissera les revenus pour l'état sur chaque vente mais redynamisera les ventes et augmenteront certainement le nombre de transactions et très certainement les revenus de l'état sur la totalité, idem pour les notaires, idem pour les agences.
      Avec des taux bancaires comme aujourd'hui historiquement bas, une BCE qui prête à 0.05% aux banques, les banques se gavent et les emprunteurs sont aussi gagnant. Pourtant rien ne se passe. Les banques pretent avec 5 ou 10 % d'apport ce qui n'est pas enorme.
      Mais que fait l'Etat ???

    • 0 Reco 11/09/2014 à 10:42 par Didier30

      pour commencer ,
      arrêtez de sur évaluer les biens
      baissez vos commissions
      je propose d'imposer lourdement les biens immos secondaires non habités afin de pousser les proprios a les remettre à la vente ou à la location et cela réglerait beaucoup de soucis de logement des français

    • 0 Reco 09/09/2014 à 13:43 par LibDub

      Prendre des mesures pour rendre l'immo pas cher ce serait une bonne chose. Néanmoins si on croit que les politiques vont prendre des décisions dans ce sens, on peut toujours attendre et espérer.
      J'y crois pas trop, c'est bien pour ça que j'ai acheté et que les gens, quand ils ont les moyens, continuent de le faire, malgré que ce soit cher

    • 0 Reco 09/09/2014 à 13:28 par hé-hé

      les agences doivent changer de leur modèle économique. Et toutes à la fois.

      Elles doivent commencer à facturer le vendeur chaque semaine que l'annonce reste en ligne. Et plutôt cher.

      Le marché se débloquera TOUT DE SUITE ! La chasse aux pigeons sera terminé. Plus de merde au prix de château qui reste 2 ans en ligne et pollue les recherches.

    • 0 Reco 09/09/2014 à 13:22 par erwan maier

      Que les agents immobiliers, qui ne sont que des vendeurs, rendent l'argent qu'ils ont pris indument pendant 15 ans. Après on discutera d'aides de l'état.

    • 0 Reco 09/09/2014 à 13:19 par erwan maier

      Ce qui fait qu'on achète c'est qu'on espère revendre plus cher. Qui espère encore revendre plus cher d'ici 5 à 7 ans!!?

      DE plus les papy boomers ne resteront pas à paris, qu'ils se fassent construire des maisons en province et vendent au prix où il ont acheté leur logement sur aris, et que les agents immobilers se rémunèrent au temps passé et pas au %, qui amènent des salaires horaires exhorbitants. Pas besoin d'aide de l'état, juste d'une baisse des prix.

    • 0 Reco 09/09/2014 à 11:14 par hé-hé

      C'est ORPI même qui finance le PTZ ? Je suis d'accord alors.

      Que les mesures pro-rentiers contre-productives pour l'économie et confiscatoires pour le contribuable. Voilà ce que propose ORPI. Juste pour continuer à gagner son blé. Par quel droit ?!

    • 1 Reco 08/09/2014 à 20:20 par LibDub

      "Il faudrait peut-être également revoir le système bancaire, et imposer aux établissements financiers de jouer leur rôle de "financeur"
      Youpi on fait des subprimes ?

    • 1 Reco 08/09/2014 à 18:53 par LCD-67

      Il faudrait peut-être également revoir le système bancaire, et imposer aux établissements financiers de jouer leur rôle de "financeur" ce qui n'est absolument pas le cas aujourd'hui... non ?!?
      Bien entendu il n'est pas question de financer tout et n'importe quoi mais apporter un peu plus de souplesse ne serait certainement pas catastrophique pour eux !!

    • 1 Reco 08/09/2014 à 16:29 par el manici

      laissons le stock de pigeons finit d'acheter les dernières épaves thermiques vendues par les baby-boomers et laissons la satanée bulle immobilière exploser.
      Les AI disparaitront tout seuls, ça s'appelle la sélection naturelle.

    • 3 Reco 08/09/2014 à 15:05 par jérome

      "Tant que les vendeurs s'obstineront à surévaluer leur bien en espérant qu'un éventuel pigeon le leur achète, le marché ne repartira pas... "

      c'est surtout tant qu'il y aura des abrutis qui ne voudront qu'acheter à Paris absolument, parce qu'ailleurs c'est le tiers monde soit-disant...

      aahahhaha

    • 0 Reco 08/09/2014 à 14:29 par @gabegie

      Dans ce cas, la jalousie de la réussite des autres...

      Si ses parents n'y sont pas arrivés, et vu sa mentalité, jaloux incapables de faire mieux, toujours à se plaindre de la réussite des autres au lieu de réussir lui-même...

      Sans compter la contradiction : se plaindre que d'autres ont réussi, et se plaindre ne ne pas avoir de quoi réussir soi-même... Totalement idiot, là..!

      Pour compenser, il a la joie et le bonheur de ne rien avoir à laisser à ses enfants..!

      ^^

    • 0 Reco 08/09/2014 à 14:28 par MIRKO

      je ne sais pas pourquoi mais quand les agents immobiliers se plaignent je trouve que c'est très bien pour le pays......

    • 0 Reco 08/09/2014 à 13:34 par Gabegie

      "Bah si tu n'es pas foutu de faire mieux que ce que tu appelles des "branleurs rentiers", c'est que tu es encore mien pire que ces gens, donc..."

      Branleusr de rentiers HERITIERS, sûrement ça qu'il a voulu dire.

    • 1 Reco 08/09/2014 à 13:33 par Gabegie

      "Trop cher" "surévalué" ?..
      Ces mots ne lui sont pas venus à l'idée?

    • 3 Reco 08/09/2014 à 11:01 par Mais surtout...

      Tant que les vendeurs s'obstineront à surévaluer leur bien en espérant qu'un éventuel pigeon le leur achète, le marché ne repartira pas... C'est la première des raisons qui bloque le marché. Tout le reste n'est qu'annexe.

    • 2 Reco 08/09/2014 à 09:47 par dagoba11

      il a juste oublier le meilleur des conseilles à donner aux vendeurs, vous voulez vendre, baissaient vos prix.

      toutes les autres mesures, c'est un moyen de maintenir les prix hauts normal quand on est payé à la com.

      oser parler du ptz dans l'ancien quand on a vu que ça a contribuer à faire augmenter les prix, c'est honteux.
      c'est clairement de l'argent qui est allé de la poche de l'état aux poches des vendeurs, l'acheteur lui ayant peu vu la différence vu que le prix du bien a augmenté du montant de l'aide

      sinon, oui supprimons les apl, les bailleurs seront obligé de revenir les pieds sur terre et proposé des loyer en adéquation avec le niveau de vie des locataire.
      les apl profite aux bailleurs, sans elle on aurait sans doute des loyer plus raisonnable hors zone tendu.

    • 0 Reco 08/09/2014 à 09:22 par MisterHadley

      Mais là où tu as quand même raison, c'est qu'il faut impérativement supprimer ces rentes que sont les APL et assimilés..!

      Il n'y a pas plus improductifs que des locataires, en terme d'immobilier..!

      D'ailleurs, tu aurais du regarder cet excellent numéro de Capital hier soir sur M6, à propos des "classes moyennes", il y avait tout un volet sur le logement, particulièrement sur le logement "social" qui t'aurait appris surement beaucoup.

    • 0 Reco 08/09/2014 à 09:19 par MisterHadley

      Bah si tu n'es pas foutu de faire mieux que ce que tu appelles des "branleurs rentiers", c'est que tu es encore mien pire que ces gens, donc...

      Double raison pour, comme tu le suggères toi-même...

      "tu fous le camp et tu vas voir ailleurs si on y est."

      :D

    • 3 Reco 08/09/2014 à 08:13 par tron

      oui bien sûr, il faut continuer à faire de l'immobilier une niche à branleurs rentiers pour que l'économie se porte mieux, à entretenir des gens sur le dos de la bête , tout le monde le sait

    • 0 Reco 07/09/2014 à 21:12 par Gironimo

      C'est vrai si pour certains c'est trop cher vaut mieux qu'ils aillent acheter ailleurs.

    • 2 Reco 07/09/2014 à 20:35 par MisterHadley

      @tron : on peut te sortir la même chose...

      Si les prix de l'immobilier ne te conviennent pas...

      "tu fous le camp et tu vas voir ailleurs si on y est."

      :D

    • 1 Reco 07/09/2014 à 20:14 par tron

      et tu as le droit de te retrousser les manches si tu veux du profit

    • 2 Reco 07/09/2014 à 20:06 par tron

      @jeje, je te rappelle que le demandeur, c'est toi, la fiscalité de l'immobilier locatif ne te plait pas? tu fous le camp et tu vas voir ailleurs si on y est.

    • 0 Reco 07/09/2014 à 18:24 par MisterHadley

      Nan, la messe est dite...

      Regardez donc les sondages (désastreux)..!

    • 3 Reco 07/09/2014 à 17:50 par Dede

      Stop a la propagande, on a pas besoin de gens qui investissent en immo en détournant l'argent public grace a des defiscalisation, on a en priorité besoin de mesures structurelles sur le foncier pour que ceux qui veulent acheter puissent le faire dans des conditions raisonnables.

    • 0 Reco 07/09/2014 à 16:48 par jeje

      @tron
      "fiscalité" ne pleurs pas, il fait un constat juste. On a besoin des gens qui investissent, et une personne qui n'investi pas dans l'immo n'investi pas forcément ailleurs, d'ailleurs mieux vaut garder son fric pour faire face aux dépenses quotidiennes et ne pas s'emmerder à loger quelqu'un, en plus, chaque année ont doit faire face aux prélèvements. STOP. Cette ancienne ministre, à coté de la vraie vie, a apporté 2 années de nuisances par son discours anxiogène et sans concession. Merci pour la France.

    • 4 Reco 07/09/2014 à 11:38 par tron

      "La fiscalité actuelle rend impossible l achat de biens immobiliers dans l'ancien pour un investisseur particulier."

      aucun problème, au lieu de pleurer, va investir ailleurs où ce sera davantage productif

    • 0 Reco 07/09/2014 à 11:31 par Un jour peut-être

      La première et la plus importante baisser les frais d'agence à 1% (max) .
      Vive ORPI.

    • 5 Reco 07/09/2014 à 11:05 par Martin

      Toutes mesures de desfiscalisation sont dignes de la haute trahison envers la jeunesse.
      Les socialistes perpétuent le crime en enrichissent leurs copains les rentiers immo/foncier.
      Ce sont des traitres a la nations mes amis, car les mesures structurelles pour debloquer le foncier et reduire les prix de 40% comme allemagne ne releve que du courage pour relancer la france et rendre au logement sont vrai caractere: un toit a un prix raisonnable pour se loger et non un outils de detournement de fond public generalisé.
      La france n'as plus les moyens de financer cette escroquerie en prélevant toujours plus d'impots sur la population pour financer des cadeaux fiscaux qui represente 20 milliards par ans!

    • 0 Reco 07/09/2014 à 09:58 par Fiscalite

      La fiscalité actuelle rend impossible l achat de biens immobiliers dans l'ancien pour un investisseur particulier.
      Il est impératif de baisser les impôts sur le revenu, le capital et la csg si le besoin est de permettre l investissement locatif des particuliers dans l ancien

    • 0 Reco 07/09/2014 à 08:39 par toto

      ces mesures telles quelles n'ont aucune chance de concrétisation -

      par contre associer les banques au risque locatif - rien ????...

      créer un statut mutualiste de bailleur y- rien ????....

      agir sur l'offre pour l'aider à regagner des prix correspondant à) quelque chose - rien ????...

      Orpi ça va pour vendre un studio - ... peut-être, mais pour réfléchir à moyen terme c'est pas vraiment ça !

    • 5 Reco 06/09/2014 à 13:15 par tron

      parlons en des devoirs et de ce que les investisseurs ont touché en subventions publiques pour augmenter leurs patrimoines.

    • 4 Reco 05/09/2014 à 20:14 par marc19

      Déjà , pour redonner confiance aux invest , faudrait penser à rééquilibrer les droits et les devoirs des bailleurs et locataires .
      Lorqu'il faut en général 15 à 18 mois pour expulser un locataire qui ne paye plus son loyer , on a plutôt envie de mettre son argent ailleurs .

    • 8 Reco 05/09/2014 à 20:08 par Malin

      La baisse tes taux n'est pas fini, suffit de voir la crise dans laquelle ont est....chomage, salaires en baisse ou qui stagne.. Les prix de l'immo amorce une chute apres une hausse phénoménale ces dernière annee(+140%).
      La baisse des taux est un attrape couillon car l'inflation est de 0%.
      C'est le prix qui compte, si je vous prete 50 000 euro a 1% sur 20 ans , vous m'achetez ma Renault twingo hein?!


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...